Catégorie :Gérard

Le gouvernement fait des concessions aux Antillais vaccino prudents : il leur promet un « vaccin » sans ARN messager !

Devant l’exaspération des Antillais contre l’obligation vaccinale, qui s’exprime parfois violemment, depuis plusieurs jours à la Guadeloupe, en Martinique et bientôt en Nouvelle-Calédonie et en Polynésie, le gouvernement a d’abord envoyé la gendarmerie avec des chars, puis le GIGN. Belles provocations. Inutiles et dangereuses pour l’unité de la Nation, car elles rappellent à une partie de la population qui se croyait en pays démocratique l’époque où le maître faisait obéir les esclaves au fouet.

Lire la suite

Le système de santé français à l’agonie, sous les soins répétés de J. Castex et de tous les gouvernements depuis les années 90

En l’an 2000, notre système de distribution de soins était placé au 1er rang mondial grâce à la complémentarité entre médecine de ville et hôpitaux publics et privés répartis harmonieusement sur le territoire, prenant en charge les cas les plus lourds. En 2020, il a rétrogradé au 16e rang.

Lire la suite

Résultats de la vaccination dans les îles lointaines

Depuis plus de 18 mois, les fabricants de vaccins, l’OMS, nos gouvernants et les médias complices répètent constamment que la sortie de la crise Covid ne pourrait résulter que des injections anti-Covid expérimentales prétendument « sures et efficaces à 95 % ». L’analyse de leurs résultats avérés dans les îles lointaines un peu isolées du reste du monde et très vaccinées permet fortement d’en douter. Que ce soit en Océanie (Nouvelle-Calédonie et Fidji) ou dans l’océan Indien tout près de l’Afrique (Réunion, Maurice, Seychelles).

Lire la suite

Autriche totalitaire. Après le pass, la folie du confinement des non-vaccinés

Israël est le modèle déclaré du chancelier autrichien Sebastian Kurz en ce qui concerne la politique anti-Covid, mais l’Autriche veut faire mieux dans la dictature. Les restrictions des libertés, pourtant sans aucune efficacité sanitaire démontrée, sont de plus en plus sévères dans ce pays critiqué pour ne plus être démocratique.

Lire la suite

Évolution sanitaire des pays les plus vaccinés au 14 novembre 21 — Faits avérés d’après les chiffres OMS

Depuis plus de 18 mois, nos gouvernants et les médias complices nous rabâchent : « le retour à la vie normale sera possible grâce au vaccin », « vous retrouverez vos libertés quand vous serez vaccinés » « les non-vaccinés sont responsables de la poursuite de l’épidémie ». Mais aucune étude dans le monde réel n’a apporté le moindre début de preuve à l’appui de cette propagande marchande pro injection anti-covid.

Lire la suite

Appel aux candidats à la Présidence : protégez les enfants des pseudovaccins Covid dangereux et inutiles

Les pseudo vaccins expérimentaux ne peuvent apporter aucun bénéfice personnel aux enfants et adolescents, adultes jeunes qui risquent moins du Covid que de la grippe saisonnière. Ils les exposent à de nombreuses complications parfois même mortelles. Ils ne protégeraient pas les adultes à risque puisque les enfants ne constituent pas une source de contamination et que les pseudo vaccins n’empêchent pas les transmissions virales. Et que l’obtention d’une immunité collective par le vaccin est un mythe maintenant reconnu inatteignable par tous les experts des pays qui ont le plus vacciné. La « vaccination anti-Covid » des enfan

Lire la suite

La technique répétitive de la peur basée sur du vent… sans épidémie réelle

N’ayez plus peur : il n’y a plus d’épidémie en France ni dans les pays voisins. Nos gouvernants et les médias complices tentent par tous les moyens de nous terroriser à nouveau pour prolonger le plus longtemps possible la sidération du peuple, prolonger l’état d’urgence et instaurer le contrôle de la population par le passe, le QR code, la reconnaissance faciale généralisée, et peut-être des élections tranquilles avec pass… Vive le crédit social chinois, pensent-ils, mais nous ne sommes pas des Chinois…

Lire la suite

ILS AURONT TOUT OSÉ : POURSUIVRE D. RAOULT, HONNEUR DE LA MÉDECINE FRANÇAISE

Alors que se poursuit sur les ondes médiatiques le défilé scandaleux de médecins incompétents et corrompus, ne déclarant jamais leurs conflits d’intérêts, donc en violant la loi « transparence en santé », la honteuse convocation devant le Conseil de l’ordre des médecins de notre virologue mondialement reconnu et respecté fait la une des médias, qui osent lui coller le terme de charlatan… Depuis deux ans, ils n’auront pas cessé d’user quotidiennement de l’inversion des valeurs. « La paix, c’est la guerre », remettant Orwell au goût du jour.

