Auteur/autrice : Joseph Stroberg

L’art dégénéré du goy

Philosophe juif et sioniste hérétique (il acceptait l’Ouganda…), Max Nordau appartient à toute cette génération de penseurs juifs politiquement incorrects qui défièrent à Vienne le monde moderne dans le sillon de Nietzsche. (…)

Jonathan Swift se demandait déjà par quoi on remplacerait le christianisme au début du dix-huitième siècle. Eh bien on le remplaça par quelque chose qui prit son nom, mais qui n’était plus du christianisme. On passait du croisé, du bâtisseur de cathédrale au bourgeois victorien, au possédant trouillard, au pèlerin ferroviaire, au touriste religieux…

« Les dégénérés ne sont pas toujours des criminels, des prostituées, des anarchistes et des fous déclarés ; ce sont souvent des auteurs et des artistes. »

Lire la suite

Les abus rituels, une réalité qui change tout

Aborder le sujet des abus rituels n’est pas seulement un acte d’indignation ou de compassion, c’est avant tout une clé de compréhension indispensable de l’état du monde et du réseau de pouvoir qui est en responsable. Alors que le discours de la science, de la « rationalité » et du matérialisme extrême dominent les récits et les idéologies officiels, il semble qu’en coulisses les dirigeants de ce monde utilisent les pratiques occultes pour maintenir une forme d’emprise ou de gouvernance sur la planète.

Lire la suite

Comment Hollywood a volé aux Russes leur victoire sur l’Allemagne nazie

Dans nos démocraties européennes, que l’on dit à la pointe des libertés, des valeurs humanistes et des droits de l’homme, nous sommes en fait soumis à un lavage de cerveau permanent, nos maîtres à penser tirant les ficelles de cette manipulation des esprits depuis les États-Unis, avec toute la puissance de leurs moyens illimités. La production d’Hollywood, avec d’innombrables films de guerre qui ont suivi la défaite allemande, a été essentielle dans ce matraquage à la gloire de l’Amérique.

Lire la suite

Le rêve transhumain de la Silicon Valley

Quelle conception de l’avenir les technocapitalistes de la Silicon Valley ont-ils ?

« Un avenir où l’innovation technologique continuera à constituer la norme, quel que soit son impact sur nos ressources terrestres. Un avenir où le désirable pour l’humain serait son augmentation (cognitive, physique) au sens du transhumanisme. Un avenir où l’épanouissement individuel par la technologie doit primer sur les liens aux autres et aux vivants. »

Cette vision machinique du corps peut être reliée à celle de la planète. Quelle conception les gens de la Silicon Valley ont-ils de la planète Terre ?

« La façon dont ils traitent les corps fait écho à la façon dont ils traitent la planète. Dans les deux cas, ils se vivent comme maître et possesseur de la nature — de ma nature pour le corps. Leur degré de conscience écologique très faible m’a frappé : le peu de magasins bios par rapport à la France, par exemple. L’alimentation reste un sujet dépolitisé chez eux. »

Lire la suite

L’américanisation de la France : le plan Marshall réexaminé

Jacques R. Pauwels :
« L’été dernier, alors que je me rendais en voiture de Paris à Nice en traversant ce que les Parisiens appellent “la France profonde”, je n’ai pu m’empêcher de constater à quel point la France s’est américanisée. Les paysages de Bourgogne et de Provence sont toujours aussi beaux, et les vieilles villes sont toujours aussi pittoresques, mais on y pénètre désormais en empruntant des allées bordées de stations essence et de fast-foods distribuant de la “malbouffe”, de concessionnaires automobiles et de centres commerciaux où l’on trouve exactement les mêmes enseignes que dans les centres commerciaux situés de l’autre côté de l’Atlantique, avec, en plus de la musique diffusée, non pas d’Édith Piaf, mais de Taylor Swift. J’étais motivé pour en savoir plus sur le pourquoi, le quand et le comment de cette “coca-colonisation” de la France et, comme par hasard, j’ai trouvé la réponse dans un livre qui venait d’être publié. Un livre écrit par l’historienne franc-tireur Annie Lacroix-Riz, auteur de pas mal d’autres opus remarquables, et dont le titre promet d’éclaircir les origines du fameux Plan Marshall de 1947.

L’histoire des États-Unis regorge de mythes, comme celui qui veut que la conquête du Far West ait été une entreprise héroïque, que le pays se soit battu pendant la Première Guerre mondiale pour la démocratie, et que la bombe d’Oppenheimer ait anéanti plus de 100 000 personnes à Hiroshima pour forcer Tokyo à se rendre, sauvant ainsi vraisemblablement la vie d’innombrables civils japonais et de soldats américains. Un autre mythe encore concerne l’“aide” américaine à l’Europe dans les années qui ont suivi la Seconde Guerre mondiale, incarnée par le “programme de redressement européen”, mieux connu sous le nom de plan Marshall. »

Lire la suite

La vraie mondialisation, c’est la technique

« Lorsque j’emploie le mot “technique”, je n’entends pas exactement la même chose que dans “technologie”. Je sais qu’habituellement on confond les deux choses. Étymologiquement, technologie veut dire le discours sur la technique. Quand je parle de technique, je parle du phénomène technique, de la réalité de la technique. Quand je considère une automobile, le moteur de l’automobile, c’est de la technique, ce n’est pas de la technologie. L’étude du moteur, et le discours sur le moteur, c’est la technologie. Mais le phénomène lui-même doit être appelé technique. »

Enivré par sa passion technicienne, l’homme moderne est sans doute plus puissant que ses ancêtres, mais certainement pas plus libre. La technique renforce l’État : une société technicienne est nécessairement une société de surveillance et de contrôle. Et du contrôle à la contrainte, il n’y a qu’une étape, que nous sommes en train de franchir.

Lire la suite

Comment le Japon produit du bois de manière durable depuis 700 ans sans couper d’arbres

L’héritage de 700 ans du Japon en matière de production durable de bois est un exemple d’harmonie avec la nature. Grâce à des techniques telles que le Daisugi, mis au point au XIVe siècle, les Japonais préservent les forêts tout en récoltant le bois. Cette tradition garantit un approvisionnement continu en bois de haute qualité, préservant les écosystèmes pour les générations futures et témoignant de l’engagement du Japon en faveur de la gestion de l’environnement.

Lire la suite

Comment survivre en pathocratie

On observe depuis des années que ceux qui nous dirigent semblent frappés de traits psychologiques particuliers et pathologiques. La multiplication des comportements de type perversion narcissique, psychopathie, absence totale d’empathie et bien d’autres sont la marque de nombreux dirigeants politiques et privés.
Le problème est que quand ces personnes se retrouvent au pouvoir, elles en viennent à créer un climat de doute sur la santé mentale propre des citoyens en générant des comportements sociaux eux aussi devenus pathologiques.
Comment s’en prémunir ? Comment garder sa santé mentale quand toute la société semble proche de disjoncter ? Comment survivre en « pathocratie » ?

Lire la suite

Le plan dirigé contre l’Esprit

Le plan connu sous le nom de « Protocoles des Sages de Sion » est un sujet tabou. Le Prix Nobel de littérature Alexandre Soljenitsyne a rédigé en 1966 une pertinente étude des Protocoles.

« Soljenitsyne a bravé le régime soviétique, il a osé écrire et publier son mammouth, l’Archipel du Goulag, implacable condamnation de la répression soviétique, et pourtant, même lui, il a calé : il n’a pas publié sa recherche sur les Protocoles. Il a demandé que cette étude ne soit publiée qu’après sa mort. C’est contre sa volonté qu’elle fut imprimée en un nombre très réduit d’exemplaires, en 2001 ».

Lire la suite

Les partenariats public-privé : la face cachée des objectifs de développement durable

Le Partenariat mondial public-privé (G3P) est le réseau mondial du capitalisme des parties prenantes (stakeholder capitalism) et de leurs partenaires. Ce collectif de parties prenantes (les capitalistes et leurs partenaires) comprend des entreprises mondiales (y compris des banques centrales), des fondations philanthropiques (des philanthropes multimilliardaires), des groupes de réflexion politique, des gouvernements (et leurs agences), des organisations non gouvernementales, des institutions universitaires et scientifiques sélectionnées, des organisations caritatives mondiales, des syndicats et d’autres « leaders d’opinion » choisis.

Le PPP contrôle les finances et l’économie mondiales. Il définit les politiques mondiales, nationales et locales (par le biais de la gouvernance mondiale), puis les promeut par l’intermédiaire des grands médias, qui sont également des « partenaires » du PPP.

En général, ces politiques sont d’abord élaborées par les groupes de réflexion ou « Think tank » pour être ensuite adoptées par les gouvernements. Les gouvernements procèdent à la mise en œuvre des PPP de la gouvernance mondiale sous forme de politiques, législations et lois concrètes.

Lire la suite

Selon une astrophysicienne, le nouveau « Petit Âge glaciaire » a déjà commencé

Même si l’on n’en a pas l’impression actuellement en raison de toutes les annonces de « températures record », la Terre se dirige vers un nouveau « petit âge glaciaire », selon une astrophysicienne de renom. Cela est dû à la modification de l’activité solaire, explique-t-elle. Seules des personnes incultes pourraient exiger une réduction du dioxyde de carbone dans l’atmosphère. Toutefois, en raison de l’évolution de notre système solaire, un réchauffement global allant jusqu’à 3,5 degrés Celsius est possible d’ici l’an 2600.

Lire la suite

Aveuglés par la pseudo-science

« Mes récents échanges avec les défenseurs de la virologie et de la théorie des germes sur Twitter m’ont vraiment ouvert les yeux sur l’enracinement de l’endoctrinement et sur la façon dont l’esprit critique et la logique ont été complètement effacés chez de nombreuses personnes. Non seulement il y a une incompréhension fondamentale du dogme que ces personnes tentent de défendre, mais elles n’ont même pas une connaissance pratique de ce qu’est la science ou de la manière de distinguer la vraie science de la fausse science, c’est-à-dire de la pseudoscience. Ils ne savent absolument pas ce qu’est la méthode scientifique et pourquoi ce processus doit être respecté pour que les connaissances acquises soient considérées comme de la science. Bien que cela puisse être pardonnable pour le profane, beaucoup de ces personnes avec lesquelles j’interagis se considèrent comme des scientifiques et des éducateurs. Ce sont des microbiologistes, des immunologistes, des chercheurs et des enseignants. Il est impardonnable de ne pas comprendre ce que la science est ou n’est pas censée être à ce niveau. Cependant, lorsque l’on comprend que le système éducatif, par le biais de la mémorisation et de la régurgitation répétée de la rhétorique pseudo-scientifique, est conçu pour produire des esclaves de l’industrie qui n’ont pas la capacité de penser de manière critique et logique, cela commence à avoir du sens. » (Mike Stone)

Lire la suite

« Le smartphone tue  : … il nuit gravement à nos habitudes alimentaires et à notre sommeil »

Yannick Guillodo est médecin du sport à Brest. Il est également conférencier et auteur du livre : « Le smartphone tue » dans lequel, comme son nom l’indique, il dénonce les dangers du téléphone portable sur la santé physique. Dans celui-ci, il se penche davantage sur l’impact du smartphone sur la santé physique et moins sur le neuropsychique. Selon lui, le smartphone détruit les trois piliers de la santé que sont le mouvement, manger correctement et le sommeil de qualité.

Lire la suite

Xylazine, la drogue zombie

Xylazine : Un puissant « médicament zombie » connu sous le nom de Tranq a « pénétré » le marché britannique, avertissent les experts.

La xylazine a déjà été qualifiée de « menace émergente » en Amérique — et maintenant les experts disent que le danger pour la santé publique s’est répandu en Grande-Bretagne.

Un puissant tranquillisant pour animaux qui sévit dans les villes américaines a désormais « pénétré » le marché des drogues illégales au Royaume-Uni, selon un rapport.

Lire la suite

Les « Morts du Covid » sont des récupérations des autres causes de décès

Le 14 décembre 2022, l’INSERM a publié un communiqué de presse : Covid-19 : troisième cause de décès en France en 2020, quand les autres grandes causes de décès baissent. Selon eux, l’épidémie de Covid-19 a directement causé le décès de 69 000 personnes en France. Voilà de quoi remettre à leur place tous les « covidosceptiques ». L’INSERM dépose une nouvelle pièce dans la machine de la peur. Cependant, les auteurs avouent que par rapport à la période 2015-2017, la mortalité par tumeurs, maladies cardio-neurovasculaires, maladies du système nerveux, troubles mentaux et du comportement a diminué, notamment chez les personnes âgées de 85 ans ou plus. Le 19 décembre 2023, ils persistent en annonçant dans les grandes causes de décès en France en 2021 : La Covid-19, toujours la 3e cause de décès en 2021. Comme c’est étrange, une cause de décès qui « chasse » les autres. La raison est en fait très simple : les décès estampillés « Covid-19 » ont été piochés dans les autres causes de décès habituelles.

(Vidéo 8 min)

Lire la suite

On peut se remettre de l’électrohypersensibilité

Même si une seule personne dans votre maison se dit intolérante aux ondes (incluant la lumière et le bruit), aux produits chimiques et à des aliments, ce n’est pas psychosomatique, mais bien dans sa tête : deux de ses systèmes nerveux (limbique ou parasympathique/vagal) sont en hyperinflammation et doivent être traités, explique le médecin américain Neil Nathan.

Le rôle du système limbique et du nerf vague est de nous alerter contre les stimuli intérieurs et extérieurs excessifs du cerveau, explique ce médecin américain qui a vu plusieurs de ses patients en pleine santé tomber dans un brouillard mental grave (dominé par les ondes delta du sommeil profond) après qu’un compteur intelligent ait été installé dans leur environnement immédiat. Lorsqu’ils sont en alerte, ces deux systèmes rendent les individus plus sensibles aux polluants et plus émotifs, car l’amygdale située dans le système limbique régule les émotions. Avec l’arrivée de la téléphonique de cinquième génération (5G), il constate que l’électrohypersensibilité, qui empêche près de 1 % des humains de travailler dans un environnement où les technologies sans fil dominent, est devenu une véritable épidémie.

Lire la suite

L’agroforesterie, une nouvelle arme contre la sécheresse

Produire sur sol aride et sans irrigation c’est possible ! C’est ce que démontre la parcelle expérimentale d’Arbre et Paysage sur le causse de Corrèze. Hervé COVES, agronome et spécialiste de l’agroforesterie, explique par quels mécanismes biologiques il obtient des résultats bluffants ! Loin d’être des concurrents pour l’alimentation en eau, certaines espèces d’arbres peuvent être des alliés puissants pour alimenter une culture en eau.

(Vidéo < 26 min)

Lire la suite

Le Pacte mondial des maires et les villes de 15 minutes

L’avocate canadienne Lisa Miron parle des villes de 15 minutes et de la progression rapide du coup d’État contre la démocratie au niveau municipal.

Elle parle d’une organisation appelée « Global Covenant of Mayors » — il y a 13 000 villes dans le monde qui suivent les ordres d’un gouvernement de l’ombre — et ces maires suivent des ordres qui ont à voir avec le « changement climatique ». Ils dressent des inventaires de CO2.

Et ils ont découvert que la solution qu’ils entendent mettre en œuvre d’ici 2030 est celle des « interventions sur la consommation ». L’objectif est de 0 kg de viande par personne et par an. Elle dit qu’ils résoudront le problème du changement climatique en nous affamant.

(Vidéo 8 min)

Lire la suite

Sur les traces des bâtisseurs de l’ancien monde

Entretien avec le réalisateur Patrice Pouillard qui enquête sur les mystères de notre passé !

Au menu :
📌Les énigmes des grottes de Barabar en Inde.
📌Les dernières découvertes dans la grande pyramide.
📌L’hypothèse d’une civilisation disparue dans la préhistoire.
📌Un impact de comète il y a 13 000 ans lors du Dryas récent?

Mais aussi…
📌L’histoire du mètre et sa possible utilisation avant le 18e siècle.
📌Réponses aux critiques des archéologues et historiens.
📌Des traces de techniques anachroniques selon la narration officielle.

(Vidéo 2 h 12)

Lire la suite

La Moldavie au bord de la guerre ou la neutralité impossible

« L’évolution du front ukrainien laisse entrevoir la perspective imminente d’un effondrement de la ligne de défense ukrainienne et d’une offensive décisive de l’armée russe. L’une des cibles stratégiques de la Russie est le port d’Odessa. Et en cas d’opération réussie, les Russes déclarent officiellement que leur prochaine cible est la région séparatiste de l’est de la Moldavie limitrophe d’Odessa, la Transnistrie. Les Russes y maintiennent illégalement un contingent militaire, prétendant être des gardiens de la paix et protéger la population russophone ou même les citoyens russes, ces derniers recevant en masse des passeports d’État russes. La Transnistrie est un « conflit gelé » qui risque de dégeler au profit de la Fédération de Russie et au détriment de la République de Moldavie. Mais qu’est-ce que cela change sur le « grand échiquier » de la troisième guerre mondiale ? Pas pour le reste du monde, mais pour mon pays, c’est une question vitale. »

Lire la suite

Sortir du schisme mental : la Russie vue par une citoyenne russe

Le but de cet interview n’est en aucun cas de dresser le même tableau du gouvernement russe que les médias mainstreams. Vladimir Poutine n’est pas responsable de tous les maux du monde et ceux que nous avons à craindre se situent en premier lieu sur notre sol français. Ces dernières années, nous avons assisté à la chute progressive de l’occident et à l’exposition de l’étendue de sa corruption, qui semble n’avoir aucune limite. L’OTAN, organe impérialiste par excellence, n’a cessé de croître depuis sa création, allant de provocation en provocation, de plus en plus à l’est, pour finir par s’illustrer à Maïdan en 2014.

Cependant, reconnaître la responsabilité de l’OTAN et la corruption des pays occidentaux n’implique pas forcément que ceux à qui ils s’opposent aient des intérêts radicalement différents, ni ne servent sincèrement les intérêts de leur population. Face à l’agonie du dollar, dont nous pouvons qu’honnêtement nous réjouir, ainsi qu’à la mise en péril du NOM unipolaire, nous est proposé un NOM multipolaire dirigé par les BRICS, le R étant celui de la Russie. Comme nous pouvons le voir dans la vidéo du WEF, les USA ne sont plus la superpuissance dominante du monde, une poignée de pays domineront.

Cela sonne comme un déclin programmé, ou tout du moins accepté. Compte tenu des accointances de la Russie et du WEF, ainsi que son alignement sur certaines politiques occidentales douteuses, il est capital de s’interroger sur cette alternative qui nous est présentée. Les BRICS et plus particulièrement la Russie de Vladimir Poutine, sont-ils vraiment diamétralement opposés au déferlement totalitaire que nous vivons en occident ? La société artificielle rêvée par le WEF et les principaux banquiers du monde ne séduit-elle pas également ces autres pays ?

(Vidéo 2 h 30)

Lire la suite