Étiquette : Climat

Témoignage de Brian Gerrish à Reiner Füllmich : La « pandémie » que l’on nous a lancée pour nous effrayer pourrait en fait être la chose qui nous fera redevenir plus humain

Le 28 mai 2021, Brian Gerrish a témoigné lors de la 54e session du Stiftung Corona Ausschuss, l’enquête extraparlementaire menée par des avocats en Allemagne sur la gestion de la crise du Covid par le corps médical et les décideurs publics au niveau international. Le thème de la journée de la 54e session était « Coincé entre le nudging et les effets secondaires ».

Lire la suite

Le guérisseur du désert – Un homme a passé deux décennies à créer une oasis verte au milieu d’un désert froid

Anand Dhawaj Negi, un bureaucrate à la retraite devenu agriculteur du désert, a passé plus de deux décennies de sa vie à transformer le désert froid de l’Himachal Pradesh, dans le nord de l’Inde, en une oasis vivante. En 1977, le gouvernement indien a lancé un ambitieux programme visant à atténuer les effets néfastes de la désertification dans les déserts froids et chauds de ce pays asiatique. A. D. Negi travaillait dans le département financier en charge du programme de développement des déserts et a vu des millions de dollars partir à la poubelle sans résultats concrets

Lire la suite

Bill et Melinda divorcent, on ne nous dit pas tout !

"Que Bill et Melinda divorcent, on s’en fout, me direz-vous. C’est d’ailleurs ce que j’ai répondu à Marcel quand il a proposé de faire un papier là-dessus. Sournoisement, il n’a pas manqué de me rappeler ce que je lui avais dit des « faits divers à la con » qui, mine de rien, offrent un tas informations sur la société." — Jacqueline. Les dessous d’une success story.

Lire la suite

Et si cette « pandémie » n’était qu’une préparation mentale pour la suite ?

Nous sommes toutes et tous manipulables. Doués d’émotions, conditionnés depuis notre naissance, nous voguons à chaque instant dans une réalité virtuelle où nos illusions (la plupart du temps inconscientes), remplacent le plus souvent la réalité de nos existences. Ce que nous voyons ou pensons est, pour une large majorité du temps, une projection déformée de cette réalité. Nous avons construit nos croyances et nos certitudes sur la base de connaissances distillées par des êtres plus ou moins bien intentionnés, nous piégeant ainsi dans une prison mentale dont il est difficile de s’extraire. Il est toujours plus facile de tromper les gens que de les convaincre qu’ils se font fait tromper. Les techniques de manipulations, les répétitions d’images, de mots, jouent un rôle important dans ce qui s’en vient. Car, après réflexion, j’ai le sentiment que le Covid est un exercice de préparation mentale.

Lire la suite

Ce que l’Europe nous prépare

Quel est le niveau d’ambition nécessaire pour parvenir à limiter le réchauffement climatique à une augmentation de 1,5°C ? Qu’est-ce que ça signifie en France ? Quels types de mesures doivent-être appliquées pour y parvenir ? Peut-on réellement suivre cette trajectoire ? Voici les questions auxquelles le cabinet B&L Évolution a décidé de répondre dans une étude qui s’appuie sur le scénario proposé par le groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) dans son rapport spécial d'octobre 2018. Intitulé « Comment s’aligner sur une trajectoire compatible avec les 1,5°C ? », le document analyse la faisabilité technique de ce scénario et met en perspective l’ampleur des mesures à mettre en place pour y arriver.

Lire la suite

Changement climatique – Les hommes pris entre connaissance et croyance

Le climat est-il aussi facile à influencer qu'on nous le présente sans cesse à travers la politique et les médias ? Pour beaucoup de personnes, l'avis prémâché des lobbyistes est tout à fait suffisant, tandis que pour d'autres, ce sujet semble trop complexe pour qu'ils puissent le traiter eux-mêmes de manière approfondie. Le Prof. Werner Kirstein, écrivain, climatologue et physicien expérimenté, étudie scientifiquement depuis plus de 40 ans comment évoluent les fluctuations climatiques régionales et mondiales. (Vidéo < 16 min)

Lire la suite

Stratégie du Chaos Contrôlé

Aujourd'hui, trop de personnes de bon cœur dans le monde accordent à leurs dirigeants et décideurs corrompus le bénéfice du doute, en invoquant l'incompétence ou la compassion pathologique lorsqu'ils tentent d'expliquer la destruction et le déclin rapidement croissant de leur culture occidentale dans les grandes villes soumises au programme du Chaos Contrôlé. La destruction systématique et méthodique des ressources naturelles et des cadres culturels civilisés, la destruction ou la dissimulation de beaux chefs-d'œuvre de l'art et de la littérature, et la décimation intentionnelle d'artefacts et d'antiquités mettant en évidence les âges précédents d'une culture humaine éclairée n'est pas un accident. Le Chaos Contrôlé est basé sur la soumission des individus à des méthodes sophistiquées de Manipulation Psychologique globale conçues pour réformer et réprimer la conscience de masse, en Façonnant de Faux Récits qui détruisent l'Unité et l'Empathie au sein de l'humanité.

Lire la suite

« L’Agenda 2030 » (vert) de l’ONU est derrière la « Grande Réinitialisation » du Forum Économique Mondial — Suivez la piste de l’argent !

La réorganisation descendante de l'économie mondiale par une cabale de technocrates corporatistes, dirigée par le groupe autour du Forum économique mondial de Davos - la soi-disant Grande Réinitialisation (Great Reset) ou l'Agenda 2030 de l'ONU - n'est pas une proposition future. Elle est en bonne voie d'actualisation, alors que le monde reste enfermé dans un enfermement insensé pour un virus. Le domaine d'investissement le plus en vogue depuis le début des lockdowns mondiaux du coronavirus est ce qu'on appelle l'investissement ESG. Ce jeu hautement subjectif et très contrôlé déplace de façon spectaculaire les flux de capitaux mondiaux vers un groupe restreint d'actions et d'obligations d'entreprises "approuvées". Il fait notamment progresser le dystopique Agenda 2030 des Nations Unies ou le programme Great Reset du WEF. Cette évolution est l'un des changements les plus dangereux et les moins bien compris depuis au moins le siècle dernier. Le programme d'"économie durable" de l'ONU est réalisé en toute discrétion par les mêmes banques mondiales qui ont provoqué les crises financières de 2008.

Lire la suite

Le passeport sanitaire est-il un prélude à l’apartheid ?

Celui-ci s’inscrit totalement dans l’optique de séparation des peuples et de la création de castes. La quête de la sécurité, objet de notre asservissement. Depuis des dizaines d’années, la dictature nous est vendue au nom de la fameuse « sécurité ». Dans les années 1970, il était possible de fumer dans des avions, dans des trains, dans des restaurants. Le casque n’était pas obligatoire en moto ni même les ceintures de sécurité dans les autos. Il n’y avait pas de radars sur les routes… Il était possible de se baigner à ses risques et périls avec un drapeau rouge et la mer démontée… Et qui aurait eu l’idée de mettre un casque pour faire du ski ?

Lire la suite

Rosa Koire : « le parti communiste chinois utilisé par l’aristocratie bancaire totalitaire mondialiste pour prendre le contrôle complet de cette planète.»

(...)préparer le terrain pour la plus grande réinitialisation, en examinant la grande réinitialisation du Forum économique mondial, la quatrième révolution industrielle, l'Agenda 2030 des Nations Unies et, bien sûr, le plan plus large, dans lequel tout cela tourne, qui est uni Programme de développement durable de l'Agenda 21 des Nations Unies, où nous pouvons convenir que nous assistons à la grande purge. C'est la grande concentration de richesse et de pouvoir; la grande révélation des dictateurs consentants; la grande réaffectation des ressources; la grande révolution numérique de l'État de surveillance. Tel est le programme du XXIe siècle et au-delà. C'est la grande refonte de l'ancien plan.

Lire la suite

Irresponsabilité spatiale ? Starlink, le plan géant d’Elon Musk pour occuper l’espace

Le projet du milliardaire Elon Musk se concrétise. Son offre d’une connexion haut-débit à internet sur toute la planète via une constellation de satellites est déjà en fonctionnement aux États-Unis. Et ses antennes domestiques sont désormais disponibles en France en précommande. Avec l’envoi envisagé de 42.000 engins dans l’espace, dont 12.000 en orbite constante, l’offre de réseau internet haut-débit par satellite d’Elon Musk enserre la Terre. Cette profusion d’objets produit une énorme pollution lumineuse dans l’espace et met également en danger l’environnement terrestre. Le réseau de satellites Starlink doit rendre l’accès à internet haut-débit possible partout sur la planète. Les militaires et les particuliers isolés — s’ils en ont les moyens — pourraient en bénéficier mais ce ne sera pas le cas d’une grande partie de la population mondiale. Ce déploiement servira en revanche d’appui pour les projets de conquête marchande de l’espace.

Lire la suite

Huit personnes ont tenté de vivre dans une biosphère pendant deux ans — puis tout s’est mal passé

Si nous voulons survivre sur d’autres planètes, nous devrons trouver des moyens efficaces et durables de ne pas mourir. À moins de terraformer une planète entière, il nous reste à créer nos propres biosphères artificielles pour que les spationautes puissent les habiter — des écosystèmes clos avec leur propre oxygène, leurs propres plantes et tout ce dont nous avons besoin pour maintenir la vie. Des essais ambitieux ont eu lieu sur Terre, dont la tristement célèbre Biosphère 2.

Lire la suite

Agenda 2030 : vous n’aurez rien et vous serez heureux

L’Agenda 2030 pour le développement durable est un programme d’action pour les peuples, la planète et la prospérité signé en septembre 2015 par les gouvernements des 193 pays membres de l’ONU. Il intègre 17 objectifs de développement durable dans un important programme d’action pour un total de 169 objectifs. Ceci est écrit sur le site officiel des Nations Unies. Promesse ou menace ? Plutôt la deuxième hypothèse. La Grande Réinitialisation — grande annulation et redémarrage — n’est pas la même chose, mais les objectifs coïncident et ont en commun la proximité avec les politiques du Forum Économique Mondial, du soi-disant « parti de Davos », du cartel des grandes multinationales et des hommes les plus puissants de la planète.

Lire la suite

La grande conspiration criminelle du « zéro carbone »

Le Forum économique mondial de Davos proclame la nécessité d’atteindre un objectif mondial de « neutralité carbone » d’ici 2050. Pour la plupart des gens, cet objectif semble lointain et donc largement ignoré. Pourtant, les transformations en cours, de l’Allemagne aux États-Unis, en passant par d’innombrables autres économies, préparent le terrain pour la création de ce que l’on appelait dans les années 70 le nouvel Ordre économique international. En réalité, il s’agit d’un schéma directeur pour un corporativisme totalitaire technocratique mondial, qui promet un chômage énorme, une désindustrialisation et un effondrement économique à dessein. Voyons un peu le contexte.

Lire la suite

Pour répondre à la question de la crise sanitaire et économique

L’Occident a tout simplement perdu la guerre économique avec l’Orient. (...) L’appauvrissement des États-nations vient de cette politique axée sur la privatisation des profits et de la socialisation des pertes. Il s’agit d’une complicité croissante, de longue date, entre le monde politique, la haute finance et les multinationales.(...)

Lire la suite

Robert Kennedy junior s’entretient avec Vandana Shiva

Dans une interview avec le président de la CHD, Vandana Shiva avertit les auditeurs que si nous ne nous battons pas contre Gates et son empire, « Ils posséderont tout. Vous ne posséderez rien… pas de biens communs, pas de biens publics, pas de valeurs partagées. » Elle explique comment Bill Gates, ainsi que Big Ag, Big Chemical, Big Food, Big Tech et Big Pharma détruisent l'écosystème de la Terre et, avec lui, notre santé.

Lire la suite

Le loup-garou expliqué aux innocents

Il était une fois un apprenti président aux dents longues qui voulait changer le monde. Comme il n’avait aucune idée pour le faire — il était énarque — il s’adressa au gros poulpe de Davos qui avait mis au point avec ses amis les requins de la finance mondialiste, une grande réinitialisation du capitalisme pour permettre à ceux-ci, réunis au sein de son Forum de Davos, de s’enrichir encore plus sur le dos des bons peuples. À l’occasion de la dernière réunion du Forum de janvier 2021, l’apprenti président expliqua donc à son maître le gros poulpe en visioconférence depuis l’Élysée comment il allait s’y prendre pour faire advenir « le monde d’après » du gros poulpe à son son petit peuple confiné, infantilisé, muselé, puis sous couvre-feu par le Covid 19, depuis un an déjà.

Lire la suite

Davos 2021, du “Great Reset” au “New Normal”

Le Forum 2021 de Davos (World Economic Forum) s'est tenu virtuellement du 25 au 29 janvier, avec pour sujet principal la fameuse « pandémie » et sa solution économique le “Great Reset” (Grande réinitialisation) qui mènera l’humanité, bon gré mal gré vers un “New normal”. Loin d’être, comme le prétendent les médias aux ordres, une théorie du complot et un fantasme d’extrême-droite, la théorie du Great Reset est au contraire directement issue des réflexions du forum mondial de l’économie de Davos 2020 et parfaitement résumée dans l’ouvrage de son fondateur Klaus Schwab Covid-19 la Grande Réinitialisation.

Lire la suite

S’échapper du syndrome de Stockholm — passer de la peur du virus (leurre) à un danger réel, la Grande Réinitialisation

Dans son livre « La peur de la liberté » Eric Fromm décrit un phénomène semblable au syndrome de Stockholm. Il analyse la façon dont le citoyen peut affectionner ou vénérer les figures autoritaires afin d’échapper à l’angoisse que provoquerait une remise en question ou une confrontation au régime politique. « L’identification à la pensée dominante et l’idéalisation de ceux qui nous régentent deviennent les palliatifs à une réflexion complexe et rationnelle sur la situation sociale vécue. Malgré tous les dommages collatéraux observés en lien avec les mesures sanitaires, les gens qui soutiennent les mesures sanitaires du gouvernement sont-ils en proie à un tel phénomène psychosocial ? »

Lire la suite

Discours de Vladimir Poutine au forum de Davos 2021 – L’homme ne doit pas être un moyen, mais un but de l’économie

Le Président russe Vladimir Poutine a participé à distance au Forum annuel de Davos, qui a lieu cette année du 25 au 29 janvier 2021. Cette année, le principal sujet de discussion est la nouvelle situation mondiale suite à la pandémie de coronavirus. Vladimir Poutine a réitéré ses déjà nombreux appels à la coopération internationale pour résoudre les problèmes les plus graves, mais aussi à résoudre le problème du creusement des inégalités sociales dans le monde, afin d’éviter que les tensions que créent ces inégalités ne finissent pas déboucher sur une instabilité et un conflit globaux. Il parle aussi des dangers que peut représenter le passage au tout robotique et informatique ainsi que le poids excessif de certaines sociétés numériques dans la vie politique des États.

Lire la suite

Pour tous ceux qui veulent éviter de se laisser formater par le modèle du Forum Économique Mondial selon une «Grande réinitialisation» censée être induite par le coronavirus

Dans leur étude « Covid-19. The Great Reset » (« Covid-19 : La grande réinitialisation ») publiée par le Forum économique mondial (FEM), les économistes Klaus Schwab et Thierry Malleret nous donnent à entendre la voix de la future gouvernance mondiale. En intitulant leur dernière publication au sein du WEF « Covid-19 : The Great Reset », les auteurs associent la pandémie à leur propositions futuristes de façon à provoquer un concert de hauts cris d'illuminations soudaines. Dans le climat de confusion et de méfiance qui règne actuellement, l'enthousiasme avec lequel les économistes Klaus Schwab et Thierry Malleret saluent en la pandémie un signe avant-coureur du bouleversement socio-économique qu'ils présagent laisse à penser que si celui-ci ne s'était pas déclaré tout seul par hasard, ils auraient volontiers créé le Covid-19 de toutes pièces.

Lire la suite

La RTS invite Patrick Artus pour expliquer le Great Reset qui nous attend

La RTS donne la parole à Patrick Artus, un grand pape du Great Reset. Un vrai pikettiste, un économiste de gauche mondialiste, dans la ligne du WEF. À notre avis, les pays qui vont se sortir de cette crise ne sont surtout pas ceux qui verseront dans l’assistanat ni dans le revenu universel (le fameux oreiller de paresse, l’expression qui a déclenché l’attaque de la meute contre Guy Parmelin). Ce sont au contraire ceux qui vont se retrousser les manches et adopter le slogan d’Orban : Nous allons créer autant d’entreprises qu’il en a été détruit et fournir l’aide indispensable au redémarrage. Dans le « nouveau capitalisme » prôné par Artus, l’État « sauve » tout le monde, même les entreprises qui auraient dû faire faillite et qui vont vivoter grâce à l’aide. Ce sauvetage artificiel par la planche à billets instaure en réalité une économie communiste à la soviétique, où les entreprises non viables sont maintenues à flot par les subventions. (audio 5 min 40).

Lire la suite

« Trump : Nous ne pouvons pas permettre la tenue d’une élection complètement frauduleuse ! » L’édito de Charles Sannat

(...) Du côté des Etats-Unis, nous avons du nouveau. Trump a parlé dans une vidéo. En gros il a encore expliqué et réexpliqué les fraudes qui pour lui sont manifestes.(...) Il a dit que la famille Biden avait reçu des millions d’euros de la part du parti communiste chinois ce qui est un évident motif de trahison et de collusion avec l’étranger. Il a enfin conclu en disant que jamais il ne pouvait accepter la tenue d’une élection totalement frauduleuse. Il a introduit en expliquant qu’il avait le devoir de protéger le droit de vote des Américains ! Trump vient également de refuser de signer le plan d’aides sur lequel les démocrates et les républicains viennent de s’accorder, se payant au passage le luxe d’expliquer que la prochaine administration sera peut-être lui !! Pourquoi a-t-il refusé ces aides ? Parce qu’elles ne sont pas suffisantes, et surtout, qu’ont été glissés dans ce paquet des milliards de dollars donnés à des « special interests » et autres lobbies !

Lire la suite

Le « reset » des globalistes est-il un échec ?

Un aspect des narcissopathes (sociopathes narcissiques) qu’il est important de rappeler est qu’ils vivent dans leur propre petit monde dans lequel leurs désirs et leurs dysfonctionnements bizarres sont normalisés. Ils se croient supérieurs à la plupart des gens parce qu’ils sont des prédateurs, et ne souffrent pas de blocages gênants comme l’empathie et la conscience. La plupart du temps, ils ont tendance à croire qu’ils ont réussi à tromper tout le monde. Ils pensent que vous êtes un idiot soumis, et que lorsqu’ils aboient un ordre, vous allez sauter simplement au garde-à-vous parce que vous « croyez ». Presque tous les aspects des globalistes et de leur comportement indiquent qu’ils sont un club ou un culte de narcissopathes. Leur besoin obsessionnel de contrôler, de corrompre et de détruire pour obtenir ce qu’ils veulent n’est pas le prolongement d’une simple cupidité, c’est un aspect profondément ancré de ce qu’ils sont en tant qu’êtres . C’est un mécanisme au cœur de leur caractère. Ce sont des monstres du monde réel, comme des vampires qui tentent de se fondre dans une population qui ne se doute de rien. Dans leur arrogance, ils ont alors tendance à penser qu’ils peuvent vampiriser le public à volonté sans qu’on leur résiste ou qu’on les expose. Le problème, c’est que dès qu’ils commencent à se nourrir et à détruire, ils attirent l’attention sur eux. Ils finiront par attirer les soupçons du public, ainsi que de certains chasseurs de vampires. À moins qu’ils ne trouvent un moyen de se cacher, ils finiront un pieu dans le cœur, c’est inévitable.

Lire la suite

Le Grand Reset pour les nuls

Qu’est-ce que le « Grand Reset » ? Le « Grand Reset« est un projet massivement financé, désespérément ambitieux, coordonné au niveau international, mené par certaines des plus grandes multinationales et acteurs financiers de la planète et réalisé par des organismes publics et des ONG coopérants. Son âme est une combinaison de science-fiction du début du XXe siècle, d’affiches soviétiques idylliques, de l’obsession d’un comptable dérangé avec une dépendance au jeu, et d’une version numérique améliorée de la « Destinée Manifeste ».

Lire la suite