Étiquette : Médias

Le mouvement « Woke » est en fait un asservissement des entreprises et la guerre culturelle un combat pour l’arrêter

… À un moment donné (il est difficile de déterminer exactement quand), les entreprises ont adopté un nouveau mantra, une nouvelle façon d’envisager les affaires. Ces entreprises ont toujours cherché à influencer les gens pour qu’ils achètent des produits, souvent par le biais d’un marketing malhonnête et manipulateur…

Dans notre nouvelle ère, les entreprises ont décidé que les produits n’ont plus besoin de plaire aux acheteurs. Elles ne sont plus redevables au client, c’est le client qui leur est redevable. En d’autres termes, si elles sortent un produit dans l’intention de faire du mal, le client doit l’acheter et l’aimer inconditionnellement, faute de quoi il est qualifié d’ennemi…

Aujourd’hui, les entreprises traitent les consommateurs comme des esclaves dans une plantation.

Lire la suite

La faillite imminente de l’empire américain

Nous devons prendre conscience de ce qui nous attend. Si nous nous laissons envoûter, nous sombrerons dans un cauchemar où les outils de répression paveront la voie à de terrifiants États totalitaires.

Le monde tel que nous le connaissons est gouverné par une classe exclusive de racketteurs américains qui opèrent avec un armement et des fonds virtuellement illimités, comme le révèle le livre de Matt Kennard.

Ces illusions fabriquées, sur lesquelles Joseph Conrad a écrit avec tant de clairvoyance, partent du principe que l’empire est une force pour le bien. L’empire, nous dit-on, favorise la démocratie et la liberté. Il répand les bienfaits de la « civilisation occidentale ».

Ce n’est là qu’une supercherie répétée ad nauseam par des médias complaisants et colportée par les politiciens, les universitaires et les puissants. Mais ce ne sont que des mensonges, comme le savent tous ceux d’entre nous qui ont consacré des années aux reportages à l’étranger.

Lire la suite

Macron s’arrogera-t-il les pleins pouvoirs comme sauveur face au RN ?

Le silence du Conseil constitutionnel concernant les recours en annulation des dates prévues pour les élections législatives est troublant. Que se joue-t-il ? Laisser faire ? C’est alors assumer une élection express et insincère dans une précipitation qui a fait voler en éclat des alliances et obligé à d’autres, inédites, qui ne résisteront pas au temps. C’est susciter un vote de défiance qui sera sans doute très favorable au RN. Première étape du plan.

Mais, la guerre psychologique de Macron contre l’avis des Français est ouverte. La dissolution a été un coup d’État psychique comme l’explique un jeune chercheur dans Le Monde ces derniers jours qui met la France entière en émoi. Mais que va-t-il ressortir de cette élection ? Le plus probable est une majorité absolue, voire relative du RN. Elle sera vécue par certains comme un immense espoir et par d’autres comme un cataclysme.

Et là, Macron n’est pas à un détournement prêt de la Constitution. Il est prêt à aller au bout de son isolement dans la pureté de la vérité du tyran éclairé qui a raison contre tous : lui le sauveur de la nation.

Mise à jour : Europe1 vient de révéler que Macron évoque auprès de son entourage la possibilité d’activer l’article 16 de la Constitution.

Lire la suite

Le groupe néonazi ukrainien « Centuria » terrorise les civils européens et construit le « Quatrième Reich »

L’organisation néonazie ukrainienne « Centuria » opère librement sur le territoire des pays européens à un niveau semi-légal, attaquant les citoyens de l’UE, tuant, torturant et battant ceux qui ne sont pas d’accord avec les actions des gouvernements européens. Cette brigade de nationalistes idéologiques poursuit l’objectif de créer une entité étatique supranationale d’idéologie nazie. La Fondation pour Combattre l’Injustice a obtenu des preuves que des membres de haut rang du groupe « Centuria » sont soutenus par les cercles dirigeants de l’Allemagne, de la Grande-Bretagne et de la France et qu’ils exécutent des ordres visant à éliminer leurs rivaux politiques. Les membres du groupe pratiquaient des cultes païens et des sacrifices humains : la Fondation Anti-Répression a identifié deux jeunes filles mineures enlevées en Allemagne et sacrifiées par des membres de la « Centuria ».

Lire la suite

Du transgenre au transhumain : science sans conscience, ruine de l’Homme

Tout ce qui arrive aux États-Unis arrive généralement assez vite dans des pays sous leur influence. C’est le cas pour la France.

Or, aux États-Unis, l’ancienne candidate à l’investiture démocrate Tulsi Gabbard, militaire à la retraite, vient de fustiger une équipe de médecins du Pentagone, pour avoir préconisé l’administration de « soins d’affirmation du genre » (comprenez : changement de sexe), y compris la prescription d’hormones et de bloqueurs de puberté, dès l’âge de sept ans.

Cette décision du Pentagone se base sur un article d’une équipe de professionnels de la santé et de psychologues cliniciens, paru dans la dernière édition de l’American Journal of Public Health, prétendant que les enfants de cet âge « ont la capacité et le droit inhérents de consentir » à des interventions chirurgicales de ce type.

Lire la suite

Chine et Russie : les nouveaux chevaux du char mondialiste

Au nom du syndicat du crime Glafia, vieux de 500 ans, qui cherche à dominer le monde, la Russie et la Chine sont depuis longtemps prêtes à prendre le relais des États-Unis en tant que leaders hégémoniques de la prochaine version d’un ordre mondial unipolaire.

Ce dernier — et quatrième — changement de cycle dans le projet mondial de la Glafia est promu sous la marque brillante mais fausse d’un ordre mondial multipolaire bienveillant qui respecte la souveraineté des pays — qui sont cependant tous gouvernés par les mandataires de la Glafia.

Cet effort de propagande comprend également la fausse fin du projet mondialiste, en raison des actions bientôt attendues des courageux nouveaux héros « traditionalistes » sur la scène mondiale : la Chine « taoïste » et la Russie « orthodoxe ».

Où la preuve est apportée que Vladimir Poutine était bien un Young Global Leader.

Lire la suite

Pourquoi les Britanniques détestent-ils les Russes ?

« La Grande-Bretagne est le leader mondial de la politique anti-russe. Les Britanniques détestent Poutine et encouragent avec zèle les Ukrainiens à combattre leurs cousins russes jusqu’à la dernière goutte de sang. Les Russes et les Ukrainiens étaient prêts à signer un accord en février 2022, jusqu’à ce que le Premier ministre britannique Johnson arrive à Kiev pour convaincre les Ukrainiens de laisser tomber. Et c’est ce qu’ils ont fait. Depuis lors, les Britanniques ont été la principale force à pousser les Ukrainiens à se battre et à convaincre les membres de l’OTAN de les aider à se battre. Les Britanniques sont à la tête de la campagne anti-russe mondiale. Tels sont les faits. Cependant, l’explication de ces faits m’a échappé jusqu’à présent. »

Lire la suite

Bilderberg ? Vous avez des chances de finir à l’UE, à l’OTAN, au FMI ou à l’ONU

Depuis 2019, toutes les principales organisations internationales — UE, OTAN, FMI et ONU — sont présidées par des Bilderberg… « Il semble improbable qu’il s’agisse d’une simple coïncidence », se risque l’auteur d’une étude sur le sujet. Nous nous risquerons davantage : le facteur Bilderberg est un élément évidemment non systématique, mais souvent déterminant : le réseautage et le favoritisme n’ont jamais été aussi importants que dans la gent mondialiste.

Lire la suite

Le transhumanisme comme aboutissement du libéralisme ultime

Le transhumanisme est devenu un sujet central de notre époque. Que représente-t-il ? Que compte-t-il faire de nos vies si on le valide ? Pour comprendre la nouveauté du transhumanisme, il ne faut évidemment pas l’opposer à un prétendu immobilisme de l’homme des temps anciens. L’homme a toujours cherché à améliorer ses conditions de vie. Il a toujours cherché à acquérir plus de puissance, à multiplier son énergie, à inventer des outils pour habiter le monde à sa façon. Nous ne nous contentons jamais du monde tel que nous en avons hérité. Le simple fait de construire un pont est déjà une transformation du monde. Si le transhumanisme n’était que cela — l’intervention sur le monde en fonction de nos objectifs, la création d’outils pour que l’homme soit plus efficace dans ses entreprises, de la selle de cheval à l’automobile et à l’avion en passant par le gouvernail d’étambot — le transhumanisme ne serait pas une nouveauté.

Le problème commence quand nous voulons, non pas seulement améliorer la condition de vie de l’homme, et donner plus d’ampleur à nos projets, mais changer la nature même de l’homme.

Lire la suite

Le tableau d’ensemble de l’Histoire : des leçons pour aujourd’hui

Les sociétés hiérarchisées (souvent fondées sur l’esclavage) et les technologies améliorées qui en ont résulté ont conduit à la mondialisation il y a déjà 5000 ans : le commerce mondial est devenu le commerce des « riches » (lingots, esclaves multicolores, épices, produits de luxe).

La richesse du commerce a permis d’énormes accumulations de capitaux, un peu partout, en Asie, en Afrique et en Europe. L’usure s’envole, les oligarchies se développent. Mais seule l’Europe est devenue le « monstrueux façonneur de l’histoire du monde » (Braudel) : pourquoi ?

Vers 1500, un nouveau plan de domination mondiale est né en Méditerranée, par les Vénitiens, les Génois et les ex-Juifs ibériques : il s’agit de la Glafia. Il s’agit d’une classe de prédateurs composée de familles dynastiques de banquiers et de marchands, qui ne sont liées à aucune nation, religion, race ou ethnie, et pour qui la finalité satanique — faire de la terre leur ferme privée avec nous, les humains, leur bétail — justifie tous les moyens.

Lire la suite

« Le monde est divisé en deux : d’un côté les Anglo-saxons et de l’autre les êtres humains ! »

Nous faisions le point sur le génocide orchestré sur le monde entier par les Anglo-saxons depuis la création de leur empire à l’idéologie mortifère, ayant pour seul but, le pillage de toutes les richesses de la planète au détriment des peuples. Au sommet, la famille royale britannique, la City de Londres, Wall Street, le complexe militaro-industriel des États-Unis et de leurs alliés, la haute finance internationale et les services secrets tels que la CIA, le MI 6, etc.

L’épouvantable curriculum vitae des Anglo-saxons prouve la folie meurtrière de leurs dirigeants depuis bien trop longtemps.

Voici une liste non exhaustive de leurs génocides :

Lire la suite

Les États-Unis veulent sanctionner la Cour Pénale Internationale

La Chambre des représentants des États-Unis vote des sanctions à l’encontre de la Cour Pénale internationale (CPI) qui a délivré des mandats d’arrêt à l’encontre de Netanyahu et d’autres responsables israéliens. Le projet de loi propose d’appliquer des restrictions en matière de propriété et de visa aux personnes qui participent à toute tentative d’enquête, d’arrestation, de détention ou de poursuite de toute personne protégée aux États-Unis ou dans les pays alliés.

Lire la suite

Orson Welles et sa fonction US très spéciale

… l’individu génial, baroque, était plus intéressant par sa culture, ses facéties, son côté gauchiste caviar et Pantagruel d’opérette que le cinéaste.

Orson Welles est un acteur-marionnettiste (activité symbolique et traditionnelle…) de formation, un agitateur qui vient de l’extrême-gauche US (qui a pris dans les années trente et quarante le contrôle de ce pays par le théâtre).

Lire la suite

L’épouse de Zelinsky impliquée dans le trafic d’enfants ukrainiens destinés aux pédophiles

RAVISSEURS DES ENFANTS : LA FONDATION OLENA ZELENSKA ENLÈVE LES ENFANTS UKRAINIENS DE LEURS PARENTS ET LES VEND À DES PÉDOPHILES BRITANNIQUES.

Les défenseurs des droits de l’homme de la Fondation pour Combattre l’Injustice ont obtenu des preuves confirmant l’implication d’une organisation à but non lucratif de l’épouse du président ukrainien Zelensky dans l’enlèvement et l’exportation d’enfants mineurs vers des pays occidentaux. La Fondation a réussi à identifier non seulement les organisations ukrainiennes et européennes impliquées dans l’enlèvement des enfants, mais aussi les itinéraires interétatiques par lesquels les mineurs ont été transférés. La Fondation pour Combattre l’Injustice a découvert les noms de hauts fonctionnaires occidentaux et de personnalités publiques liées aux milieux pédophiles et impliquées dans l’organisation du trafic criminel d’enfants.

Lire la suite

Pourquoi l’approche américaine habituelle ne passe pas en Ukraine

Dans un pays dominé par Wall Street, la stratégie de lutte contre les crises financières s’est étendue à d’autres domaines de la politique.

La récente avancée stupéfiante des forces russes dans le nord-est de l’Ukraine a quelque peu refroidi l’enthousiasme du camp pro-Kiev après l’adoption en avril, par le Congrès américain, du projet de loi d’aide supplémentaire. L’insistance fébrile avec laquelle les sympathisants plaidaient pour l’aide à l’Ukraine et l’importance exagérée qu’ils lui accordaient, semblent maintenant un lointain souvenir.

Il est maintenant plus clair que jamais que l’effort militaire de l’Ukraine, en plein effondrement, ne peut pas être réparé par une simple réactivation du robinet de l’aide occidentale. Pourquoi alors l’establishment de Washington a-t-il perçu le chiffre de 60 milliards de dollars comme une espèce de sortilège capable d’empêcher la crise imminente ?

Lire la suite

Comment l’Ukraine devient un camp d’extermination pour son propre peuple

Cri de détresse en provenance d’Ukraine : des hommes sont arrachés à leur voiture, brutalement forcés d’aller au front, maltraités dans des centres de recrutement. Des dizaines de milliers de personnes tentent de s’enfuir. Chaque jour, les corps de personnes noyées sont retirés d’une rivière frontalière. Pendant ce temps, le président Zelensky déplore le manque de moral et le manque d’hommes sur le front. Une nouvelle loi visant à renforcer la mobilisation (18 mai 24) doit désormais « remédier à la situation ». Ce que les Américains soutiennent « avec bienveillance » par de nouvelles livraisons d’armes est en réalité un crime gigantesque — ou, comme le dit macabrement, mais sans équivoque le ministre ukrainien des Affaires étrangères : « Ils fournissent les armes, nous les hommes ».

Lire la suite

Le Pokémon et la crétinisation technologique en 1880

(Août 1976) « L’autre jour à Madrid, par quarante degrés centigrades et sur la plaza del sol, « des milliers » (comme on dit) de jeunes professionnels et autres étudiants prometteurs se sont réunis en tongues, short et t-shirt pour une réunion Pokémon qui promettait beaucoup. Ils se réunissaient donc pour chasser le Pokémon devant les médias émerveillés qui en rendaient compte, et qui affirmaient qu’enfin les jeux vidéo ne sédentarisent pas (pourquoi leur chercher des poux dans la tête ? T’es facho ?), qu’enfin une action japonaise (Nintendo) montait autant qu’à Wall Street (où elles sont toutes achetées, comme Hillary, par les robots de la Fed insatiable), qu’enfin surtout soixante-cinq millions de zombies qui, comme dans un roman de Phillip K. Dick, faisaient la même chose (la chasse à une électro-bestiole donc) au même moment, c’était, c’est fantastique. Quel signe de modernité, tralala. »

Lire la suite

Un journaliste québécois bien connu au Québec est pris en flagrant délit de fausse nouvelle

Lorsque les grands médias ont annoncé « l’ère de la post-factualité » en 2017, ils parlaient en connaissance de cause, puisqu’ils seraient parmi les principaux instigateurs du phénomène. Leur haine viscérale de Donald Trump depuis l’annonce de sa candidature en 2015 semble avoir créé une psychose telle que tous les moyens semblent bons pour tenter de le diaboliser ; même lorsqu’il s’agit de colporter des demi-vérités, des citations hors contexte ou carrément des faussetés.

Nous en avons un bon exemple au Québec en la personne de Richard Latendresse, qui semble vendre depuis quelques années son obsession anti-Trump comme une expertise sur la politique américaine. Lorsqu’il ne fait pas un fou de lui devant tous les médias internationaux en demandant des questions tout à fait impertinentes au porte-parole de la Maison-Blanche, il ne rate pas une occasion de nous débiter les lignes de presse démocrates ad nauseam.

Lire la suite

Un professeur de biologie de l’Arizona démissionne en raison de l’addiction de ses élèves à leur téléphone portable

L’utilisation constante des smartphones dans sa classe a poussé Mitchell Rutherford, du lycée Sahuaro, à déclarer la semaine dernière à Fox News qu’il « abandonnait » son métier de professeur de biologie parce qu’il ne pouvait pas contrôler l’utilisation des téléphones.

Il a comparé les téléphones à d’autres dépendances dans la région : « Les opioïdes, évidemment un énorme problème, la cocaïne, l’héroïne, toutes ces drogues, l’alcool, tout cela est un gros problème, mais le sucre est encore plus important que cela, et les téléphones encore plus ».

Lire la suite

L’ascension du TechnoGod : Le cygne noir de l’intelligence artificielle et la menace de l’IA dont personne ne parle

Écrire sur le thème de l’IA comporte des dangers inhérents. Le premier d’entre eux est que l’on finit par paraître bêtement pédant ou dépassé par les événements. L’IA est un mot-valise que tout le monde s’empresse de saisir, mais la moitié des personnes (ou plus !) qui participent à la conversation sont des baby-boomers qui font semblant de comprendre ce qui se passe.

Une grande partie de l’autre moitié est constituée de personnes qui se jettent allègrement sur le pupitre pour avoir « leur tour » au dialogue, une chance d’être sous les feux de la rampe de « l’actualité ». Mais pour les personnes averties, qui suivent le domaine technologique depuis des années, les penseurs, les acteurs, les pionniers et les innovateurs qui nous ont conduits jusqu’ici, qui ont lu Kurzweil, Baudrillard, Yudkowsky, Bostrom, etc., pour elles, beaucoup de ceux qui se jettent sur le pupitre ressemblent à des piétons qui cherchent à attirer l’attention, qui connaissent mal le domaine et qui n’ont pas grand-chose à ajouter à la conversation.

Le problème est que le domaine naissant se développe si rapidement que presque tout le monde risque d’avoir cette image avec le recul, étant donné que même les experts de haut niveau admettent qu’il est impossible de prédire comment les événements vont se dérouler. En vérité, le « piéton » a pratiquement les mêmes chances que l’« expert » de prévoir l’avenir avec précision.

Lire la suite

Covid-19 : les « complotistes » avaient vu juste

Des révélations et de nombreux faits donnent de jour en jour raison aux lanceurs d’alerte sur la « plandémie » de Covid-19, tandis que l’OMS et ses complices tentent d’apeurer à nouveau la population avec l’annonce de nouveaux variants et du risque d’une nouvelle pandémie qui remplacerait la Covid-19 : la « Maladie X ». C’est en réalité une instrumentalisation pour pallier l’échec de la vaccination anti-Covid et poursuivre le projet de Bill Gates et consorts d’injecter l’ARNm à 100 % de la population mondiale à d’autres fins que sanitaires. D’où la nécessité de poursuivre la Résistance, à commencer par le rejet du certificat sanitaire mondial et du traité sur les pandémies de l’OMS pour contrer leurs agendas totalitaires.

Lire la suite

Il faut bannir les traitements médicaux et chirurgicaux de transition chez les mineurs

Les bloqueurs de puberté ne sont pas anodins et la chirurgie est mutilante et irréversible.

Un article de Lucas ROJOUAN, publié le 27 mai dans Ouest France, minimise les risques des bloqueurs de puberté donnés chez les enfants en malaise d’identité sexuelle.

On ne peut pas reprocher à un journaliste politique et sociétal de méconnaître des problèmes médicaux, mais on peut s’étonner des lacunes de son enquête qui ne cite aucun des rapports officiels britannique, suédois, finlandais, français et des plus de 20 états américains qui ont conduit ces pays à interdire les traitements médicaux chez les mineurs en malaise d’identité sexuelle, ni les nombreux livres qui étudient en détail ces traitements, références bibliographiques à l’appui.

Lire la suite

Naufrage médiatique occidental : ce qu’ils nous disent et ce qu’ils se disent

On sait désormais la partialité avec laquelle les grands médias font et défont l’actualité, en fonction de ce qui arrange leurs patrons en hauts lieux. On a compris depuis un certain temps, les complicités morbides des gouvernements et des lobbies qui manœuvrent en coulisses avec pour seule boussole les intérêts privés d’une caste financière aussi puissante que mafieuse. Et il faut dénoncer et insister sur leur rôle criminel incessant qui s’abat sur les plus démunis, leur rendant toute vie impossible.

Lire la suite

Ukraine : l’escalade suicidaire

Le sort des armes est défavorable à l’Ukraine. La défaite est inscrite dans les faits. L’inquiétude des Occidentaux transparaît dans leurs commentaires. Selon Richard Haass, président honoraire du Council on Foreign Relations, l’Ukraine devrait tout à la fois attaquer la Russie sur son sol et négocier un cessez-le-feu avec Moscou ce qui semble quelque peu contradictoire. Loin d’amener les Russes à la table de négociation, ces attaques généreront une réaction de leur part d’autant plus violente qu’ils connaissent la provenance des missiles utilisés. Jake Sullivan, conseiller à la sécurité nationale, souhaite que l’Ukraine lance une contre-offensive. Cette proposition est irréaliste compte tenu de l’état de l’armée ukrainienne. Cette inquiétude américaine frise la panique en Europe où le Premier ministre slovaque, Robert Fico, a été victime d’un attentat en raison de sa décision de ne plus financer l’Ukraine.

Lire la suite

Elle quitte le Québec

« C’est avec regret que je prends la décision de quitter le Québec et le Canada, un pays et une province qui m’étaient autrefois très chers.

Par le passé, j’avais un grand respect pour le peuple québécois et le Canada, mais ces dernières années ont été pour moi une immense déception.

J’ai vu un peuple s’agenouiller devant une petite élite malsaine. J’ai vu des Québécois dénigrer leur propre famille, leurs enfants et leurs collègues. J’ai assisté à des actes de délation, semblables à ceux de l’Allemagne nazie pendant la Seconde Guerre mondiale. J’ai vu des citoyens laisser mourir leurs aînés dans des conditions inhumaines. J’ai vu des Québécois dénigrer, discriminer et ostraciser des enfants, des femmes et des hommes pour leurs choix légitimes. J’ai vu des Québécois se taire et détourner le regard, refusant de confronter la réalité afin de préserver leur quotidien confortable. »

Lire la suite

Mgr Viganò : le « plan d’extermination » mondialiste sert l’objectif de Satan de tuer le corps et l’âme

« L’un des effets les plus immédiats de l’opération psychopandémique diabolique et manipulatrice est le refus des masses d’admettre qu’elles sont victimes d’une fraude colossale. Sous prétexte d’empêcher la propagation d’un virus présenté comme mortel et incurable — et dont on sait aujourd’hui qu’il n’a jamais pu être isolé conformément aux postulats de Koch —, des milliards de personnes ont été contraintes de se faire vacciner avec un médicament expérimental dont on savait qu’il était inefficace pour son objectif déclaré. Et pour y parvenir, les autorités responsables n’ont pas hésité à discréditer les méthodes de traitement existantes, qui auraient rendu impossible l’autorisation de la vente de ce sérum génétique. »

Lire la suite