Étiquette : Algérie

L’OTAN Derrière le Récent Changement de la Constitution Algérienne

Lancé en décembre 1994, le Dialogue méditerranéen (DM) est un forum de partenariat qui vise à contribuer à la sécurité et à la stabilité dans le voisinage méditerranéen et nord-africain de l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord (OTAN), et à promouvoir les bonnes relations ainsi que la compréhension entre les pays participants et les pays de l’OTAN.

Lire la suite

Une nouvelle étude scientifique révèle qu’au moins 400.000 Américains sont morts à cause des vaccins Covid-19

Des chercheurs de l'Université de Columbia ont découvert que le nombre réel de personnes décédées aux États-Unis et dans d'autres territoires à la suite de l'une des injections expérimentales de Covid-19 est nettement plus élevé que les chiffres officiels des Centers for Disease Control and Prevention des États-Unis ( CDC). Le CDC affirme qu'un peu plus de 20.000 personnes sont décédées à la suite de la vaccination contre Covid-19, mais le facteur de sous-déclaration de Columbia estime à 20 fois ce nombre, soit environ 400.000 décès, ce qui est beaucoup plus précis. Les mêmes causes (vaccins ARNm) produisant les mêmes effets, nous pouvons en déduire le nombre de décès et d'effets indésirables pour chaque pays, en proportion du  nombre d'individus vaccinés.

Lire la suite

Sale temps pour le Tartour de Tunis

Le 23 décembre dernier, Moncef Marzouki, l’ex-président par intérim de la Tunisie, a été condamné à 4 ans de prison par la justice tunisienne. Il faut dire que le « mot » président, même intérimaire, ne sied aucunement à ce personnage qui n’aura laissé à la postérité que son surnom coloré et risible : le Tartour (pantin) de Tunis. Raillé et ridiculisé par ses propres concitoyens, il a été laminé lors du premier tour de l’élection présidentielle de 2019 en récoltant un ridicule 3% des voix. Rappelons que le président tunisien actuel, Kais Saïed, a été élu au deuxième tour de cette même élection avec près de 73% des suffrages.

Lire la suite

Jacques Julliard et l’Algérie : L’aveuglement devant l’histoire

Depuis les années 1960 et le désaveu cinglant du pouvoir en Algérie par Simone de Beauvoir, c’était après le renversement d’Ahmed Ben Bella par le colonel Boumediene, plusieurs intellectuels français, qui ont soutenu l’insurrection anticoloniale, sont revenus dans des autocritiques, parfois pathétiques, sur leur engagement en faveur d’une Algérie libérée de l’aliénation coloniale française. C’était, ces dernières semaines, celle de Jacques Julliard, écrivain, professeur d’Université et éditorialiste du magazine parisien « Marianne », de Natacha Polony et du milliardaire tchèque Daniel Kretinsky, qui n’a absolument aucune parenté avec celui de Jean-François Kahn — même s’il a conservé les mêmes habillages et personnels.

Lire la suite

Ahmed Bensaada et les « dommages collatéraux » : Les songes d’une nuit d’automne d’Omar Zelig-Chaulet

Le dénommé Omar Zelig, nom de guerre de Luc Chaulet, époux de la journaliste Ghania Mouffok, aux identités nationales imperceptibles (Algériens, Français ou Franco-algériens ?), tous deux embusqués dans le fatras des réseaux sociaux, vient d’ajouter sa danse joyeuse sur le cadavre encore fumant du professeur Ammar Belhimer, relevé de ses fonctions de ministre de la Communication par le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune. Zelig-Chaulet appelle, de son maquis – enfumé – la même disgrâce présidentielle pour l’éminent universitaire, écrivain et publiciste Ahmed Bensaada, le journal en ligne « La Patrie News » et les « autres consternations du boulevard des Martyrs », traités de « dommages collatéraux » dans un post fulminant.

Lire la suite

Algérie : les tribulations tartarinesques de Marie-George Buffet

Voici donc la « Tartarine » du palais Bourbon, alias Marie-George Buffet, qui organise, le 15 octobre 2021, un colloque sur l’Algérie, au sein même de l’Assemblée nationale française (sic!). Était-ce pour commémorer le 17 octobre 1961, date du massacre et de la noyade de centaines de manifestants algériens pacifiques? Était-ce à l’occasion du 67e anniversaire de la révolution algérienne qui a été déclenchée un certain 1er novembre 1954? Mais non, pas du tout. Pourtant ces dates étaient si proches et la grande majorité des invités au colloque étaient Algériens. Que nenni! Bien au contraire! La « Tartarine » a réuni un aréopage de droitdelhommistes douteux, de sécessionnistes véreux, de syndicalistes fantoches et autres adeptes d’un Hirak frelaté pour… « renverser un pouvoir autoritaire » en Algérie!

Lire la suite

Macron ou le faux-nez néo-nazi de la nouvelle race des seigneurs

Un nazisme même inversé reste un nazisme en ce sens où l’idée de supériorité de fait d’une couleur de peau, d’une origine, d’un genre, d’une religion, s’établit de manière violente, tel l’étranger sur le Français qui s’est érigé en pratique depuis par exemple 2019 puisque l’étranger peut avoir désormais dans les faits des droits sociaux supérieurs. De même, et ce toujours dans les faits, le genre « neutre » devient dominant. Il est symbolisé par l’effacement des notions de « père » et de « mère ». Enfin, une religion remplace peu à peu les autres dans les faits, puisque par exemple l’islam est de plus en plus privilégié en ce sens où il peut construire autant d’établissements religieux qu’il le désire, alors que la réciprocité reste interdite dans les faits par les pays dominés par lui.

Lire la suite

Propositions iconoclastes pour la prochaine élection présidentielle française

Il y a environ 200 000 avortements par an en France, pourtant beaucoup de couples cherchent à adopter et n’y arrivent pas alors que la majorité est pourtant hétérosexuelle, ne parlons pas des autres… Pourquoi ne serait-il pas alors possible de proposer à ces femmes qui veulent avorter la possibilité soit d’accoucher sous X, soit de les accompagner financièrement jusqu’à qu’elles puissent subvenir aux besoins de l’enfant et des siens surtout lorsqu’elles sont très jeunes ? Quitte pour les autres à imaginer de nouvelles maisons d’accueil pour femmes si leur milieu familial et social s’avère hostile. Nombre de témoignages montrent que beaucoup de femmes, même jeunes, auraient aimé mener à leur terme leur maternité si elles avaient connu un environnement favorable. Mais elles subissent souvent la pression idéologique de groupes fanatisés agitant le refus de toute « emprise sur les corps » alors que ces mêmes groupes ne disent absolument rien à l’encontre de la contrainte étatiste actuelle sur ces derniers.

Lire la suite

ILS AURONT TOUT OSÉ : POURSUIVRE D. RAOULT, HONNEUR DE LA MÉDECINE FRANÇAISE

Alors que se poursuit sur les ondes médiatiques le défilé scandaleux de médecins incompétents et corrompus, ne déclarant jamais leurs conflits d’intérêts, donc en violant la loi « transparence en santé », la honteuse convocation devant le Conseil de l’ordre des médecins de notre virologue mondialement reconnu et respecté fait la une des médias, qui osent lui coller le terme de charlatan… Depuis deux ans, ils n’auront pas cessé d’user quotidiennement de l’inversion des valeurs. « La paix, c’est la guerre », remettant Orwell au goût du jour.

Lire la suite

La Belle et les truands (partie III)

Le déplacement à Drancy lui sembla bien instructif, alors que la voiture filait tant bien que mal entre les 30 et 50 à l’heure le long de murs gris laissés à l’abandon, avec de temps à temps une « griffe », mais plutôt des tags épars, suintant la crasse, mais aussi comme gardant en creux les souffrances humaines transportées dans cette patine sombre tant il lui semblait entendre encore (comme Proust le décrit si bien dans « À l’ombre des jeunes filles en fleurs ») leurs « murmures » enfouis en atomes de son implantés ainsi par les passants, en particulier lorsqu’il s’agissait de ces murs d’anciennes usines que tous ces travailleurs avaient croisés en 3/8 ; illusions perdues…

Lire la suite

France : l’influence des lobbys et la gouvernance des coquins !

Nous remettons au goût du jour cet article, publié il y a 17 mois, parce qu’il sied parfaitement à la situation actuelle rendue délétère par les propos mensongers, arrogants et d’essence néocoloniale, indigne d’un chef d’État, du Président français Emmanuel Macron à l’égard de l’Algérie. Ces propos, considérés outrageants et provocants, ont eu des réactions tranchantes des autorités algériennes, des médias et du peuple algérien. Le texte nous semble d’actualité, comme s’il était écrit pour cet évènement.  

Lire la suite

L’Afrique, test géant pour la chloroquine. Comparaisons des mortalités Covid entre l’Afrique et l’Europe

Depuis le début de la crise, les gouvernants et les médias occidentaux tentent de nous faire croire que leur stratégie sanitaire « confinement — pas de traitement — tout vaccin » est la meilleure et la seule possible. Mais certains pays africains par choix et/ou nécessité ont fait autrement et s’en sont plutôt bien trouvé. Nous analysons ici l’évolution du Covid dans différents pays africains selon leurs stratégies.

Lire la suite

Le Roi Macron et ses bouffons

Après les « kwassa- kwassa » à Mayotte, les climatiseurs du Burkina Faso, la fécondité des femmes africaines au sommet 2017 du G20, Emmanuel 1er, Roi de France et de Navarre, continue son œuvre d’enrichissement du grand registre des bourdes royales macroniennes. Cette fois-ci, c’est en s’attaquant gratuitement et méchamment à l’Algérie qu’il considère toujours comme son ancienne colonie. Et il n’y alla pas de main morte, loin s’en faut. Avec son sceptre fleurdelisé, il n’épargna ni son gouvernement ni son histoire : quand on peut faire plusieurs bêtises, pourquoi ne se contenter que d’une seule?

Lire la suite

Retour sur le débat Onfray-Zemmour/Ferrari

Maintenant que Zemmour est en passe, selon un sondage, d’aller au second tour de la Présidentielle française, il est sûr que tous ses propos comptent de plus en plus, y compris hors de ce débat, par exemple aussi chez Ferrari sur Europe 1 lorsque Zemmour est très clair sur les manips biologistes criminelles en effet des LGBTQ+++ (anti-homosexuel en réalité), la PMA sans père (handicapant l’enfant), etc.

Lire la suite

La Commission Bronner en guerre contre la liberté d’expression

Cette commission vient compléter l’arsenal mis en place depuis 2017 : la loi anti-fake news, la tentative de la loi Avia (qui revient par la fenêtre), la tentative de Conseil de l’Ordre des journalismes et le décret de décembre 2020 qui interdit la liberté de paroles des médecins dorénavant appelés à défendre le point de vue gouvernemental sur tous les sujets médicaux.

Lire la suite

Témoignages exclusifs sur les refus de soin par l’administration

De nombreuses familles racontent des refus de soins à l’entrée de la clinique ou de l’hôpital public gardés par des vigiles. Pourtant ces derniers n’ont pas le droit de voir les papiers d’identité des demandeurs et donc la vérification du passe sanitaire n’est qu’une lutte d’influence, une manipulation. Certains plus solides que d’autres arrivent avec un avocat ou un huissier, refusent de partir et demandent qu’un directeur ou en tous cas un responsable les rejoigne et montre les décrets ou circulaires qui justifieraient de refuser à Madame X. de venir faire sa chimiothérapie prévue (donc non urgente vue par un énarque) ou de venir accoucher sur rendez–vous prévu… Tant pis pour les pertes des eaux précoces, le bébé attendra ou verra le jour dans la voiture du père ou de l’ambulancier. Ceux venus accompagnés ont toujours eu gain de cause, car bien malin celui qui trouve le document administratif clair, à l’heure où la loi du 7 août n’aurait pas été suivie du décret la rendant utilisable. Les avis sont partagés sur ce point, mais j’imagine qu’un DRH ou un directeur de clinique aura du mal à affirmer ce qui est légal ou non et encore plus à le prouver… D’autres, repoussés, contiennent leur colère et décident finalement de mettre en cause ces petits kapos qui pensent pouvoir imposer leur propre loi au nom de décisions indignes mettant en jeu la vie des patients parfois, leur confort et la qualité des soins toujours.

Lire la suite

De l’eugénisme à l’hygiène sociale ou le contrôle mental comme moyen de gérer les masses

Retour sur le début des travaux scientifiques autour du contrôle de la société et des individus, initié par un courant 100% eugéniste très en vogue dans les années 20, et rassemblé dans et autour de l'Institut Tavistock. L'idéologie derrière tous ces travaux de recherche dont le caractère scientifique reste à démontrer. Une idéologie toujours présente en filigrane dans le discours ultra libéral, et plus que jamais d'actualité.

Lire la suite

Le rapport de Graphika : soft power et guerre de 4e génération contre l’Algérie

Contrairement au hard power qui est basé sur la force coercitive classique, le soft power utilise l’attraction positive et la persuasion pour atteindre des objectifs de politique étrangère. Il s’agit donc d’une capacité d’influence susceptible d’imposer, en douceur, un comportement ou une façon de penser identiques ou similaires à celles de celui qui utilise cette technique. Son succès repose donc sur l’impression de ne pas y avoir pas été contraint. Ainsi, le soft power n’atteint ses objectifs que s’il n’est pas perçu comme de la manipulation ou de la propagande. Selon son concepteur, le très influent Joseph Nye, le soft power est soutenu par trois piliers : les valeurs politiques, la culture et la politique étrangère.

Lire la suite

Le faux combat contre « l’antisémitisme » de pompiers pyromanes

À lire la pancarte incriminée, il s’avère en préambule que la pantalonnade de certains dirigeants du RN et ex-FN (réaction très décevante de Philippot, par exemple — repassant la patate chaude) reste incompréhensible tant il n’y a pas écrit sur celle-ci une once d’antisémitisme, pas une, à moins d’établir là aussi et là encore un lien mécanique de cause à effet entre ladite appartenance politique de cette enseignante, porteuse de cette pancarte qui dénonce les principaux acteurs de la situation post-démocratique actuelle (régie de fait par un Conseil occulte dit de défense ce qui est anticonstitutionnel comme l’indique Valérie Bugault) et des positions idéologiques supposées être affiliées en général à ce qui lui est reproché ce qui reste à démontrer déjà juridiquement.

Lire la suite

C—19 : Les fausses solutions

Comme l’indique Michel Rosenzweig sur FranceSoir en guise de « solution rationnelle », il s’agit toujours de l’opposé d’une filouterie cynique et nihiliste (gonflant les chiffres et censurant les soignants qui disent le contraire), et ce dès le départ (avec 23 000 morts non soignés précocement en France et non pas 100.000 !). Peu importe le « variant », au fond, même s’il s’avère moins létal que les précédents, eux-mêmes aisément soignables par les traitements précoces qui marchent, sans attendre cette injection expérimentale qui ne peut de toute façon pas s’y substituer, comme le dit le professeur Montagnier, tant son efficacité non seulement n’est pas testable pour les moins de 85 ans, mais créé des effets secondaires de plus en plus mortels ! Voilà un résumé possible…

Lire la suite

Pegasus, RSF et les journalistes « autoproclamés » du Hirak algérien

Selon la mythologie grecque, Pegasus (Pégase en français) est un cheval ailé qui était chargé d’acheminer le tonnerre et les éclairs sur l’Olympe. Il avait aussi comme pouvoir de faire jaillir les sources d’un coup de sabot. Et comme son homologue mythologique, le pauvre hongre sorti des laboratoires de l’entreprise israélienne NSO a non seulement réussi à faire tomber la foudre et le tonnerre sur la tête de certains pays, en particulier le Maroc, mais a aussi permis de confirmer la compromission de certains « journalistes autoproclamés du Hirak » et de leurs employeurs et soutiens étrangers.

Lire la suite

Pass politico-sanitaire obligé : sommes-nous/glissons-nous en dictature ou pas du tout ?…

Cette question béotienne (comme on dit) peut encore prêter à sourire tant d’un côté l’évidence crie « oui », à voir la propagande hygiéniste et ses diverses obligations juridiques qui explosent (malgré l’effondrement des indicateurs : les malades de diarrhée étant plus importants que ceux de la C19) tandis que de l’autre les puissants de l’heure expliquent que « non » puisque vous pouvez encore vous poser la question sans être enfermé et qu’il existe des « lois ».

Lire la suite

Covid-19. « La contamination et la mortalité sont, à l’été 2021 et après 3,6 milliards de doses de vaccins injectées, beaucoup plus élevées qu’à l’été 2020 sans vaccination »

La contamination et la mortalité sont, à l’été 2021 et après 3,6 milliards de doses de vaccins injectées, beaucoup plus élevées (à très peu près, le double) de ce qu’elles étaient à l’été 2020 sans vaccination. Les pays les plus pauvres, dont 1% seulement de la population est vacciné, sont ceux qui affichent les taux de mortalités Covid les plus faibles (inférieurs à 1, mais le plus souvent à 0,5 pour mille). Les pays les plus riches, les plus « avancés », les plus vaccinés (de 30% à 70%), les plus assistés médicalement, mais aussi les plus âgés, les plus fragiles, les plus touchés par le surpoids et l’obésité, sont ceux qui continuent d’afficher les taux de mortalité les plus élevés au monde. (supérieurs à 1, voire à 2 ou 3 pour mille).

Lire la suite

L’Apple Daily ou la quintessence du « China Bashing »

Les médias mainstream s’égosillent à en perdre haleine, les titres des journaux se disputent des aphorismes fallacieux, les « spécialistes » inondent les plateaux de télés, des reportages sont diffusés sur la chose… Bref, toute la meute médiatique occidentale hulule à l’unisson : le journal Hongkongais Apple Daily a été fermé par les « méchants » Chinois. Joe Biden a dénoncé « un triste jour » pour la liberté de presse.

Lire la suite

Algérie — Après les législatives anticipées. Et, maintenant ?

Selon un journal d’Alger, zélateur du néo-hirak, un candidat aux législatives anticipées du 12 juin a été élu député, à Constantine, avec trois cents voix. L’événement, en soi, peut paraître absurde, mais il n’entache en rien la légalité de cette élection. Bienvenue, M. le député ! Dans le contexte national algérien actuel, marqué par une irréductible pandémie sanitaire et par les dérives d’aventuriers stipendiés de la politique, seul compte le socle de la légalité dans une organisation du vote sans heurts et l’indispensable légitimité proclamée est celle de l’action, davantage que celle des chiffres. Du reste, les chiffres vitaminés d’une élection ne sont jamais consentis à une gouvernance meilleure, ainsi qu’en témoignent les élections de l’ère Bouteflika.

Lire la suite

Algérie — N. Boukrouh : un éclairé avili après la déroute de son clan !

"L’autre avantage du hirak est qu’il a mis à nu bien des choses cachées jusque dans la face cachée de la conscience. Rappeler la maladie de quelqu’un (ici Le Président), en guise d’argument pour taper sur un processus politique en marche vers une nécessaire démocratisation, est un acte fourbe et méprisable. Traiter en plus le Président de la République de son pays de « fou » d’être atteint de « delirium tremens » c’est du délire ! Cela relève aussi de la psychiatrie et non de la politique !" — Djerrad Amar

Lire la suite

Résultat des législatives en Algérie

Les élections législatives ont abouti à une assemblée quasi identique à celle dissoute par le Président Abdelmadjid Tebboune au mois de février dernier. Des résultats donnent, dans le peloton de tête, les trois partis qui formaient l’Alliance présidentielle d’Abdelaziz Bouteflika. Une situation qui pourrait compliquer la formation du gouvernement.

Lire la suite

Tirs groupés contre l’Algérie, à la veille des élections législatives

C’est devenu une tradition. Depuis le début du Hirak, tout rendez-vous électoral est systématiquement précédé par des salves médiatiques étrangères, agressives contre l’Algérie. En fait, c’est le choix de la voie constitutionnelle de sortie de crise qui est attaquée, car elle ne représente pas ce qui a été concocté par les « druides » occidentaux et leurs serviteurs locaux. Ces « grands » démocrates, spécialistes des potions magiques qui détruisent des pays entiers en moins de temps qu’il ne faut pour le dire, penchent plutôt pour une « phase de transition » avec comme leitmotiv « Yetnahaw Gaa! » (Ils doivent tous partir!).

Lire la suite