Étiquette : Climat

Freiner la Grande Réinitialisation — Les chrétiens sont un obstacle au mondialisme, et les puissances mondiales le savent

Aucun développement récent n’a été plus significatif que le mouvement vers l’établissement d’un Nouvel Ordre Mondial. L’un des éléments les plus troublants de ce mouvement est ce que l’on appelle « la grande réinitialisation ».

Ce terme, défini dans le titre d’un livre du même nom, signifie la mondialisation du monde entier — ceux qui ont l’intention d’établir un monde sous un seul gouvernement ne doivent pas, selon eux, être contrecarrés. L’existence même de la planète dépend de leur capacité à atteindre leurs objectifs, ceux-ci résumés dans ce qu’ils appellent l’Agenda 21 et maintenant l’Agenda 2030. Cet « agenda » signifie qu’ils doivent accomplir toutes les étapes de la mise en place de cet ordre mondial au plus tard en 2030. (…)

L’Amérique est l’obstacle le plus puissant à l’Agenda 2030 et à la Grande Réinitialisation.

Lire la suite

Ce que cachent les substituts de viande

Est-ce que vraiment aucun animal ne meure pour produire de la viande artificielle ? Et le fait de manger des tumeurs, est-ce une alternative saine pour son propre corps et pour l’environnement ? Les déchets biologiques toxiques générés par la production artificielle ne sont-ils vraiment pas nocifs ? Comment sont produits les aliments qui, selon l’Agenda 2030, doivent éliminer la faim dans le monde et garantir la sécurité alimentaire ? La réponse à ces questions devrait être connue de TOUT LE MONDE !

(Vidéo 12 min)

Lire la suite

De la censure à la criminalisation de la dissidence

Une bataille majeure se prépare dans le monde occidental sur le principe fondamental de la liberté d’expression. Nos droits à la liberté d’expression n’ont jamais été aussi fragiles. (…)

La censure devient alors une arme redoutable. C’est l’étape logique suivante. Dans un premier temps, vous déployez tous les moyens possibles pour empêcher toute dissidence sur les canaux de distribution de l’information. Quand ça ne marche pas, parce que les gens ont trouvé des moyens alternatifs pour faire passer l’information, vous intensifiez les choses et instituez des contrôles radicaux. (…)

Vous imaginez ? Critiquer une éolienne ou une pandémie et se retrouver devant un juge ! (…)

En substance, tous les détracteurs du « consensus scientifique » en tous domaines ont été mis en garde. Ils sont d’ores et déjà des cibles de choix. C’est le monde vers lequel nous nous dirigeons.

Lire la suite

Les fissures commencent à apparaître à Davos

Le WEF 2024 à Davos — la principale retraite des mondialistes — s’est tenu du 15 au 19 janvier. À bien des égards, il s’agissait d’un événement particulier, car c’était le premier conclave de ce type où les élites affichaient une peur et une appréhension palpables face à la direction que prend la société et au retour de bâton d’une humanité de plus en plus défiante.

Officiellement, le climat et la désinformation ont dominé l’ordre du jour de leur programme, qui a été sponsorisé sous le titre « Reconstruire la confiance ».

Qu’est-ce qui peut bien amener les élites à penser qu’elles ont rompu notre confiance ? se demande-t-on. Il apparaîtra clairement dans leurs moindres gestes au cours du déroulement du symposium que les élites sont terrifiées par les troubles qu’elles ont elles-mêmes créés.

Lire la suite

Science du climat : faiblesses et manquements

Un travail bibliographique, portant exclusivement sur les publications de chercheurs spécialisés reconnus par le GIEC, montre que les modèles de simulation climatique qui sont le cœur de la recherche climatique actuelle et les seuls outils susceptibles de fournir des prévisions chiffrées sont en réalité inexploitables.

Aussi surprenant que cela puisse paraître, ce sont les numériciens du climat qui l’écrivent eux-mêmes dans des publications spécialisées qui restent confidentielles faute de relais médiatiques et institutionnels.

Le présent travail montre qu’en réalité la plus grande incertitude règne en la matière, avec l’incapacité de simuler certains phénomènes atmosphériques dominants (comme les nuages), l’absence de fiabilité des résultats et le caractère contestable de leur exploitation.

Lire la suite

Sauver la planète ?

La conjugaison de la peur de mourir et d’une certaine connaissance des limitations de notre environnement terrestre a conduit un nombre croissant d’êtres humains à se lancer dans une cause idéologique, celle de la sauvegarde de notre planète. Cette cause qui sert parfaitement les mondialistes, comme excellent prétexte pour instaurer leur totalitarisme planétaire avec l’agenda 21 et ses différents corollaires, est largement stimulée par des activistes écologiques et par des scientistes du climat. Abusant de sophismes et d’incohérences manifestes, ces derniers ont fini de facto par créer un nouveau dogme de la religion technoscientiste et humaniste moderne, celui de l’effet de serre climatique. Si leurs motifs peuvent sembler nobles, ils engendrent trop souvent des actions fanatiques et pourraient conduire au suicide de l’Humanité elle-même.

Lire la suite

« Transition énergétique », « crise climatique » et autres lubies pour sauver les profits

La transition énergétique ambitionne de favoriser et valoriser les énergies renouvelables et de baisser la consommation d’énergie. L’historien Jean-Baptiste Fressoz, spécialiste des techniques, explique qu’une nouvelle énergie n’en remplace jamais une ancienne. Au contraire. 💬 « La fonction de la transition énergétique de nos jours est une fonction de procrastination : c’est l’idée que si l’on a un problème de changement climatique, on va faire une transition énergétique comme si c’était possible ».
L’historien des sciences est l’invité de Guillaume Erner.

(Vidéo 35 min)

Lire la suite

Pas d’agriculteurs, pas de nourriture saine — La fin programmée des paysans

Les prix des denrées alimentaires montent en flèche dans les épiceries du monde entier, et certains dirigeants mondiaux affirment que cela est dû au changement climatique. Leur solution est l’Agenda 21, le plan directeur centenaire des Nations unies pour l’humanité et le XXIe siècle, qui est divisé en plans quinquennaux plus courts. Le plan actuel est l’Agenda 2030, qui vise à « transformer notre monde pour un développement durable », selon les Nations unies.
L’Agenda 2030 est actuellement mis en œuvre dans le monde entier. Aux États-Unis, il est mis en œuvre sous la forme de l’agenda 30×30 de l’administration Biden, un plan visant à rendre complètement inexploitables 30 % des terres américaines d’ici à 2030, ce qui a pour conséquence d’obliger les petits agriculteurs et les éleveurs à quitter leurs terres. Dans d’autres pays comme les Pays-Bas, les agriculteurs néerlandais sont contraints de cesser leur activité en raison des « politiques vertes » du gouvernement qui limitent les émissions d’azote. Au Sri Lanka, les agriculteurs luttent pour leur survie en raison de l’interdiction par le gouvernement des engrais synthétiques.
Alors que nous assistons à une guerre mondiale contre les agriculteurs, le Forum économique mondial et les Nations unies incitent les gens à manger des insectes comme solution pour réduire le changement climatique, la faim dans le monde et sauver la planète. Pourquoi les dirigeants mondiaux et même les célébrités font-ils soudainement la promotion des insectes comestibles ? Le gouvernement doit-il contrôler notre alimentation ? À quoi ressemblerait un monde sans agriculteurs ?

(Vidéo 1 h 10)

Lire la suite

Les vrais tueurs du climat

La petite Greta reçoit une petite leçon particulière de la part du fondateur de Kla.TV, Ivo Sasek… En effet, les mêmes personnes qui nous imposent des filtres à particules de plus en plus chers pour « sauver notre santé et le climat » et qui privent les agriculteurs de leurs vaches parce qu’elles pètent trop envoient chaque année des dizaines de milliers de millions de tonnes de poussières fines de charbon dans notre air. Sans oublier des milliers de millions de tonnes de particules d’aluminium et toutes sortes d’autres nanococktails hautement toxiques. Parallèlement, les mêmes personnes ont déjà abusé de notre ionosphère en 2010 avec 180 installations militaires HAARP pour déclencher divers tremblements de terre, sécheresses, tempêtes, inondations, etc. Alors que Wikipédia & compagnie s’obstinent à nier ces faits, les brevets de géo-ingénierie admettent ouvertement que les installations HAARP, associées à des millions de tonnes de cocktails de nanoparticules, peuvent même déclencher des tsunamis et endommager n’importe quel climat.

Lire la suite

Les experts du Forum économique mondial déclarent les potagers des citoyens, responsables du désastre climatique

Les jardiniers amateurs sont-ils devenus les Voldemort du changement climatique, semant le chaos avec leurs radis et leurs salades ? À en croire les prétendus « experts » du Forum économique mondial (WEF), ses derniers semblent le penser sérieusement, affirmant que les potagers personnels sont la véritable menace qui pèse sur notre planète. Rien que ça !

Les potagers citoyens, nouveaux coupables du changement climatique ? Selon le WEF, cultiver sa nourriture génère une empreinte carbone alarmante.

(+Humour en vidéo pour équilibrer)

Lire la suite

Les globalistes utiliseront le contrôle du carbone pour vous empêcher de cultiver votre propre nourriture

Au début de l’année 2020, au milieu des confinements Covid, les états bleus dirigés par des gouverneurs gauchistes ont poursuivi les obligations avec un préjudice extrême. Dans les États rouges comme le Montana, après le premier ou le deuxième mois, la plupart d’entre nous ont simplement ignoré les restrictions et ont continué à vivre comme d’habitude. Il était clair que la Covid-19 n’était pas la menace que les autorités fédérales faisaient peser sur lui. Cependant, dans des États comme le Michigan, l’étau s’est resserré de plus en plus sous l’impulsion de dirigeants véreux comme Gretchen Whitmer.

Gretchen Whitmer a profité de l’occasion pour imposer des restrictions étranges au public, notamment en interdisant aux grandes surfaces de vendre des graines et des produits de jardinage à leurs clients. « Si vous n’achetez pas de nourriture, de médicaments ou d’autres produits essentiels, vous ne devriez pas aller au magasin », a déclaré Gretchen Whitmer lors de l’annonce de son décret. La gouverneure gauchiste n’avait rien contre l’achat de billets de loterie et d’alcool, mais pas contre celui d’outils de jardinage et de semences.

Elle n’a jamais donné de raison logique pour expliquer pourquoi elle ciblait les produits de jardinage, mais …

Lire la suite

La civilisation est-elle en train de s’effondrer ?

Le week-end dernier, des activistes climatiques sont entrés dans le Musée du Louvre à Paris et ont lancé de la soupe de carottes sur la Joconde de Léonard de Vinci. Si une telle chose s’était produite au Whitney Museum de New York, personne n’aurait remarqué la différence. Mais la Joconde est le tableau le plus vénéré de toute la chrétienté (un mot qu’on n’entend plus !)…

Bien sûr, on peut mettre cela sur le compte d’activistes climatiques au cerveau endommagé probablement drogués à quelque chose, comme la plupart d’entre eux. L’idéologie prônée par le Forum économique mondial, Harvard et l’Université de Paris fait partie des drogues qu’ils prennent. Ces enfants stupides ne font que mettre en pratique ce qu’on leur enseigne.

Lire la suite

La face cachée de la famille Schwab

Le « Grand Reset » a placé le fondateur du WEF au centre de l’intérêt médiatique. Où il est question d’industrie de guerre en Allemagne, de programmes nucléaires et de contrôle de la population.

Les médias autorisés le dépeignent en philanthrope au service du progrès de l’humanité, tandis que les réseaux sociaux le caricaturent comme le génie du mal sorti tout droit des meilleurs James Bond. Depuis l’annonce de la nécessité d’opérer un « Grand Reset » vers la 4e révolution industrielle, comme unique porte de sortie de la pandémie, le président du Forum économique mondial (ou WEF) est au centre de l’attention. Sa promotion constante d’une gouvernance globale technocratique et transhumaniste, ses phrases chocs telles que « vous ne posséderez rien et vous serez heureux », « la nouvelle révolution technologique ne changera pas le monde, c’est vous qu’elle changera de l’intérieur » ou encore l’annonce prochaine de la « fusion entre l’identité physique, biologique, numérique » des humains par l’insertion de micropuces, n’ont pas laissé indifférent, pour ne pas dire qu’elles ont déchaîné de vives réactions. Si bien que de nombreux internautes s’intéressent désormais au passé de l’industriel allemand et de sa famille.  

Lire la suite

Selon une étude américaine, les élites estiment que le peuple est trop libre

Le face-à-face entre le populisme et les élites s’est mondialisé et les suspects habituels s’interrogent sur les causes et les conséquences potentielles de ce phénomène. Au milieu des poncifs sur le ressentiment, la colère et la perte de confiance, que se passerait-il si le cœur du problème résidait dans le fait que la classe dirigeante autoproclamée a des opinions très différentes de celles des personnes qu’elle cherche à gouverner ? Et si, par exemple, l’élite des États-Unis pensait que nous sommes tous trop libres, alors que le public s’irrite des restrictions imposées par le gouvernement ?

Lire la suite

Comment les experts occidentaux peuvent être une arme de destruction massive

Le monde moderne est plein de mathématiques, de chiffres, de machines étranges et d’illusions magiques ; il vacille sous les données. Malgré son arrogance, ce monde inquiet a besoin d’un nouveau type de mages et de « prévisionnistes scientifiques », que l’on appelle des experts. Environ 6000 chaînes de télévision dans le monde appellent à tout moment les experts pour étudier avec eux des événements complexes ou prévoir un avenir meilleur. Ils sont consultés à tout moment : lorsqu’il y a un attentat, une nouvelle petite menace, un problème global concernant le climat, la croissance, la dette et bien sûr maintenant le football et l’art. Les experts prolifèrent désormais comme les virus ou les moustiques en été. Certains appellent cela le syndrome du magicien d’Oz. Mais c’est surtout un syndrome biblique, le syndrome des prophètes, ou de Daniel.

Lire la suite

Réflexions sur la révolte agricole

… Nous pouvons observer que la « Sécurité Sociale Alimentaire » fait son apparition « officielle »…

Arnaud Rousseau, le faux paysan à la tête du mouvement blocage autoroutier…

Au lieu d’appeler tout le peuple français à squatter les campagnes et forêts désertes des milliardaires, les agriculteurs manipulés par des agents doubles du NWO bloquent les sorties des villes (autoroutes) empêchant les citadins d’en sortir. Ils aident les élites pour transformer les villes en prison en bloquant les autoroutes…
Construisons notre Nouveau Monde dans les campagnes, et arrêtons de trouver des solutions en ville.

La plupart des gens croient toujours qu’il est possible de « réformer » le système, donc ils convergent vers les lieux de « gestion » de la merdasse étatico-marchande : les villes…

On est ce qu’on mange, c’est aussi simple que ça, et quand on voit la merde qui arrive dans nos assiettes quotidiennement, on ne peut être que de la merde.

Mise à jour, après visionnement du documentaire.

Lire la suite

Dioxyde de carbone — Le gaz de la vie

William Happer, PhD, professeur émérite de physique à l’Université de Princeton et ancien conseiller scientifique des administrations Bush et Trump explique dans une conférence que le CO2 est en fait un gaz essentiel à la vie. En outre, son impact sur les températures terrestres est négligeable et le restera même si sa concentration actuelle dans l’atmosphère devait doubler.

Lire la suite

« Les raisins de la colère »

Paysans levez-vous, vous êtes nos racines et notre dignité !

Trop c’est trop, les agriculteurs de toute l’Europe disent « stop » !

« Je sais bien qu’ils vont nous “emmerder” pour aller au travail. Je sais bien, disons que j’espère, qu’ils vont bientôt nous priver d’essence et vider les rayons des supermarchés. Mais ce n’est pas de notre colère dont ils ont besoin, mais de notre soutien. »

Lire la suite

Le libre-échange tue l’agriculture française

Les traités de libéralisation du commerce ratifiés par l’Europe avec l’aval de la France sont une plaie pour les agriculteurs français. Leurs normes, plus faibles, avantagent les pays exportateurs.

L’odeur du lisier déversé par les tracteurs aux quatre coins du pays contrarie les narines de l’exécutif. Le 22 janvier au soir, le Premier ministre recevait à l’hôtel Matignon le président de la FNSEA, syndicat agricole majoritaire, et celui de son petit poucet, les Jeunes agriculteurs (JA). Aux prémices de leur colère se dresse un millefeuille de normes — pour la plupart environnementales — jugées insupportables : suppression des pesticides, préservation des haies, obligation de laisser des terres en jachère…

« Supprimer ces normes n’est qu’un mirage », prévient de son côté Sylvie Colas, secrétaire nationale de la Confédération paysanne. Pour elle, l’urgence absolue est tout autre : rompre avec le libre-échange. « Les traités de libéralisation du commerce, signés entre l’Union européenne et différents pays étrangers, créent pour nous une véritable concurrence déloyale, détaille la maraîchère et éleveuse de volailles dans le Gers. N’étant pas soumis aux mêmes normes, les produits importés affichent des prix cassés… tirant ainsi les nôtres vers le bas. »

Lire la suite

Dossier : « On a marché sur le Nevada… mais sur la Lune ? »

L’être humain a-t-il déjà mis les pieds sur cet astre ou l’Humanité tout entière est victime d’une vaste escroquerie depuis des décennies ?

Pourquoi écrire sur ce sujet qui ne peut qu’entraîner ricanements de la part d’honnêtes gens qui vivent sur une planète décrite par le journal Le Monde, BFM et autres médias mainstream ?

Lire la suite

Charles Péguy et le « système de la retraite »

Pays de Molière, la France adore les Géronte.

On a dit qui a déjà gagné cette rodomontade sur les retraites, on n’y reviendra pas. Macron impose dans la bonne humeur la gérontocratie de Davos en France (Schwab, Soros, Biden, Rothschild, Rockefeller, Gates, etc.) et pour cela, ils ont recours aux « jeunes homo-érotiques » qu’ils ont imposés grâce aux télés : Sunak, Trudeau, Harari, ce qu’en Espagne on appelle les « macroncitos ».

Lire la suite

La dynastie ROCKEFELLER : une longueur d’avance sur les événements mondiaux ?

La stratégie mondiale de David Rockefeller a un jour été résumée ainsi : « Si vous contrôlez le pétrole, vous contrôlez des nations entières ; si vous contrôlez la nourriture, vous contrôlez les gens ; si vous contrôlez l’argent, vous contrôlez le monde entier. » Un coup d’œil sur l’histoire permet de comprendre ce qu’il en est de cette citation.

(Vidéo 14 min)

Lire la suite

Maslow et sa pyramide infranchissable

Tout le monde connaît Maslow et sa pyramide des besoins, n’est-ce pas ? Ne vous sentez pas mal si ce n’est pas le cas ; il s’agit simplement d’un de ces concepts psychologiques que les psychologues aiment inventer pour illustrer les explications de l’étrange esprit humain…

la pyramide des besoins de Maslow… est divisée en cinq niveaux. Le premier niveau, celui de la base, est décrit comme les « besoins physiologiques ». C’est à ce niveau que la nourriture, l’eau, le logement, les vêtements, la respiration, etc. sont considérés comme des « besoins ». Une grande partie des habitants de la planète ont satisfait à ce niveau, mais bien sûr, beaucoup ne l’ont pas fait. En Amérique du Nord, la plupart des gens sont passés au deuxième niveau…

Presque tout ce qui se passe dans le monde aujourd’hui semble conçu pour nous maintenir au niveau 2.

Lire la suite

PROTOCOLE 666 — L’agenda d’une élite dégénérée & satanique

En 1995, il fait paraître un document intitulé les « Protocoles de Toronto », un livre fait selon le modèle des Protocoles des sages de Sion où le journaliste québécois Serge Monast dévoile l’activité secrète d’un groupe maçonnique, les « 666 », rassemblant tous les vingt ans les puissants de ce monde en vue de l’établissement du Nouvel Ordre Mondial et du contrôle mental des individus. À comparer avec ce que proposent le Forum Économique Mondial de Klaus Schwab et l’Agenda 2030 de l’ONU.

(Vidéo < 57 min)

Lire la suite

Les climatosceptiques en augmentation — Davos tremble et veut la censure

Le changement climatique perd des adeptes.

Un sondage a révélé un scepticisme considérable parmi le jeune public à l’égard de l’alarmisme climatique, une évolution qui a suscité une inquiétude et une colère au sein de l’appareil mondialiste : pour les partisans d’une action climatique urgente « il est déjà trop tard », l’agriculture pollue, il n’y a plus de combustibles fossiles, etc. : bref, le programme de dépeuplement sous prétexte de « lutter contre le CO2 ».

Lire la suite

Le principal danger pour Von Der Leyen

Ursula Von Der Leyen, surnommée par quelques mauvaises langues… « Cruella » Von der la hyène, la chef de meute d’une troupe terrible mangeant et dévorant tous les gentils moutons qui croyaient pouvoir gambader librement dans les prés, en chantant, en dansant, en parlant et en lisant comme bon leur semblaient.
Non.
Pour la présidente de la grosse commission (de Bruxelles), le principal danger auquel nous sommes confrontés ce n’est pas le vilain Poutine (surnommé Palpoutine) ou la guerre en Ukraine.
Non.

Lire la suite

« Il n’y a plus d’alternative, ce sera le chaos ou le retour à la souveraineté du peuple »

Dans un entretien avec des journalistes du Figaro, le sociologue Christophe Guilly explique les causes de la révolte des classes moyennes, confrontées dans tous les pays d’Europe à la perte de leur fonction économique et à la baisse de leur niveau de vie. Cette chute, les faisant retomber parmi les classes dominées, aux revenus précaires, dont elles étaient sorties depuis quelques générations, résulte des changements matériels de la société.

En effet, la chronologie des quarante dernières années montre, sans doute possible, l’enchaînement des causes et des effets : la cause première est l’imposition du libre-échange par la finance anglo-saxonne. Au début des années 80, un intense battage publicitaire présenta le libre-échange comme le meilleur moyen de prospérité et de paix mondiales, et le duo Thatcher-Reagan fut choisi comme voyageurs de commerce de cette idéologie mercantile. Tout en découle : les faillites d’entreprises, la délocalisation de la production, le chômage ouvrier, puis la délocalisation des bureaux d’étude et le chômage des ingénieurs et des cadres…

Lire la suite