Une nouvelle menace plane sur Notre-Dame de Paris : ce que l’incendie a épargné, le diocèse veut le détruire

Une nouvelle menace plane sur Notre-Dame de Paris : ce que l’incendie a épargné, le diocèse veut le détruire

09/12/2021 (2021-12-09)

[Source : La Tribune de l’Art (latribunedelart.com)]

Le 15 avril 2019, le monde découvrait, stupéfait et bouleversé, les images de Notre-Dame en feu. Alors que les décombres fumaient encore, des millions de personnes, de toutes nationalités, se sont spontanément mobilisés pour rassembler l’argent nécessaire à la restauration du monument. Près d’un milliard d’euros ont été ainsi réunis. Ces dons étaient autant de déclarations d’amour à la cathédrale Notre-Dame. Ils témoignaient ainsi de la confiance dans notre capacité à faire revivre ce sublime patrimoine artistique et spirituel.

Mais aujourd’hui, cette résurrection est gravement compromise par un projet d’aménagement de l’intérieur du monument. Le diocèse de Paris veut en effet profiter du chantier de restauration pour transformer l’intérieur de Notre-Dame en un projet qui en dénature entièrement le décor et l’espace liturgique. Il estime ainsi que les destructions de l’incendie sont l’occasion de transformer l’appréhension du monument par le visiteur, alors même que celui-ci s’est limité à la toiture et à la flèche et n’a rien détruit de patrimonial à l’intérieur.

Ces propositions de modifications affectent le mobilier, l’éclairage et la circulation. Les auteurs de ce projet cherchent à mettre en place un autre parcours, une autre expérience du monument, alors même que Notre-Dame offre déjà un parcours, qu’elle est déjà un discours. Pour ne prendre qu’un exemple, l’organisation conçue par Viollet-le-Duc repose sur un principe de gradation des espaces qui existait déjà à la fin du moyen-âge et qu’il a restauré. Les premières chapelles ont un décor sommaire pour permettre une montée progressive vers la splendeur du chœur. Et ainsi de suite. Tout fut savamment pensé et arbitré.

Or ce qu’imagine aujourd’hui le diocèse réduit à néant la conception patiemment élaborée par Viollet-le-Duc. Le projet prévoit l’installation de bancs amovibles, d’un éclairage changeant en fonction des saisons, de projections vidéo sur les murs, etc., autrement dit les mêmes « dispositifs de médiation » à la mode (et donc déjà terriblement démodés) que l’on trouve dans tous les projets culturels « immersifs » où bien souvent la niaiserie le dispute au kitsch.

Ce tragique incendie nous offre pourtant une chance exceptionnelle, une occasion absolument unique : la restauration du décor de Viollet-le-Duc. Nous sommes en effet en mesure de faire renaître un décor d’ensemble cohérent et d’une grande perfection formelle. L’architecte génial, soucieux de prolonger et d’achever le travail des bâtisseurs du moyen-âge, avait conçu une œuvre d’art totale, faisant se correspondre architecture et décor, peinture et sculpture, ébénisterie et orfèvrerie, vitraux et luminaires. Guidé par une vision très précise d’un idéal artistique et spirituel, il avait élaboré et mis en œuvre la cathédrale des cathédrales.

Respectons l’œuvre de Viollet-le-Duc, respectons le travail des artistes et des artisans qui ont œuvré pour nous offrir ce joyau, respectons tout simplement les principes patrimoniaux d’un monument historique. Ce chantier de restauration doit nous permettre de retrouver l’authenticité du lieu et de son expérience, en replaçant les bonnes œuvres aux bons endroits, dans une harmonie et une cohérence d’ensemble.

La France fera l’admiration de tous pour avoir su mener une restauration qui restituera au monde un monument sublime. Nos architectes, nos restaurateurs et tous les métiers d’art auront ainsi, selon les mots du président de la République, rendu Notre-Dame plus belle qu’avant l’incendie, c’est-à-dire aussi sublime qu’elle nous avait été léguée.

Jean-Claude Allard, Général (2S)
Pierre Arizzoli-Clémentel, directeur général honoraire du château et du domaine de Versailles et des Trianons, ancien chargé de mission pour l’histoire de l’art à l’Académie de France à Rome, Villa Médicis.
Gérard Audinet, conservateur général du Patrimoine
Pascal Avot, conseil en communication
Françoise Baligand, conservateur en chef honoraire du patrimoine en charge de la conservation du patrimoine religieux de la ville de Douai
Stéphane Bern, animateur de télévision, défenseur du patrimoine
Bernard Berthod, conservateur du Musée de Fourvière, consulteur émérite de la Commission pontificale pour les Biens culturels de l’Eglise
Sami Biasoni, Docteur en philosophie, Essayiste
Guillaume Bigot, Directeur Général, IPAG Business School
Françoise Boudon, historienne de l’architecture
Marion Boudon-Machuel, professeure en histoire de l’art moderne, Université de Tours/CESR
Michel Bouleau, magistrat administratif honoraire
Christophe Boutin, Professeur de droit public à l’Université de Caen
Jean-François Braunstein, Professeur de philosophie à l’Université Paris 1 Sorbonne
Jean-Marie Brohm, professeur émérite de sociologie à l’université Montpellier 3
Belinda Cannone, écrivain
Maria Teresa Caracciolo, chargée de recherche honoraire au CNRS, université de Lille 3, présidente de l’association des Cahiers d’Histoire de l’Art
Sébastien Celeri, architecte du patrimoine
Jean-Loup Champion, historien de l’art, éditeur, sculpteur
Élie Chouraqui, cinéaste
Maurice Culot, architecte, auteur, éditeur de livres d’architecture, Lauréat 2019 du prix d’architecture américain Driehaus
Sara Daniel, journaliste, écrivain
Antoine Daudré-Vignier, architecte D.P.L.G
Sophie Defrance, conservateur pour les collections romanes, Londres, British Library
Jérôme Delaplanche, historien de l’art
Damien Delgrossi, attaché de conservation du patrimoine
Marie-Hélène Desjardins, conservateur en chef du patrimoine en retraite
Albert Doja, professeur d’anthropologie, Université de Lille
Jean Dupèbe, professeur émérite des universités
Annick Duraffour, agrégée de Lettres modernes
Valérie Expert, journaliste
Michel Fichant, professeur émérite, Paris Sorbonne
Alain Finkielkraut, philosophe, membre de l’Académie française
Jean-Charles Fitoussi, cinéaste
Jacques Foucart, conservateur général honoraire du patrimoine (Musée du Louvre, département des Peintures)
Elisabeth Foucart-Walter, conservateur général honoraire du patrimoine (Musée du Louvre, département des Peintures)
Angéline Foucray, doreur ornemaniste
Renée Fregosi, philosophe et politologue
Véronique Gerard Powell, maître de conférences honoraire, Sorbonne Université
Jean Giot, professeur émérite, Université de Namur
Monique Gosselin-Noat, professeur émérite, Université Paris-Ouest-Nanterre
Thibaut Gress, ancien élève de l’École Normale Supérieure, agrégé et docteur en philosophie, professeur en CPGE.
Yana Grinshpun, MCF Sciences du Langage Paris III
Philippe Gumplowicz, professeur de musicologie
François Hagnéré, Historien de l’art et de l’architecture
Françoise Hamon, professeur émérite d’histoire du patrimoine, Paris-Sorbonne
Philippe Hamon, professeur émérite Sorbonne Nouvelle
Hubert Heckmann, maître de conférences en littérature française du Moyen Âge à l’Université de Rouen
Philippe d’Iribarne, directeur de recherche, CNRS
Pierre Jacky, historien de l’art
Jean-David Jumeau-Lafond, docteur en histoire de l’art
Benoît Kanabus, docteur en philosophie, maître de conférences en droit privé et essayiste
Maya Khadra, enseignante, journaliste
Jean-Pierre Krief, réalisateur
Georges Kuzmanovic, président de République souveraine
Françoise Laborde, journaliste, essayiste
Claire de Lalande, Conservateur du patrimoine au musée Dobrée, Grand patrimoine de Loire-Atlantique
Hélène de Lauzun, ancienne élève de l’Ecole Normale Supérieure de la rue d’Ulm, agrégée et docteur en histoire.
Thomas Lévy-Lasne, peintre
Anne-Marie Le Pourhiet, Professeur de droit public à l’Université Rennes 1
Bérénice Levet, docteur en philosophie, essayiste
Alain Lompech, critique musical et journaliste
Fadila Maaroufi, directrice de l’Observatoire des fondamentalismes (Bruxelles)
Antonin Macé de Lépinay, inspecteur des collections, Mobilier national
Pierre Manent, philosophe
Aurélien Marcq, haut fonctionnaire
J. Patrice Marandel, conservateur en chef honoraire, Los Angeles County Museum of Art
Daniel Marchesseau, conservateur général honoraire du patrimoine
Isabelle de Mecquenem, professeur de philosophie
Alain Mérot, professeur émérite d’histoire de l’art moderne, Sorbonne-Université
Naïma M’Faddel, essayiste, conseillère en politique de la ville, chevalier de l’ordre national du mérite
Dominique Millet-Gérard, professeur émérite à la Sorbonne
Anne-Elisabeth Moutet, journaliste
Matthieu Noli, écrivain
Pierre Nora, historien, membre de l’Académie française
Hala Oukili, journaliste
Bernard Paqueteau, maître de conférence en sociologie et diplomate en secteur d’actions culturelles, retraité
Rémi Pellet, professeur de droit, Université de Paris
Jean-Marie Pérouse de Montclos, directeur de recherche au CNRS
Pascal Prévost, chirurgien des hôpitaux (en retraite)
Benjamin Randow, romancier
Olivier de Rohan-Chabot, président de la Sauvegarde de l’Art français
Jean-Marie Rouart, écrivain, membre de l’Académie française
François Roudaut, professeur des universités
Catherine Rouvier, Docteur d’Etat en Droit Public, Avocat ,Maître de conférences des Universités
Clotilde Roy, historienne de l’art
Didier Rykner, directeur de la rédaction de La Tribune de l’Art
Xavier-Laurent Salvador, maitre de conférence HDR en linguistique médiévale
Marc Scherer, conservateur d’État des bibliothèques
Damien Serieyx, éditeur
Claire-Mélanie Sinnhuber, compositeur
Bruno Sire, président honoraire université Toulouse Capitole
Jeremy Stubbs, journaliste essayiste et conférencier
Jean Szlamowicz, linguiste, professeur des universités
Wiktor Stoczkowski, directeur d’études à l’EHESS
Pierre-André Taguieff, directeur de recherche au CNRS
Pierre Téqui, historien de l’art
André Tiran, professeur émérite, Université Lumière Lyon-2
Gennaro Toscano, professeur des universités
Dominique Triaire, professeur émérite des universités (littérature française)
Caroline Valentin, avocat, essayiste et éditorialiste
Sophie Valles, auteur
Pierre Vermeren, professeur d’histoire à Paris1
André Versaille, Ecrivain, documentariste
Marin de Viry, écrivain
Ibn Warraq, auteur

image_pdfPDF A4image_printImprimer
S’abonner
Notification pour
Nom ou pseudonyme
Adresse courriel (facultatif)
Votre site Internet (facultatif)
1 Commentaire (en rapport avec l'article et compréhensible, SVP)
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires