Étiquette : France

La « démocratie », version Union européenne

L’Union européenne présente l’élection des eurodéputés et celle du président de la Commission comme des manifestations de son caractère démocratique. Pourtant tout ceci n’est qu’un théâtre d’ombres. L’essentiel a déjà été discuté ailleurs, sans que nul n’en entende parler. Cette mise en scène devrait suffire à faire accroire que la pièce, déjà écrite, surgit soudainement de la volonté populaire.
Alors que l’Union européenne s’apprête à se transformer en un État unique, son évolution politique prend un pas autoritaire.

Lire la suite

L’hypothèse des germes — Partie 1

Selon l’Encyclopaedia Britannica, la « théorie » des germes, qui affirme que certaines maladies sont causées par l’invasion de l’organisme par des micro-organismes trop petits pour être visibles, a « longtemps été considérée comme prouvée ». Selon l’université de Harvard, cette « théorie » a été « développée, prouvée et popularisée en Europe et en Amérique du Nord entre 1850 et 1920 environ ». Wikipédia affirme que la « théorie » des germes est « la théorie scientifique actuellement acceptée pour de nombreuses maladies ». Des articles publiés dans des revues scientifiques affirment que Louis Pasteur et Robert Koch « ont fermement établi la théorie des germes de la maladie » et qu’ils « ont prouvé pour la première fois la théorie des germes de la maladie dans la seconde moitié du dix-neuvième siècle ». Ainsi, si nous devions écouter ce que déclarent les sources dominantes, il semblerait que la « théorie » des germes ait été scientifiquement prouvée sur la base des preuves établies par Louis Pasteur et Robert Koch. Il faut croire que les travaux de ces deux hommes ont permis de « prouver » l’hypothèse initiale des germes et de l’élever au rang de théorie scientifique. Mais est-ce vraiment le cas ? Pasteur et Koch ont-ils apporté les preuves scientifiques nécessaires à la confirmation de l’hypothèse des germes ? Que faut-il pour accepter ou rejeter une hypothèse ? Comment une hypothèse devient-elle une théorie scientifique ?

Lire la suite

Ne vous fiez surtout pas aux sondages !

Le 9 juin : Sortez les sortants !

Après l’effondrement du Parti Communiste, puis de LR alias RPR, puis du Parti Socialiste, voici l’effondrement de Renaissance alias En Marche. L’effondrement du parti présidentiel n’est pas seulement annoncé, il est acté. Déjà lors des élections législatives de juin 2022, le parti présidentiel n’avait obtenu que 12 % des inscrits. Il est du reste minoritaire à l’Assemblée nationale.
L’exécutif impose donc aux Français une politique dévastatrice dans tous les domaines, en s’appuyant sur 12 % des inscrits ! et un recours abusif à l’article 49–3.

Lire la suite

Le combat est efficace : la censure des médecins donneurs d’alerte est retoquée (discrètement !) en passant du fameux article 4 à l’article 12

La loi Darmanin sur les dérives sectaires voulait criminaliser tout discours critiquant le discours officiel sur les maladies et les mesures et traitements prônés par le gouvernement afin de pouvoir nous imposer plus facilement des mesures supprimant nos libertés ou des traitements peu efficaces sous prétexte sanitaire.

Devant les risques d’atteinte à la liberté d’expression évoqués par le Conseil d’État, les sénateurs ont fortement amendé la première version du texte1 que les députés de la majorité ont rétabli immédiatement par un vote obtenu dans des conditions discutables. Heureusement les pétitions et innombrables lettres adressées aux élus ont finalement convaincu ceux-ci de la nécessité de préserver la liberté scientifique et les médecins et chercheurs donneurs d’alerte, et de réécrire le texte en un article devenu « 12 ».

Lire la suite

Wokisme, immigration : le vrai coût du progressisme

« Comment les idées progressistes sont arrivées à infuser tous les pans de la société ? »

Extensions des droits des minorités, promotion de nouveaux standards sexuels, wokisme et combat contre les cultures indigènes, égalitarisme sans frontières… les idées « progressistes » ne cessent de gagner du terrain, en France en particulier. Comment en est-on arrivé là ? Le progressisme ne s’est pas imposé par sa seule puissance. Il a été financé et l’est encore de manière exponentielle. De nombreuses personnes ont pour métier de diffuser ces idées. Cela coûte des milliards d’euros. Tout le monde sait qu’il existe des associations subventionnées qui se mêlent de politique. Mais personne ne sait combien d’argent et d’emplois tout cela représente. Et personne n’a regardé quels circuits ont été mis en place. Avec leur ouvrage « Le vrai coût du progressisme », les journalistes Wandrille de Guerpel et Emmanuel Rechberg ont passé deux ans à éplucher les comptes de dizaines d’entreprises, associations, commissions étatiques, instances de villes et de régions. Le résultat est sidérant !

(Vidéo 20 min)

Lire la suite

L’abdication de l’Église : « Désormais tous les crimes sont possibles »

Bruckberger et l’abdication de l’Eglise : « Désormais tous les crimes sont possibles : on les trouvera aussi naturels que de voir l’eau couler sous les ponts. La civilisation chrétienne est morte. Les évêques français l’ont portée en terre collégialement. Ils ne savent plus ce qu’ils font. Car on ne voit pas ce qui peut remplacer la civilisation chrétienne. Quand elle est morte, c’est aussi l’humanité qui meurt en l’homme. »

Lire la suite

Paris 2024 : chronique d’un voyage dans une ville en décadence

… La pauvreté n’est pas nouvelle pour les Français, mais on voit que maintenant le système a débordé. On se promène le long de la rue centrale et commerçante de Rivoli et on rencontre des tentes et des gens dans les rues avec leurs affaires, sans nulle part où aller. Les gens qui mendient sont devenus quelque chose de normal et à seulement quelques mètres de la mairie.

… Macron a promis aux Français la libéralisation économique comme solution et, aujourd’hui, les résultats sont visibles : la pauvreté et les inégalités augmentent.

… Tant de mensonges ont été transformés en vérité sans que personne ne puisse les contester.

Lire la suite

Contre l’Europe anglophone d’Ursula von der Leyen !

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, écrase et piétine la diversité des langues européennes par son anglomanie, son américanomanie, son anglolâtrie !

L’éviction du français en tant que langue de travail de la Commission européenne a été magistralement mise en lumière le 6 mai dernier par Ursula von der Leyen, elle-même, qui, invitée à l’Élysée par le président Macron dans le cadre de la visite du président chinois Xi Jinping à Paris, n’a parlé qu’en anglais lors des échanges qu’elle a eus avec les deux Présidents.

Lire la suite

Nouvelle-Calédonie : et si les Kanaks avaient raison ?

La Droite française est désespérante. Face aux émeutes kanaks en Nouvelle-Calédonie elle se confond en indignation. Comme la Gauche woke mais à l’envers. « Comment ? Les Kanaks n’acceptent pas l’immigration-invasion qui fera d’eux d’excellents Français ? La Nouvelle-Calédonie c’est pareil que la Haute-Marne ! Une seule sorte de Français en France ! »

Éternel retour des vieux refrains jacobins. Éternel aveuglement face à la réalité ethnique. Et puis, on a bonne mine, à droite, de hurler sur ceux qui refusent de ne pas être minoritaires sur leur propre terre !

Lire la suite

Le train fou de l’Europe fédérale : inarrêtable ?

Le 9 juin se joue probablement le basculement de la souveraineté nationale à une prétendue « souveraineté européenne », mais cet immense enjeu est caché aux Français par un pouvoir qui avance masqué. Et alors que ces élections européennes sont de nature existentielle pour la France telle que nous la connaissons, le paradoxe est que moins d’un Français sur deux a l’intention de voter.

Lire la suite

« Vous aurez un QR code » : Les JO de Paris inaugurent la ville-prison de l’Agenda 2030

Restrictions de circulation, dérogations, QR code, biométrie… Le passeport sanitaire, rebaptisé fort à propos « pass nazitaire » par les complotistes, était bien un test grandeur nature pour la mise en place des « villes 15 minutes » du Great Reset. Paris, où se dérouleront les Jeux olympiques qui vont donc servir d’alibi aux mondialistes pour imposer la reconnaissance faciale, les QR codes et la mobilité réduite, est membre des C40 Cities qui font « la course vers zéro »…

Lire la suite

BHL et le terrorisme intellectuel en France

BHL incarne la chasse aux sorcières à la française, le fanatisme à la française, la superficialité à la française, le manque de professionnalisme à la française, le style pompeux à la française ; le goût enfin pour la lutte contre les tyrans qui s’est exprimé au-delà du ridicule ces dernières années avec ces présidents héritiers de Guy Mollet et de la Convention — sans oublier le gouvernement de 1849 qui voulait faire la guerre pour rien à la Russie.

Lire la suite

Les Américains, en 1944, ne sont pas venus pour libérer les Français

Déclaration de Harry Truman, vice-président de Roosevelt, au New York Times, en 1941, après le déclenchement de l’Opération Barbarossa en Russie par l’Allemagne :
« Si nous voyons que l’Allemagne est en train de gagner, nous devons aider la Russie. Si nous voyons la Russie en train de gagner, nous devons aider l’Allemagne. Dans les deux cas, nous devons les laisser se tuer le plus possible. »
Les naïfs croient et les médias répètent continuellement que les États-Unis sont venus libérer les Européens le 6 juin 1944, de la même façon que Lafayette avait défendu l’indépendance des États-Unis à la fin du XVIIIe siècle. Tout cela est aussi faux que la propagande médiatique américaine du plan Marshall.

Lire la suite

Quand la promenade de la flamme olympique arrivera à Paris, devant le Sacré-Cœur, il y aura un ballet de drag-queens !

L’élégance française ?

Que cherchent à faire nos élites dirigeantes ?

À nous couper de nos rêves,
À nous couper de nos anciens,
À nous couper de nos pères,
À nous couper des rêves de nos pères.
À inventer une nouvelle France qui n’a plus rien à voir avec la substance française qui fait la fierté du monde !

Emmanuel #Macron laissera derrière lui un champ de ruines fumantes.

(Vidéo 4 min)

Lire la suite

France : retour en mode QR de la Grande Terreur

Les mots de liberté et de citoyen mènent à l’abattoir ou à la dictature, et ce de manière régulière.
Ce qui se prépare pour cet hiver (pas de courant, d’eau, de nourriture, etc.) avec la touche de fascisme médiatique et de tyrannie numérique (fin du cash et compagnie) s’annonce inédit sur fond d’absence de réaction ou de protestation minoritaire, liquide et cliquée. Pas de souci pour le pouvoir : cette populace lasse est enthousiaste, conditionnée ou résignée.

Lire la suite

Pour éradiquer le choléra, Mayotte n’a pas besoin de vaccin, mais d’eau potable !

Le ministre chargé de la Santé, Frédéric Valletoux s’est rendu à Mayotte pour rassurer les habitants :
« On a une poussée du choléra qui est contenue. Il n’y a pas d’explosion… ».

Il s’est félicité de l’action de ses services qualifiée de « rapide, coordonnée et proportionnée1 » qui d’après lui a permis de garder la « situation sous contrôle » en prétendant « qu’à Mayotte, la réponse est adéquate » et a ajouté :
« La stratégie vaccinale pour le choléra n’est pas de vacciner tous azimuts et à l’aveugle », mais de « pallier », avec une vaccination de l’entourage des personnes touchées et des gens ayant été en contact avec celles-ci dans les dernières 48 heures, « Des stocks, on en a. Il y a aujourd’hui à peu près 7 000 vaccins sur l’île. 6 000 vaccins arrivent la semaine prochaine. On a encore des doses possibles et dans des volumes plus importants pour le début de l’été ».

Mais curieusement le ministre de la Santé n’a pas rappelé dans son discours que l’arme absolue contre le choléra est l’eau potable ! Fournissons enfin à tous les habitants l’eau potable, apprenons-leur à ne consommer qu’elle, assurons le traitement des eaux usées et l’épidémie s’arrêtera immédiatement.

Lire la suite

Macron et les JO du chaos ?

Plongée au cœur des enjeux sécuritaires qui préoccupent la France et les Français à l’approche des Jeux Olympiques de Paris. Avec Xavier Raufer, criminologue, analyse de la situation actuelle, marquée par une série d’événements violents et une menace terroriste persistante, le tout dans une forme de déni de la part du gouvernement et d’Emmanuel Macron.

(Vidéo > 1 h)

Lire la suite