Étiquette : Référendum

Refusons la tyrannie pseudo-sanitaire que l’OMS veut nous imposer

Durant la crise Covid, l’OMS a été l’instigatrice de mesures contraires aux libertés et aux données de la science. Elles se sont révélées inefficaces contre la maladie, extrêmement dommageables pour les populations qui y ont été soumises et source de profits colossaux pour les élites.

Mais l’OMS, institution non démocratique, non élue et financée à plus de 80 % par des groupes d’influence privés, veut recommencer et, pour y parvenir plus facilement, disposer de pouvoirs supranationaux qui lui permettraient d’imposer une dictature mondiale totale au service de Big Pharma, des GAFAM et des milliardaires.

Lire la suite

La Colonisation : l’histoire française de la mort, de la torture et de la violence indescriptible dans la perle de son empire maléfique

De nombreuses questions liées aux crimes coloniaux de la France en Algérie n’ont toujours pas été résolues.

Chaque année, l’Algérie se souvient des crimes coloniaux commis par la France à l’encontre du peuple algérien. Le pays nord-africain commémore plusieurs dates de ce type tout au long de l’année : le 13 février, jour du premier essai nucléaire, le 5 juillet, jour de l’indépendance, le 1er novembre, jour de la révolution, qui a marqué le début de la guerre d’indépendance de huit ans (1954-1962), et le 11 décembre, jour où des manifestations de masse ont commencé en 1960 et ont été brutalement réprimées par les troupes françaises.

Lire la suite

Les résultats des prochaines élections européennes ont été truqués

Le salut est dans le Frexit.
Voter RN ou Reconquête, c’est voter UE !

« En juin prochain auront lieu les prochaines élections européennes si d’ici là le monde n’a pas basculé dans le chaos suite à une décision des USA et de leur armée otanienne.
C’est avec émotion que je vous annonce ne plus être complotiste, je suis devenu médium et je vous annonce que les résultats seront faussés. »

Lire la suite

Effondrement sur le front intérieur de l’UE

L’insouciance de l’armée allemande a récemment fait l’objet d’une grande attention en raison de la fuite d’un enregistrement audio d’officiers militaires allemands discutant nonchalamment d’attaques contre la Russie.

On peut établir un lien direct entre la folie d’attaquer la Russie avec un total de 100 missiles Taurus et le déclin économique rapide en cours dans le pays. L’incompétence évidente dans les deux cas continue d’être mise en évidence alors que les décisions prises à Berlin ne font qu’empirer les choses, et l’insistance de l’Allemagne sur l’austérité pour le reste de l’Europe contribue à faire en sorte que le reste de l’UE soit également entraîné dans la chute.

Les ramifications de ces politiques risquent d’être considérables, car la classe ouvrière européenne est de plus en plus opposée au conflit avec la Russie et de plus en plus hostile à l’UE, et en réponse, les élites répriment les droits démocratiques, menaçant d’interdire les partis et de limiter la parole.

Lire la suite

L’acte terroriste à Moscou, un cadeau électoral pour Poutine

L’horrible acte terroriste perpétré ce soir dans la capitale russe, Moscou, a ébranlé le monde entier. Seuls les fous de Kiev jubilent. Il fallait s’y attendre. Les assassinats des journalistes Daria Douguine et Vladlen Tatarsky, les bombardements incessants des régions limitrophes de l’Ukraine, qui font quotidiennement des victimes civiles, les attaques de drones sur un certain nombre d’usines stratégiques, d’aéroports, etc., mais aussi sur le Kremlin, n’ont cependant pas conduit à des mesures adaptées à un état de guerre…

Pour des raisons difficilement compréhensibles et justifiables, le Kremlin a préféré imposer deux réalités parallèles. L’une sur le front, avec toutes les horreurs de la guerre, et l’autre à l’intérieur de la Russie.

Lire la suite

Rapport divulgué : Israël reconnaît que les Juifs sont en fait des Khazars ; Plan secret de migration inversée vers l’Ukraine

Une publication de 2014 du quotidien israélien The Times of Israël précise qu’Israël reconnaît les Juifs comme des Khazars et confirmerait ainsi la réalité d’une Nouvelle Khazarie en territoire ukrainien. Mais une note ajoutée le 28 février 2022 (quatre jours très exactement après le déclenchement de l’opération militaire spéciale par ordre du président russe Vladimir Poutine) la déclare depuis lors « satirique ».

Lire la suite

NON à la guerre contre la Russie qui n’est pas notre ennemie

En 1991, La France sous Mitterrand avait demandé que l’OTAN, « ce machin » selon de Gaulle, ne s’étende pas à l’est. Mais Sarkozy partisan d’un nouvel ordre mondial sous influence américaine a proposé l’adhésion de l’Ukraine à l’OTAN malgré l’opposition des Russes. Hollande et Meckel dans les accords de Minsk en 2015 s’étaient portés garants de la clause refusant l’entrée de l’Ukraine dans l’OTAN. Ils ont récemment avoué avoir signé ces accords sans intention de les faire respecter pour donner à l’Ukraine le temps de s’armer. Et les journalistes donnent encore la parole à ces personnes qui ne respectent pas la parole donnée.

Lire la suite

Debré et le Général face au Kali-Yuga français

Résumons la chute de la France sous la présidence de de Gaulle : pour un Québec libre d’ailleurs peu suivi d’effet, il a fallu se payer l’industrialisation, « la France défigurée », l’immigration, mai 68, le noyautage culturel marxiste…

Le vénérable et pathétique Michel Debré (1 % à la présidentielle de 1981…) est lui-même encore plus traumatisé par ce que va devenir la France : marxisation culturelle via Malraux, inflation et taux d’intérêt… à 15 %, déclin moral et spirituel (et même militaire : car on n’a plus d’empire…), effondrement du christianisme. Debré et de Gaulle sont conscients de tout.

« Le général de Gaulle m’interrompt pour me demander si je crois possible de résister à ces forces. “Il n’y a que vous et moi qui pensons à l’Indépendance de la France.” Je lui réponds que nous devons être, en réalité, plus que deux et j’ajoute qu’il y aura tellement de déceptions à la suite de cette politique d’intégration qu’il ne faut pas douter d’être dans la vérité en expliquant qu’il faut faire l’Europe par l’association des États et non par la disparition des nations, à commencer par la disparition de la France. »

Lire la suite

Français, réveillez-vous pour refuser une guerre qui ne nous concerne pas

APPEL À LA PAIX

L’UE, l’OTAN et Macron veulent nous précipiter dans une guerre totale contre la Russie qui mettrait en jeu la vie de nos enfants et du monde. Lors de la guerre d’Algérie, les pacifistes s’étaient unis contre l’envoi à la guerre de nos jeunes et leurs manifestations avaient précipité la paix. Il est grand temps que les Français d’aujourd’hui se mobilisent contre les tentatives d’E. Macron de nous impliquer totalement dans une guerre qui ne nous concerne pas, car il s’agit d’un conflit purement russo-ukrainien visant définir des frontières plus respectueuses des populations que le découpage arbitraire décidé par Khrouchtchev en 1954.

L’Ukraine ne fait partie ni de l’UE ni de l’OTAN et, dans l’Histoire, n’a jamais été notre alliée.

Lire la suite

Le monde dans le filet de la franc-maçonnerie

Seuls ceux qui reconnaissent à quel point notre beau monde est pris dans le filet des loges maçonniques peuvent comprendre pourquoi tout fonctionne comme on le voit fonctionner. Dans ce discours, le fondateur de Kla.TV, Ivo Sasek, explique en détail qui a tissé ce réseau maçonnique et quelles associations en font activement partie. La conclusion de cette découverte passionnante est claire : que tous les États sortent de ce réseau criminel, ou que ce réseau criminel sorte de nos États, à commencer par l’OMS.

(Vidéo < 1 h 23)

Lire la suite

Chronique d’une descente aux enfers annoncée

Devant l’évolution funeste de la France dans tous les domaines qui s’accélère élection après élection et plonge dorénavant les Français dans la souffrance et la désespérance, la question qui se pose aujourd’hui n’est plus de savoir si la rupture du lien entre les dirigeants politiques et le peuple peut se produire — c’est manifestement déjà fait — mais si ce dernier pourra longtemps accepter sa descente aux enfers.

Lire la suite

Braquage des actifs russes en Europe : attention au retour de bâton !

Le 12 février 2024, les dirigeants européens ont adopté une loi visant à utiliser les intérêts générés par les actifs russes en Europe, pour financer l’aide de l’Union européenne à l’Ukraine. Une aide économique et militaire ruineuse pour la collectivité, et mise en place sans que les peuples aient donné leur accord, par référendum par exemple.

Les avoirs russes en Europe ont été gelés au début du conflit ukrainien. Les Russes ne peuvent pas les vendre, et nul ne peut les acheter. C’est, là encore, une décision intervenue sans que les peuples européens aient été consultés. Et surtout, c’est une décision qui méconnaît un des principes fondamentaux les plus essentiels du droit international : la souveraineté financière des États. Du coup, cette décision s’apparente pleinement à une déclaration de guerre.

Lire la suite

L’UE est en train de réaliser sous nos yeux un véritable coup d’État

C’est terminé, l’Union européenne vient de franchir le Rubicon en votant la création d’un « État européen ». Comprenez bien qu’en prenant cette décision, l’UE vient de décider que cet État européen va se substituer à toutes les nations existantes, membres de l’Union européenne.

Cette forfaiture vient d’être commise avec les voix de TOUS les macronistes.

Lorsque ces mesures seront mises en place, les pays de l’UE ne seront plus que des « régions » ou des « provinces » mais plus des États à part entière. Les conséquences de cette révolution, car c’en est une, sont incalculables.

Lire la suite

Vous avez tué mon Europe et mes idéaux !

« … MON Europe, celle de la publicité mensongère, apportait la paix, la liberté, un nivellement par le haut, des avancées sociales, une équité, un destin commun et évidemment un contre poids, la naissance d’un géant face à l’hégémonie américaine (aujourd’hui à l’agonie).

LEUR Europe est à l’opposé de la publicité, elle veut la guerre avec l’OTAN, une suppression des libertés individuelles, une paupérisation de la société, un accroissement du chômage, une suppression des acquis sociaux, un accroissement des inégalités, un chacun pour soi, un libre-échange débridé, une suppression des valeurs et plus qu’une mise à genoux, une prostitution totale face à nos « alliés » américains. »

Lire la suite

« Le manque de vision et de volonté politique de Poutine pourrait conduire à la Troisième Guerre mondiale. »

Paul Craig Roberts rompt le schéma de la fausse dichotomie, du conflit entre les deux récits dominants, qui accompagne les controverses entre la Russie et l’Occident.

Alors que les centres de propagande occidentaux diabolisent Poutine, les médias alternatifs, qui s’opposent à l’hégémonie américaine, le déifient. Ces derniers le font soit par naïveté et par manque de compréhension de l’organisation et du fonctionnement du pouvoir politique en Russie, soit par intérêt pécuniaire, préférant être des presstitués du Kremlin avec un masque de respectabilité antimondialiste.

L’analyse de Paul Craig Roberts brise les clichés de la propagande décrits ci-dessus, en montrant ce qui est évident pour tout observateur lucide et honnête. Malgré l’image de dictateur et de personne déterminée qu’on lui prête, Poutine se présente comme un homme hésitant, timide et surtout obsédé par le besoin de retrouver la reconnaissance des « partenaires occidentaux ».

Lire la suite

L’art de la guerre sous Poutine : Les mercenaires étrangers sont grassement payés et reçoivent la citoyenneté russe

Depuis le début de l’opération militaire spéciale en Ukraine, l’administration Poutine a hésité à recourir à des mobilisations citoyennes massives pour s’assurer une victoire rapide et décisive. L’économie russe n’a pas non plus été mise sur le pied de guerre. C’est que dans ce pays, le facteur économique a subjugué le facteur politique et que les requins du secteur privé influencent totalement le processus décisionnel. Les objectifs vagues de Poutine — démilitarisation et dénazification — sont restés des abstractions pendant près de deux ans de guerre. Les patriotes russes objectent à l’administration de Poutine que la société russe n’a pas été mobilisée sur la base de la guerre. Ainsi, il existe actuellement deux Russies : l’une qui verse son sang sur les champs de bataille de l’Ukraine, et l’autre qui poursuit son mode de vie pacifique, en ayant des jours fériés réguliers, en allant à des concerts, au restaurant et en vacances, en faisant la fête et en s’amusant. C’est une sorte de fête en temps de peste, pour reprendre l’expression d’Alexandre Pouchkine.

Bien que dès le début de l’intervention militaire russe en Ukraine, et avec beaucoup de retard, une mobilisation partielle ait été effectuée, plusieurs sources notent que bien que la partie ukrainienne ait perdu un nombre beaucoup plus important de troupes, elle parvient toujours à maintenir une supériorité numérique sur les Russes. Et ce, alors que la Russie a une population supérieure à celle de l’Ukraine d’environ 120 millions d’habitants et un potentiel militaire infiniment plus fort, même si l’Occident a soutenu financièrement et techniquement Kiev.

Quelle peut être la cause de cette réticence des dirigeants russes à mener une guerre rapide, efficace et avec un minimum de sacrifices humains en Ukraine et à sauver les Russes de ce pays du génocide organisé par le régime sioniste de Kiev ?

Lire la suite

Le traité de l’OMS sur les pandémies et les enjeux de souveraineté

Que prévoit de faire ce traité sur les pandémies et quels sont ses délais ?
Quels sont ses objectifs et en quoi posent-ils problème ?
En quoi s’agit-il d’une immixtion dans la souveraineté des États ?
Ce traité sera-t-il vraiment contraignant ? Et si oui, dans quelle mesure ?
Etc.
Grégory Houillon, Maître de conférences, enseignant-chercheur à l’université de Poitiers en droit public et sciences politiques répond à toutes ces questions.

Lire la suite

LETTRE OUVERTE AU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE

« Cette lettre ouverte vous est respectueusement adressée par un ancien avocat de la Direction Générale des Douanes spécialisé en Droit International Public et par un Officier Général (2S) de l’Armée de Terre. Tous deux ont prêté serment de servir la France avec dignité et loyauté.

Elle vous touchera donc forcément. Y rester sourd vous rendrait parjure. »

Lire la suite

Les nouveaux chiens de garde et la tyrannie sanitaire

La France est depuis toujours un pays conditionné. On le voit bien en relisant sans les œillères scolaires Molière ou La Bruyère. Le bourgeois, le dévot, le malade imaginaire, la femme savante, le sot savant, l’escroc médecin, le pédant-expert, l’hypocrite, la précieuse, sont des mines pour qui sait voir ; et la crise du Covid marquée par la dictature et la tartuferie sanitaire revêt un caractère très français. Taine et Tocqueville avaient tout dit. Centralisation, pouvoir royal, révolution, empire, radical-socialisme ont pavé la voie de la soumission jacobine de la masse et l’esprit libre souvent ne comprend pas sa solitude.

Lire la suite

Le déséquilibre des pouvoirs en France

Philippe Quéré partage son expérience de collaborateur parlementaire à l’Assemblée nationale. Depuis seize ans, dans l’opposition ou dans la majorité, à la présidence d’une commission ou d’un groupe parlementaire, il a été particulièrement frappé par la faiblesse de cette institution face à un pouvoir exécutif qui impose de plus en plus ses lois et son agenda.

Pour faire vivre le contre-pouvoir de l’Assemblée, il en appelle aux citoyens. Il propose un « Règlement citoyen » à l’usage de tous. Il donne ainsi les clefs d’une participation citoyenne au travail parlementaire pour que l’Assemblée nationale devienne, enfin, la Maison du peuple.

Lire la suite

Même dilemme en France et en Israël : comment rester ce que l’on « est » ?…

L’idée de « nation » en tant que Politeia (République au sens grec : sentiment d’appartenance) dépasse dit-on les origines ethniques, mais ce dans certaines limites, car il y a aussi la question ethnoculturelle, au sens large, à savoir la langue, les institutions et la jurisprudence des mœurs (ou « morale »… à ne pas confondre avec « l’éthique »…). Ceci fait par exemple concernant Israël qu’il ne suffit pas d’« être » israélien, du moins pour certains qui ont fondé cet « État ». Il faut aussi partager sa langue et son histoire, ce qui implique d’admettre que les racines juives et bibliques ont la prééminence sur les autres (arabo-chrétiennes, arabo-musulmanes…)… et aussi que ceux qui refusent ce Pacte Politique (ne serait-ce que de prendre en compte ce qui s’estréellement passé au Proche-Orient), ne peuvent décemment rester, du moins s’ils sont cohérents, ou alors seulement comme résidents s’auto-marginalisant, surtout s’ils n’ont pas la citoyenneté israélienne…

Lire la suite

Suicidez-vous pour sauver la planète, sinon détruisez tout en attendant !

Contrairement aux apparences, la canaille sectaire au pouvoir loin de « sauver » quoi que ce soit (climat, et santé…) envisage plutôt d’inciter au suicide, déjà indirectement et de façon chic avec pub et grande musique — « tout est beauté » — pour départ en grandes pompes (funèbres) vers les centres de suicide assistés en Belgique et en Suisse. Et ce, non pas seulement pour des personnes incurables physiquement, mais également mentalement : atteintes d’éco-anxiété, de « troubles » de la personnalité ou, bientôt, en panique morale d’être blanc, voire de ne pas avoir encore été violé(e) pendant « des heures » par une victime du colonialisme occidental (le seul qui aurait existé), la seule issue honorable serait donc de (se) donner la mort si l’on ne veut pas être un meurtrier

Lire la suite

Face au sentiment d’impunité, la question du retour de la peine de mort doit être posée…

Le côté démagogue de son abolition a toujours sauté aux yeux malgré la culpabilisation faisant obligatoirement du délinquant/criminel la victime de la victime parce que déjà ce n’est pas faire « confiance dans la justice de son pays » pour croire qu’elle serait prise systématiquement comme sanction ultime (et même à l’époque, il n’y en avait guère qu’une à deux par an tout au plus). Ensuite ce serait poursuivre l’incompréhension de cette sanction que même Rousseau approuvait parce qu’elle signifie le Pacte Social lui-même, qui, rompu, demande réparation y compris pour le coupable qui ainsi « paye sa dette » soulage son âme au lieu de seulement essuyer sa conscience avec quelques années-remords qui peuvent soigner le corps, mais ne répare pas son esprit si la sanction n’est pas comprise comme « fait moral » dit Durkheim…

Lire la suite

Macron poursuit avec application le travail de sape de ses maîtres mondialistes

Pourquoi s’en priverait-il ? Avec une opposition aux abonnés absents et des députés endormis sur leurs prérogatives, il reprend quelque peu du pouvoir perdu.

Il semble qu’il n’ait toujours rien compris aux difficultés sociétales du pays. Pour lui, tout va très bien, madame la marquise. Son récent voyage dans le Pacifique ne lui a pas ouvert les yeux, bien au contraire. Le langage est le même, mais avec plus d’assurance encore. Il refuse toujours de faire le lien pourtant évident entre les dernières émeutes et l’immigration.

Lire la suite

Qui veut la mort de l’élevage en Europe ?

Dans un rapport publié le 22 mai 2023 intitulé « Les soutiens publics aux éleveurs bovins », la Cour des comptes sort de son rôle pour sombrer dans l’écologisme militant. Constatant que « l’élevage bovin est ainsi responsable en France de 11,8 % des émissions d’équivalents CO2 », elle prône « une réduction importante du cheptel » afin de respecter les « engagements de la France en matière de réduction des émissions de méthane ». Selon ses dires, « cette réduction peut être aisément conciliée avec les besoins en nutrition des Français, un tiers d’entre eux consommant davantage que le plafond de 500 g par semaine de viande rouge préconisé par le plan national nutrition santé ». La Cour envisage ainsi un rationnement de viande rouge pour les Français ; sans doute quelques fonctionnaires mettront-ils en place des tickets de rationnement numérique…

Attaquer l’élevage bovin n’est pas le seul fait de la Cour des comptes. Depuis quelque temps maintenant, le gouvernement des Pays-Bas a manifesté son intention de réduire le cheptel de 30 %, menaçant le tiers des exploitations agricoles de faillite. Et pour y parvenir, l’expropriation est envisagée ! L’élevage et la viande sont en danger.

Lire la suite

Le 14 juillet 2023, fête de la soumission ou du courage contre l’effondrement organisé et annoncé ?

Après la crise des gilets jaunes (jamais résolue, car une autre crise, celle provoquée par le Covid prenait le relais), après la crise sanitaire gérée par la peur, la contrainte et le cynisme consistant à dresser les Français les uns contre les autres et à supprimer des libertés (certains devront rendre des comptes devant la justice), après la crise internationale avec le conflit Ukraine-Russie utilisé pour se faire réélire en jouant sur la peur, après la réforme des retraites passée en force, le président de la République tente de reprendre l’initiative après une semaine d’émeutes ethniques qui ont ébranlé le pays.

Pour cela, il faut d’abord, selon ses propres déclarations, comprendre ce qu’il s’est passé avant d’en tirer les conclusions. Chacun remarquera qu’il s’engage, en fait, dans une démarche dilatoire pour évacuer un sujet qu’il refuse de traiter, car il ne peut pas ignorer les causes profondes de ce désastre annoncé depuis longtemps.

Lire la suite

De Gaulle face au Kali-Yuga français

Nicolas Bonnal : « J’ai évoqué la chute de la France sous la présidence de de Gaulle : pour un Québec libre d’ailleurs peu suivi d’effet, il a fallu se payer l’industrialisation, la pollution, l’immigration, mai 68, la contestation sociale, le noyautage culturel marxiste (cf. Éric Zemmour sur le rôle sinistre de Malraux), le pays de Cocagne de Pierre Etaix et le Play-Time de Tati, sans oublier l’Alphaville de Godard. On y créa le froncé abruti, tétanisé, hébété, qui a rompu avec tous les modèles antérieurs et était prêt pour la goberge télé et bagnole. Je vais écrire et publier un livre sur ce thème : la disparition de la France au cinéma. Car de Farrebique ou de Jean Devaivre (découvrez par exemple l’admirable Alerte au Sud sur notre chevalerie coloniale, notre épopée saharienne) aux Valseuses et à Mortelle randonnée, on s’est bien effondré.

Le pire est que le Général (…) en est parfaitement conscient. »

Lire la suite

« Ceux qui ont soutenu Schengen ont du sang sur les mains »

À l’occasion de l’anniversaire de la convention de Schengen, ce 19 juin, BV a rencontré Philippe de Villiers. L’homme politique et créateur du Puy du Fou, essayiste et écrivain à succès, a replongé pour l’occasion dans ses archives. Il a mûri, réfléchi, constaté qu’il avait vu clair. Il livre une analyse détaillée de cette période charnière pour la France, au moment même où le drame d’Annecy remet Schengen au cœur du débat, une fois de plus. Entretien en longueur et sans voile.

Lire la suite