Étiquette : Spike

Le sénateur américain Ron Johnson fait entrer le crime de la vaccination Covid19 dans la conscience populaire

Le sénateur américain Ron Johnson lance le processus d’un débat public national en organisant des auditions sur les dommages et les décès dus au vaccin Covid19. Les experts scientifiques, médicaux, judiciaires, médiatiques et autres invités par Johnson font entrer dans la conscience populaire que les vaccins Covid-19 sont, en toute objectivité, une campagne hautement criminelle.

Lire la suite

Information générale afin de rester prudent et vigilant : conseils pour les injectés

Actuellement la révélation des très nombreux effets toxiques (doux euphémisme) de l’injection génique pousse de multiples personnes à publier à nouveau des traitements « antidotes », ce qu’on peut comprendre. Afin de mesurer la limite du système, la Dr Gardénal a accepté de publier sa mise en garde toujours d’actualité.

Lire la suite

REVUE DE PRESSE DU 19 JANVIER 2023

Alors que Reuters a jeté l’éponge et ne communique plus sur le nombre de cas de Covid, des journalistes n’hésitent plus à écrire désormais que les masques sont inutiles et dangereux, que les vaccins sont inefficaces et dangereux, que la surmortalité toutes causes pourrait avoir un lien avec les injections, que la natalité s’effondre, que les laboratoires savaient que les injections déclenchaient une toxicité générale, MAIS en France les personnels suspendus le sont toujours, tandis que la justice timidement fait son œuvre, avec un référé suspension qui donne raison à FranceSoir, ou des victimes qui attaquent Pfizer à Marseille.

Lire la suite

« Vaccin » Covid : quelle incidence sur la mortalité au Japon et en France ?

En préalable, rappelons que les Japonais ont une réticence ancienne à l’égard des vaccins, depuis les années 1970, à la suite de plusieurs recours collectifs en justice contre les autorités nippones concernant les effets secondaires imputés à plusieurs vaccins, dont celui contre la variole.

Au Japon, la première campagne de vaccination contre le Covid a donc démarré tardivement et mollement en février 2021.

Lire la suite

REVUE DE PRESSE DU 1er JANVIER 2023

Matrix et le légionnaire.
Non ce n’est pas le titre d’un thriller (encore que..), mais « l’usine à gaz » du vaccin de Novavax destiné aux réfractaires aux vaccins à ARNm. Une imposture de plus au rayon des vaccins dont on n’en finit pas de décrire les effets indésirables qui augmentent avec le nombre d’injections, qui tuent de plus en plus et en particulier des sujets jeunes, tandis qu’il suffirait de rendre ses lettres de noblesse à l’Ivermectine aussi bien en préventif qu’en curatif. La justice avance dans le monde, l’Inde enquête sur le lien entre les vaccins et les morts brutales, mais en France l’Éducation nationale promeut la vaccination à tout âge alors que la stratégie sanitaire est un échec cuisant. La résistance reste dynamique et s’affiche même à la une de Nexus, qui se préoccupe des « substances » contenues dans les vaccins.

Lire la suite

Mort subite multipliée par 10 en Allemagne : Les données de 72 millions d’assurés révèlent l’ampleur du désastre de la vaccination Covid

Il a fallu invoquer les droits à l’information et à la transparence pour obtenir auprès de l’association allemande des médecins-conseils des caisses d’assurances maladie les données concernant les différents effets indésirables suivant la vaccination Covid. (…)

Après avoir épluché les 90 tableaux fournis par la KBV, l’analyste Tom Lausen est parvenu à une effroyable conclusion : la vaccination Covid est tout simplement une hécatombe.

Lire la suite

Protégez vos enfants : ne les injectez pas par ce produit génique inefficace et dangereux

Dans un avis publié le 19 décembre 2022, la Haute autorité de santé recommande d’élargir la pseudovaccination contre le Covid à certains enfants âgés de 6 mois à 4 ans :
« Si les parents concernés décident de vacciner leur bébé, ce sera avec un vaccin moins dosé et qui se donne en trois injections. C’est une première en France : des bébés seront bientôt vaccinés contre le Covid ».

FAUX ! De fait quelques milliers de petits ont été déjà injectés sur avis de leur « spécialiste » les trouvant « à risque » et les vigilants ont eu grand mal à trouver le suivi.

Lire la suite

REVUE DE PRESSE DU 3 DÉCEMBRE 2022

On saura si les vaccins sont dangereux en 2025 !

En attendant, il y aura d’autres effets indésirables, même si la propagande fait de moins en moins recette et si l’obligation vaccinale pour les soignants devient une exception française.

Les lignes bougent, lentement mais sûrement, avec cette confirmation de la Cour d’appel de Paris de la réintégration d’une soignante suspendue, ou au Royaume-Uni la culpabilité du PDG de Pfizer établie à propos de déclarations infondées, tandis que des recherches établissent le lien de causalité entre injections et encéphalites, ou qu’une autopsie révèle que la Spike responsable d’une mort subite est vaccinale et non virale, et qu’on commence à comprendre pourquoi certains vaccinés n’ont pas d’effets secondaires. Et sur les réseaux, un fact-checker disparaît et FranceSoir perd son accréditation.

Lire la suite

Flambée de cancers sous pseudovax : conseils aux naïfs tentés par un nième booster

Si répéter est la base de l’enseignement, il est bien une technique que possèdent les gouvernants du Nouvel Ordre Mondial (et donc les nôtres), celui de ressasser encore et encore une propagande contraire aux faits avérés pour conduire les administrés à obéir et à se faire injecter ce poison inefficace et dangereux alors qu’elle est démentie par des milliers d’articles internationaux.

Il convient de répéter aux menteurs compulsifs (et grassement payés ?) des plateaux télé :

Non, le masque ne protège pas de ce virus contrairement aux dires et supplications de la ministre.

Non, le pseudovax n’est pas un vaccin, malgré…

Lire la suite

A. Houpert et M. Wonner victimes de la chasse aux sorcières. Faire taire les parlementaires est une insulte à leurs électeurs et à la démocratie

Après le sénateur Alain Houpert sanctionné de 18 mois d’interdiction d’exercice, dont neuf avec sursis, c’est l’ex-députée Martine Wonner qui est scandaleusement suspendue par le conseil de l’ordre du Bas-Rhin.

Les conséquences de ces décisions vont au-delà du cas personnel de nos représentants, d’autant plus que les conseillers ordinaux qui condamnent les médecins qui parlent ou qui soignent ne font pas la chasse aux conflits d’intérêts non déclarés alors que la loi transparence-santé les en a chargés.

Les Français rejettent les politiques comme en témoigne le taux d’abstention aux dernières élections. Comment pourraient-ils encore croire au jeu représentatif quand ceux qui détournent leurs mandats comme les conseillers de l’ordre des médecins bâillonnent ouvertement les élus courageux qui informent et font leur travail ?

Lire la suite

Qu’est-ce que l’éthique en médecine ?

Jusqu’à récemment l’éthique en médecine semblait concerner le respect du serment d’Hippocrate, le respect des conventions signées par la France comme la convention d’Oviedo, le respect du consentement éclairé. L’académie de médecine nous avait déjà surpris en juillet 2022 en disant que ne pas CROIRE en la science ne serait pas éthique… La religion scientiste et son intolérance inquisitoriale pointaient déjà le bout de son nez…

Est-ce éthique de faire soigner les hospitalisés par des soignants malades sous prétexte qu’ils ont accepté une injection expérimentale qui ne les empêche pas d’être contaminants ?

Lire la suite

C’est l’heure du conte « Gain de Fiction »* avec RFK Jr. et ses amis !

Après le 11 septembre, les armes biologiques sont devenues une préoccupation majeure avec des histoires effrayantes sur la possibilité que des échantillons de variole soient diffusés par aérosol contre des citoyens américains, obligeant l’administration Bush à stocker des vaccins. Il y avait des histoires terrifiantes de chercheurs recréant avec succès le génome de la grippe espagnole grâce à l’ingénierie inverse, ce qui était considéré comme une certitude de tomber accidentellement entre de mauvaises mains. Des mémos secrets ont été dévoilés de scientifiques recherchant la possibilité qu’al-Qaida ou ISIS utilise d’une manière ou d’une autre Ebola pour le bioterrorisme. Des rapports de laboratoires bricolant et modifiant génétiquement certains « virus » afin de les rendre plus mortels ont commencé à remplir les ondes des médias grand public. Les gens étaient conditionnés à se recroqueviller à l’idée que le terroriste acharné sécurise d’une manière ou d’une autre une arme biologique « virale » et déchaîne un fléau contagieux sur le monde. Les mini épidémies se produisent presque tous les deux ans depuis l’introduction du SRAS en 2003, préparant stratégiquement les masses pour l’événement du siècle avec le « SRAS-COV-2 ». Des théories ont été brandies sur le fait que les coupables invisibles impliqués dans ces épidémies étaient des créations concoctées en laboratoire et déchaînées sur la population sans méfiance. Ainsi, avec l’incertitude entourant l’origine animale du « SRAS-COV-2 », ce n’était qu’une question de temps avant que l’idée ne soit émise que ce n’était pas l’œuvre d’un « virus » naturel sautant d’un animal à l’autre et faisant des ravages à travers le monde avec une grippe légère. Ce « virus », associé à aucun nouveau symptôme de maladie, avait dû être créé de manière diabolique par des scientifiques fous dans les laboratoires de Wuhan.

Bien sûr, c’est un scénario qui est parfaitement logique pour les non informés, car l’Institut de virologie de Wuhan est en plein centre de Wuhan et ils ont une longue histoire d’expérimentation avec des « coronavirus » et des chauves-souris. Peu importe que les preuves du « SRAS-COV-2 » soient inexistantes, car dans ce scénario les virologues de Wuhan ont génétiquement conçu un tout nouveau « virus » à partir des restes d’autres « virus », conduisant ainsi à la « pandémie » même qui y est née. Ce « virus », créé grâce à des recherches secrètes sur le gain de fonction, avait dû s’échapper accidentellement du laboratoire ou être délibérément libéré à des fins néfastes. Cette intrigue de science-fiction conçue pour les films est défendue par ceux qui n’ont jamais remis en question le manque de preuves scientifiques de l’existence de « virus ». Cependant, pour ceux qui ont étudié ce sujet en profondeur, il est absolument clair que le récit du gain de fonction/de l’arme biologique/de la fuite de laboratoire est un appât basé sur la peur utilisé pour maintenir ceux qui remettent en question le scénario pharmaceutique officiel accrochés aux mensonges du complexe médico-industriel.

Lire la suite

REVUE DE PRESSE DU 21 NOVEMBRE 2022

On aura donc tout lu, tout vu, tout entendu en matière de justification des mesures dites sanitaires, injections comprises, car le déni l’emporte sur la logique et la science, quand la corruption s’empare du monde de la santé au niveau international. La France est donc l’un des derniers pays à s’arc-bouter sur la non-réintégration des personnels suspendus, alors même que la situation des hôpitaux est catastrophique. L’Ordre continue de s’acharner sur des médecins compétents et intègres, tandis que les injections diminuent l’immunité ou qu’on découvre les graves nodules pulmonaires qui peuvent être causés par les microfibres des masques. Pendant ce temps l’épidémie régresse globalement dans le monde, ainsi que la vaccination, sauf en France qui injecte 4 fois plus que la moyenne.

(Avec le documentaire Hold-out).

Lire la suite

Des documents australiens prouvent que les vax anticovid ne servent à rien si ce n’est à rendre encore plus malade

800 cas de covid dans un paquebot de croisière, le Majestic Princess ! Tous les passagers sont isolés à Sydney !… La compagnie n’acceptait que des vaccinés covid !

La croisière se covide au moment où l’on apprend le pire pour les injectés dans la province de Sydney.

Cette analyse est une preuve supplémentaire de la catastrophe médicale cauchemardesque que nous avons entre les mains, le résultat fanatique des ignorants les avertissements de vrais experts :

Lire la suite

Attention, les enfants restent menacés d’injections du faux vax anticovid inefficace et dangereux !

Malgré les révélations inattendues de Pfizer au parlement européen avouant publiquement que la transmission du virus n’a jamais été étudiée dans les essais, les mondialistes tentent rapidement de pérenniser la vente de milliards de dollars de vaccin, avant que la population ne soit complètement réveillée. On apprend que la commissaire européenne poursuivie pour manque de transparence dans les contrats avec les firmes tente de réintroduire le pass vaccinal. Course de vitesse !

Lire la suite

REVUE DE PRESSE DU 18 OCTOBRE 2022

La fabrique du consentement par temps de fraude et de corruption, lesquelles ne se cachent plus : Pfizer avoue son absence d’enquête préalable concernant l’efficacité du vaccin sur la transmission ; un contrat sort des tiroirs impliquant une société en Ukraine trois mois avant qu’on parle officiellement du Covid ; tandis que l’objectif d’inscrire la vaccination dans le calendrier pédiatrique n’a qu’un seul but, dédouaner définitivement le fabricant de toute responsabilité dans les effets indésirables, chez les adultes comme chez les enfants, alors que chaque injection constitue une menace immédiate de mort, comme nous le rappelle le décès subit de 80 médecins canadiens après vaccination, et que les preuves s’accumulent de l’extrême dangerosité de ces produits pour les femmes enceintes et les nourrissons.

Lire la suite

Femmes enceintes, enfants allaités : l’injection anticovid19 est dangereuse. INFORMONS !

LA PUB pour l’injection revient sur les chaînes de télé et de radio !!!
ATTENTION DANGER !

Nous en avions parlé il y a bien longtemps dès 2021 lorsque les données du VAERS avaient rapporté des drames déjà signalés par les femmes enceintes. Mais curieusement la gent féminine soumise a continué, pour trop d’entre elles, à se laisser injecter sous de terribles et scandaleuses pressions, par ce poison terrible, tant pour elles-mêmes que pour leurs bébés.

Lire la suite

REVUE DE PRESSE DU 11 OCTOBRE 2022

Le principe de précaution, c’est fini !

Ainsi l’a voulu la Commission européenne en autorisant la mise sur le marché standard de Cominarty, alors même que de nombreux pays limitent les indications des vaccins selon l’âge et l’état de santé, que l’Australie va même jusqu’à rembourser les frais d’obsèques des victimes, qu’un consensus en Europe se dessine pour ne plus vacciner les jeunes, qu’aux USA les documents cachés révèlent qu’un injecté sur trois a souffert d’effets indésirables, que le mécanisme biologique de ceux-ci est révélé, que la dangerosité des tests et des masques se confirme, tandis que l’OMS sonne la fin de la pandémie.

Lire la suite

La face cachée de la campagne de vaccination — cas des « vaccins » à ARNm et ADN

(ebook gratuit au format PDF à télécharger et partager)

Découvrez pourquoi la pandémie de Covid-19 est sans doute la plus grosse arnaque de tous les temps et comment les artisans de cette escroquerie se sont organisés pour berner la population mondiale avec la complicité de l’OMS, des gouvernants et des médias mainstream. Découvrez en quoi consiste la démarche scientifique pour ne plus vous faire pigeonner par la propagande covidiste et l’argument d’autorité. Découvrez aussi les objectifs cachés du pass sanitaire/vaccinal et de la campagne de vaccination de masse. Découvrez enfin pourquoi la Résistance contre le covidisme est une nécessité, que vous soyez vacciné ou non.

Lire la suite

REVUE DE PRESSE DU 15 SEPTEMBRE 2022

Un frémissement se fait jour, du Danemark à la marine américaine, reconnaissant que la maladie Covid ne présente pas de risque pour les enfants et adultes de moins de 50 ans, ou renonçant à l’obligation vaccinale pour certains personnels, tandis qu’en France les « suspendus » sont toujours sans ressource depuis un an, que l’inefficacité des vaccins n’a d’égale que la corruption et la fraude qui les entourent, et que la chasse aux lanceurs d’alerte se poursuit.

Lire la suite

Moderna porte plainte contre Pfizer et BioNTech pour violation de brevets du vaccin à ARNm

L’entreprise américaine de biotechnologies Moderna a annoncé ce 26 août qu’elle portait plainte contre les géants Pfizer et BioNTech, pour violation de brevets sur l’ARN messager.

L’entreprise américaine est « convaincue que le vaccin Comirnaty de Pfizer et BioNTech contre le Covid-19 contrevient à des brevets déposés par Moderna entre 2010 et 2016 et couvrant la technologie fondamentale de l’ARN messager de Moderna », précise un communiqué de la firme.

Lire la suite

REVUE DE PRESSE DU 27 JUILLET 2022

Le plus grand canular jamais perpétré sur un public peu méfiant.

Phrase choc extraite des premières conclusions de l’enquête menée sous la direction de Me Reiner Fuellmich, tandis qu’un autre article rappelle que le test PCR n’est qu’une mascarade, ou encore un autre qui prouve un lien entre la 5G et la gravité de la « pandémie » de Covid-19, tandis que de nouvelles preuves d’efficacité négative des vaccins sont mises en évidence aux USA, où Fauci et des hauts responsables sont cités à comparaître ou à produire des documents sous 30 jours, tandis que les « rats » quittent le navire dans les CDC, NIH et autre FDA, par exigence morale ou crainte de poursuites ??

Lire la suite

REVUE DE PRESSE DU 23 JUILLET 2022

Si un vaccin est approuvé aux USA pour les enfants, son fabricant ne peut être poursuivi pour les effets indésirables qu’il provoque, qu’il s’agisse d’adultes ou d’enfants, et même si ce produit n’assure pas la protection avancée, d’où la course à l’approbation pour les laboratoires déjà en selle, tandis que Valneva voit ses contrats annulés en Europe et au Royaume-Uni, pour cause de retard à l’AMM : deux poids deux mesures.

Lire la suite

Dr RICHARD URSO — Explosion des Cancers et des maladies latentes

Dr Richard Urso : « Quelle est la biodistribution de ce produit, cette nanoparticule lipidique ? Eh bien, devinez quoi : elle se distribue partout ! C’est quelque chose que j’ai su tout de suite parce que je travaille avec des nanoparticules lipidiques. J’aurais pu vous dire que les nanoparticules lipidiques, j’ai l’habitude de dire : elles ont besoin d’une (petite) fente, alors que le virus a besoin d’une porte ouverte, et un vaccin normal a besoin d’une porte ouverte. Un vaccin normal reste dans le bras à peu près à 99,9 %. Une nanoparticule lipidique a (juste) besoin d’une fente pour sortir. Une grande majorité de la nanoparticule lipidique ne reste pas dans le bras. En fait nous savons maintenant qu’une grande partie d’entre elles va dans le ganglion lymphatique juste en dessous d’ici et qu’elles continuent à produire des protéines de pointe (spike) jusqu’à 60 jours plus tard. »

Lire la suite

REVUE DE PRESSE DU 13 JUILLET 2022

L’UE encourage les plus de 60 ans à demander une deuxième dose de rappel tandis que la France va jeter plus de 3 millions de doses d’AstraZeneca, que les effets indésirables sont dénoncés largement et qu’un jugement d’annulation de suspension d’une soignante pourrait faire jurisprudence. Le ministère fait volte-face et demande l’avis des scientifiques pour une éventuelle réintégration des soignants suspendus. Dans la folle course aux nouveaux vaccins supposés agir sur de nouveaux variants, on renonce à tous les protocoles et les mathématiciens continuent de modéliser les morts à venir. Inversion accusatoire, restrictions et censures et pour couronner le tout, ces journalistes qui n’ont lu aucune des 1750 études sur les effets indésirables des vaccins anticovid. Mais l’AFNOR veille et dénonce l’escroquerie des masques, et l’on découvre des fraudes aux tests dans des officines pour la modique somme de 53 millions d’euros.

Lire la suite

Entretien avec le Professeur Christian Perronne

Le Professeur Christian Perronne a été chef du service des maladies infectieuses de l’hôpital de Garches. Pendant quinze ans il a été l’un des principaux conseillers en matière de santé publique de plusieurs gouvernements. Bien que faisant l’objet de plusieurs procédures administratives et judiciaires, il est toujours médecin et reste l’un des spécialistes reconnu des virus.

Lire la suite

Covid-19 : les injections vaccinales multiples favoriseraient les infections

Curieusement, depuis la réapparition de la pandémie de Covid-19, au lendemain de chaque levée des restrictions, de chaque déconfinement, après quelques semaines de « Liberté » recouvrée, certains scientifiques, des charlatans et/ou des experts, médecins stipendiés par la grande pharmacopée interviennent dans les médias pour préparer psychologiquement la populace à une énième vague de contamination provoquée par le surgissement d’un nouveau variant (sic) contre lequel les vaccins de Big Pharma ne peuvent rien…

Lire la suite

Mise en garde sur l’augmentation des cancers post-vaccinaux suite à l’analyse récente de 845 cas de leucémie liés aux vaccins Covid

Le Dr Ryan Cole, pathologiste américain et fondateur de Cole Diagnostics, a constaté une augmentation anormale de certains cancers suite à la campagne de vaccination contre le Covid. Parmi les tendances inquiétantes, on note une augmentation inhabituelle de certains cancers rares. Selon lui, les injections contre le Covid ont peut‑être nui au système immunitaire des vaccinés.

Lire la suite