Lire la suite

Lettre ouverte à Mmes Mrs les Députés et Sénateurs (1er novembre)

Nous vous remercions de l’accueil réservé à nos lettres à l’occasion du vote précédent du projet de loi vigilance santé. La très grande majorité d’entre vous ont accepté de lire nos analyses et plusieurs ont entamé un dialogue direct par mail. Nous nous en réjouissons et vous en remercions. Nombre d’entre vous sont évidemment contre la privation de liberté prolongée, et donc le pass en particulier, et l’argument du gouvernement qui conduit encore certains à voter la loi serait l’efficacité du vaccin et l’absence de mortalité.. Or le vaccin n’est pas efficace, comme le démontrent les malheureuses expériences des pays les plus vaccinés qui recourent à la multiplication des doses, comme Israël, et l’Angleterre, et dont les malades hospitalisés sont essentiellement des vaccinés, et surtout des doubles vaccinés.

Lire la suite

Pourquoi faire croire à une efficacité à 90 % des pseudovaccins ? Énorme fake à visée parlementaire ?

Nos gouvernants se plaignent du manque de confiance de la population dans leurs propos, accusent les réseaux sociaux et viennent de créer le ministère de la Vérité conseillé par Orwell (via la commission Bronner) pour tous les apprentis dictateurs. Mais pour mériter notre confiance, il faudrait qu’ils arrêtent de mentir et l’intervention récente de Véran, le ministre de la Santé, montre qu’ils n’en prennent pas le chemin. Aujourd’hui la propagande pour les pseudos vaccins expérimentaux s’appuie sur une désinformation clamant sur tous les médias et même au Parlement : « les vaccins sont efficaces à 90 % contre les formes graves de Covid », « les personnes vaccinées ont 9 fois moins de risque d’être hospitalisées ou de décéder de la Covid-19 que les personnes non vaccinées ».

Lire la suite

Lettre ouverte à Mmes Mrs les Sénateurs et Députés, adressée par N et G Delépine médecins cancérologues

Mmes, Mrs les Députés et Sénateurs, Vous allez être amenés une nouvelle fois à voter pour ou contre l’élargissement de nos libertés et nous mesurons l’importance de vos responsabilités. Néanmoins beaucoup d’éléments se sont accumulés dans les derniers mois que nous nous permettons de vous rappeler ici, conscients de votre charge de travail sur tant de sujets différents. Contrairement aux espoirs, la « vaccination » injection génique nouvelle technique utilisée pour la première fois chez l’Homme en infectiologie n’a pas permis d’éradiquer le coronavirus Sars Cov 2, puisque dans tous les pays très vaccinés, les contaminations ont repris, suivies par la hausse de la mortalité. L’exemple d’ISRAËL, qui devait convaincre le monde, est tristement instructif, puisque des responsables ont reconnu qu’ils ne pourront atteindre par ce biais l’immunité collective et devront injecter les citoyens au moins tous les six mois.

Lire la suite

La Russie paye-t-elle l’abandon de la chloroquine et l’inefficacité du vaccin ?

Depuis quelques semaines, les médias décrivent de façon apocalyptique la reprise de l’épidémie en Russie, mais aucun n’essaie ou ne veut en comprendre les possibles raisons. Pourtant cette récidive est apparue après l’arrêt de la recommandation officielle du traitement par l’hydroxychloroquine, comme cela avait été déjà observé en Suisse ou en Allemagne, lorsque les prescriptions de chloroquine ont brutalement chuté après l’article truqué du Lancet Gate de mai 2020 et les mises en garde injustifiées de l’OMS.

Lire la suite

Lettre ouverte aux députés et sénateurs français appelés à voter le 19 octobre 2021 la prolongation injustifiée de « l’état d’urgence »

« Le gouvernement présentera un texte de loi au Parlement le 19 octobre pour “maintenir pendant plusieurs mois encore, jusqu’à l’été, la possibilité de recourir” au pass sanitaire, a précisé Gabriel Attal, au cas où la situation sanitaire venait à se dégrader. Il sera débattu à l’Assemblée nationale mercredi 19 octobre sous l’intitulé Projet de loi portant diverses dispositions de vigilance sanitaire. “On demande au Parlement de nous laisser la possibilité de déclencher tout ou une partie des mesures de freinage” a expliqué le ministre de la Santé Olivier Véran mercredi matin, interrogé sur France Info. Ainsi, le recours au confinement, au couvre-feu et autres mesures de restrictions serait également possible jusqu’au 31 juillet 2022. » Dans ce texte, le porte-parole reconnaît lui-même que l’épidémie est terminée. Pourquoi une procédure accélérée alors que l’épidémie est terminée dans notre pays ?

Lire la suite

Pseudo-vaccins ou Artémisine ? Les Seychelles versus Madagascar

Depuis 20 mois, nos gouvernants et les médias prétendent qu’il n’y aurait pas de traitement du Covid et que le seul espoir de sortie de crise résiderait dans l’injection génique appelée fallacieusement vaccin. Deux îles de l’Océan indien éloignées seulement de 1800 kilomètres ont choisi des stratégies anticovid différentes : les Seychelles ont opté, comme la France, pour le tout vaccin. autres d’artémisinine et de ravintsara. La comparaison de l’évolution de ces deux îles semblables par leurs populations, leurs climats et leur mode de vie permet d’évaluer l’efficacité des deux approches.

Lire la suite

L’Afrique, test géant pour la chloroquine. Comparaisons des mortalités Covid entre l’Afrique et l’Europe

Depuis le début de la crise, les gouvernants et les médias occidentaux tentent de nous faire croire que leur stratégie sanitaire « confinement — pas de traitement — tout vaccin » est la meilleure et la seule possible. Mais certains pays africains par choix et/ou nécessité ont fait autrement et s’en sont plutôt bien trouvé. Nous analysons ici l’évolution du Covid dans différents pays africains selon leurs stratégies.

Lire la suite

Obligation vaccinale et totalitarisme : pas de clivage gauche-droite

Obligation vaccinale et totalitarisme : pourquoi ce projet de loi ne clive-t-il plus gauche et droite ? Peut -être parce que la gauche et la droite se sont noyées dans la pensée unique, système totalitaire développée depuis quarante ans et qui contribue à passer dans la vie réelle les délires de certaines minorités que les autres appuient en silence de peur d’être marginalisés. Les exemples foisonnent avec la destruction de statues d’hommes célèbres ou le licenciement de musiciens accomplis dans les conservatoires anglais pour insuffisance de diversité. Ne voient-ils pas qu’ils reconstruisent des ghettos ?

Lire la suite

APPEL AUX SÉNATEURS POUR REFUSER L’OBLIGATION V antiCovid CHEZ LES ENFANTS

Merci aux sénateurs qui ont rejeté la proposition de loi Jomier en commission. Cette Proposition de loi du groupe socialiste veut rendre obligatoire pour les enfants la vaccination contre le SARS-Cov-2. Elle sera soumise à nouveau au Sénat, le 13 octobre. Comme médecins, nous sommes affligés qu’un confrère puisse proposer une telle mesure contraire à l’état réel de la science, au principe de précaution et au serment d’Hippocrate : « d’abord ne pas nuire ». Peut-il ignorer que les enfants sains ne peuvent en espérer aucun bénéfice personnel ? Ignore-t-il que les enfants ne constituent pas un facteur réel de contamination ? Ignore-t-il que les pseudo vaccins actuels n’empêchent ni d’attraper la maladie ni de la transmettre ? Ignore-t-il que l’immunité collective n’est qu’un mythe dénoncé par des agences sanitaires ? Ignore-t-il que les pseudo vaccins actuels sont expérimentaux ? Et qu’obliger quelqu’un à subir un traitement expérimental est contraire à la convention d’Oviedo que la France a signée ? Ignore-t-il que ces traitements représentent un danger réel pour les enfants avec déjà des morts ?

Lire la suite

Lettre ouverte aux politiques de tous bords, aux députés et sénateurs et candidats à la Présidence

L’état actuel de notre système de soins, des libertés publiques, et en particulier les libertés de soigner et celle d’être soigné, doit investir les débats. Les médias mainstream et les politiques se comportent comme si l’après Covid était acquis et ne posait plus aucun problème. Ils veulent nous persuader qu’un consensus, une fausse évidence de l’accord de tous pour l’injection génique existerait. Que le respect des libertés fondamentales de circuler, de se réunir, de travailler, la liberté vaccinale, le passe ne serait pas un sujet politique majeur ! De qui se moque-t-on ? Peut-on à nouveau imaginer une présidentielle sans débat sur le système de soins, la liberté de soigner, comme en 2016, alors que les hôpitaux publics et privés se vident de leur personnel et qu’en conséquence des pans entiers de nos hôpitaux ferment jour après jour et que les déserts médicaux se multiplient ? Les Français en subissent déjà les dégâts avec la suppression continue de lits et la régression de la qualité des soins…

Lire la suite

Le passe accélère-t-il la progression de l’épidémie ?

L’état pitoyable actuel de la France n’est pas dû au virus, mais avant tout aux mesures prétendument sanitaires qui nous été imposées pour soi-disant éviter la submersion du système hospitalier. Le caractère dogmatique et politique des mesures devient encore plus évident avec l’imposition du passe en France sans considérer ses résultats sur l’évolution de l’épidémie dans les pays qui l’ont instauré avant nous. Les données de l’OMS prouvent que le passe est médicalement dangereux.

Lire la suite

Les simulations, alibi pseudo-scientifique de la vaccination des enfants

Depuis plus de 18 mois, la politique sanitaire française ne s’appuie pas sur les faits constatés dans le monde réel, mais uniquement sur des simulations mathématiques très majoritairement fausses, et faussées, pour justifier les décisions autoritaires de l’exécutif, nous faire accepter la perte de nos libertés et nous imposer les pseudo vaccins.

Lire la suite

Bilan sanitaire au 25/9/2021 dans les pays champions de la vaccination anticovid

L’immunité vaccinale anticovid est un mythe. Depuis le début de la crise sanitaire, l’exécutif français a prétendu que les traitements précoces étaient inefficaces, imposé des restrictions majeures à nos libertés, en particulier de prescription des médecins, et a promis que la vaccination obtiendrait l’immunité collective, la sortie de crise et le retour à une vie normale. Mais l’échec permanent depuis 18 mois de cette stratégie sanitaire fondée sur des simulations fausses, des mensonges innombrables, des promesses jamais tenues, la propagande de la peur et l’extorsion du consentement à la vaccination par les chantages aux libertés de circuler, d’avoir des loisirs et de travailler, devient insupportable.

Lire la suite

Lettre ouverte aux sénateurs contre le projet de loi de vaccination universelle antiCovid

Mmes, Mrs les Sénateurs. Nous apprécions votre volonté d’obtenir une protection collective permettant un retour à la vie normale et avons lu avec intérêt le projet de loi déposé au Sénat le 31 août en première lecture. Néanmoins, nous permettons de vous apporter quelques informations complémentaires : le SARS-CoV-2 est très sensible aux traitements précoces tels que l’Ivermectine, comme les expériences récentes de l’Inde et du Japon en témoignent. L’utilisation de ces traitements précoces permettrait de faire disparaître le spectre de formes graves en rapport à cette forme de grippe, qui ne tue que les personnes âgées à fortes comorbidités. Actuellement, en septembre 2021, malgré le spectre des variants, le réseau sentinelle dénombre en France, zéro cas pour 100 000 enfants et 9/100 000 chez l’adulte, soit très en dessous des seuils d’alerte qui font habituellement prendre des mesures préventives (173/100000 pour la grippe).

Lire la suite

Retour sur la manipulation via des simulations au cours de la plandémie Covid. MàJ

Depuis plus de 20 mois, la politique sanitaire française est décidée dans le plus grand secret par le « conseil de défense » appuyé par un « conseil scientifique. Ce dernier est dominé par Simon Cauchemez, mathématicien modélisateur au sein de l’Institut Pasteur et élève de Ferguson de l’Imperial College. La politique de santé s’appuie presque uniquement sur des simulations mathématiques très majoritairement frauduleuses, car basées volontairement sur des hypothèses du pire, pour justifier les décisions autoritaires de l’exécutif et nous faire accepter la perte de nos libertés et la pseudo vaccination génique inefficace.

Lire la suite

L’obligation vaccinale imposée en Polynésie qui appelle au secours la métropole. MàJ

Tahiti n’est plus un paradis depuis que E. Macron et sa cour sont passés. Jusqu’en juin 2021, la Polynésie française avait été relativement épargnée par l’épidémie. Macron est venu à Tahiti en juillet 2021, et sa venue a été suivie par une forte recrudescence de Covid. Depuis lors, au lieu de conseiller les traitements précoces efficaces qui ont fait leurs preuves, entre autres en Inde contre le variant delta (comme le montrent les données de l’OMS), le gouverneur Dominique Sorain, promu haut-commissaire par la grâce du prince, a décidé d’imposer la pseudo vaccination Covid par tous les moyens, alors qu’elle se révèle incapable de maîtriser l’épidémie actuelle en Israël comme en Grande-Bretagne.

Lire la suite

La chute continue du « journalisme » français : un exemple, Sophie Coignard de l’Express

Tout récemment Sophie Coignard, sans avoir enquêté sérieusement sur les résultats du passe dans le monde réel, a publié dans l’Express un article partisan, mensonger et injurieux, contraire à l’éthique des journalistes. Si les vaccinés croient que les vaccins sont efficaces, ils doivent se sentir protégés et n’ont donc aucune raison de craindre les non-vaccinés. Et s’ils ont des doutes sur l’efficacité de ces injections, ils devraient se méfier tout autant des vaccinés que des non-vaccinés et n’ont aucune raison d’imposer aux autres une injection expérimentale qui ne les protégera pas davantage.

Lire la suite

La très mauvaise idée de la troisième injection anti-covid sans essai préalable

Devant l’échec maintenant patent des pseudo-vaccins anti-covid, les laboratoires proposent une troisième injection qui, avec l’augmentation du prix de vente, augmenterait leurs espoirs de bénéfices de 50 %. De trop nombreux politiques s’en font leurs avocats contre l’avis de l’OMS.  Pourtant, ces injections expérimentales ont très peu de chances d’être efficaces et sont même susceptibles de redéclencher une nouvelle hécatombe post-injection comme l’ont fait les deux premières et comme le suggère l’évolution actuelle en Israël depuis que la campagne d’injection de troisième dose a commencé. Comment croire qu’une troisième injection serait plus efficace que les deux premières ? 

Lire la suite

La catastrophe vaccinale de Gibraltar

La plupart des pays occidentaux ont suivi, sans débat public, les recommandations de l’OMS et font depuis plusieurs mois une propagande forcenée et des chantages innombrables pour imposer des pseudo-vaccins expérimentaux en prétendant qu’ils pourraient stopper l’épidémie. L’analyse de l’évolution de l’épidémie Gibraltar, champion mondial de l’injection Astra Zeneca permet d’évaluer son efficacité réelle en population, qui est très éloignée de ce qu’annoncent les communiqués de victoire de leurs fabricants répétés en permanence par les médias et notre gouvernement.

Lire la suite

En France, il n’y a plus d’épidémie Covid, mais une explosion de tests

Une épidémie se définit comme une maladie qui touche beaucoup de malades, des personnes qui présentent des symptômes, qui consultent leur médecin traitant et, en cas d’échec les urgences, sont hospitalisées pour traitement et parfois en réanimation et risquent de mourir. Pour maintenir la peur dans la population, le gouvernement et les médias complices ne cessent de répéter que l’épidémie et le variant delta sont là et que tout le monde va en être victime, même les enfants. Arrêtons l’hystérie. Revenons aux faits avérés, aux chiffres officiels : nombre de tests positifs, nombre de tests réalisés, nombre et incidence des malades consultant un médecin en ville, nombre de consultations aux urgences, d’hospitalisés et de morts attribuées au Covid.

Lire la suite

Les « pseudovaccins » anticovid ne marchent pas, les « décodeurs » nient l’évidence de l’expérience israélienne

Les « vaccinés » qui sont malgré tout malades du covid sont de plus en plus nombreux en Grande-Bretagne comme en Israël où l’ancien directeur général de la santé a reconnu que près de 50 % des nouveaux cas concernaient des personnes complètement vaccinées. Pour discréditer cette information avérée les décodeurs de tous les médias dont Guy Dagorn décodeur du Monde et Quang Pham de Huffpost se livrent à de savants calculs et prétendent que ce serait une bonne nouvelle ! Et leurs élucubrations sont ensuite diffusées par les médias dominants. Leur seule excuse est de ne pas être médecin, car aucun docteur n’oserait prétendre que l’échec, même partiel, d’un traitement préventif est un succès.

Lire la suite

La catastrophe sanitaire de l’injection Pfizer en Israël

La plupart des pays occidentaux ont suivi, sans débat public, les recommandations de l’OMS et font depuis plusieurs mois une propagande forcenée pour imposer des pseudo-vaccins expérimentaux en prétendant qu’ils pourraient stopper l’épidémie. L’analyse de l’évolution de l’épidémie en Israël, champion mondial de l’injection Pfizer permet d’évaluer son efficacité en population réelle qui est très éloignée de ce qu’annoncent les communiqués de leurs fabricants.

Lire la suite

La destruction de notre système de soin et les mesures sanitaires détruisent notre économie

Il y a vingt ans notre système de soins était reconnu comme l’un des meilleurs du monde. Maintenant nous sommes au-delà du 20e rang mondial. Et la surcharge prétendue des services de réanimation constitue le prétexte à des contraintes liberticides qui achèvent l’économie mise à mal, non pas par l’épidémie, mais par les mesures inutiles censées la combattre. Certes le gouvernement Macron n’est pas le seul responsable de la destruction de notre système de santé, mais toutes ses actions n’ont fait qu’aggraver considérablement la situation.

Lire la suite