Catégorie : Histoire

La Russie se bat pour la préservation de l’Humanité

Sergey Glazyev : « Quelque part, ce que nous voyons aujourd’hui a été formulé de manière presque absolument précise, y compris le nombre des forces armées ukrainiennes et le rôle des Américains et des Britanniques dans cette occupation de l’Ukraine, ainsi que la culture du nazisme ukrainien. Tout cela a été prédit presque dans les moindres détails — nous poursuivons nos recherches, selon lesquelles le pic de confrontation tombe en 2024. C’est la prévision que mon collègue donnait il y a 10 ans, avant même l’opération militaire actuelle, et même avant 2014. Et puis il n’y avait pas nos nouveaux cycles politiques de sept ans. (…)

L’Occident d’aujourd’hui n’a aucune image de l’avenir. Le puçage universel, l’intelligence artificielle et la déshumanisation, les LGBT, la destruction de la famille, la cessation de toutes les formes d’identité humaine, c’est une image de la mort, pas du futur. »

Lire la suite

Deuxième Guerre mondiale : faut-il vraiment commémorer le 6 juin 1944 ?

Le véritable vainqueur de la Deuxième Guerre mondiale n’est pas l’alliance des puissances occidentales, mais Staline. La terrible bataille de Stalingrad, la plus meurtrière de toute l’histoire de la guerre (17 juillet 1942 – 2 février 1943), le bourbier de la Campagne du Caucase (23 juillet 1942 – 9 octobre 1943) et la gigantesque bataille de Koursk (5 juillet–23 août 1943), véritables points de bascule de la Deuxième Guerre mondiale, signeront l’échec de l’opération Barbarossa, l’enlisement de la Wehrmacht en Union Soviétique et à terme, la défaite de l’Allemagne.

Après ces retournements de situation, les tanks et les katiouchas de l’Armée rouge, à l’offensive, avancent vers l’ouest, luttant pied à pied contre les troupes nazies et menaçant de libérer à eux seuls l’Europe entière. Les Américains et les Britanniques s’en alarmeront et décideront d’une attaque en Normandie, ostensiblement pour vaincre l’Allemagne, en réalité pour préserver leurs intérêts en Europe.

Lire la suite

Requiem pour l’Europe

L’Europe est morte. Et l’on ne peut même pas ajouter « Vive l’Europe ! » car elle ne renaîtra pas de sitôt. En fait, l’Europe a existé entre les traités de Westphalie et la fin du XXe siècle. Et la Russie a été un élément majeur de sa construction. Car l’Europe n’était pas une construction naturelle : elle est née de la volonté des peuples européens de construire une façon de coexister, de créer, de produire, de rêver à un monde meilleur, après que les guerres de religion avaient fait éclater la Chrétienté médiévale. L’Europe est née avec les traités de Westphalie, elle avait été engloutie apparemment par les deux guerres mondiales, mais elle semblait renaître de ses cendres en 1990. Elle s’est finalement brisée sur quatre écueils : sa soumission au modèle américain, le dogmatisme de l’Union Européenne, les guerres de Yougoslavie et, pour finir, le rejet de la Russie. Requiem.

Lire la suite

La fabrique des faux souvenirs et le dossier MK-Ultra

Paul Ingram était un officier de gendarmerie respecté dans sa petite ville proche de Washington. Il vivait paisiblement avec sa femme et ses cinq enfants, et toute la famille fréquentait une église évangélique. Vers 1980, ses deux filles, Ericka et Julie, se mirent à fréquenter les retraites organisées par l’Église. C’est dans cette atmosphère charismatique de quête compétitive de l’Esprit saint et de combat contre le démon qu’Ericka eut son premier « flashback » d’abus sexuel.

Lire la suite

Covid-Arnaque. L’HISTOIRE de la grippe. UNE HISTOIRE IMPORTANTE POUR EN PARLER AUTOUR DE VOUS

Le mot « influenza » (« grippe ») est originaire d’Italie. Le premier enregistrement de cette maladie étrange et inexplicable s’est produit vers l’année 1580. Alors que le phénomène se reproduisait, des observateurs perspicaces ont reconnu qu’il avait tendance à « apparaître » simultanément à plusieurs endroits, parfois sur plusieurs continents. Afin d’expliquer ce fait cognitivement dissonant, les « scientifiques » italiens ont examiné les enregistrements des taches solaires et ont remarqué que les épidémies semblaient toujours coïncider avec des pics d’activité des taches solaires.

Lire la suite

Great Reset : la Bête est-elle là ?

Pierre Hillard, docteur en sciences politiques, présente son dernier ouvrage « Des origines du mondialisme à la grande réinitialisation » publié chez Culture et Racines. Cet entretien pour « Politique & Eco » consiste à présenter les racines du mondialisme et ses fruits. Selon l’auteur, le covid n’est qu’un outil au service d’une cause supérieure : « Il y a des manœuvres idéologiques, financières et politiques visant à amplifier l’effet de cette pathologie sur la société française ». Le but étant l’avènement du « Great Reset », promu par le Forum économique mondial de Davos, qui prévoit une réduction de la population mondiale, un programme de technologies implantables et une monnaie numérique mondiale permettant un suivi à la trace. Pierre Hillard analyse également la guerre en Ukraine, conflit entre deux factions du mondialisme en rivalité. Et rappelle que « le fond de l’histoire et toujours religieux ». Un entretien qui décoiffe ! (Vidéo > 50 min)

Lire la suite

Racines nazies de la famille royale britannique ?

Au milieu de la tempête de désinformation orwellienne qui façonne notre monde actuel, le haut est devenu le bas, le blanc est devenu le noir et le bien est devenu le mal. Bien que les maux du nazisme aient été vaincus principalement grâce aux sacrifices consentis par les Russes pendant la Seconde Guerre mondiale, il est de plus en plus courant d’affirmer que le véritable méchant de la grande guerre était Staline. Et en dépit du fait que les nazis refusant d’accepter le changement social et économique ont été absorbés par la machine de renseignement dirigée par les Five Eyes pendant la Guerre froide — lesquels ont donné naissance à des nazis de deuxième et troisième générations présents en Ukraine aujourd’hui — on nous répète que l’Ukraine est un temple de la liberté et un phare de la démocratie sur le territoire duquel nous devrions risquer d’allumer le feu nucléaire mondial pour le défendre. Lorsque des vérités gênantes sont capables de percer l’illusion enivrée de Novlangue orwellienne qui a contaminé les grandes lignes de la pensée actuelle, elles constituent une véritable bouffée d’air frais. L’une de ces vérités concerne la reconnaissance par les médias mainstream de l’authenticité du contenu scandaleux et funeste de l’ordinateur portable de Hunter Biden. Ces révélations ont forcé les États-uniens à prendre conscience que leur actuel président a, sous le règne d’Obama, directement bénéficié des systèmes de pots-de-vin et de corruption qu’il supervisait alors qu’il était vice-roi d’une Ukraine infestée de nazis.

Lire la suite

Qui possède le monde ?

Ce brillant documentaire de Tim Gielen révèle comment un petit groupe de criminels super riches a acheté pratiquement tout sur terre, jusqu’à tout posséder. Depuis les médias, les soins de santé, les voyages, l’industrie alimentaire, les gouvernements… Cela leur permet de contrôler le monde entier. C’est pourquoi ils essaient d’imposer le Nouvel Ordre Mondial. Bill Gates, Klaus Schwab, George Soros, …
Ce documentaire incroyablement révélateur révèle quelque chose d’étonnant : la majorité de notre monde appartient à ces mêmes personnes. Grâce à cela, ils peuvent contrôler le monde entier et imposer leur programme maléfique à toute l’humanité.
(Vidéo > 1 h)

Lire la suite

L’agenda du suicide occidental en profondeur

La décision du président russe d’ordonner une action militaire dans l’Ukraine voisine à partir du 24 février 2022 en a choqué plus d’un, y compris moi-même. La question qui se pose à ce stade, près de deux semaines après le début de l’action militaire des forces russes et autres en Ukraine, est de savoir ce qui a poussé la Russie à s’engager dans ce que les médias occidentaux décrivent comme une guerre d’agression unilatérale et injustifiée. Une menace publique proférée par le président ukrainien et comédien Volodymyr Zelensky le 19 février, lors de réunions avec des responsables de haut niveau de l’OTAN et d’autres participants à la conférence annuelle sur la sécurité de Munich, fournit un indice largement ignoré sur les actions de Moscou. En outre, des rapports plus récents faisant état de l’existence de nombreux laboratoires d’armes biologiques du Pentagone américain en Ukraine ajoutent aux menaces de fond. Moscou pensait-il que la Russie était confrontée à une réalité de type « do-or-die » [si tu ne fais rien tu es mort] ?

Lire la suite

UKRAINE : Les vrais enjeux

Pour mieux comprendre les enjeux de la crise en Ukraine, Clémence Houdiakova a interrogé  Alexandre Del Valle, Géopolitologue, Chercheur-associé au CPFA et au Centre Français de Recherche sur le Renseignement, auteur de « La Mondialisation dangereuse » aux éditions L’Artilleur. Selon lui, la violence militaire de Vladimir Poutine peut être comprise comme celle d’un ours blessé tombé dans le piège OTANUSien. Mais, le piège peut aussi se refermer sur l’Occident : l’Ours russe décuplerait ses forces avec le Tigre chinois.

Lire la suite

L’Art de la guerre — Ukraine : c’est l’OTAN qui a lancé l’attaque il y a huit ans

« La commissaire Ursula von der Leyen a annoncé que l’UE met au ban l’agence de presse russe Sputnik et la chaîne Russia Today afin qu’« elles ne puissent plus diffuser leurs mensonges pour justifier la guerre de Poutine avec leur désinformation toxique en Europe ». L’UE instaure ainsi officiellement l’orwellien Ministère de la Vérité, qui en effaçant la mémoire réécrit l’histoire. On met hors la loi quiconque ne répète pas la Vérité transmise par la Voix de l’Amérique, agence officielle du gouvernement USA, qui accuse la Russie d’« horrible attaque complètement injustifiée et non provoquée contre l’Ukraine ». Me mettant hors la loi, je rapporte ici en extrême synthèse l’histoire des trente dernières années effacée de la mémoire. » (Manlio Dinucci)

Lire la suite

L’histoire de Joseph serait un ancien conte populaire arabe

Selon la Bible hébraïque, l’histoire de L’Exode commence environ 300 ans plus tôt avec la vente du patriarche Joseph comme esclave. Si nous regardons l’histoire de Joseph comme un scénario de film et que nous creusons dans le texte, nous trouverons des mots clés spécifiques qui nous aideront à construire son milieu géographique et culturel et même à déterminer le moment probable pendant lequel cette histoire aurait pu se produire.

Lire la suite

Tant que les crimes de gauche ne seront pas punis, tout soutien à la « liberté » sera catalogué d’extrême droite

Ce qui frappe dans ces mouvements récents pour « la liberté » c’est l’extrême maturité qui vient ces temps-ci du fond du froid, peut-être avec un tantinet d’érable et d’étendues infinies et qui aujourd’hui, malgré les reductio ad hitlerum (peuplé de « teubés » pour la radio dite « publique » — admirez le ton de haute tenue), mobilise de partout, s’organise à la base avec des relais et des points d’ancrage démultipliés. Ceci n’a plus rien à voir avec les improvisations héroïques d’il y a trois ans. C’est un cri du cœur, l’expression tenace et spontanée de toutes les bonnes volontés. Celles-ci ne sont pourtant que de la chair à injections pour la nouvelle Secte lyssenkiste qui tient les hauts lieux du Pouvoir.

Lire la suite

Selon le Québécois Alexandre Cormier-Denis : « La France, une nation martyre de l’Occident »

Le point, sur le nationalisme au Québec et sur sa situation concernant la tyrannie sanitaire, avec une évocation de Justin Trudeau et de l’idéologie Woke.
Ainsi que la vision qu’ont, aujourd’hui, les nationalistes québécois de l’Europe, de la France, à quelques mois d’élections cruciales.
(Vidéo > 1 h)

Lire la suite

Les origines secrètes de la première guerre mondiale

Parmi les nombreux mythes qui troublent l’esprit politique contemporain, celui qui pollue le plus la compréhension des faits historiques est la notion selon laquelle les grandes fortunes et les puissants ne fomentent pas de conspiration. Il se trouve qu’ils le font. Ils conspirent continuellement, ordinairement, efficacement, diaboliquement, et à une échelle qui dépasse l’imagination. Réfuter l’existence de ces conspirations revient à fermer les yeux à la fois sur des preuves empiriques écrasantes, et à refuser la rationalité la plus élémentaire.

Lire la suite

Le secret de l’exil juif et le dévoilement du messie

Selon rav Haim Dynovisz, la cause de l’exil juif décliné en quatre phases suite à la fuite d’Égypte serait le « péché » d’Adam et Ève. L’arbre de vie symbolise la vie intérieure et spirituelle reliée notamment à l’âme, mais manger d’abord le fruit de l’arbre de la connaissance signifie entrer dans le monde matériel sans avoir préalablement affermi la vie intérieure. Ceci condamne alors à être dominé par la matière et le matérialisme. Dans cette approche, le péché s’apparente simplement à une erreur, conséquence d’immaturité, et non à une faute « morale » qui devrait amener une punition divine. Il n’y a ici aucune punition, mais seulement la conséquence logique d’un manque de préparation spirituelle lors de la descente en incarnation. (Vidéo 1 h)

Lire la suite

L’histoire ancienne des Ovnis et le rapport Oppenheimer-Einstein

Un objet volant non identifié, ou OVNI, dans sa définition la plus générale, est toute anomalie apparente dans le ciel qui n’est pas identifiable comme un objet ou un phénomène connu. Bien que sa définition englobe tout phénomène aérien inexpliqué, dans la culture populaire, le terme est généralement devenu synonyme d’engin spatial extraterrestre. Des observations d’ovnis ont été rapportées tout au long de l’histoire et dans diverses régions du monde, soulevant des questions sur la vie sur d’autres planètes et sur la visite éventuelle d’extraterrestres sur Terre. Ils sont devenus un sujet d’intérêt majeur et ont inspiré de nombreux films et livres. Mais, malheureusement, ils sont aussi l’objet d’une intense moquerie.

Lire la suite

Le nazisme d’aujourd’hui et ses trois nouvelles branches (néo-léninisme, djihadisme, scientisme hygiéniste)

Contrairement aux idées reçues, le nazisme originel reprochait moins au marxisme et au bolchevisme leur critique acerbe du capitalisme et du libéralisme, mais le fait qu’ils oubliaient d’en dénoncer le caractère essentiellement « juif » (abordé tout de même par Marx dans sa « Question juive ») ; d’où la dénonciation du « judéo-bolchevisme » qui aurait détourné, trahi en quelque sorte les idéaux communs antilibéraux au sens d’assujettir l’individu à l’État « national » prolétarien que devient aussi d’un certain côté l’URSS de Staline (« socialisme dans un seul pays »), d’où les accointances entre ce dernier et Hitler. Staline avait d’ailleurs permis à ce que secrètement les forces spéciales allemandes s’entraînent sur le sol russe, tout en faisant de plus en plus la chasse aux juifs (quitte à leur reconnaître le droit d’avoir un « État » en 1947, tout en aboutissant, en 53, au dit « complot des blouses blanches »).

Lire la suite

CONFÉRENCE INTERNATIONALE « L’univers de Jean Bodin », dédiée au 490e anniversaire de la naissance de Jean Bodin, homme politique et philosophe français

Plusieurs sujets traités lors de cette conférence de deux jours, dont :
la réception des idées de Jean Bodin en Russie ; le discours de la Renaissance sur l’origine des peuples et les critères de Jean Bodin ; Jean Bodin et la démonologie anglaise des 16e-17e siècles.

Lire la suite

La promesse millénaire de la France

La France est quasiment née d’un miracle, il y a 1500 ans, la promesse d’un héritage civilisationnel bienveillant protégeant les individus de la barbarie. Son histoire parle à chacun d’entre nous, elle est le terreau d’une profonde unité. Elle inspire aussi bien le respect dans sa foi divine que dans sa culture et ses valeurs universelles. Des valeurs défendues depuis quinze siècles qui garantissent nos libertés individuelles et la dignité de chaque individu.

Lire la suite