Catégorie : Société

« Celui qui ne connaît pas l’Histoire est condamné à la revivre. »

Le marxisme se réclame de la science (de la science sociale) et se veut donc par essence scientifique, c’est en étudiant l’histoire à fond et plus particulièrement La Grande Révolution, c’est-à-dire la Révolution française, que Marx et Engels ont découvert la loi qui régit l’Histoire : la lutte des classes. Les dominants qui détiennent les pouvoirs et qui sont la plupart du temps des riches asservissent les opprimés, les prolétaires. De ce fait le marxisme se propose par ses actions d’inverser le cours de l’Histoire. Un de ses fondements est l’unité des révolutionnaires, plus tard du Parti, ce qui inclut l’application impérative de ses décisions. Aussi dès le début de la révolution de 1917 en Russie il y a une opposition entre les vrais révolutionnaires et les modérés que les bolchéviques trouvent trop attachés au monde bourgeois. Systématiquement les opposants sont ostracisés, puis décrétés comme antirévolutionnaires et exclus par diverses méthodes plus ou moins violentes, car il faut à tout prix préserver l’unité du parti.

Lire la suite

31 octobre 2023 — Avec ce livre vous ne pourrez plus dire que vous ne saviez pas

« Lorsque nous avons trouvé, par le plus grand des « hasards »… ce que vous allez lire dans ce livre, nous n’en croyions pas nos yeux.

Comment des êtres humains pouvaient-ils harceler électromagnétiquement d’autres humains (« Voice to Skull avec pour acronyme V2k) ?

Mais en ouvrant d’autres tiroirs, nous avons découvert qu’il y avait encore plus grave pour l’humanité tout entière, avec la publication le 31 octobre 2023, d’un document qui nous ramenait aux heures les plus sombres de notre histoire contemporaine.

Nous ne voulions pas y croire !

C’était impossible !

Après de multiples recherches croisées, nous nous sommes rendus à l’évidence, ce document validé par une entité gouvernementale était bien réel.

Depuis ce jour, notre vie a changé. »

Lire la suite

Syndrome du Titanic et radeau de la méduse

Nous sommes dirigés par des fous motivés et (aussi) d’efficaces incapables qui nous mènent au désastre. Ils organisent la faillite, détruisent, gaspillent, remplacent et dépeuplent, désirant enfin une guerre nucléaire, tout à leur rage messianique. Sinon c’est le totalitarisme au code QR et le camp de concentration numérique. Mais attention : il y a une élite autoproclamée (les 1 % les plus riches et les hauts fonctionnaires) et elle veut se préserver.

Lire la suite

De Zemmour à Malraux (le crépuscule culturel)

« En 1959, le général de Gaulle offrit à son “génial ami”, André Malraux, un ministère de la Culture à sa mesure, sur les décombres du modeste secrétariat aux Beaux-Arts de la IVe République. Dans l’esprit de Malraux, la France devait renouer avec son rôle de phare révolutionnaire mondial, conquis en 1789 et perdu en 1917 ; devant en abandonner les aspects politiques et sociaux à l’Union soviétique et aux pays pauvres du tiers-monde, elle consacrerait toute son énergie et tout son talent à propager la révolution mondiale par l’art. »

« … en d’autres termes la démocratisation du grand art du modernisme, s’est révélée, au cours de son demi-siècle d’exercice, un accélérateur de cela même qu’elle se proposait d’écarter des frontières françaises : l’afflux d’une culture de masse mondialisée et nivelée par le bas et le torrent des images publicitaires et commerciales déracinant tout ce qui pouvait subsister en France, dans l’après-guerre 1940-1945, de vraie culture commune enracinée comme une seconde nature par des siècles de civilisation. »

Lire la suite

Chronique d’une France en perdition

« … je me rappelle que je vous parlais de ma commune et des froncés. Eh bien, ils sont toujours pareils, ou presque, ils sont encore plus pauvres. Ils volent de plus en plus. Mon kiné mercredi me disait qu’il était choqué de voir qu’on lui avait volé un flacon de savon pour les mains. Il a repéré le patient qui avait fait ça et il en était retourné. Le facteur me confiait que les personnes qui viennent aux guichets sont de plus en plus dépouillées. Je les vois voler partout. L’autre jour, au marché, une vieille qui avait piqué des légumes et des fruits. Je vous ai déjà parlé des mendiants en nombre dans la ville de Châlons-en-Champagne. Eh bien, il y en a encore plus.
J’ai croisé un quinqua ivre de beau matin, vers huit heures, avec une canette de 8,6, une bière pas chère et très forte. Il vient de tomber dans la misère, j’ai reconnu chez lui les signes de la chute sociale. Il est dans la phase du déni. Ça va être long pour lui. »

Lire la suite

La sécession populaire

On n’analyse jamais assez la différence existant, en démocratie, entre la légalité et la légitimité. On peut être un élu, président, député, lorsqu’on représente environ 11 % des électeurs. Mais, dès lors, est-on légitime dans le cadre de l’idéal démocratique ? Il devient de plus en plus évident que ce n’est plus le cas. Dès lors, ce qui prévaut est, tout simplement, une mise en scène du pouvoir politique.

Platon a montré à diverses reprises, dans La République ou dans Les Lois, que lorsque la démocratie réelle, c’est-à-dire la représentation des citoyens, s’étiolait, c’est la « théâtrocratie » qui prenait la première place. Le pouvoir se mettait en scène. L’art oratoire tendait à prévaloir sur l’effective gestion de la cité. La langue de bois prend alors la place d’une authentique parole publique.

Lire la suite

Sur la théorie de la « fuite du laboratoire » : illogique, immatérielle et dangereuse

La théorie de la « fuite du laboratoire » est à nouveau d’actualité. Elle s’est essentiellement révélée être une position dominante. Comme nous l’avions toujours prédit.

N’est-il pas étonnant de constater la rapidité avec laquelle elle est passée du statut de « théorie du complot raciste » à celui de théorie de prédilection de la fausse alternative ?

Et d’une manière ou d’une autre, malgré sa publication dans le New York Times, le Wall Street Journal, le New York Post, la BBC, le Guardian et à peu près partout ailleurs, la « théorie de la fuite du laboratoire » est toujours vendue comme une sorte d’alternative.

Lire la suite

Libertés sous surveillance

À l’heure du « Traité pandémies » et de la révision du Règlement sanitaire international, l’agenda de contrôle de la population par la santé continue de se déployer tous azimuts sous l’égide de l’OMS et de ses partenaires — organisations onusiennes et entreprises pharmaco-philanthropiques — utilisant la vaccination comme un pilier de cette nouvelle tyrannie, avec le soutien actif de l’industrie.

Au-delà du témoignage historique, « Libertés sous surveillance » nous avertit de l’inquiétante transformation de la santé en instrument de contrôle global, orchestrée à travers des partenariats public-privé qui promeuvent la biosurveillance, transformant les crises sanitaires en outils de gouvernance mondiale.

Lire la suite

Pourquoi les Britanniques détestent-ils les Russes ?

« La Grande-Bretagne est le leader mondial de la politique anti-russe. Les Britanniques détestent Poutine et encouragent avec zèle les Ukrainiens à combattre leurs cousins russes jusqu’à la dernière goutte de sang. Les Russes et les Ukrainiens étaient prêts à signer un accord en février 2022, jusqu’à ce que le Premier ministre britannique Johnson arrive à Kiev pour convaincre les Ukrainiens de laisser tomber. Et c’est ce qu’ils ont fait. Depuis lors, les Britanniques ont été la principale force à pousser les Ukrainiens à se battre et à convaincre les membres de l’OTAN de les aider à se battre. Les Britanniques sont à la tête de la campagne anti-russe mondiale. Tels sont les faits. Cependant, l’explication de ces faits m’a échappé jusqu’à présent. »

Lire la suite

Braquage monétaire mondial

Ludovic Malot, franco-suisse, est économiste et entrepreneur. Il est un expert sur les fondamentaux d’une monnaie saine et détaille dans son livre le système monétaire actuel frauduleux avec ses nombreuses implications notamment politiques, économiques, financières, sociales et environnementales. Présent sur le sol américain lors des attentats du 11 septembre 2001 à New York, il a alors initié des recherches et découvert que les métaux précieux (or et argent métal) sont au cœur d’une guerre planétaire avec une cabale et mafia financière très puissante qui cherche à maintenir son système monétaire frauduleux basé sur la dette fiduciaire, l’asservissement, la ruine et à terme la privation. Cette mafia en col blanc à l’origine de la création des banques centrales déploie ses tentacules dans toutes les organisations supranationales qu’elle a créées pour dérouler un agenda bien précis.

Il révèle aujourd’hui une incroyable opération intelligente, par le biais d’un subterfuge juridique un « Droit de garantie » inventé et scellé en 2006 dans la Convention de la Haye sur l’incertitude juridique des titres transfrontaliers. Véritable hold up planétaire mis à découvert en mai 2023 par le lanceur d’alerte et initié de la finance, David Rogers Webb…

(Vidéo 40 min)

Lire la suite

Macron : de Moloch aux îles Kerguelen

« Son appel, en ce jeudi 6 6 24, au sacrifice de nos enfants, au profit de Moloch, de Laurent Alexandre, de Zelensky et tous les autres psychopathes bien connus, est un magnifique cadeau au peuple français.

Il prépare ainsi la toute prochaine insurrection populaire qui obligera nos militaires à accomplir leurs devoirs spirituel, moral, politique, médical et juridique en procédant à son imminente arrestation, manu militari, aux fins de l’expédier avec la plus grande compassion et la plus totale détermination aux îles Kerguelen. »

Lire la suite

Et si le RN à Matignon était le chaos dont Macron rêve ?

Dans le cas d’une cohabitation, où Jordan Bardella serait logiquement Premier ministre, les changements de politique ne seraient qu’apparents.

Prenons par exemple la politique migratoire. À moins de quitter l’Europe – ce que ne veut absolument pas le RN – il sera presque impossible d’appliquer le programme préconisé par ce parti. Parce que : « Le Conseil européen joue un rôle important dans ce domaine car il fixe les priorités stratégiques. »

Lire la suite

Bilderberg ? Vous avez des chances de finir à l’UE, à l’OTAN, au FMI ou à l’ONU

Depuis 2019, toutes les principales organisations internationales — UE, OTAN, FMI et ONU — sont présidées par des Bilderberg… « Il semble improbable qu’il s’agisse d’une simple coïncidence », se risque l’auteur d’une étude sur le sujet. Nous nous risquerons davantage : le facteur Bilderberg est un élément évidemment non systématique, mais souvent déterminant : le réseautage et le favoritisme n’ont jamais été aussi importants que dans la gent mondialiste.

Lire la suite

Euthanasie et escalade militaire : Macron en digne héritier d’Hitler

En ce début de juin, tous ceux qui y voient un progrès de l’Humanité pourront fêter le 85e anniversaire de l’opération T4 décrétée par Hitler au début de juin 1939, le premier acte d’euthanasie à grande échelle de l’Histoire.

Elle a fait au moins 250 000 victimes parmi les faibles et les handicapés, dont beaucoup d’enfants, et a permis d’expérimenter les méthodes qui devaient servir un peu plus tard à exterminer les juifs (injection létale, gazage). Peut-être aussi visaient-elles à anesthésier les consciences destinées à passer de l’une à l’autre opération.

Hasard ? Deux mois presque jour pour jour après le lancement de T4, éclatait la Deuxième Guerre mondiale.

Hasard ? Le Parlement français est saisi d’un projet de légalisation de l’euthanasie ( appelée pudiquement « aide à mourir » ou « suicide assisté » ) au moment où les risques de déclenchement d’une troisième guerre mondiale, qui ne saurait être que nucléaire, sont évoqués partout. Comme dans la pièce de Giraudoux La guerre de Troie n’aura pas lieu, le destin semble inexorable.

Lire la suite

Le transhumanisme comme aboutissement du libéralisme ultime

Le transhumanisme est devenu un sujet central de notre époque. Que représente-t-il ? Que compte-t-il faire de nos vies si on le valide ? Pour comprendre la nouveauté du transhumanisme, il ne faut évidemment pas l’opposer à un prétendu immobilisme de l’homme des temps anciens. L’homme a toujours cherché à améliorer ses conditions de vie. Il a toujours cherché à acquérir plus de puissance, à multiplier son énergie, à inventer des outils pour habiter le monde à sa façon. Nous ne nous contentons jamais du monde tel que nous en avons hérité. Le simple fait de construire un pont est déjà une transformation du monde. Si le transhumanisme n’était que cela — l’intervention sur le monde en fonction de nos objectifs, la création d’outils pour que l’homme soit plus efficace dans ses entreprises, de la selle de cheval à l’automobile et à l’avion en passant par le gouvernail d’étambot — le transhumanisme ne serait pas une nouveauté.

Le problème commence quand nous voulons, non pas seulement améliorer la condition de vie de l’homme, et donner plus d’ampleur à nos projets, mais changer la nature même de l’homme.

Lire la suite

SPIEF 24 – L’ordre mondial multipolaire converge vers Saint-Pétersbourg pour passer les tests PCR et discuter du développement durable

C’est en train de se produire. Encore une fois. Cela arrive chaque année, malheureusement.

Le Forum économique international de Saint-Pétersbourg réunit chaque année les esprits les plus antimondialistes du monde.

Comme le veut la tradition, vous ne serez pas autorisé à entrer sur le site sans un test PCR négatif…

Vous devrez également acheter un billet.
Les billets coûtent 19 860 dollars.

Lire la suite

Le président du Salvador révèle l’existence de rituels sataniques de sacrifice d’enfants dans son pays

Après avoir sauvé le pays de la mainmise des gangs qui l’avaient contaminé, le président du Salvador a déclaré (le 5 juin) à Tucker que le MS 13 participait à des rituels sataniques de sacrifice d’enfants.

« Il y a une guerre spirituelle et une guerre physique. Si vous gagnez la guerre spirituelle, cela se reflétera dans la guerre physique. Si nous avons remporté une victoire impressionnante, c’est parce que nous avons gagné la guerre spirituelle… »

(Vidéo 7 min, en anglais)

Lire la suite

Le tableau d’ensemble de l’Histoire : des leçons pour aujourd’hui

Les sociétés hiérarchisées (souvent fondées sur l’esclavage) et les technologies améliorées qui en ont résulté ont conduit à la mondialisation il y a déjà 5000 ans : le commerce mondial est devenu le commerce des « riches » (lingots, esclaves multicolores, épices, produits de luxe).

La richesse du commerce a permis d’énormes accumulations de capitaux, un peu partout, en Asie, en Afrique et en Europe. L’usure s’envole, les oligarchies se développent. Mais seule l’Europe est devenue le « monstrueux façonneur de l’histoire du monde » (Braudel) : pourquoi ?

Vers 1500, un nouveau plan de domination mondiale est né en Méditerranée, par les Vénitiens, les Génois et les ex-Juifs ibériques : il s’agit de la Glafia. Il s’agit d’une classe de prédateurs composée de familles dynastiques de banquiers et de marchands, qui ne sont liées à aucune nation, religion, race ou ethnie, et pour qui la finalité satanique — faire de la terre leur ferme privée avec nous, les humains, leur bétail — justifie tous les moyens.

Lire la suite

Les services secrets américains utilisèrent des nazis pendant la Guerre froide

Richard Breitman et Norman Broda révèlent dans un livre comment les services secrets américains ont utilisé des criminels nazis pendant la Guerre froide et les liens entre les nationalistes ukrainiens et les nazis pendant la Seconde Guerre mondiale, éclairant ainsi les racines du conflit en Ukraine.

(Vidéo 39 min)

Lire la suite

« Le monde est divisé en deux : d’un côté les Anglo-saxons et de l’autre les êtres humains ! »

Nous faisions le point sur le génocide orchestré sur le monde entier par les Anglo-saxons depuis la création de leur empire à l’idéologie mortifère, ayant pour seul but, le pillage de toutes les richesses de la planète au détriment des peuples. Au sommet, la famille royale britannique, la City de Londres, Wall Street, le complexe militaro-industriel des États-Unis et de leurs alliés, la haute finance internationale et les services secrets tels que la CIA, le MI 6, etc.

L’épouvantable curriculum vitae des Anglo-saxons prouve la folie meurtrière de leurs dirigeants depuis bien trop longtemps.

Voici une liste non exhaustive de leurs génocides :

Lire la suite

Orson Welles et sa fonction US très spéciale

… l’individu génial, baroque, était plus intéressant par sa culture, ses facéties, son côté gauchiste caviar et Pantagruel d’opérette que le cinéaste.

Orson Welles est un acteur-marionnettiste (activité symbolique et traditionnelle…) de formation, un agitateur qui vient de l’extrême-gauche US (qui a pris dans les années trente et quarante le contrôle de ce pays par le théâtre).

Lire la suite