Étiquette : Science-fiction

À quoi pourraient bien servir des bio-nanocapteurs en oxyde de graphène?

En général, les capteurs pour la surveillance de la santé humaine, qu’il s’agisse de capteurs invasifs ou non invasifs, peuvent être considérés comme un "sens augmenté", qui est une extension des sens humains. (...) Au 20e siècle, la technologie sans fil intégrée au corps humain n’était rien de plus que de la science-fiction. Mais aujourd’hui, les appareils connectés au Wi-Fi tels que les moniteurs de fréquence cardiaque et les moniteurs de sommeil sont devenus des éléments courants de la vie américaine. Comment la technologie bionique a-t-elle évolué si rapidement de la science-fiction à la réalité ? Et que pourrait signifier cet Internet des corps pour nos vies à l’avenir ? Les chercheurs de RAND étudient ce phénomène et ce que les consommateurs et les décideurs doivent savoir alors que nous nous dirigeons vers un territoire inexploré.

Lire la suite

Doug Casey sur la prochaine « crise » que l’élite mondiale a « planifiée »

Chaque année, la classe dirigeante internationale – les dirigeants mondiaux les plus influents, les PDG des grandes entreprises, les universitaires de haut niveau et même les célébrités – se réunit à Davos. Ils discutent des sujets qui les intéressent et prescrivent leurs politiques préférées. Ces gens font tous partie de ce qu’on pourrait appeler « l’État Profond Mondial ». Ils se connaissent tous. Ils assistent aux mêmes conférences et, le plus souvent, ils ont fréquenté les mêmes universités, appartiennent aux mêmes clubs sociaux et ont des enfants dans les mêmes écoles. Mais surtout, ils partagent la même vision du monde. Ils vivent dans leur propre petit silo, où le reste des 7,9 milliards de personnes dans le monde sont des étrangers. Il est donc tout à fait naturel que des personnes appartenant à un groupe aussi soudé – bien qu’informel – conspirent. Ces personnes sont les têtes pensantes de tous les gouvernements, ONG, entreprises, universités et organisations médiatiques du monde. Ils méprisent les petites gens, qu’ils traitent comme des idiots utiles ou des bouches inutiles. Ils sont intéressés par le pouvoir plus que par toute autre chose.

Lire la suite

De l’eugénisme à l’hygiène sociale ou le contrôle mental comme moyen de gérer les masses

Retour sur le début des travaux scientifiques autour du contrôle de la société et des individus, initié par un courant 100% eugéniste très en vogue dans les années 20, et rassemblé dans et autour de l'Institut Tavistock. L'idéologie derrière tous ces travaux de recherche dont le caractère scientifique reste à démontrer. Une idéologie toujours présente en filigrane dans le discours ultra libéral, et plus que jamais d'actualité.

Lire la suite

Le Calcul ou le Secret

« Seul un dieu peut encore nous sauver... ». Cette phrase, le philosophe Martin Heidegger l'a prononcée lors de sa célèbre interview au journal allemand der Spiegel en 1966 (elle ne sera publiée que dix ans plus tard). Elle conclut son analyse pessimiste et résignée du destin de l'homme occidental(isé) au vingtième siècle, tout entier sous l'emprise de la technique et en particulier de ce que le philosophe appelle la cybernétique. À l'époque, l'informatique n'en était encore qu'à ses débuts et sans doute utiliserait-il aujourd'hui des termes plus familiers à nos oreilles tels que technologie numérique, monde virtuel ou encore I.A. (Intelligence Artificielle). Il faut tout de même rendre hommage à sa vision prophétique qui, loin de se borner à une conception purement instrumentale de la technique, entrevoit les terribles implications psychosociales de celle-ci sur le devenir même de l'homme, son créateur. La technique numérique, ce n'est pas seulement l'outil (hardware + software) qui rend une grande partie du travail humain superflu, qui oblige ceux qui l'utilisent à de permanentes mises à jour génératrices de stress, d'angoisse, de dépressions et qui permet insidieusement le traçage et le contrôle à distance des populations ; ce n'est pas une simple machine dont nous ne parviendrions pas encore à maîtriser toute la puissance. C'est bien plus que cela. L'informatique, en effet, ne se contente pas de rester à l'extérieur de nous-mêmes ou de modifier notre rapport au monde, comme l'ont fait avant elle la roue, l'écriture, l'imprimerie, la machine à vapeur ou le chemin de fer. Elle pénètre en nous.

Lire la suite

Le trans-numérique contre le pétrole

Commençons par une bonne nouvelle. Un mois d'août resplendissant, le dernier mois d'été, a béni le Nord ! Le soleil brille, les lacs sont encore assez chauds pour la baignade, les champignons sont prêts à être cueillis, les framboises sauvages sont pourpres et sucrées, les fauves rousseurs de Bambi gambadent dans la forêt qui s'étend jusqu'à notre maison d'été ; Dieu est dans son paradis - tout va pour le mieux ! À moins que….? Malgré les efforts incessants pour nous faire basculer dans la panique et le désespoir, on ne jette pas si facilement ce monde robuste dans la tourmente, et il y a même des signes d'amélioration (même si des nuages orageux planent toujours à l'horizon). Les gens quittent les grandes villes pour s'installer dans des villes plus petites, inversant ainsi une longue tendance. Les capitales surpeuplées ont commencé à se débarrasser de leurs habitants excédentaires. Stockholm a commencé à libérer sa population ; Moscou fait de même.

Lire la suite

Dans le viseur de l’État

Nous retrouvons Vanessa Codaccioni et Eléonore Weber dans un café. La première est historienne et politologue, spécialiste de la justice pénale et de la répression ; la seconde autrice, metteuse en scène et réalisatrice. Toutes deux observent les mécanismes de répression, de surveillance et de délation à l’œuvre au plus haut niveau des États : qui nous surveille ? selon quels procédés ? avec quels objectifs ? Le dernier film d’Eléonore Weber, Il n’y aura plus de nuit, est un montage de vidéos de frappes américaine et française sur des zones de guerre impérialiste (Afghanistan, Irak, Pakistan), enregistrées par les caméras infrarouges d’hélicoptères. Le spectateur voit ainsi ce que voit le soldat, avant de mettre à mort un ensemble de pixels. Le dernier ouvrage de Vanessa Codaccioni, La Société de vigilance, est sous-titré " Auto-surveillance, délation et haines sécuritaires " : il éclaire l’avènement de nos sociétés de contrôle permanent. Traçage, fichage, vidéosurveillance, signalements à grande échelle : la résistance est faible. Nous tenions à les faire se rencontrer.

Lire la suite

France : bracelet électronique — comment le Sénat et l’Assemblée veulent nous pourrir la vie

« Alors que la pandémie de Covid-19 n’est pas terminée, et qu’il est probable que celle-ci ne soit ni la dernière, ni la plus forte, il serait irresponsable de ne pas se saisir de telles possibilités. » Rapport du Sénat du 21 juillet 2021.  Nos sénateurs, pleins d’imagination, ont trouvé un autre prétexte au cas où l’épidémie viendrait à manquer : la chute de débris spatiaux. Fallait y penser !

Lire la suite

Le ventre est encore fécond d’où a surgi la bête immonde*

On la croyait disparue à jamais, elle revient. Pas de façon officielle, mais par une porte dérobée. Pas par un parti néo-nazi, mais par la finance mondialiste. Cette finance qui a placé ses pions dans tout l’occident aux postes stratégiques du pouvoir depuis tant d’années afin d’asseoir définitivement son emprise sur les peuples et les nations pour mieux voler toutes leurs richesses afin de se refaire une santé après l’effondrement des bourses qui arrive maintenant au grand galop et qui va emporter toute la sphère financière dans un tourbillon de faillites bancaires comme le capitalisme n’en a encore jamais connu.

Lire la suite

Les pensées sont libres – mais avec la digitalisation mondiale, c’est fini !

La belle chanson populaire allemande « Les pensées sont libres – qui peut les deviner ? » est malheureusement devenue une illusion à l'ère de la digitalisation. C'est ce qu'affirme et ce que prouve le Dr. Karl Hecht., médecin et professeur de neurophysiologie renommé, chercheur en neuroscience et médecin de l'environnement. Le spécialiste, âgé de 96 ans, décrit de façon très claire le fonctionnement technique de la manipulation et du contrôle de l'esprit, notamment par le biais des ondes électromagnétiques. Il nous fait ainsi découvrir les débuts des expériences technologiques sur le contrôle des esprits dans les années 1950 et 1960, qu'il qualifie de « vieux jeu » dans la perspective d'aujourd'hui. Car jamais auparavant les conditions technologiques d'une dictature totale n'ont été aussi mûres qu'aujourd'hui. (Vidéo 39 min).

Lire la suite

Êtes-vous des cobayes ou des robots ?

Surtout n'oubliez-pas de faire vacciner vos nounours ! Et si l'injection vaccinale n'était que le moyen technique d'implanter dans le corps des cristaux liquides qui, comme la puce, permettent le contrôle permanent de chaque individu ? La pression vaccinale des autorités est devenue telle qu'on est obligé de s'interroger sur les buts réels de la vaccination. II y a quelques années, certains scientifiques avaient suggéré qu'on pourrait, un jour, mettre au point plusieurs vaccins combinés qu'on injecterait au nouveau-né. En même temps, on introduirait dans son corps une puce électronique qui permettrait un suivi très précis de sa santé. Lorsqu'ils ont fait cette proposition, avec le plus grand sérieux, on peut se demander si ces scientifiques étaient conscients que leur suggestion dépassait de très loin tout ce qu'avaient imaginé Aldous Huxley dans le Meilleur des mondes, ou George Orwell dans 1984, ou d'autres écrivains de science-fiction.

Lire la suite

Selon le président de Microsoft, 1984 d’Orwell pourrait advenir dès 2024

La vie telle que décrite dans le roman 1984 de George Orwell « pourrait se réaliser en 2024 » si les législateurs ne protègent pas le public contre l’intelligence artificielle, a averti le président de Microsoft. S’exprimant dans l’émission Panorama de la BBC, Brad Smith a déclaré qu’il sera « difficile de rattraper » la technologie qui progresse rapidement. L’émission a exploré l’utilisation croissante de l’IA par la Chine pour surveiller ses citoyens. Les critiques craignent que la domination de l’État dans ce domaine ne menace la démocratie.

Lire la suite

Science-fiction ou réalité ? Contrôler le cerveau via des vaccins ARNm ?

Le 13 juin 2018, le Dr Charles Morgan, un expert en neurobiologie de l’Université de Yale, de la DARPA et de la CIA, a donné une conférence devant les étudiants de l’Académie militaire de West Point (USMA). Il a parlé de la capacité de modifier l’ADN à des fins de contrôle de l’esprit. Le Dr Morgan montre et raconte aux étudiants d’élite de l’armée américaine comment les technologies connues sous leurs acronmymes CRISPR et DREADDS peuvent « concevoir n’importe quoi ».

Lire la suite

Davos 2021, du “Great Reset” au “New Normal”

Le Forum 2021 de Davos (World Economic Forum) s'est tenu virtuellement du 25 au 29 janvier, avec pour sujet principal la fameuse « pandémie » et sa solution économique le “Great Reset” (Grande réinitialisation) qui mènera l’humanité, bon gré mal gré vers un “New normal”. Loin d’être, comme le prétendent les médias aux ordres, une théorie du complot et un fantasme d’extrême-droite, la théorie du Great Reset est au contraire directement issue des réflexions du forum mondial de l’économie de Davos 2020 et parfaitement résumée dans l’ouvrage de son fondateur Klaus Schwab Covid-19 la Grande Réinitialisation.

Lire la suite

S’échapper du syndrome de Stockholm — passer de la peur du virus (leurre) à un danger réel, la Grande Réinitialisation

Dans son livre « La peur de la liberté » Eric Fromm décrit un phénomène semblable au syndrome de Stockholm. Il analyse la façon dont le citoyen peut affectionner ou vénérer les figures autoritaires afin d’échapper à l’angoisse que provoquerait une remise en question ou une confrontation au régime politique. « L’identification à la pensée dominante et l’idéalisation de ceux qui nous régentent deviennent les palliatifs à une réflexion complexe et rationnelle sur la situation sociale vécue. Malgré tous les dommages collatéraux observés en lien avec les mesures sanitaires, les gens qui soutiennent les mesures sanitaires du gouvernement sont-ils en proie à un tel phénomène psychosocial ? »

Lire la suite

QUELQUES PERLES.

Par Alliance la science-fiction reste fiction tant que la science ne l'a pas encore validéRéflexe-ïon et philo mène de croissance. Quelques textes pondus au fil du temps... « Dans bien des cas, les autres ne sont que le reflet de nous-mêmes, notre part de peur, insécurité, insuccès, etc. Quand on se regarde dans un miroir c'est pour "s'arranger", et voir si on a pas un petit quelque chose sur la bouche, etc. C'est ainsi qu'il faut voir les autres. Mais...et c'est la beauté de la vie, l'autre est aussi un autre qu'il faut décoder, apprécier, comprendre, car après tout, nous sommes aussi son reflet. »Alliance. « L’éducation, c’est relatif.Vous aurez beau lire tous les magazines à sensations, les nouvelles télévisées et journalistiques, vous en serait toujours au premier stade. Celle d’une information inadaptée, ciblée pour des raisons marketings ou stratégique et le peu qui nourrira votre savoir, ne fera jamais de vous une personne éduquée. Vous serez plutôt un critique qui considère que sa laine est supérieure à celles des autres moutons.La véritable éducation demande de s’affranchir de croire pour bien savoir. » Alliance. "Chercher le siège de l'esprit dans le cerveau, reviendrait à chercher le sport dans les tendons."Alliance "Inspire,expire. Avoir de l’inspiration, c’est absorber la viepour expirer de nous-mêmes, la création." All. "L'homme est, et restera guerrier.C'est un Demi-Dieu préférant honneurs à modestie.Quand le sens du mot amour sera enfin compris,il ne restera...que les pierres à embrasser." Alliance "Ne pas connaître ses erreurs, c’est un manque d’expériences.Vivre de ses erreurs, c’est un manque d’intelligence."All. "La vie fatigue souvent l’homme.Le sommeil par contre, énergise l’homme.Comment blâmer ceux qui ne veulent s’éveiller?"All "J’ai tellement appris à croire,Que je ne sais toujours rien." All. "La science-fiction reste fiction tant que la science ne l'a pas encore validé". All. "Quand on pense…

Lire la suite

Accepter ou refuser l’implant

Avec les progrès rapides de la technologie, spécialement de l’informatique et de l’électronique, cet implant contient un identifiant individuel unique. Il peut être détecté à distance par son émission d’ondes électromagnétiques pulsées. Il dispose de plusieurs fonctions qui l’amèneront à remplacer les passeports, permis de conduire, cartes d’identité, cartes de crédit, chèques bancaires, porte-monnaie électroniques, cartes d’assurance maladie, etc. Il sert aussi accessoirement à ouvrir des portes à serrure électronique (de maison, par exemple), à prendre le train et à communiquer avec différentes machines… Et, cerise sur le gâteau, il peut ou pourrait être repéré par GPS!

Lire la suite

Quand la paix existera-t-elle vraiment ?

La paix signifie notamment l’absence de guerres (militaires, civiles, commerciales, idéologiques, etc.) et de conflits entre individus ou entre groupements humains. Elle n’est évidemment pas possible tant qu’il existe des armes de tous calibres et même les plans pour en fabriquer. Elle n’est pas non plus possible tant que l’on recourt à des embargos pour imposer sa volonté à d’autres nations ou à d’autres groupements humains. Elle ne sera pas non plus réalisable tant que des individus ou des groupes chercheront à imposer leurs idéologies ou leurs coutumes à d’autres. Est-ce que tout ceci est envisageable au cours des prochaines années?

Lire la suite

Terre vivante ?

Alors que la science tend généralement à considérer notre planète comme un être inerte, exception faite des théories Gaïa, de nombreux indices (dont certains mentionnés dans ces théories) tendent à la démontrer comme étant un être vivant. Après une revue des plus importants d’entre eux, nous tenterons, par analogie, de déterminer quel peut être le rôle de certains règnes de la nature et plus particulièrement de l’Humanité considérée ici comme un règne à part entière.

Lire la suite

Résurrection en terre étrangère

Par Joseph Stroberg Voici mon premier roman de science-fiction, publié aux Éditions Dédicaces : Baldirr, un Vijnien, participe à l’expédition de 51 délégués de races galactiques diverses en direction de Solix, une planète à l’humanité peu avancée. Leur destination est une place forte locale pour tenter d’y nouer des relations commerciales. Sans aucun avertissement perceptible d’aucune sorte, les barbares locaux les y massacrent. Baldirr ressuscite grâce au cristal spécial qu’il avait près du cœur. Les autres délégués ne disposaient pas d’une telle technologie. Il se retrouve donc seul et abandonné sur cette planète étrangère, le vaisseau ayant été mystérieusement détruit. Sans ressources et à bout de forces, il survit malgré tout, grâce à une prêtresse autochtone, Lucida. Il doit tout réapprendre sur cette nouvelle planète et y découvrir une expression émotionnelle et passionnelle qu’il avait négligée dans son monde originel plus mental. Parallèlement, une civilisation galactique puissante menace Vijnia qui ne dispose d’aucun armement. Sur Solix, Baldirr découvre la tentative d’infiltration d’une race reptilienne prédatrice et cherche comment s’opposer à elle avec ses faibles moyens. Le fils de Baldirr, très jeune Vijnien surdoué et génial participe à sa façon aux événements. (…) Le livre est pour l'instant disponible, en version papier ou ebook, sur les sites suivants : eBayAmazonKindleBiblio  AppleKobo PayloadzGumroadDelcampeLuluSmashwordsVivlioTheBookPatch

Lire la suite

Le Grand Reset pour les nuls

Qu’est-ce que le « Grand Reset » ? Le « Grand Reset« est un projet massivement financé, désespérément ambitieux, coordonné au niveau international, mené par certaines des plus grandes multinationales et acteurs financiers de la planète et réalisé par des organismes publics et des ONG coopérants. Son âme est une combinaison de science-fiction du début du XXe siècle, d’affiches soviétiques idylliques, de l’obsession d’un comptable dérangé avec une dépendance au jeu, et d’une version numérique améliorée de la « Destinée Manifeste ».

Lire la suite

Le « Great Reset » n’est pas du complotisme

Le cerveau derrière la Grande Réinitialisation : Né à Ravensburg en 1938, Klaus Schwab est un enfant de l’Allemagne d’Adolf Hitler, un régime d’État policier fondé sur la peur et la violence, sur le lavage de cerveau et le contrôle, sur la propagande et le mensonge, sur l’industrialisme et l’eugénisme, sur la déshumanisation et la « désinfection », sur une vision effrayante et grandiose d’un « nouvel ordre » qui durerait mille ans.

Lire la suite

Les armes électromagnétiques ne sont pas de la science fiction

Armes électromagnétiques : On va parler aujourd’hui de quelques brevets pour des armes dites « non létales », destinées à modifier le comportement humain. Cela fait plus de 50 ans que différentes armées travaillent à des armes utilisant des ondes magnétiques pour influer sur le comportement d’une foule, d’une ville, voir d’un État entier. Les technologies de contrôle des masses et des individus sont déjà au point depuis des dizaines d’années, depuis l’époque de Nicola Tesla, déjà.

Lire la suite

Ce que nous prépare la science: resterons-nous encore des humains?

Il est d’usage de dire et d’écrire que la science à terme, a vocation à tout expliquer et que rien n’arrête le progrès catalysé, justement, par une science conquérante dont on affirme qu’elle s’oppose à la religion en ce sens que les miracles sortent de plus en plus des laboratoires poussant ainsi les religions dans leurs derniers retranchements surtout quand elles font preuve de concordisme qui est la grande erreur à ne pas faire. La science est par essence dynamique et donc sujette à un éternel réajustement, ce qui ne devrait pas être le cas des religions par postulat d’essence divine valables en tout temps et en tout lieu. Souvenons de Galilée – convoqué par l’Eglise, pour avoir affirmé simplement que la terre était ronde et tournait autour du soleil –. Son avocat dans sa plaidoirie eut cette phrase lumineuse : « Galilée ne vous dit comment aller au ciel, mais comment est le ciel ».

Lire la suite

But des Agendas 21 et 2030

Que cachent l’Agenda 21 des Nations Unies et la transition énergétique ? L’Agenda 21 / Développement durable sont des termes inventés par David Rockefeller dans les années 90. L’argument majeur de l’agenda 21 des Rockefeller : « Pourvoir aux besoins du présent sans compromettre les besoins des générations futures. » Derrière la façade écologique, c’est en réalité une feuille de route pour contrôler toutes les ressources planétaires via des monopoles transnationaux.

Lire la suite

Monolithe métallique mystérieux découvert dans le sud de l’Utah à Rocky Wilderness. MàJ 26/11/2020

Dans la matinée du samedi 21 novembre 2020, des biologistes et des officiers de la Division des ressources fauniques de l’Utah (UDWR) se trouvaient à bord d’un hélicoptère du département de la Sécurité publique de l’Utah (DPS) qui comptait les gros moutons depuis les airs dans le sud de l’Utah. Le pilote Bret Hutchings a déclaré à un journaliste de KSL-TV à Salt Lake City que l’un des biologistes avait crié de tourner l’hélicoptère parce qu’il avait vu ce qui ressemblait à un grand monolithe métallique dans les rochers sauvages.

Lire la suite

Michel Maffesoli : « Le transhumanisme est l’aboutissement de la paranoïa moderne » [Interview]

Le transhumanisme est régulièrement évoqué dans les médias, sans que le commun des mortels sache réellement de quoi il s’agit. À mi-chemin entre la science-fiction et la science tout court, le transhumanisme peut vite devenir sujet de fantasmes.(...) Le transhumanisme, comme beaucoup d’autres sujets, n’est pas unique. Ses tenants peuvent avoir des positions différentes les uns des autres. Néanmoins, il est possible de considérer le transhumanisme comme l’aboutissement logique du mythe du progrès tel qu’il s’est élaboré au XIXe siècle, dans le sillage de la philosophie des Lumières et de sa grande ligne directrice qui veut que rien ne soit étranger à la raison. Le transhumanisme est en ce sens un « rationalisme exacerbé ».

Lire la suite