On va devoir bientôt passer en mode furtif et se préparer au pire

Par Lapin-Moutarde

[Site : heterodoxe.com]

Il est assez désespérant de constater que l’on n’arrive pas à convaincre plus de monde que ça, que la « pandémie » n’est qu’une triste farce qui a été mise en place dans le seul but de décimer la population mondiale et de vider les caisses des états aux seuls profits d’une poignée de multi-milliardaires séniles et dégénérés. Le truc est très bien ficelé, ils ont des moyens énormes qui leur ont été amenés sur un plateau par les traîtres qu’ils ont mis en place au sein des appareils d’états et ils s’y sont préparés méticuleusement depuis de nombreuses années. Ils ne s’en sont d’ailleurs pas tellement caché, mais les Médias aux ordres ont veillé au grain en affublant systématiquement tous les fouineurs d’un vocable suffixé en « iste » jetant ainsi l’opprobre sur l’irrévérencieux et faisant taire le moindre débat. Cela a été bien pratique.

Ceux qui, au bout de deux ans, n’ont pas compris que cela n’avait rien à voir avec la santé vont malencontreusement perdre toutes leurs illusions lorsqu’ils commenceront à voir tomber leurs proches à la suite de la septième ou huitième injection de soupe spiko-toxique nano-particulée. Ceux-la seront vraiment très en colère quand ils auront compris combien ils ont été trompés et copieusement trahis. Les gouvernements et leurs milices devront se préparer sérieusement, car le retour de bâton sera alors très très violent.

En ce moment, les gouvernements du monde entier mettent les bouchées doubles triples pour « inciter » les récalcitrants à se faire piquer comme de vulgaires bouts de jambon.

En France, il en reste beaucoup de ces irréductibles gaulois qui ne veulent pas se faire piquer, malgré tout ce que veulent laisser entendre les médias qui ne renâclent pas à faire leur propagande bien dégueulasse chaque jour qui passe. Du matin au soir. Il est vrai qu’ils vont à nouveau empocher le pactole. Sans doute le Marcheur Macron tient-il à les remercier pour la couverture médiatique outrancière dont il a profité et du flingage en règle de tous les autres candidats lors de l’élection de 2017…

Les Medias-Menteurs ne vont donc pas se gêner et vont pouvoir continuer tranquillement leur sale besogne. En dociles collaborateurs. Mais rappelez-vous quand-même que c’est notre pognon qui va dans les poches de tous ces escrocs. Il faudra qu’ils rendent des comptes de ça aussi.

Mais maintenant la délation commence à pointer le nez un peu partout dans le monde et ça va bientôt devenir compliqué pour les résistants.

Ayez confiance et gardez le courage

Nous sommes très nombreux. Il suffit de regarder toutes les vidéos de manifestations qui ont lieu tous les jours dans le monde entier sur les réseaux de confiance pour comprendre que la colère qui gronde est globale et légitime. Autant de gens se levant pour une même cause ne peuvent avoir tort.

Bien sûr, tous les résistants ne sont pas dans la rue. On ne peut pas leur en vouloir. Certains, bien que double/triple dosés n’en pensent pas moins, et le jour venu, ne seront pas difficiles à convaincre de rejoindre le maquis. Nous pourrons compter sur une bonne partie d’entre eux.

D’autres œuvrent dans l’ombre discrètement mais n’en sont pas moins efficaces. La moindre action compte. Le moindre Twitt compte. La moindre vidéo compte. Le moindre billet de Blog compte. Rappelez-vous que les résistants pendant la deuxième guerre mondiale avaient besoin de personnel pour faire à manger, monter la garde, faire de la reconnaissance, soigner, porter un courrier, réparer, coller des affiches, des tracts, recoudre des habits, etc. Tous ne guerroyaient pas.

Nous pouvons tous faire quelque chose d’utile le moment venu.

Alors il va falloir passer en mode furtif et se préparer au pire

Eh oui, vous pensez bien que le gouvernement ne va pas s’arrêter là. Ils ne le peuvent plus.

Ils sont allés tellement loin! Ils ne vont pas tarder à venir nous chercher et ils pourront certainement compter sur une grosse partie de la population pour les y aider. Ce sera « pour notre bien ».

Vous avez remarqué comme moi ce vent de délation qui se met en place sournoisement? Je n’étais pas né, mais ça me rappelle quand même quelque chose de pas très cool… Le régime en place n’a même pas besoin de se salir les mains, les pantins serviles qui défilent sur les plateaux TV et radio font très bien le boulot pour lequel ils sont grassement payés. Les médisances, manipulations et injures à l’encontre des mal nommés « anti-vaxx » pleuvent à verse. On voit même sur les réseaux pas si sociaux que ça, une multitude de messages de « bons citoyens » affichant fièrement leur trois ou quatre piquouzes tout en invectivant leurs congénères, parfois même de leur propre famille, qui ne veulent pas rentrer dans le rang.

Dorénavant, il va falloir être très prudents, faire attention à ce que l’on dit, et surtout à qui on le dit…

Même notre entourage sera amené bientôt à se retourner contre nous. Nous dénoncer, quoi…

Nous allons devoir faire profil bas si l’on veut durer encore un peu. Mais continuer la lutte le plus longtemps possible. Il est probable que certains d’entre nous auront à quitter leur emploi, ne pourront plus se loger, se nourrir — nous ne pouvons déjà plus recevoir des soins — c’est pourquoi il est important d’avoir une ou deux personnes vraiment de confiance dans notre entourage pour pouvoir s’entraider.

Nous devons être en mesure de prendre la tangente en très peu de temps. Pour cela, il est indispensable de préparer un nécessaire de voyage (genre sac de survie), avec de quoi dormir, s’abriter, se nourrir, se vêtir, s’orienter, et éventuellement… se défendre.

En cas de coup dur, vous n’aurez pas le temps de regrouper tous vos effets indispensables. Il sera trop tard.

Commencez dès maintenant, si ce n’est déjà fait, à regrouper le matériel important.

Ne pensez plus « printemps » !

Pensez bricolage, orientation, communication (il faudra vous passer de votre smartphone, votre montre connectée, même votre GPS), camping, nourriture, eau, chaud/froid, etc.

Lorsque ce moment arrivera, vous aurez la décision la plus importante de votre vie à prendre : partir ? rester ?

Partir sera à coup sûr la solution la plus difficile. La clandestinité n’est pas une sinécure. Vous aurez faim, vous aurez froid, vous serez traqué, vous aurez peur, vous serez fatigué, peut-être même malade ou blessé, vous ne pourrez faire confiance à personne, et vous devrez malgré tout tenir et essayer de retrouver des personnes dans la même situation et ayant le même but pour vous organiser. Mais vous pourrez y arriver, car votre combat est juste, et vous avez l’intime conviction d’oeuvrer pour le bien commun. Vous devrez alors vous rappeler quelques fondamentaux : lire une carte, s’orienter avec une boussole, faire du feu, « F.O.M.B.E.C » pour ceux à qui ça parle, etc.

Rester pourrait sembler être la décision la plus facile, la plus confortable aussi. Mais ce serait un renoncement total à toutes les valeurs qui déjà vous ont fait vous lever contre cette immense escroquerie. Et au vu de ce qui se prépare, il n’est pas certain que vous puissiez profiter d’une vie pépère (masqué, inoculé, tracé, mais pépère) très longtemps.

Partir n’est pas fuir

Partir pour mieux se retrouver et organiser la résistance. Nous le devons à nos enfants. Nous le devons à nos anciens. Certains n’ont pas manqué de courage pendant la période la plus sombre de notre histoire. C’est d’ailleurs grâce à eux que nous avons pu bénéficier des quelques années d’insouciance et d’une vie confortable pour la plupart d’entre nous. Eux aussi, à un moment donné ont eu à prendre une décision difficile.

Et puis, nous le devons aussi à tous ces scientifiques, médecins, chercheurs, avocats, journalistes , et d’autres encore qui se battent sans relâche pour essayer d’enrayer cette folie. Réfléchissez-y deux minutes : dans le fond, pourquoi toutes ces personnes brillantes, ayant un niveau de vie confortable et une position sociale établie se risqueraient-elles à tout perdre? Juste pour le plaisir de contredire la Doxa ? Pour faire le buzz ? Non, soyez sûrs que si il y en a bien qui se soucient du « bien commun » ce sont ces gens là. Ils prennent des très gros risques. Ils font tout ça pour nous. Nous n’avons pas le droit de les laisser tomber.

Et enfin, nous le devons à tous ces anonymes qui ont été pris dans ce grand tourbillon de lavage de cerveau organisé. Ils n’ont pas été en mesure de déceler les pièges tendus par les Médias. On les matraque à longueur d’antenne à coup de Nudge emprunté au marketing pour leur vendre une soupe nauséabonde, de spots publicitaires infâmes, de news mensongères annonçant des « cas » par milliers. La compétition est rude. Il n’est pas étonnant que la plupart des gens s’y soient laissé prendre. Nous devons aussi penser à eux.

Préparez-vous

Soyez en alerte tout le temps et partout. Restez calme, mais ne vous endormez pas. Leur technique bien rôdée est maintenant connue. Ils relâchent un peu la pression de temps en temps pour mieux resserrer la vis deux jours après. Il faut rester vigilant et essayer de déchiffrer le moindre signe avant-coureur de leur prochaine turpitude. Repérez autour de chez vous les mouvements inhabituels de véhicules, aéronefs ou personnels. Entendez la rumeur dans votre quartier, votre village. Ouvrez les yeux et les oreilles. Ça pourrait vite basculer…

Maintenant, arrêtez de penser « printemps » et préparez-vous !

Il n'y aura plus de batailles à mener de notre vivant, si nous perdons celle-là. Dr Dimone Gold - America's Frontline Doctors
« Il n’y aura plus de batailles à mener de notre vivant, si nous perdons celle-là ».
Dr Simone Gold – America’s Frontline Doctors

image_pdfPDF A4image_printImprimer
S’abonner
Notification pour
Nom ou pseudonyme
Adresse courriel (facultatif)
Votre site Internet (facultatif)
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires