Réflexions sur la révolte agricole

29/01/2024 (2024-01-29)

Par Anonyme

Partant de :

Diverses infos venant de « l’opposition de façade » et d’amis qui « voient »… « Derrière le masque vert » pour citer le titre du livre de Rosa Koire, la première à nous avoir averti de l’« Agenda 21 » et qui a payé de sa vie pour cela…

Nous pouvons observer que la « Sécurité Sociale Alimentaire » fait son apparition « officielle » :

Voici, relayé par ISF du collectif pour une Sécurité Sociale de l’Alimentation, un documentaire réalisé par deux agronomes.
Il est en libre visionnage pendant encore 7 jours :

« En raison des mobilisations agricoles qui ont lieu en ce moment dans toute la France, nous mettons notre documentaire Tu nourriras le monde en ligne en accès libre sur notre site internet : https://parolesdepaysans.wixsite.com/parolesdepaysans/tu-nourriras-le-monde

Et sur YouTube : https://www.youtube.com/watch?v=MbSaUIHpgg8&t=10s

N’hésitez pas à le partager à tous ceux qui cherchent à mieux comprendre ce qui se joue réellement en ce moment !
On a créé une page AlloCiné pour tenter de donner un peu de visibilité au film, n’hésitez pas à y déposer un commentaire.

Bien à vous,
Nathan Pirard & Floris Schruijer
Co-réalisateurs du documentaire »

Rien que la présentation du film me donne la nausée… Ingénieurs agronomes… Agro Paris Tech… « Débat citoyen »… « Pour une planète soutenable » nous sommes donc en plein dans la ligne de l’Agenda 21… Merci les Rockefeller, Klaus Schwab et cie…

[Mise à jour, après visionnement du documentaire :]

Je viens de finir de visionner « Tu nourriras le monde », film documentaire pas si nauséeux que je le pensais finalement, surtout en 1re partie où il est retracé tout l’historique de la politique agricole française, puis européenne, sans trop de concessions. Mais ce que Nathan Pirard et Floris Schruijer, les co-réalisateurs du documentaire, ne voient pas, c’est qu’ils sont dans un système qui est en train de ravager tout le vivant, et qu’eux-mêmes font partie de ce système. Ils sont totalement dans la doxa de la « transition écologique » et du « développement durable » sans avoir pris conscience des énormes mensonges et manipulations qu’il y a derrière ces « beaux mots » contenus dans les ODD ou Objectifs du Développement Durable. Voir à ce sujet le travail de Rosa Koire auteure du livre « Derrière le masque vert — L’agenda 21 démasqué », ici une vidéo avec une interview de Rosa durant les 7 premières minutes.

Le film documentaire « Tu nourriras le monde » parle de désertification des campagnes, du déclin du service publique en prenant l’exemple de la poste, des écoles, ils ne voient pas l’agenda, c’est-à-dire que tout cela a été prémédité et obéit à la mise en place de l’Agenda 21 ([pour 21e siècle] de l’ONU. Ils ne le voient pas alors que leur génération, qui — biberonnée aux mensonges et à la propagande depuis la tendre enfance — est complètement actrice de cette situation, tout comme les « aînés » ont été acteurs de l’engrenage à la production, de l’appauvrissement des sols, de la perte d’autonomie alimentaire, etc., malgré eux, eux aussi, en leur temps.

Tout comme les agriculteurs qui manifestent actuellement : plus ils se débattent dans le filet, plus le filet se resserre sur eux…

Le documentaire est par ailleurs très édulcoré : pas d’allusion au taux élevé de suicide des paysans ces dernières années, rien sur le codex alimentarius, beaucoup d’éoliennes sur les images, mais aucune information sur les dégâts causés par celles-ci, non seulement sur les humains, mais aussi sur les animaux domestiques, sur la faune, les insectes et la végétation. Certains agriculteurs font allusion à la sécheresse ou autre aléa météo, mais rien sur la modification intentionnelle de la météo et du climat [ou géo-ingénierie], rien sur la modification du cycle de l’eau… Le reportage sur le couple agriculteur bio est mignon, mais quid de l’agriculture bio qui n’est pas exempte d’OGM, et où les semences ne sont plus reproductibles, et que dire de l’agriculture intensive « bio » qui se profile de plus en plus ? Les auteurs en ont-ils même connaissance ? Quant à la Safer, c’est assez gentillet…

Selon les dires d’un certain Emmanuel : « Le futur sera numérique, robotique et génétique »… Et dans « Agro Paris Tech », il y a bien « Tech » n’est-ce pas ?

Ces deux jeunes diplômés sont complètement au service de l’Agenda 21 ; ils voient bien dans le rétroviseur, cependant, je vois qu’ils sont pris dans les filets et participent à la mise en place des pièges tendus par ceux-là mêmes qu’ils pensent dénoncer.

Voici un article que je trouve très éclairant sur le même sujet, et que je vous recommande fortement :

Pour approfondir

Arnaud Rousseau, le faux paysan à la tête du mouvement blocage autoroutier :

« Le président de la FNSEA, Arnaud Rousseau, prévoit des mobilisations (blocages d’autoroutes) dans 85 départements d’ici vendredi » :

https://www.lamontagne.fr/paris-75000/actualites/colere-des-agricultures-le-point-sur-les-autoroutes-bloquees-et-fermees-en-france_14440778/

Il veut même bloquer les marchés dans les villes où pourtant ce sont les agriculteurs qui peuvent fixer eux-mêmes leurs prix via leurs vendeurs sur place :

https://www.leparisien.fr/societe/agriculteurs-en-colere-pourquoi-des-manifestants-menacent-de-bloquer-le-marche-de-rungis-27-01-2024-H5PCJX65ARBCZKK4ZGH2MMFN7Y.php

Pourquoi cet agent de la PAC politique agricole européenne agroalimentaire pousse-t-il les paysans naïfs à bloquer les autoroutes en disant que c’est la solution pour que l’État leur donne ce qu’ils veulent ?

Pourquoi est-ce un PDG d’un groupe agroalimentaire (pesticides/OGM) qui représente le mouvement de la paysannerie en France ?

Arnaud Rousseau est :

  • – président de la FNSEA (seul syndicat admis à la négociation avec l’État), l’ancien titulaire de la FNSEA étant Xavier Beulin (DcD), ex-président du groupe laitier LACTALIS. (comme quoi les syndicats paysans sont toujours représentés par les multinationales) ;
  • – il veut transformer des terres agricoles en terres pour biocarburants et il met son entreprise agroalimentaire à la bourse, donc laisse les actionnaires banquiers Rothschild et Cie décider des prix des denrées alimentaires
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Avril_ (entreprise) ;
  • – président du groupe agroalimentaire AVRIL (Isio4, Lesieur, Matines, Puget, etc.)
    https://www.egaliteetreconciliation.fr/Arnaud-Rousseau-le-faux-paysan-a-la-tete-de-la-FNSEA-74797.html ;
  • – directeur général de Biogaz du Multien, spécialisé dans la méthanisation ;
  • – administrateur de Saipol ;
  • – président du conseil d’administration de Sofiprotéol, qui finance des crédits aux agriculteurs ;
  • – leader français de la transformation de graines en l’huile ;
  • – maire (sans étiquette) de sa commune Trocy-en-Multien (Seine-et-Marne) ;
  • – vice-président de la communauté de communes du pays de l’Ourcq ;
  • – éleveur du Gers qu’il prétend représenter avec son syndicat ;
  • – patron d’exploitations agricoles, 700 hectares, principalement des céréales oléagineuses (colza, tournesol) mais aussi du blé, de la betterave, du maïs, et de l’orge ;
  • – diplômé de l’European Business School de Paris avec le courtage de matières premières agricoles, c’est-à-dire leur mise en vente sur les marchés financiers ;
  • – Il défend une agriculture productiviste française pour nourrir les Français, mais consacre ses champs à une production majoritairement destinée à l’export ;
  • – Il soutient les agriculteurs qui se plaignent de l’augmentation des taxes sur le gazole non routier (GNR), mais il a entériné cette hausse cet été, lors des négociations avec le gouvernement sur le projet de loi de finances ;
  • – Avec ses homologues grands céréaliers, il est l’un des principaux bénéficiaires de la PAC, quand les petits éleveurs, ceux-là mêmes dont la colère déborde dans le Sud-Ouest sont les plus lésés ;
  • – C’est pourquoi il ne peut répondre aux demandes des manifestants sur la hausse du GNR, qu’il a validée, ni sur les marges des groupes agroalimentaires, lui qui en dirige un
    https://www.humanite.fr/social-et-economie/agriculteurs/a-la-tete-de-la-fnsea-qui-est-arnaud-rousseau-le-businessman-qui-voulait-passer-pour-un-paysan.

Propositions et constats

Au lieu d’appeler tout le peuple français à squatter les campagnes et forêts désertes des milliardaires, les agriculteurs manipulés par des agents doubles du NWO[1] bloquent les sorties des villes (autoroutes) empêchant les citadins d’en sortir.

Ils aident les élites pour transformer les villes en prison en bloquant les autoroutes.

Ils savent le plan de l’élite de destruction de l’agriculture, et ils accélèrent ce plan en bloquant les villes, en empêchant les campagnes d’être repeuplées en nombre par les citadins.

Construisons notre Nouveau Monde dans les campagnes, et arrêtons de trouver des solutions en ville, et de bloquer les sorties des villes, car c’est comme bloquer les sorties des prisons, laissez s’échapper les bagnards citadins vers les campagnes, et arrêtez d’être manipulés.

Une vidéo qui montre comment les gueux se font manipuler pour toujours faire des manifestations dans les Smart Cities, au lieu de construire leur monde libre HORS DE L’ENCLOS :
https://crowdbunker.com/v/t9nnza2xat

La plupart des gens croient toujours qu’il est possible de « réformer » le système, donc ils convergent vers les lieux de « gestion » de la merdasse étatico-marchande : les villes.

Réappropriation des terres et création d’un autre monde, le nôtre, celui de l’Humanité vraie, qui commence par réorganiser une agriculture saine, nourricière, base d’une société vraie et articulée, en plus d’être une nécessité absolue de vie.

La vie du bien-être ensemble commence par le bien manger. La bonne table mène aux bonnes relations sociales, au vivre ensemble sain et ancré dans la réalité.

Là est notre nature humaine. On est ce qu’on mange, c’est aussi simple que ça, et quand on voit la merde qui arrive dans nos assiettes quotidiennement, on ne peut être que de la merde.

Sortir de la spirale marchande infernale. Nous réinscrire dans la vie véritable de l’être joyeux, satisfait de sa vie individuelle et collective.
Ça vient, ça vient. De plus en plus de gens comprennent et seront bientôt prêts à la bascule…

Vive la Commune Universelle de notre humanité enfin réalisée !…

Donc le gouvernement utilise les agriculteurs pour la fausse solution de bloquer les villes, qui correspond à leur agenda.

Bloquer les villes correspond à :

  • – l’agenda 2030 des villes 15 minutes « Smart City » ;

Pas « à jour » de vos injections ? Vous avez dépassé votre allocation carbone hebdomadaire ? Vous vous êtes aventuré en dehors de votre quartier désigné « 15 minutes » ? Oups, pas d’argent pour toi !

  • – le confinement, préparer les futurs rafles pour la piqouze forcée et interdire les gens de s’échapper des villes (quand ils ont commencé le confinement 2020 de Nice, avec les premiers morts injectés, beaucoup de gens ont pu s’échapper des villes pour échapper au maire facho piqouzeur de Nice) ;
  • – à aucun moment, ces « résistants » ne proposent :
    • – de lutter contre la 5G,
    • – de lutter contre les caméras (qui fichent tous les opposants),
    • – de réclamer l’énergie libre ;
    • – de distribuer des tracts pour inviter les gens à venir se fournir directement dans leur campagne.

Si le carburant est trop cher, ils n’ont qu’à faire venir les gens chez eux, au lieu de venir vers eux, mais comment les citadins peuvent-ils venir dans les fermes rurales acheter leurs produits, si les agriculteurs bloquent les villes ?

C’est contre-productif leur truc, et c’est justement cela que le gouvernement veut, empêcher les citadins de se nourrir, en les empêchant de sortir des villes en utilisant les manifestants agriculteurs pour bloquer les autoroutes.

Et c’est contre-productif de se tourner vers le gouvernement, demander des solutions au gouvernement, reconnaître que le gouvernement est le chef, au lieu de créer un propre monde à eux, indépendant.

Les faux résistants préfèrent réduire encore plus l’indépendance des citadins en bloquant les villes, comme si cela changeait quelque chose, car les riches qui nous gouvernent vivent dans des châteaux dans les campagnes (demandez à Sakozy qui a son château avec ses oliviers et ses vignes au sud de la France, comment il doit rire du blocage des villes qui affament les gueux, après le génocide des gueux citadins par ces blocages des autoroutes).

Sinon, on peut faire un album de musique (avec chansons sur potager, contre la hausse carburant, contre la hausse des taxes terre) dont le bénéfice reviendra à chaque groupe local d’agriculteur (une dizaine maxi), et non pas un groupe national ou régional ou communal qui risque d’être contrôlé par le PDG d’une multinationale agroalimentaire qui peut être aussi en même temps le maire d’un village (donc, présider le groupe communal).

Organiser des recherches sur l’énergie libre, pour créer un camion d’énergie libre qui ferait des distributions au marché en ville après avoir collecté les denrées dans toutes les campagnes.

Un site s’est mis au troc pour soutenir les petits producteurs, mais curieusement, il n’est plus à jour (juin 2023) dérangeait-il le NWO ou problème de récolte annuelle ?
https://www.lepotiron.fr/

Le seul blocus qui marche c’est de bloquer les villas et les châteaux des milliardaires. Mais bloquer les villes, c’est justement dans le programme d’agenda 2030 des élites.

Solutions accessibles à tous :

  • – organiser des cueillettes comestibles dans les bois et les forêts publics (75 % des forêts sont privatisés) ;
  • – cultiver des comestibles qui poussent tout seuls une fois plantés sans besoin d’entretien dans les espaces délaissés (comme le topinambour, l’ail des ours, la menthe, les mûres, les vignes), pas besoin d’entretien, cela pousse partout une fois installé ;
  • – faire pousser des arbres fruitiers dans les espaces délaissés ;
  • – faire des appels à projets en tracts, sur les panneaux d’affichage pour que les gens soutiennent les formations de fermes associatives à proximité des villes.

Et arrêtez de jouer le jeu de bloquer les villes, cela pue l’agenda « quartiers 15 minutes ».

Ils l’ont essayé de le faire lors des retraites,
ensuite au nom de la lutte contre les émeutiers,
et maintenant au nom de la taxe carburant,
et après ils le feront au nom du traité pandémie mai 2024…
et ensuite au nom d’un QRcode jeux olympiques (plus tard transformé QRcode faux réchauffement climatique) été 2024…

https://www.francetvinfo.fr/les-jeux-olympiques/paris-2024/paris-2024-des-qr-codes-pour-circuler-aux-abords-des-sites-olympiques_6213372.html

Leur projet de bloquer les autoroutes, seules voies pour sortir des zones urbaines, c’est justement ce que souhaitent les élites (via les péages de pass OGM, carbone).

Elles veulent interdire les gueux d’aller dans les zones rurales en utilisant la colère des agriculteurs manipulés par les syndicats menés par des PDG agroalimentaires qui bloquent les autoroutes.

Ensuite : tickets de rationnement en échange de piqouze, et rafles dans les villes sans pouvoir s’échapper dans les campagnes..

Le programme quartier 15 minutes n’est pas loin…

Avec la monnaie CBDC contrôlée par Amazon et Bruxelles, vous sortez de votre quartier et votre fric est coupé :

https://youngplatform.com/fr/blog/news/digital-euro-bce-travaille-amazon-realiser-cbdc/

  1. [1] New World Order – Nouvel Ordre Mondial[]
image_pdfPDF A4image_printImprimer

⚠ Les points de vue exprimés dans l’article ne sont pas nécessairement partagés par les (autres) auteurs et contributeurs du site Nouveau Monde.

S’abonner à la discussion
Notification pour
Nom ou pseudonyme
Adresse courriel (facultatif)
Votre site Internet (facultatif)
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires