Étiquette : Algérie

Balance avantages/risques des injections anti-covid19, au 28 juin 2022

Depuis deux ans, nous subissons une propagande permanente pour les « vaccins covid » qui a débuté avant même qu’ils n’existent et les agences sanitaires ont, pour la plupart, affirmé que leur balance avantage/risque était favorable bien avant que leurs essais ne soient terminés et qu’elles ne disposent de données publiées et vérifiables.

Cette revue factuelle, basée sur les données officielles de l’OMS avant et depuis les campagnes de vaccination, vise à vérifier la pertinence de leurs avis.

Lire la suite

Colons, colloque et colonisés

Le 23 mai 1956, en pleine guerre d’Algérie, 26 professeurs français de la Sorbonne – dont le célèbre Raymond Aron – publiaient une déclaration dans le journal le Monde dans laquelle ils exprimaient « leur adhésion réfléchie à l’effort militaire qui est demandé au pays [la France]» et approuvaient le récent appel « pour le salut et le renouveau de l’Algérie française ».  Mentionnant « les bienfaits d’une œuvre poursuivie depuis 125 ans et dont aucun esprit honnête ne met en doute la valeur », ils soulignèrent que « cette œuvre est de celles dont les Français doivent rester fiers. Elle doit être continuée ».

Lire la suite

Mediapart et ses gros ciseaux

Le saviez-vous? Médiapart a de gros ciseaux. Aussi gros que la bêtise, l’information biaisée et le manque d’éthique professionnelle, tous réunis dans le même lieu. Oui, Mediapart, le canard du moustachu trotskyste, celui-là même dont les pratiques journalistiques très louches ont été étalées dans « La Face cachée du Monde » et qui ont mené à sa démission de la direction du Monde. Celui-là même dont on disait :

« En matière d’investigation, il ne faisait rien d’autre que de recopier les fiches des renseignements généraux et reprendre les matériaux que ses amis syndicalistes policiers lui amenaient régulièrement ».

Lire la suite

Les masques sont inutiles et dangereux ! Stop aux mensonges médiatiques !

Mise à jour de la bibliographie internationale sur les masques.

Le spectacle affligeant du port de masques par des personnes seules en voiture, ou à vélo ou faisant seules leur jogging désole et témoigne de la persistance de la peur créée et entretenue par le gouvernement et les médias depuis deux ans, et de l’ignorance sur l’inefficacité anti-covid et sur les dangers propres du masque.

Mais le plus affligeant et éthiquement scandaleux est de constater que certains professionnels de santé refusent d’examiner des malades et de les traiter s’ils ne portent pas de masque et que certains n’hésitent pas à leur mentir en prétendant que c’est le gouvernement qui l’impose.

Lire la suite

L’échec redouté des atlantistes et la « porte de sortie » par la « médiation » d’un Kissinger centenaire pour éviter la débâcle ?

L’agressivité est un exutoire de la peur.
Les USA se testent, en permanence, par des guerres, contre les pays faibles, afin de se soulager de la frayeur de perdre leur leadership ou de subir, sur leur sol, une guerre d’anéantissement, d’un pays aussi fort, qu’il lui prévoit !
Leur comportement continuellement irrationnel par leurs actions illégales, provocantes et paranoïaques, ne peut conduire qu’à l’impasse ! Toute réplique ne peut être que légale et légitime !
Le jour où un pays comme la Russie se sentant en danger les a mis en sérieuse difficulté, ils ont mobilisé tous les moyens lourds (y compris la propagande de guerre) pour la persuader à renoncer, voire à abdiquer tout en s’évertuant à mettre la justice et l’humanité de leur côté !

Lire la suite

Ukraine : quiproquos, méprises et incompréhensions

La guerre d’Ukraine n’a lieu qu’en raison d’abord de l’ignorance des Occidentaux de ce qui se passait en Ukraine et d’autre part d’une série de quiproquos et de méprises. Les Occidentaux, centrés sur eux-mêmes, incapables de penser comme leurs interlocuteurs, n’ont cessé de se tromper. Finalement, lorsque les opérations militaires prendront fin et que les Russes auront atteint leurs objectifs publiquement énoncés dès le premier jour, ils pourront même se persuader d’avoir gagné. En définitive, la seule chose qui compte pour les Occidentaux, ce n’est pas d’épargner des vies humaines, mais d’avoir la conviction de se tenir du bon côté de l’Histoire.

Lire la suite

Comment le néonazisme, surtout venu de « gauche », gangrène nos démocraties

Est néonazi le discours qui prône des manipulations biologiques et mentales pour être conforme à une certaine idée jugée non seulement supérieure, mais unique de l’espèce humaine et du vivant habitant « la » Terre en soi et non plus des « Etats-Nations » effacés, mais maintenus sous pneuma artificiel.
Tous les propos parlant par exemple de manipulations génitales, sanitaires, climatiques au profit d’une « race unique » et au détriment d’approches mesurées déjà expérimentées et s’appuyant surtout sur le « libre arbitre » sont des propos scientistes et hygiénistes, donc néonazis.

Lire la suite

Comment combattre en France les deux extrêmes (centre et gauche) ?

Comme l’extrême droite n’existe pas en France, du moins de façon conséquente (sauf dans la tête de Mélenchon et ses Suivantes puisque tous ceux qui ne sont pas avec eux y sont classés tels), il y a par contre deux gros blocs d’extrémistes, très dangereux, mais qui ont pourtant pignon sur rue alors qu’ils veulent transformer la France et l’Europe en exécrables démocratures de fait, tout en affichant bien sûr les trompe-l’œil contraires pour continuer à « nous » tromper.

Lire la suite

Les pays riches victimes de l’OMS et de la politique du tout vaccin

Récemment, le ministre de la Santé algérienne expliquait que son pays n’avait pas acheté davantage de vaccins parce qu’ils étaient trop chers. Il aurait pu préciser que plus de la moitié des doses néanmoins achetées avaient été gâchées, car la population algérienne n’en voulait pas. Il aurait pu aussi se féliciter du bilan sanitaire Covid de son pays, qui comme les autres pays pauvres d’Afrique, s’en sort tellement mieux que les pays riches.

Lire la suite

BMJ Gate : interprétation manipulée des données statistiques au bénéfice des mensonges officiels

Les Américains, à plus de 90 %, ne croient plus à la gravité du Covid-19 — merci Omicron — ni à l’intérêt des mesures coercitives, bien que l’éternel menteur Fauci tente d’alimenter la peur via les CDC, agences gouvernementales. Vainement, cette fois en mai 2022 : « Epidemy is over ».

Lire la suite

Maladie, guerre et famine : le troisième cavalier du mondialisme approche au galop

Aux Etats-Unis, le rationnement des ventes d’aliments pour bébés a débuté, rapporte USA Today. Dans un contexte de flambée des prix et de rupture de stock, certaines pharmacies et supermarchés limitent les achats à trois produits pour tout-petits en magasin et en ligne. En France comme en Europe, les rayons de supermarchés se font toujours plus clairsemés. Il ne manquerait que le signal d’envoi des médias de masse, un gros titre sur BFM plutôt que des articles et entrefilets épars jusque-là pour déclencher un «panic buying».

+ Vidéo documentaire (< 40 min)

Lire la suite

Mélenchon-Macron ou l’anti-pouvoir d’achat

Cette palinodie, redondante, prétendant résumer le « mal français » dans ledit « pouvoir d’achat » ferait sourire si le pays n’avait reculé du 5e au 7e rang mondial sur cette question de « PIB », voire même au 23e rang en matière précisément de richesse par habitant, sans parler de sa catégorisation désormais pérenne comme « démocratie défaillante » ou encore sa classification médiocre dans les tableaux dits « Pisa » en matière scolaire. Bref ! n’en jetez plus…

Lire la suite

Lettre aux citoyens de confession musulmane : attention vax obligatoires en vue

Lettre aux citoyens, aux anciens collègues et amis de confession musulmane : attention aux vax obligatoires que nous promet Macron. Rapportons tout d’abord les réflexions de Youssef Hindi d’après premier tour et l’éclairage qu’il donne au vote Mélenchon dont 7/10 citoyens de confession musulmane auraient voté pour lui. ÉTAIENT-ILS BIEN INFORMÉS ? Savent-ils que J.L.MELENCHON DÉFEND LES LGBT, LE WOKISME, ETC. ;

Lire la suite

Le serment d’Hippocrate à géométrie variable du Collège national des généralistes enseignants (CNGE)

Le Collège national des généralistes enseignants (CNGE) a appelé à voter Macron relayé sur les réseaux sociaux par le Dr Jérôme Marty, président de l’UFML, le Syndicat national des jeunes médecins généralistes (SNJMG) ou encore le Dr Mathias Wargon, chef des urgences de l’hôpital de Saint-Denis. Ils affirment que le serment d’Hippocrate serait « en totale contradiction avec celles de l’extrême droite qui a toujours prôné un discours d’exclusion, de sectarisme, d’intolérance et de xénophobie qui heurte au plus profond le, sens de nos pratiques et de nos engagements ».

Lire la suite

Réflexions d’un professeur de lettres soumise à un devoir d’information de ses élèves sur le vax covid, entre mythe et réalité

« Je fais partie de ce qu’on appelle une Institution, un organe de l’État salué comme étant l’école de la République, un lieu de vie et d’éducation présenté comme un bastion de l’éducation populaire avec une Charte de la laïcité en bonne et due forme et une devise que je me dois de ne pas ternir en tant que fonctionnaire de l’État. Et pourtant, combien de fois me suis-je demandé, avec cette boule amère au creux des côtes, surtout depuis la rentrée de septembre 2021, pourquoi je marchais à côté de zombies chargés de former d’autres golems en devenir. Souvent, ma besogne dans ce collège me faisait traverser des couloirs où je croisais sans cesse des adolescents entre 11 et 15 ans en moyenne, au regard terrifié d’attraper un virus mortifère pour lequel on ne leur donnerait pas de traitement efficace et même pire, auxquels on administrerait le sacro-saint Doliprane. »

Lire la suite

Un exemple du bras long de l’OTAN et accessoirement de Soros dans le récit médiatique anti-russe

Le cas de l’Algérie, pays pourtant pro-russe, avec « Le Quotidien d’Oran ». Cette influence occidentale doit beaucoup à « Project Syndicate », organisme qui décrit ainsi sa mission : « Nous croyons que le monde entier mérite d’avoir accès à ses plus grands esprits. Notre mission est d’atteindre ceux qui n’ont pas cette opportunité ». Il va de soit que de tels « grands esprits » servent avec ardeur le bellicisme de l’OTAN et l’hégémonie américaine à travers le monde. Et toute voix discordante est automatiquement traitée de complotiste.

Lire la suite

Sanctions sportives contre la Russie : Lorsque la FIFA collaborait avec les dictatures militaires

Le monde occidental du sport a instinctivement réagi au conflit entre la Russie et l’Ukraine, se rangeant très rapidement du côté du second tout en sanctionnant le premier et ce, sans aucune directive de l’ONU. La Fédération Internationale de Football Association (FIFA), instance suprême du sport-roi, n’y est pas allée de main morte en prenant des décisions unilatérales, une première dans son histoire. Sanctions démesurées contre la Russie, refus de jouer contre l’équipe nationale de ce pays, drapeaux ukrainiens déployés dans les avant-matchs, déclarations délibérées et politiquement orientées de certains footballeurs, etc. Du jamais vu dans l’histoire du football, sport pour lequel de tels agissements sont considérés comme délictueux. Toute une effervescence médiatico-politique qui n’est d’ailleurs aucunement justifiée par les articles 16 et 17 des statuts de la FIFA. C’est simple : le sacro-saint principe de séparation entre le sport et la politique a volé en éclat.

Lire la suite

Macron l’Algérien : en marche… vers le cash ?

En février 2017, en pleine campagne présidentielle, Emmanuel Macron se rend à Alger. Mais au lieu de rencontrer des représentants de la société civile, il se contente de voir des officiels et, plus discrètement, des affairistes proches du pouvoir. Dès lors, il va constamment soutenir le régime, même au plus fort du “Hirak”, quand treize millions d’algériens défilaient dans toute l’Algérie contre un cinquième mandat du vieux président Abdelaziz Bouteflika. Emmanuel Macron a-t-il offert sa protection à un régime militaire corrompu et discrédité, en échange de soutien politique, voire financier ? 
(Vidéo 56 min)

Lire la suite

Macron-Mélenchon ou la charia avant les bœufs

Entre deux bateleurs de grand chemin, lequel choisir ? Se demande, lassé, apeuré, le Marais. D’autant que leur programme se ressemble, malgré l’impression du contraire, qu’il s’agisse du multiculturalisme intégral, de la fluidité de genre, le tout bien préparé en amont par un bombardement idéologique permanent dans les écoles les médias, les « institutions » à la solde. Mais n’est-ce pas là placer la charia avant les bœufs ?

Lire la suite

Zemmour : l’homme qui valait mille milliards

Si Éric Zemmour plafonne à 15 % des intentions de vote jusqu’à l’élection présidentielle, il ne dérangera personne, et son espérance de vie sera presque infinie. A contrario, s’il parvient à se défaire de l’image de raciste haïssant les musulmans dont le Système s’emploie à l’encoller, il pourrait bien devenir, du jour au lendemain, le favori de la course. Mais en approchant de trop près le soleil, le très icarien « Z » entrerait alors dans « la zone des balles dans la tête ». Celle qui lui a été promise précocement alors qu’il montait en flèche, le 21 novembre 2021 par le très systémique Jean-Christophe Lagarde, après les affiches « d’extrême gauche » placardées à Nantes fin octobre. Sans doute vaudrait-il mieux pour la santé d’Éric Zemmour que l’Élysée lui reste à tout jamais inaccessible… En attendant, pour prendre la mesure du phénomène Zemmour et comprendre la nature exacte des dangers qui pourraient guetter l’intéressé si la victoire se profilait à l’horizon, il faut élargir le champ. Il faut remonter aux origines de la Ve République sous la houlette de Charles de Gaulle, et à tout ce qui en a découlé. Un petit panorama historique pour mettre en perspective les dangers qui pourraient peser sur l’auteur de La France n’a pas dit son dernier mot, si d’aventure le pouvoir suprême était à portée de sa main…

Lire la suite

La destruction de la médecine française achevée par le pouvoir macroniste. Pistes pour en sortir

En 2000, le système sanitaire français était encore jugé l’un des meilleurs du monde. Mais en quarante ans depuis la politique Thatcher inaugurée en France par F. Mitterrand en 1983, la politique de restriction budgétaire et de gestion de plus en plus bureaucratique l’a mis au bord du gouffre. Depuis de nombreuses années, les grèves quasi permanentes des personnels des hôpitaux psychiatriques et des urgences, les manifestations populaires des petites villes se battaient pour tenter d’éviter la fermeture des hôpitaux de proximité et en particulier des maternités. La mise en place des agences régionales d’hospitalisation (ARH) en 1996 par Alain Juppé, quelques mois après son échec de casse de la sécurité sociale, a conduit aux premières coupes en lits hospitaliers de proximité et aux manifestations fréquentes des personnels et citoyens de la Corrèze au Cotentin, en passant par le Jura et la Creuse. Dans le silence médiatique déjà et l’indifférence nationale.

Lire la suite

La Russie de Poutine comme écran orwellien du bouc émissaire parfait

Prenez cette maternité censée être le symbole même de la « cruauté poutinienne » : il s’agirait d’une simulation mise en scène par le régiment Azov. C’est à croire que ces néo-nazis copient les djihadistes du Hamas lorsque ces derniers font exprès de tirer au sein d’écoles ou d’hôpitaux, puis de partir après coup pour échapper à la balistique israélienne qui parfois peut se tromper. Mais là ce n’est même pas le cas : le bâtiment était désaffecté et utilisé « autrement »…

Lire la suite

Alors, expliquez-nous : le sport, c’est politique ou non ?

Mais, bon sang, pourquoi nous a-t-on bassiné les oreilles depuis des lustres avec cette phrase creuse brandie comme un principe céleste ? « Il ne faut pas mélanger le sport et la politique! » : le « Premier Commandement » du grimoire sportif, récité ad nauseam par les chamanes du sport mondial ! Il fallait nous le dire que ce slogan n’était pas valable pour tout le monde, qu’il ne s’appliquait pas du tout aux pays occidentaux ou considérés comme tels, car « génétiquement » différents. Il fallait nous informer que seuls les pays du tiers-monde étaient visés et que ces chamans, serviteurs du Temple du Sport, étaient les intercesseurs entre les Dieux de la politique otanesque et nous, pauvres humains de seconde zone, rendus addicts aux JO et autres jeux à la baballe.

Lire la suite

UKRAINE : Les vrais enjeux

Pour mieux comprendre les enjeux de la crise en Ukraine, Clémence Houdiakova a interrogé  Alexandre Del Valle, Géopolitologue, Chercheur-associé au CPFA et au Centre Français de Recherche sur le Renseignement, auteur de « La Mondialisation dangereuse » aux éditions L’Artilleur. Selon lui, la violence militaire de Vladimir Poutine peut être comprise comme celle d’un ours blessé tombé dans le piège OTANUSien. Mais, le piège peut aussi se refermer sur l’Occident : l’Ours russe décuplerait ses forces avec le Tigre chinois.

Lire la suite

Ukraine, Afghanistan, Irak, Libye, Syrie : implications et compromissions !

Emmanuel Macron, à propos de la crise ukrainienne, joue à cache-tampon entre Joe Biden et Vladimir Poutine ! Magistrale poudre aux yeux juste destinée à ce que vous votiez prochainement pour lui en avril ou l’un de ses complices. 5 ans de règne sans dialogues, sans partages, — sauf avec ses amis et relations — et sans compassions. Vous croyez que l’on exagère ?

Lire la suite

Biden et le Hirak frelaté de Montréal

Alors qu’il était président de la commission des Affaires étrangères du Sénat, Joe Biden (démocrate) avait activement collaboré avec l’administration Bush fils (républicain) et joué un rôle majeur dans le déclanchement de la guerre contre l’Irak. À cette même période, il a aussi été très proche de la National Endowment for Democracy (NED) comme l’indique sa participation à la cérémonie de remise des « Prix de la démocratie » annuellement octroyés par cet organisme de promotion de la démocratie « Made in USA ».

Lire la suite

Sauvons les enfants des injections géniques

Il est urgent de sauver les enfants !
Arrêtons ce pouvoir aveugle, en refusant l’injection des petits 5 – 11 ans et bientôt des 6 mois – 5 ans présentée dans les médias comme un « progrès » !
L’injection est irréversible et rien n’est connu actuellement pour annuler les effets pervers de ce médicament en expérimentation. Alors parents, résistez !
Il n’existe aucune raison pour accepter cette injection morbide, car les enfants ne font pas de formes sévères du covid, ne contaminent ni les adultes ni les enfants, et le pseudo-vaccin ne protège en aucun cas des contaminations.

Lire la suite

Tant que les crimes de gauche ne seront pas punis, tout soutien à la « liberté » sera catalogué d’extrême droite

Ce qui frappe dans ces mouvements récents pour « la liberté » c’est l’extrême maturité qui vient ces temps-ci du fond du froid, peut-être avec un tantinet d’érable et d’étendues infinies et qui aujourd’hui, malgré les reductio ad hitlerum (peuplé de « teubés » pour la radio dite « publique » — admirez le ton de haute tenue), mobilise de partout, s’organise à la base avec des relais et des points d’ancrage démultipliés. Ceci n’a plus rien à voir avec les improvisations héroïques d’il y a trois ans. C’est un cri du cœur, l’expression tenace et spontanée de toutes les bonnes volontés. Celles-ci ne sont pourtant que de la chair à injections pour la nouvelle Secte lyssenkiste qui tient les hauts lieux du Pouvoir.

Lire la suite

L’AFP : la plus grande fabrique française de fausses nouvelles

Jadis, les agences de presse rapportaient les faits sans prendre parti, laissant les commentaires aux éditorialistes et autres commentateurs. Mais depuis le Covid-19 la plupart d’entre elles, rémunérées par Bill Gates, sa fondation et ses extensions, se sont transformées en organes de propagande provax et émettent sans arrêt des désinformations qu’elles surnomment pompeusement « checknews ». Actuellement l’AFP, financée largement par l’État met à la disposition de tous l’information disponible facilement utilisable et qui devient la référence facile pour tous les petits journaux qui n’ont pas de subsides pour envoyer des journalistes dans le monde. « Fact check » à disposition ! Parmi celles-ci, l’AFP se signale par son agressivité malveillante envers les donneurs d’alerte comme récemment envers le professeur Perronne.

Lire la suite