Étiquette : Israël

Les fissures commencent à apparaître à Davos

Le WEF 2024 à Davos — la principale retraite des mondialistes — s’est tenu du 15 au 19 janvier. À bien des égards, il s’agissait d’un événement particulier, car c’était le premier conclave de ce type où les élites affichaient une peur et une appréhension palpables face à la direction que prend la société et au retour de bâton d’une humanité de plus en plus défiante.

Officiellement, le climat et la désinformation ont dominé l’ordre du jour de leur programme, qui a été sponsorisé sous le titre « Reconstruire la confiance ».

Qu’est-ce qui peut bien amener les élites à penser qu’elles ont rompu notre confiance ? se demande-t-on. Il apparaîtra clairement dans leurs moindres gestes au cours du déroulement du symposium que les élites sont terrifiées par les troubles qu’elles ont elles-mêmes créés.

Lire la suite

« Tel que nous l’avons conçu. »

C’est une image qui pourrait appartenir à un film à la fois d’horreur et de science-fiction : Le président des États-Unis, Joe Biden, debout sur un fond trouble, des faisceaux laser rouge vif émanant de ses yeux, sa broche représentant le drapeau des États-Unis brillant de manière proéminente sur sa boutonnière.

Pourtant, ce n’est pas une page de mème ou un compte de troll qui a publié cette image : Elle a été publiée sur la page X de M. Biden au début de la journée de lundi.

Cela donne lieu à toutes les spéculations. Et cela pourrait être un divertissement pour nous écarter de questions cruciales.

Lire la suite

« Leur but est de saper notre État de droit »

Entretien avec Nicolas Quénel.

Nicolas Quénel est journaliste indépendant. Il travaille principalement sur le développement des organisations terroristes en Asie du Sud-Est, les questions liées au renseignement et les opérations d’influence. Membre du collectif de journalistes Longshot, il collabore régulièrement avec Les Jours, le magazine Marianne, Libération. Son dernier livre, Allô, Paris ? Ici Moscou : Plongée au cœur de la guerre de l’information est paru aux éditions Denoël en novembre 2023.

Quand le PCC met en scène sa propre légende dans les rues de Paris…

Lire la suite

Les enfants morts de Gaza

Deux cent soixante noms de bébés dont l’âge était de 0. Des noms de bébés qui n’ont pas pu fêter leur premier anniversaire et qui ne fêteront jamais rien d’autre. Voici quelques-uns de leurs noms : Abdul Jawad Hussu, Abdul Khaleq Baba, Abdul Rahim Awad, Abdul Rauf al-Fara, Murad Abu Saifan, Nabil al-Eidi, Najwa Radwan, Nisreen al-Najar, Oday al-Sultan, Zayd al-Bahbani, Zeyn al-Jarusha, Zayne Shatat. Quels rêves leurs parents avaient-ils pour eux ? Puis il y a des centaines de noms d’enfants d’un ou deux ans, de bambins de trois ou quatre ans, d’enfants de cinq, six, sept ou huit ans, jusqu’aux jeunes qui avaient 17 ans lorsqu’ils sont morts. Des milliers de noms, l’un après l’autre, sur les 11 500 enfants tués par les forces de défense israéliennes à Gaza au cours des quatre derniers mois. La liste défile comme le générique de fin d’un long film, sur fond de musique de deuil. La chaîne Al-Jazeera a publié ce week-end la liste des noms dont elle a connaissance, soit la moitié des 11 500 enfants tués, selon le ministère de la Santé de Gaza. Un enfant tué toutes les 15 minutes, soit un enfant sur 100 à Gaza.

Lire la suite

Ce que PERSONNE ne dit de l’interview de Tucker Carlson sur Poutine

« Mais je ne veux pas parler de Poutine. Parce que tout le monde parle de Poutine. Je veux parler de Carlson. Le Tucker Carlson qui a été soudainement positionné comme une supposée menace anti-establishment pour le système, qui doute de JFK et qui dit la vérité sur le 11 septembre. Le même Tucker Carlson dont le père était directeur de la Voix de l’Amérique. Le même Tucker Carlson qui a censuré et insulté les sceptiques du 11 septembre dans son émission. Le même Tucker Carlson qui a posé sa candidature à la CIA (qui l’aurait refusée).

Comment cette réinvention s’est-elle produite ? Quand cela s’est-il produit ? Pourquoi cela s’est-il produit ?

Et non, je ne prétends pas que tout ce qu’il dit est de facto faux, beaucoup de ses propos sont en fait très justes. »

Lire la suite

La venue imminente du Machiah en Israël : que disent les sages de la Torah ces jours-ci ?

Pour ceux qui s’intéressent à l’eschatologie, étude des événements des temps de la fin, voici une vidéo d’un enseignant de la Torah (très controversé) qui expose les plus récentes révélations de rabbins juifs concernant la venue du Messie, de la 3e guerre mondiale et de la reconstruction du Temple.
Ceci ne doit pas être considéré comme parole d’évangile, mais ça reste intéressant et instructif de connaître la séquence prophétique du point de vue juif.

(Vidéo < 28 min)

Lire la suite

PLAN DE MARQUAGE DE L’HUMANITÉ

Voici un article de Serge Monast dévoilant le projet des dirigeants de ce monde d’offrir tous les hommes et femmes de la planète à Lucifer au travers d’un système de contrôle que la Bible appelle « La marque de la bête ». Ce texte écrit au début des années 90 quand la puce électronique était quasi-inconnue, est d’actualité aujourd’hui. En moins de 30 années seulement, ce qui semblait être de la science-fiction est devenue réalité.

Lire la suite

2024 : Trop de choses vont de travers

Ce sera une année intéressante.

Nous savons que l’âge du pic de performance chez l’homme varie en fonction de l’activité. Pour un athlète, le pic de performance se situe généralement entre 20 et 30 ans, tandis que pour une personne qui rédige des travaux universitaires, il se situe entre 40 et 50 ans. À l’âge de 80 ans, les gens soupçonnent fortement que leur santé et d’autres aspects de leurs performances se détérioreront au cours des 20 prochaines années.

En termes de physique, les économies sont similaires aux êtres humains. Toutes deux sont des structures dissipatives. Elles ont besoin d’une énergie appropriée pour que leurs systèmes continuent de croître et de fonctionner normalement. Pour l’homme, la principale source d’énergie est la nourriture. Pour une économie, c’est un mélange d’énergie auquel l’économie est spécifiquement adaptée…

La croissance et l’effondrement des économies sont tout à fait prévisibles en raison de leur nature de structures dissipatives.

En 2024, l’économie mondiale se comporte de plus en plus comme un homme de 80 ans plutôt que comme une jeune économie vigoureuse.

Lire la suite

Cour Internationale de Justice : Israël doit faire tout son possible pour empêcher le génocide

Israël mène, depuis le 7 octobre 2023, une offensive meurtrière contre la bande de Gaza, qui a fait au moins 25 700 morts, sans compter les milliers de disparus sous les décombres et les 63 740 blessés parmi les Palestiniens…

Constatant les massacres israéliens, l’Afrique du Sud a soumis le vendredi 29 décembre 2023 à la Cour internationale de Justice (CIJ) une requête accusant Israël de se livrer à des « actes de génocide contre le peuple palestinien à Gaza », ce qui a fait naître chez les dirigeants du régime israélien la crainte que Tel-Aviv ne soit accusé de génocide contre les Palestiniens de la bande de Gaza.

Les Points forts de la décision de la CIJ :

Lire la suite

« Le manque de vision et de volonté politique de Poutine pourrait conduire à la Troisième Guerre mondiale. »

Paul Craig Roberts rompt le schéma de la fausse dichotomie, du conflit entre les deux récits dominants, qui accompagne les controverses entre la Russie et l’Occident.

Alors que les centres de propagande occidentaux diabolisent Poutine, les médias alternatifs, qui s’opposent à l’hégémonie américaine, le déifient. Ces derniers le font soit par naïveté et par manque de compréhension de l’organisation et du fonctionnement du pouvoir politique en Russie, soit par intérêt pécuniaire, préférant être des presstitués du Kremlin avec un masque de respectabilité antimondialiste.

L’analyse de Paul Craig Roberts brise les clichés de la propagande décrits ci-dessus, en montrant ce qui est évident pour tout observateur lucide et honnête. Malgré l’image de dictateur et de personne déterminée qu’on lui prête, Poutine se présente comme un homme hésitant, timide et surtout obsédé par le besoin de retrouver la reconnaissance des « partenaires occidentaux ».

Lire la suite

Le voile se déchire : les vérités cachées de Jabotinsky et Netanyahu

Le groupe qui a assassiné 25 000 Palestiniens à Gaza n’est pas représentatif des juifs en général. C’est un héritier d’une idéologie qui n’a pas cessé de commettre de tels crimes depuis un siècle. Thierry Meyssan retrace l’histoire des « sionistes révisionnistes » de Vladimyr Ze’ev Jabotinky à Benjamin Netanyahu.

Lire la suite

Le discours du président argentin a été froidement accueilli à Davos

Javier Milei :
« Je suis ici aujourd’hui pour vous dire que l’Occident est en danger. Il est en danger parce que ceux qui sont censés défendre les valeurs de l’Occident sont cooptés par une vision du monde qui, inexorablement, conduit au socialisme, et par conséquent à la pauvreté. »

« La pierre angulaire de notre credo dit que tous les hommes sont créés égaux, que nous avons tous les mêmes droits inaliénables accordés par le Créateur, parmi lesquels la vie, la liberté et la propriété. »

Lire la suite

Bill Gates et Epstein : 30 ans de trafic, de chantage et d’espionnage avec les services secrets

Et si le chantage lié à la prostitution de mineurs tenait tout le réseau du pouvoir global ? Cet article de Whitney Webb parcourt les liens de Jeffrey Epstein, un agent des services israéliens, avec le monde de la politique, de l’informatique et de la santé.

Vous apprendrez dans cet article que :
• Mélinda Gates a divorcé à temps par peur d’être impliquée dans le procès Epstein.
• Bill Gates et Jeffrey Epstein se connaissaient depuis le début des années 1990, notamment par l’intermédiaire de Ghislaine et Isabelle Maxwell.
• Jeffrey Epstein et toute la famille Maxwell sont au service du Mossad : Robert Maxwell, le magnat de la presse assassiné, Isabel et Christine, Ghislaine, leurs enfants.
• Isabel Maxwell était propriétaire de Touchcomm, un logiciel d’espionnage qu’elle a vendu à Microsoft. Isabel Maxwell est aussi une « pionnière de la technologie », conseillère pour le Forum économique mondial.
• Bill Clinton a été le principal objet du chantage sexuel exercé par Epstein dans les années 1990
• Epstein et Bill Gates étaient « très liés » aux Clinton et ont beaucoup travaillé ou investi ensemble, avec leurs fondations.
• Epstein s’est baladé avec le bras droit de Gates/Microsoft en Russie.
• Epstein a été impliqué dans la recherche scientifique, la génétique et les neurosciences
• Des clubs comme A Small World et Edge fund (financé par Epstein) ont réuni tout un petit monde que l’on cite beaucoup dans des dossiers pédophiles : Harvey Weinstein, Jeffrey Epstein, Lynn de Rotschild, Nicole Junkerman, Paul Allen (Microsoft), Naomi Campbell, Andnan Kashogghi… enfin tous les noms déjà cités dans les dossiers de pédophilie.
ET beaucoup d’autres choses encore…

Lire la suite

L’art de la guerre sous Poutine : Les mercenaires étrangers sont grassement payés et reçoivent la citoyenneté russe

Depuis le début de l’opération militaire spéciale en Ukraine, l’administration Poutine a hésité à recourir à des mobilisations citoyennes massives pour s’assurer une victoire rapide et décisive. L’économie russe n’a pas non plus été mise sur le pied de guerre. C’est que dans ce pays, le facteur économique a subjugué le facteur politique et que les requins du secteur privé influencent totalement le processus décisionnel. Les objectifs vagues de Poutine — démilitarisation et dénazification — sont restés des abstractions pendant près de deux ans de guerre. Les patriotes russes objectent à l’administration de Poutine que la société russe n’a pas été mobilisée sur la base de la guerre. Ainsi, il existe actuellement deux Russies : l’une qui verse son sang sur les champs de bataille de l’Ukraine, et l’autre qui poursuit son mode de vie pacifique, en ayant des jours fériés réguliers, en allant à des concerts, au restaurant et en vacances, en faisant la fête et en s’amusant. C’est une sorte de fête en temps de peste, pour reprendre l’expression d’Alexandre Pouchkine.

Bien que dès le début de l’intervention militaire russe en Ukraine, et avec beaucoup de retard, une mobilisation partielle ait été effectuée, plusieurs sources notent que bien que la partie ukrainienne ait perdu un nombre beaucoup plus important de troupes, elle parvient toujours à maintenir une supériorité numérique sur les Russes. Et ce, alors que la Russie a une population supérieure à celle de l’Ukraine d’environ 120 millions d’habitants et un potentiel militaire infiniment plus fort, même si l’Occident a soutenu financièrement et techniquement Kiev.

Quelle peut être la cause de cette réticence des dirigeants russes à mener une guerre rapide, efficace et avec un minimum de sacrifices humains en Ukraine et à sauver les Russes de ce pays du génocide organisé par le régime sioniste de Kiev ?

Lire la suite

Bonne année ou bonne fin du monde ?!

Bon-ne an-née… Ces deux mots sonnent-ils comme une prière, un mantra, un mensonge à soi-même, une manière de conjurer le mauvais sort ou ont-ils la valeur d’un « bon appétit » ?
Le fameux « bon appétit » que nous, riches occidentaux, nous lançons pour nous motiver ? Il faut dire que nous ne savons pas ce qu’est la faim, la vraie, et qu’il faut bien s’encourager pour supporter l’excès de calories que nous nous apprêtons à ingérer.

Lire la suite

Quand Dostoïevski dénonce la Babylone mondialiste et l’homoncule occidental…

Ici il ne s’agit pas comme dans Crocodile d’un conte fantastique et comique, mais d’un ensemble de réflexions échevelées et épouvantées face à la grande modernité infernale occidentale et son troupeau bourgeois et consommant. Les cibles de ce voyage pas comme les autres sont surtout Londres et Paris, les deux capitales les plus folles alors de cet occident qui fonctionne en mode turbo maintenant, contre le monde (toujours…) et contre sa population toujours plus hébétée et « hallucinée »

Lire la suite

Le lobby israélien dans la politique russe ou à la recherche de la Khazarie perdue

La récente déclaration du ministre russe des Affaires étrangères, Sergey Lavrov, le 28 décembre, a suscité les réactions les plus vives dans la presse internationale, tout en surprenant, voire en déroutant, plusieurs observateurs de l’actualité internationale. Cet homme d’État expérimenté ne pouvait pas improviser sur un sujet aussi explosif que la guerre totale d’Israël contre les Palestiniens de la bande de Gaza. Il est clair que chaque phrase de cette déclaration officielle a été préparée avec la plus grande minutie. Elle ne peut être le résultat d’une improvisation spontanée de ce dignitaire russe…

« Israël poursuit des objectifs similaires à ceux de la Russie — Lavrov ».

Est-ce vrai ? Si c’est le cas, nous devons nous demander depuis combien de temps cette similitude ou ces objectifs entre la Russie et Israël existent-ils ? Depuis « l’époque Gorbatchev » ? Depuis « l’ère Eltsine » ? Depuis « l’ère Poutine » ? Ou peut-être depuis 1917 ? Nous devons garder à l’esprit une coïncidence importante : La déclaration Balfour et le coup d’État bolchevique ont eu lieu la même année fatidique, en 1917.

Lire la suite

Un mauvais pronostic pour le colonialisme anglo-saxon

Le colonialisme anglo-saxon a connu plusieurs itérations, chacune impliquant un type de piraterie différent. Dans sa forme initiale, il s’agissait de violer et de piller les navires en mer (les galions espagnols en particulier) et les communautés côtières, souvent par l’intermédiaire de corsaires — un euphémisme pour désigner les pirates officiellement sanctionnés. Dans sa forme intermédiaire, elle impliquait l’occupation, principalement de communautés côtières, la nomination d’un gouverneur et le stationnement de troupes, l’objectif global de l’entreprise, c’est-à-dire la piraterie, restant intact : l’extraction de richesses, mais avec l’avantage supplémentaire de maintenir des monopoles de marché pour les industries nationales dans le centre impérial. Divers mouvements de libération nationale au cours du XXe siècle ont mis fin à ce type de piraterie, et les industries nationales, pour rester rentables, ont été contraintes de délocaliser leur production, se passant de la plupart des types d’exportations physiques (à l’exception des armes, des marchandises et des déchets) en faveur des services, principalement financiers — un euphémisme pour divers types d’usure et d’extorsion.

Lire la suite

Nouvelles de la guerre mondiale…

Théâtre ukrainien : Poutine est aux abois pour l’Occident, la guerre « doit durer des années ». Pour ceux ayant un minimum d’objectivité, l’armée ukrainienne est physiquement brisée, moralement démolie, les troupes ne veulent plus monter au front, dans une proportion de 70 %. On a tenté de combler les pertes en mobilisant n’importe qui, ce qui a abaissé le niveau global de l’armée avec des soldats peu formés et encore moins motivés. De fait, le front ukrainien semble craquer, surtout la troisième ligne de défense (et la dernière). Contrairement à ce qu’on dit en ouest collectif, 2024 verra sans doute l’effondrement de l’Ukraine.

Lire la suite

Noël à la source !

Noël est un moment aussi enraciné en Europe que le sont nos cathédrales ou, plus modestement, nos églises de villages.

Il semblerait que sa célébration continue à offusquer certaines sensibilités non chrétiennes et les obsédés du « vivrensemble » à tout prix déploient des prodiges d’inventivité pour « gommer » le caractère supposé « ostentatoire » et « agressif » (sans blague !) de cette fête.

Lire la suite

3 ans de combat. Et après ?

Rétrospective par Alexandre Juving-Brunet des trois dernières années de combat mené depuis le choc du Covid-19 et jusqu’à la Foncière Financière Libre, en passant par les manifestations, blocages de péages, pétitions, campagnes présidentielle puis législative, Franc Libre, emprisonnement, coups bas et tordus, les belles rencontres comme les grandes déceptions. L’heure est au bilan pour aborder la prochaine étape ou plutôt… la prochaine grande Épreuve collective.
(Vidéo 1 h 41)

Mise à jour :
Vous souhaitez que Justice soit faite ? Alors allez la chercher.
(Vidéo 6 min)

Lire la suite

Dix choses qui changent sans les combustibles fossiles

Il est aujourd’hui courant de parler de l’abandon des combustibles fossiles pour prévenir le changement climatique. C’est à peu près le même résultat qui se produit si nous manquons de combustibles fossiles : nous perdons des combustibles fossiles, mais c’est parce que nous ne pouvons pas les extraire. Pratiquement personne ne nous dit à quel point le système actuel dépend des combustibles fossiles.

L’économie est extraordinairement dépendante des combustibles fossiles. S’il n’y a pas assez de combustibles fossiles pour tout le monde, il est probable que l’on se batte pour obtenir ce qui est disponible. Certains pays risquent d’obtenir bien plus que leur juste part, tandis que le reste de la population mondiale ne disposera que de très peu de combustibles fossiles, voire d’aucun.

Si la perte totale ou quasi totale des combustibles fossiles représente un risque pour une partie de la population mondiale, il pourrait être utile de réfléchir à certaines des choses qui pourraient mal tourner. Voici quelques-unes de mes idées sur les choses qui changent, principalement pour le pire, dans une économie privée de combustibles fossiles.

Lire la suite

La survie de la domination de Washington sur l’ONU

Lors de leur création, les Nations unies portaient un idéal d’égalité des peuples et des nations. Cependant, dès les premiers mois de son fonctionnement, Washington et Londres ont soutenu Israël contre le peuple palestinien. Puis, Washington a falsifié le Conseil de sécurité en faisant siéger Formose à la place de la Chine et en provoquant le boycott de l’URSS. Aujourd’hui, la domination des États-Unis sur cette institution est dénoncée par une vaste majorité d’États membres. Tandis que les BRICS se placent en ordre de bataille pour que l’institution revienne au Droit international.

Lire la suite