Étiquette : Notre-Dame

L’incendie de Notre-Dame de Paris et la guerre contre la beauté

L’incendie de la cathédrale Notre Dame de Paris devrait être considéré comme un acte de guerre de la part de l’État contre l’Église. Nous n’avons pas besoin de preuve. 200 ans d’une guerre maçonnique contre l’Église est suffisant pour justifier notre suspicion. Lorsque des faux drapeaux ont été agités il y a quelques années, tout le monde postait des mèmes sur les réseaux sociaux avec « Pray for Paris ». Ou sont les prières aujourd’hui ? Le grand théologien catholique Urs Von Balthasar a dit jadis que les hommes qui oublieraient le sens de la beauté, oublieraient comment prier et finalement oublieraient comment aimer. Notre-Dame était un témoignage à la vérité de l’église. Sa majesté ridiculisait le scepticisme de l’homme. Il était difficile même, pour un non-croyant, d’y pénétrer sans ressentir un sens de l’effroi, sans ressentir une certaine… révulsion pour l’orgueil humaniste.

Lire la suite

Renaissance de la France par la Monarchie ?

Diverses prophéties évoquent le retour de la Monarchie en France grâce à un Grand Monarque qui restaurerait sa grandeur et lui fait retrouver son rôle traditionnel de Corps mystique du Christ. Certains membres de la Noblesse française (il en existe encore, oui) considèrent que ce grand roi est l’actuel Louis XX, descendant de Louis XIV par la branche espagnole. Voici la lettre qu’il a adressée aux Français à Pâques de cette année :

Lire la suite

Conférence de l’archevêque Carlo Maria Viganò : « Comment la Révolution de Vatican II sert le Nouvel Ordre Mondial »

« Dans la sphère civile, l’État profond a géré la dissidence politique et sociale en utilisant des organisations et des mouvements qui ne sont qu’apparemment de l’opposition, mais qui contribuent en fait au maintien du pouvoir.(...) Comme chacun de nous l’a probablement compris, nous nous trouvons dans un moment historique dans le temps; les événements du passé, qui semblaient autrefois déconnectés, se révèlent désormais indiscutablement liés, tant dans les principes qui les inspirent que dans les objectifs qu’ils cherchent à atteindre. »

Lire la suite

En France, les libertés associatives de plus en plus entravées

Le milieu associatif engagé dans la défense des droits humains, l’écologie ou la solidarité fait face à de multiples attaques des pouvoirs publics français qui mettent clairement en péril sa liberté d’expression et d’action, voire l’existence même de nombreuses structures. L’Observatoire des libertés associatives vient de publier un rapport alarmant : état des lieux d’une répression en cours.

Lire la suite

Notre-Dame de Paris : jusqu’où manipule-t-on l’opinion publique ?

Voici un article qui sera certainement classé en “théorie du complot”. Cependant tous les faits sur lesquels il s’appuie sont bien réels. Dans la novlangue actuelle, toute recherche de causes d’un évènement, autre que celle fournie par les médias officiels, est appelée “théorie du complot”. Voici, cités dans l’ordre où ils se sont présentés à nous, les éléments qui vont vous permettre de vous faire une opinion sur l’incendie de Notre-Dame, sur la gigantesque opération de spoliation qu’il révèle, sur Macron, sur les élus parisiens et sur ceux qui nous gouvernent.

Lire la suite

Sodome, tu dépasses les bornes

(NdNM : en ces temps de pensée unique et de liberté d'expression de plus en plus réduite, est-il encore possible qu'un article tel que le suivant permette un échange respectueux de points de vue et d'arguments plutôt que des réactions émotionnelles épidermiques dégénérant trop souvent en insultes ?) Non Bilal Hassani ne représente pas la France. Il représente une certaine France, la plus pourrie, la plus perverse, enlisée dans le péché et qui s’en glorifie insolemment. Oh certes cette France des loges maçonniques, des gauchistes et de la synagogue de Satan, cette France luciférienne dirige aujourd’hui notre pays et en possède les pouvoirs législatifs, culturels, économiques et médiatiques, mais elle n’est pas « la » France et ne le sera jamais.

Lire la suite

Jésus était plus juif que vous ne le pensez, affirme un expert de la Bible

Lorsque Matthias Henze, professeur de religion à Rice University, se rend dans des églises et des synagogues locales de Houston pour promouvoir la compréhension interconfessionnelle entre le christianisme et le judaïsme, il aborde une période particulière : le fossé de quatre à cinq siècles qui existe entre l’Ancien et le Nouveau Testament. « Cela a été négligé pour un certain nombre de raisons », analyse Henze, érudit de la Bible hébraïque et du judaïsme, en mettant l’accent sur le Second Temple. « Les juifs et les chrétiens ne prêtent pas beaucoup attention à cette période. »

Lire la suite

Le brasier de la haine

L'Eglise en proie aux flammes Les rabbins ne regrettent nullement le désastre parisien. "C'est le châtiment divin pour avoir brûlé le Talmud", vaticine un rabbin très en vue, celui de Bethel, Shlomo Aviner, au sujet de Notre-Dame en feu. En 1242, les Français avaient fait des recherches dans le Talmud, établi que le codex contient des volumes entiers d'appels à la haine, et ils ont fini par envoyer au bûcher 1200 échantillons du codex dans le square de la cathédrale Notre-Dame fraîchement édifiée. "Le temps du châtiment est venu", entonne dramatiquement ce rabbin. Pas si vite, rabbin! Si nous devons mettre en relation les deux évènements - l'incinération du Talmud et la récente destruction de l'église - ce qui est en cause, dans l'histoire, c'est que jadis la France avait un système immunitaire solide et viril. La destruction médiévale de ce livre funeste fortifia une salutaire immunité collective face aux légalismes talmudiques, et cela permit à la cathédrale de survivre aux guerres et aux révolutions pendant le nombre magique de 777 années. Mais rien ne dure éternellement, hélas, et la résistance du peuple de France s'est épuisée.

Lire la suite

Incendie de Notre Dame : les travaux n’avaient même pas commencé, les protections à leur plus haut niveau. Les experts dubitatifs sur l’origine du sinistre

Incendie de Notre Dame : les travaux n'avaient même pas commencé, les protections à leur plus haut niveau. Les experts dubitatifs sur l'origine du sinistre TÉMOIGNAGE. Alors que le ministre de la Culture Franck Riester affirmait ce matin que la structure de la cathédrale Notre-Dame de Paris était "sauvée", "rien n'est fini", selon l'ancien architecte en chef des Monuments historiques Benjamin Mouton, en charge de l'édifice religieux jusqu'en 2013. Au lendemain d'un incendie qui a englouti une grande partie des toitures et l'intégralité de la flèche de la cathédrale Notre-Dame, les inquiétudes ne retombent pas. Ce matin sur Franceinter, le ministre de la Culture Franck Riester a affirmé que "la structure principale sauvée" mais que des inquiétudes demeuraient du côté des architectes sur place, en lien avec les quantités d'eau déversées sur la structure pour venir à bout de l'incendie. En tant qu'architecte en chef des Monuments historiques, Benjamin Mouton a été en charge de la cathédrale Notre-Dame de 2000 à 2013, pour laquelle il a piloté le lourd chantier de la détection incendie. Ce dernier n'a pas encore pu se rendre à l'intérieur de l'édifice, mais redoute déjà l'impact de l'incendie et de l'effondrement des charpentes sur la stabilité globale de l'édifice. Reprenant les propos de son successeur Philippe Villeneuve, avec qui il est en contact, Benjamin Mouton affirme auprès de Batiactu que ce dernier était "totalement incrédule" face à cet incendie qui aurait pu partir du chantier de rénovation, et que les soupçons pourraient se porter sur la "noue", où se croisent la nef et le transept de la cathédrale. "Rien n'est fini, tout commence"  "L'ensemble des charpentes effondrées, cela ne fera pas de bien aux voûtes, et cela crée un choc mécanique important", craint Benjamin Mouton. Et d'attirer notamment l'attention sur l'état des pierres qui composent la…

Lire la suite

Un camouflet de douze millions

Le Grand Débat de Macron, qui a duré six mois, a coûté 12 millions d’euros. Il avait été précédé par une annonce pour une fois tenue: ce débat aura lieu, avait-il été dit, mais le cap ne changera pas. Pour une fois qu’un président de la République honore sa parole, saluons son honnêteté. Ce prétendu débat avec des interlocuteurs choisis et triés sur le volet par les préfectures a bien eu lieu; il a généré des dizaines d’heures de monologues que les chaines d’informations ont diffusé et commenté avec gourmandise, idem avec les quotidiens et les magazines qui s’en sont repu; aucune instance de régulation genre Conseil Supérieur de l’Audiovisuel n’a imaginé une seule seconde que ce temps de parole devrait entrer dans le décompte du temps alloué aux partis lors de la campagne pour les élections européennes. Ce président qui avait stigmatisé les présidence bavardes de ses prédécesseurs est en train de les enfoncer comme jamais.

Lire la suite

Le point de bascule : les Gilets jaunes sont en train de gagner, et ensuite ?

Le week-end dernier , l’Acte XXIII a marqué un tournant décisif dans la bataille que se livrent les Gilets jaunes et l’État français depuis cinq mois. L’incendie de Notre-Dame a mis en lumière un changement stratégique de l’opinion publique qui s’est produit au cours de l’hiver, et toutes les évolutions sont à l’avantage des Gilets jaunes. Tandis que les glaciaux mois d’hiver et leur grisaille menaçante nous ont seulement permis d’apercevoir deux parties égales s’affrontant dans la semi-obscurité, l’avènement du printemps et sa lumière claire révèle comment les Gilets rassemblent des forces de réserves dans toute la France, et comment, maintenant, ils progressent lentement à Paris aussi. Le spectacle de la police française cernant Notre-Dame et refusant son accès à sa propre population illustre d’ailleurs de façon frappante ce que l’État cherche à nier. Après tout, ce genre de monuments est l’incarnation par laquelle les États démontrent leur lien avec la population, leur légitimité et leur puissance.

Lire la suite