Catégorie :Politique

La guerre du Bien contre le Mal

Le Forum Économique Mondial et ses partenaires globalistes ont été les premiers bénéficiaires de la pandémie. Comme le chef du FEM, Klaus Schwab, l’a fait remarquer avec enthousiasme à maintes reprises, la pandémie est une « occasion » parfaite pour les globalistes d’accélérer ce qu’ils appellent le programme du « Grand Reset » – un plan visant à démanteler complètement le cadre politique et économique actuel du monde et à le reconstruire en une civilisation socialiste hautement centralisée dans laquelle ils ont un contrôle total et où la liberté individuelle n’est plus qu’un vague souvenir.

Lire la suite

STOP TESTS INUTILES ET RUINEUX : COÛT DIRECT ESTIME À 6,4 MILLIARDS D’EUROS (le point au 14 juin 2021)

En tenant compte des arrêts de travail liés aux quarantaines inutiles de deux millions d’asymptomatiques, de leur indemnisation par la sécurité sociale et de la désorganisation des entreprises liée à ces absences imprévues, le coût réel global des tests inutiles atteint 20 à 30 milliards d’euros. On aggrave actuellement la gabegie en poursuivant la propagande pour des tests inutiles chez les asymptomatiques, alors que les soignants, et internes en médecine manifestent de plus belle et que le cinéma du manque de lits de réanimation continue à animer les émissions de pseudo-informations pour servir de prétexte aux confinements catastrophiques qu’ils veulent nous imposer à la rentrée. Jusqu’à quand ?

Lire la suite

Algérie — Après les législatives anticipées. Et, maintenant ?

Selon un journal d’Alger, zélateur du néo-hirak, un candidat aux législatives anticipées du 12 juin a été élu député, à Constantine, avec trois cents voix. L’événement, en soi, peut paraître absurde, mais il n’entache en rien la légalité de cette élection. Bienvenue, M. le député ! Dans le contexte national algérien actuel, marqué par une irréductible pandémie sanitaire et par les dérives d’aventuriers stipendiés de la politique, seul compte le socle de la légalité dans une organisation du vote sans heurts et l’indispensable légitimité proclamée est celle de l’action, davantage que celle des chiffres. Du reste, les chiffres vitaminés d’une élection ne sont jamais consentis à une gouvernance meilleure, ainsi qu’en témoignent les élections de l’ère Bouteflika.

Lire la suite

Macron impose le pass sanitaire aux discothèques dans un grand flash totalitaire

L'accès aux discothèques sera donc subordonné, cet été, à la présentation d'un pass sanitaire, ce qui est probablement contraire à la loi de gestion de sortie de crise et relève donc du flash totalitaire. Cette décision est absurde, puisque la majorité de la clientèle des discothèques est composée de jeunes qui n'ont aucun intérêt à bénéficier d'une vaccination dont les bienfaits collectifs sont encore discutables. Cette annonce à quelques jours de l'échéance risque de faire monter en température une jeunesse qui commence à contester l'ordre ambiant.

Lire la suite

France — Régionales 2021 : la démocratie à la dérive

(…)Nous ne sommes plus qu’une démocratie à 10% ! Ou bien, dit autrement, nous sommes non-démocratiques à une écrasant majorité de 90 ! Vous pensez que c’est une vue de l’esprit et que la démocratie se maintient vaille que vaille. Mais c’est pire encore car nous partons de scores à plus de 30%. Que dire de nos élus qui n’atteignent pas ces scores ? C’est le cas notamment de ladite « majorité présidentielle », là où elle a osé affronter le suffrage universel.(…) Le parti au Pouvoir ne parvient pas même à atteindre les 10% pour se maintenir au deuxième tour et est éliminé.

Lire la suite

Le désastre de la rencontre Biden — Poutine

La rencontre Biden / Poutine aurait pu être simplement inutile, elle est finalement désastreuse, tout au moins en ce qui concerne le discours politico-médiatique qui en suit. Or, dans ce monde post-moderne de la communication, abandonner ainsi la maîtrise du discours est une erreur stratégique. Entre Biden qui reprend son agressivité et Poutine qui s'extasie sur les qualités de Biden, l'on se demande ce qui a été finalement négocié et si cela coûtait réellement aussi cher…

Lire la suite

La propagande vacciniste en roue libre

La boucle obsessionnelle de l’idée fixe propre au psychotique codiviste (le « MAXcin » sinon rien et sus aux contestataires!) fait que ce type de syllogisme fixiste s’auto-nourrit de ses prémisses, même si elles sont fausses, le vrai le faux ne devenant qu’une affaire d’ami/ennemi : ainsi puisqu’il n’y a pas de traitement qui marche (ce qui est faux) et comme cette maladie est inconnue et qu’elle peut tuer de façon exponentielle (c’est faux également, surtout après plus de 18 mois d’expérience), alors il faut vite vite vite trouver un palliatif — la thérapie génique, censée en quelques mois répondre à la question alors que d’une part cette maladie est très soignable y compris chez les personnes dites « âgées » et ce pour pas très cher, d’autre part la prudence doit prévaloir surtout lorsqu’il s’agit d’autorisations provisoires et alors que d’aucuns faisaient des pieds et des mains contre les OGM qui étaient (qui sont toujours) accusés de « modifier » le génome humain ; mais « vérité en deçà , mensonge au-delà », selon l’adage…

Lire la suite

Après le covid, une cyberattaque mondiale ? — Pierre Hillard

Quel avenir nous réservent nos "élites" mondialisées ? Depuis l'arrivée du covid et les troubles qui en ont découlé, les oligarchies du monde entier semblent vouloir accélérer leur politique sur les peuples. Dans ce numéro de "Politique &Eco", Pierre Hillard, docteur en sciences politiques, dresse le panorama, véritable continuum, de l'idéologie mondialiste des origines à nos jours : de l'ouvrage "Utopia" de Thomas Moore en 1516, en passant par l'esprit des Lumières, l'Union paneuropéenne internationale, jusqu'aux dessins des différentes organisations comme le FMI ou le Forum économique international de Davos de Klaus Schwab, qui redoute une cyberattaque mondiale susceptible de provoquer l'effondrement du système financier international. Un entretien de salubrité publique… à diffuser en masse !

Lire la suite

Algérie — N. Boukrouh : un éclairé avili après la déroute de son clan !

"L’autre avantage du hirak est qu’il a mis à nu bien des choses cachées jusque dans la face cachée de la conscience. Rappeler la maladie de quelqu’un (ici Le Président), en guise d’argument pour taper sur un processus politique en marche vers une nécessaire démocratisation, est un acte fourbe et méprisable. Traiter en plus le Président de la République de son pays de « fou » d’être atteint de « delirium tremens » c’est du délire ! Cela relève aussi de la psychiatrie et non de la politique !" — Djerrad Amar

Lire la suite

Comment la démocratie a été détournée de son but

En république, les élections présidentielles donnent l’occasion au peuple d’élire le chef de l’état pour une période déterminée. En théorie, celui-ci doit en retour œuvrer pour le bien de tous. Le coronacircus a démontré aux yeux des personnes sensées, des personnes qui réfléchissent en mettant les faits en connexion rationnellement que ce n’était malheureusement pas le cas. Voici ce que dit à ce propos Mike Yeadon ancien vice-président de Pfizer : (Vidéo 4 min.)

Lire la suite

Les dessous nauséabonds de la République — L’indécente arrogance des riches et des puissants…

Dans cet article, Christine Deviers-Joncour, celle que la juge Eva Joly suppliait de balancer Roland Dumas - dont les seuls torts étaient de ne pas être pro-sioniste et trop pro-palestinien - et qui l'avait dans un élan de colère, surnommée "la putain de la République" parce qu'elle se refusait à accuser un innocent, nous révèle les excès de cette classe politique corrompue aux ordres de la finance internationale et des lobbys de toutes sortes. Les "dessous" nauséabonds de la République.

Lire la suite

Résultat des législatives en Algérie

Les élections législatives ont abouti à une assemblée quasi identique à celle dissoute par le Président Abdelmadjid Tebboune au mois de février dernier. Des résultats donnent, dans le peloton de tête, les trois partis qui formaient l’Alliance présidentielle d’Abdelaziz Bouteflika. Une situation qui pourrait compliquer la formation du gouvernement.

Lire la suite

Tirs groupés contre l’Algérie, à la veille des élections législatives

C’est devenu une tradition. Depuis le début du Hirak, tout rendez-vous électoral est systématiquement précédé par des salves médiatiques étrangères, agressives contre l’Algérie. En fait, c’est le choix de la voie constitutionnelle de sortie de crise qui est attaquée, car elle ne représente pas ce qui a été concocté par les « druides » occidentaux et leurs serviteurs locaux. Ces « grands » démocrates, spécialistes des potions magiques qui détruisent des pays entiers en moins de temps qu’il ne faut pour le dire, penchent plutôt pour une « phase de transition » avec comme leitmotiv « Yetnahaw Gaa! » (Ils doivent tous partir!).

Lire la suite

Le système Macron est un simulacre

La République est donc en danger, la France d’en haut nous le serine sans désemparer depuis quelques jours. En cause évidemment l’incident survenu à Tain-l’Hermitage où devant des caméras, Emmanuel Macron a été l’objet d’une tentative de gifle. Il faut rappeler que celui-ci est en tournée électorale a priori illégale pour soutenir les candidats de son pauvre parti aux élections régionales et départementales, dont on sait bien qu’elles risquent pour eux d’être cuisantes. De façon tout à fait calculée il s’est précipité tout sourire, affichant un salut bouddhiste et en bras de chemise, pour une séance de serrage de main des populations rassemblées pour l’acclamer. Comme d’habitude, les angles de prise de vue ont été choisis pour transformer visuellement une poignée de spectateurs en foule délirante. Il s’est alors malheureusement trouvé un hurluberlu pour vaguement souffleter le bateleur en inscrivant dans la réalité une envie qui démange au moins la moitié des Français, qui fort heureusement savent très bien qu’il ne faut surtout pas passer à l’acte.

Lire la suite

Le fichage annoncé : ce sera pour une autre fois

Depuis plusieurs années, les comploteurs de Bruxelles et de New-York fomentent un plan secret de fichage de toute la population (lire par exemple Mais comment faites vous pour NE PAS être complotistes ? du 20 avril 2021). L’un des piliers de cette machination est le contrôle des médias. C’est vieux comme le monde. Croyant maîtriser parfaitement ceux-ci, nos comploteurs se sont lancés dans un plan audacieux d’asservissement global : • apeurer les peuples par une pandémie plus médiatique que réelle, • les conduire à se faire vacciner, tous, petits et grands, • mettre en place un passeport dit « sanitaire », dénommé « pass vert » pour mieux faire passer la pilule, • transformer ce « pass vert » en outil de traçage et de contrôle des déplacements de populations entières.(...) Et puis patatras ! Ce plan capote.

Lire la suite

Des sénateurs veulent utiliser le COVID pour nous surveiller massivement

Des sénateurs de la "délégation à la prospective" ont publié un rapport glaçant intitulé "CRISES SANITAIRES ET OUTILS NUMÉRIQUES : RÉPONDRE AVEC EFFICACITÉ POUR RETROUVER NOS LIBERTÉS". Ce rapport vaut vraiment le détour, puisqu'il est probablement le premier document officiel proposant d'adopter en France de façon explicite les mesures liberticides pratiquées en Chine en matière de surveillance de masse et largement développées et revendiquées dans le Great Reset de Klaus Schwbab et du Forum de Davos. Je vous livre ici un panorama complet sur une ténébreuse affaire qui témoigne d'une banalisation croissante du capitalisme de surveillance dans les démocraties libérales.

Lire la suite

Comment les fanatiques du confinement ont conquis le monde

Le Dr Rajeev Venkayya est à la tête d’une entreprise de vaccins, mais s’est présenté comme l’ancien responsable de la politique de lutte contre la « pandémie » pour la Fondation Gates. Alors qu’il travaillait pour la Maison-Blanche de George W. Bush en 2005, il a dirigé un groupe d’étude sur le bioterrorisme. Du haut de son influence — au service d’un président apocalyptique — il a été le moteur d’un changement radical de la politique américaine en cas de pandémie. Il est en fait le père fondateur des confinements.

Lire la suite

La destruction de la destruction en marche

Mélenchon, LR, le RN, les éléphants dem aux USA, les Verts de tous les pays, tous, sont les bras armés ou les complices de la destruction l’implosion de ce qui est foncièrement humain tout en préservant la façade : à l’instar de ces rénovations qui maintiennent debout le devant et installent leur verroterie derrière façon labos de choc dans lesquels mijotent les essais de ces nouveaux produits à fabriquer (nous).

Lire la suite

G7 : photo de famille avec distanciation pas que sociale

À l’heure où le chef de la Maison-Blanche, à l’occasion du G7 réuni en Cornouailles, a pour mission d’unir le camp occidental face à la Chine sur le commerce et les nouvelles technologies, il va d’abord devoir recoller les morceaux de ce même camp sorti groggy de l’épreuve du Covid. En témoigne la menace du Premier ministre britannique de déclencher l’article 16 qui l’autorise à piétiner le protocole nord-irlandais conclu avec l’UE en cas de « graves difficultés économiques, sociales ou environnementales », face aux remontrances de l’UE qui l’accuse de ne pas tenir parole sur ses engagements post Brexit en Irlande du Nord. Le ton est donné. Alors que la chancelière allemande « préconise de trouver une solution pragmatique aux dispositions du traité » post Brexit sur l’Irlande du Nord, le chef de l’État français se contente de sourire quand on lui parle de possible guerre commerciale en cas de déclenchement de l’article 16. Ambiance… Notons au passage que ce G7 a pour mission de lancer un vaste plan mondial d’infrastructures pour les pays pauvres et émergents, baptisé « reconstruire le monde en mieux. » Klaus Schwab devrait applaudir des deux mains à cette initiative de la Maison-Blanche qui vise à aider uniquement ces pays à se relever de la crise du Covid, au détriment de toute la classe moyenne occidentale ruinée par la même occasion, et qui ne figure pas au programme, bien évidemment. Intéressons-nous maintenant à cette photo de famille du G7.

Lire la suite

Audit électoral aux États-Unis : dénouement en vue ?

Une majorité d’Américains commence à s’impatienter : si, comme un faisceau de preuves le démontre, Biden est un président qui n’a pas été élu par le peuple, il est donc illégitime et doit être destitué. La procédure est sans précédent, mais comme l’a affirmé publiquement l’avocate fédérale Sidney Powell au cours du rassemblement organisé fin mai par les patriotes à Dallas, Texas, « c’est la première fois qu’une fraude aussi abjecte a été perpétrée dans notre pays. Trump devrait simplement être réinstallé en fixant une nouvelle journée d’inauguration. »

Lire la suite

Pass sanitaire, ou comment s’asseoir sur l’éthique

Le pass sanitaire est une atteinte aux droits naturels. Le gouvernement a fini par réussir à imposer le pass sanitaire. En transformant le passeport vaccinal en pass sanitaire, moins fermé, il tient formellement parole sur la non-obligation vaccinale. Pour cela il intègre d’emblée la guérison naturelle de l’infection et la possibilité d’un test négatif. Grâce à cela, il court-circuite le débat sur l’éthique de la vaccination de masse que le pass implique, et il essaie d’éviter de braquer ceux qui ne veulent pas être vaccinés. Pour la vaccination, il agira par d’autres voies. En créant un seuil à partir duquel le pass sera obligatoire, il ne serre pas trop le nœud coulant pour éviter que les personnes ne se rebiffent. Serrer viendra plus tard.

Lire la suite