Catégorie : Justice

Merci à Reiner Fuellmich et ensemble continuons le combat de l’information vraie

Au cours des deux dernières années, les analyses de l’avocat Reiner Fuellmich nous ont éclairés et soutenus. Comprenant grâce à lui et de rares auteurs comme Pascal Sacré ou Denis Rancourt (articles sur les tests PCR sur mondialisation.ca dès juillet 2020) ce qu’il se passait en particulier sur les faux tests PCR dès juillet 2020, nous avons pu résister, car la connaissance aide à rester debout et à travailler dans le sens de la vérité.

Comme énormément de personnes perdues dans le monde, Reiner F. nous a permis de comprendre et donc de résister sans tomber dans la panique, le désespoir, la dépression voire le suicide pour certains. Nous avons pu grâce à lui donner de l’espoir à nos correspondants par mail et téléphones, et en publiant en France les résultats de son combat.

Lire la suite

REVUE DE PRESSE DU 23 SEPTEMBRE 2022

Mauvaise nouvelle pour les fabricants de vaccins, qui ne reculent toujours devant rien, proposant maintenant de nouvelles formules sans essais cliniques, qu’à cela ne tienne, l’Éducation nationale a mis au point un narratif pour enseignants sur les bienfaits de la vaccination, tandis que moult pays renoncent aux obligations de tests ou d’injections, mais que les soignants et pompiers français sont toujours suspendus, que la chasse aux sorcières continue, que l’augmentation de la mortalité toutes causes inquiète plusieurs pays et que les futurs receveurs de greffes vaccinés ont du souci à se faire. Et comme le dit le livre qui vient de sortir « c’est [de] la santé en bande organisée » !

Lire la suite

Go Virus Go !

Le Dr Stefan Lanka (…) raconte le « Procès du virus de la rougeole ». Stefan Lanka avait promis 100 000 euros à qui prouverait de manière scientifique l’existence du virus de la rougeole. Suite à l’action du Robert Koch Institut (équivalent allemand de l’Institut Pasteur) par l’intermédiaire d’un médecin (le Dr Bardens) Lanka a été traduit en justice et sommé de payer les 100 000 euros. Après un premier jugement, en sa défaveur, car bâclé et rempli de vices de forme, il a porté l’affaire devant la Cour d’Appel de Stuttgart qui lui a donné raison, jugement confirmé par la plus haute juridiction allemande, la Cour Fédérale de Justice de Karlsruhe.

Ce jugement, qui disait textuellement qu’aucune étude scientifique n’avait prouvé l’existence du virus de la rougeole — et plus généralement l’existence des virus, aurait dû être un coup de tonnerre dans le monde médical et dans tous les médias. À cette occasion, ces derniers se sont révélés être ce qu’ils sont réellement : des merdias qui ignorent tout simplement ce qui les dérange et pourrait les empêcher de profiter des offrandes versées par les laboratoires. Il va sans dire qu’aucun laboratoire ou institution de santé publique ne s’est hasardé, et pour cause, à « remettre le couvert » lors d’un autre procès.

Lire la suite

REVUE DE PRESSE DU 15 SEPTEMBRE 2022

Un frémissement se fait jour, du Danemark à la marine américaine, reconnaissant que la maladie Covid ne présente pas de risque pour les enfants et adultes de moins de 50 ans, ou renonçant à l’obligation vaccinale pour certains personnels, tandis qu’en France les « suspendus » sont toujours sans ressource depuis un an, que l’inefficacité des vaccins n’a d’égale que la corruption et la fraude qui les entourent, et que la chasse aux lanceurs d’alerte se poursuit.

Lire la suite

REVUE DE PRESSE DU 10 SEPTEMBRE 2022

La vérité qui dérange, une crise médicale sans précédent.

Force est de constater que les scientifiques qui dénoncent les mensonges dans le discours officiel font l’objet d’attaques administratives et juridiques sans relâche, alors que les preuves s’accumulent du nombre et de la gravité des effets indésirables graves en particulier chez les jeunes, que Pfizer rétropédale tout en poursuivant sa tactique de diffusion, que le Royaume-Uni utilise un discours ambivalent envers les femmes enceintes et qu’on meurt moins du Covid en Roumanie qu’en France, parce qu’on y soigne précocement les malades !

Lire la suite

La liberté d’expression des médecins, enseignants et chercheurs est-elle protégée en temps de crise sanitaire ? Me de Araujo-Recchia répond

Dans cet entretien, Me Virginie de Araujo-Recchia revient sur la genèse juridique de la liberté d’expression depuis sa proclamation dans la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen en 1789, puis analyse les ressorts de sa protection chez les médecins, chercheurs et enseignants-chercheurs dans un contexte de crise sanitaire. Dès lors que les médecins respectent le code de la déontologie médicale non seulement bénéficient-ils de cette liberté fondamentale, mais ils ont même un devoir d’expression, souligne l’avocate. Un droit et un devoir qui s’appliquent également aux enseignants et enseignants-chercheurs : « Il est de leur devoir de dire la vérité que la réalité des faits leur donne à voir ». Restreindre de manière illégale leur liberté d’expression porte ainsi atteinte à un droit fondamental, mais viole également celui de leurs concitoyens, puisqu’ils se retrouvent de facto privés d’une information ou d’un savoir crucial.

Lire la suite

Les décisions du procès de Nuremberg sont d’une brûlante actualité

À la fin de la Seconde Guerre mondiale, les alliés, pour juger les criminels nazis, ont instauré une juridiction spéciale, le tribunal de Nuremberg, qui a défini le « crime contre l’humanité », posé les bases de l’éthique médicale moderne et les a utilisées pour la première fois en droit international. La ville de Nuremberg avait été symboliquement choisie, car elle représentait la capitale idéologique du troisième Reich et le lieu préféré de la glorification du nazisme.

Ce tribunal a jugé séparément les politiques et les médecins.

Lire la suite

La France sous le véto des « princes » qui la pilotent

Georges Ibrahim Abdallah, otage des américano-sionistes.

C’est ce qui se déroule en France ! Nous sommes à une époque où le puissant dicte sa loi dans ce qu’il croit être la jungle, où l’immoralité devient morale et vice-versa, où l’agresseur se dit victime, où les dérives de la raison font des droits des citoyens des faveurs, leurs devoirs de la soumission, le respect compris comme de la peur, la loi servant d’instrument pour subjuguer !

Lire la suite

Défense juridique des médecins convoqués pour avoir soigné. Entretien avec Me Joseph

Comme nous l’avait annoncé le Dr Grégory Pamart, le 14 juillet dernier, l’Ordre des médecins lance une « vaste campagne nationale », convoquant « des centaines de médecins pour avoir soigné, en conscience, des patients du Covid ». Les faits le confirment, et bien que le chiffre exact soit encore difficile à évaluer, de médecins sont convoqués devant les ordres départementaux pour s’expliquer quant au contenu de leurs prescriptions pour soigner leurs patients du Covid-19. Maître Jean-Pierre Joseph, avocat au barreau de Grenoble, nous explique la situation et livre des éléments de défense à destination des médecins convoqués.

Lire la suite

Journal des bonnes nouvelles (au 4 août 2022) : le monde se réveille

Le combat paye, mais lentement. Contre la dictature des milliardaires, on ne livre pas une guerre éclair, mais une longue guerre d’usure pendant laquelle il ne faut pas se décourager. Ce petit journal rappelle les petits pas en avant que nous avons obtenus avec quelques références pour vous convaincre que la situation s’améliore doucement, mais sûrement. Pour remonter le moral de ceux qui commençaient à craquer.

Lire la suite

Monseigneur Viganò : « La franc-maçonnerie utilise l’OMS et l’église bergoglienne pour faire avancer son coup d’État mondial »

« Nous sommes gouvernés par les membres d’un lobby mondial de conspirateurs criminels qui nous disent directement que leur plan est de nous éliminer, et pendant tout ce temps, nous sommes assis ici à nous demander pourquoi nous devons porter des masques dans les bus et pas dans les restaurants ».

Lire la suite

REVUE DE PRESSE DU 1ER AOÛT 2022

Selon le pays où l’on vit, les soignants restent suspendus, dans le déni de l’inefficacité des vaccins, tandis qu’ailleurs la justice se penche sur la composition des « vaccins », les contrats signés avec les laboratoires, ou l’indemnisation des victimes des injections. Mais la biologie est têtue, l’immunité naturelle reste supérieure à l’immunité « vaccinale », et l’Afrique démontre que trop d’hygiène tue l’immunité, de quoi méditer sur ce vers de La Fontaine « on a toujours besoin d’un plus petit que soi ». Pendant ce temps le Pr Delfraissy confesse ses « erreurs », mais qui croira qu’il n’était qu’un « lampiste », tandis qu’un autre professeur en Israël, est censuré par twitter pour avoir écrit que la variole du singe est liée aux vaccins à ARNm.

Lire la suite

En Espagne, la justice donne 10 jours à l’État pour dévoiler tous les contrats signés avec Pfizer

La justice baléare a accordé à l’Etat espagnol un délai de dix jours pour lui fournir tous les contrats signés avec Pfizer et trois autres laboratoires pharmaceutiques dont les vaccins anti-Covid ont été déployés sur le territoire espagnol durant la pandémie à Coronavirus. Une nouvelle qui déclenche l’immense joie de l’Association espagnole Liberum, laquelle n’a cessé d’exiger que ces contrats soient rendus publics par respect aux citoyens.

Lire la suite

L’APHP ose imposer le masque après le 1er août : est-ce légal ?

Le vote du 26 juillet à l’Assemblée nationale nous a relativement rassurés. Le fameux état d’urgence est supprimé et par conséquent les décisions liberticides ne devraient plus pouvoir être imposées sans nouvelle discussion au Parlement.

Évidemment on voit fleurir les tentatives de détournement de cette loi, et très vite à l’APHP que vient de quitter Martin Hirsch redevenu conseiller d’État, établissement public parisien en déroute dont les résultats sur le traitement du covid furent les plus mauvais (refusant tout traitement type Raoult sauf pour ses médecins discrètement) et en manque majeur de personnel vu le management entrepreneurial conduisant au burn out généralisé.

Lire la suite

L’opposition au déploiement et à la densification des tours cellulaires 5G et 4G ne cesse de croître dans le monde entier

Des décennies de recherche ont déjà prouvé que l’exposition aux rayonnements des tours cellulaires ainsi que d’autres sources de rayonnement sans fil est biologiquement nocive.

Des personnes aux États-Unis et dans le monde entier continuent de signaler des symptômes et des maladies après l’installation et l’activation d’infrastructures 5G et/ou 4G à proximité d’elles. Certains engagent des actions en justice pour désactiver les tours et arrêter le déploiement. Félicitations aux habitants de Mahopac, dans l’État de New York, qui ont empêché l’installation d’une tour cellulaire dans leur quartier.

Lire la suite

100 tribunaux saisis au pénal par Réaction19 contre la vaccination Covid 

Il y a une quinzaine de jours, le président de l’association Réaction19, l’avocat Carlo Alberto Brusa a proposé à toute personne victime des effets de la propagande vaccinale, de l’obligation vaccinale ou de la vaccination volontaire de télécharger et de s’emparer de la plainte pénale mise en ligne.

Formidable ! 283 personnes ont déposé plainte à ce jour devant divers tribunaux. 

Voici les premières villes concernées : 

Lire la suite

REVUE DE PRESSE DU 27 JUILLET 2022

Le plus grand canular jamais perpétré sur un public peu méfiant.

Phrase choc extraite des premières conclusions de l’enquête menée sous la direction de Me Reiner Fuellmich, tandis qu’un autre article rappelle que le test PCR n’est qu’une mascarade, ou encore un autre qui prouve un lien entre la 5G et la gravité de la « pandémie » de Covid-19, tandis que de nouvelles preuves d’efficacité négative des vaccins sont mises en évidence aux USA, où Fauci et des hauts responsables sont cités à comparaître ou à produire des documents sous 30 jours, tandis que les « rats » quittent le navire dans les CDC, NIH et autre FDA, par exigence morale ou crainte de poursuites ??

Lire la suite

REVUE DE PRESSE DU 23 JUILLET 2022

Si un vaccin est approuvé aux USA pour les enfants, son fabricant ne peut être poursuivi pour les effets indésirables qu’il provoque, qu’il s’agisse d’adultes ou d’enfants, et même si ce produit n’assure pas la protection avancée, d’où la course à l’approbation pour les laboratoires déjà en selle, tandis que Valneva voit ses contrats annulés en Europe et au Royaume-Uni, pour cause de retard à l’AMM : deux poids deux mesures.

Lire la suite

REVUE DE PRESSE DU 13 JUILLET 2022

L’UE encourage les plus de 60 ans à demander une deuxième dose de rappel tandis que la France va jeter plus de 3 millions de doses d’AstraZeneca, que les effets indésirables sont dénoncés largement et qu’un jugement d’annulation de suspension d’une soignante pourrait faire jurisprudence. Le ministère fait volte-face et demande l’avis des scientifiques pour une éventuelle réintégration des soignants suspendus. Dans la folle course aux nouveaux vaccins supposés agir sur de nouveaux variants, on renonce à tous les protocoles et les mathématiciens continuent de modéliser les morts à venir. Inversion accusatoire, restrictions et censures et pour couronner le tout, ces journalistes qui n’ont lu aucune des 1750 études sur les effets indésirables des vaccins anticovid. Mais l’AFNOR veille et dénonce l’escroquerie des masques, et l’on découvre des fraudes aux tests dans des officines pour la modique somme de 53 millions d’euros.

Lire la suite

Revue de Presse du 5 juillet 2022

Notre « gaulois réfractaire » prend sa retraite et souhaite bonne chance à son successeur, tandis que la menace des injections pèse maintenant sur les tout petits de six mois à deux ans, que le passeport sanitaire est toujours d’actualité en Europe et en partie en France, que la mortalité toutes causes augmente tandis que la natalité s’effondre dans les pays les plus vaccinés, et que la résistance à l’hégémonie se poursuit en particulier au travers de films et vidéos.

Lire la suite

En Uruguay, la Justice donne 48 heures à Pfizer pour dévoiler le contenu chimique de son vaccin anti-Covid

La Justice uruguayenne a exigé ce 04 juillet que les termes des contrats signés avec Pfizer soient rendus publics sous 48 heures et que le laboratoire américain fournisse les composantes chimiques de son vaccin

Les ennuis commencent pour Pfizer en Amérique Latine. Alors qu’une nouvelle vague Covid est annoncée dans presque tous les pays d’Europe, le géant américain risque gros en Amérique du Sud où la justice d’un pays exige qu’il dévoile le contenu de son vaccin. C’est du moins l’information que notre média a obtenue ce lundi de plusieurs sources fiables.

Lire la suite