Il faut stopper les injections géniques immédiatement !

24/01/2023 (2023-01-24)

Par Nicole Delépine

Ne soyons pas complices par notre silence. Informons !

Alors que le gouvernement veut nous faire injecter les petits, il nous incite finalement à refaire un tour des effets secondaires et c’est très dur à supporter après quelques vidéos seulement. Alors, allez voir, préservez amis, voisins, enfants. Il faut qu’ils sachent !

TERRIBLE, TOUS CES GENS ENFERMÉS DANS LEUR CORPS.

après deux doses

https://twitter.com/i/status/1617535332022644739

C’est hallucinant d’entendre le Dr Aseem Malhotra regretter d’avoir fait ses deux doses de #Pfizer et d’avoir poussé les gens à la vaxxination. Combien sont-ils à avoir été si peu méfiants, si peu professionnels face à un vaxxin ARNm en phase expérimentale ?

Eric Archambault @EricArchambaul7
Dr. Aseem Malhotra : Les personnes blessées par les vaccins ont été victimes d’une mise en scène.
https://foxnews.com/video/6319004321112#

IL NE FAUT PAS S’ÉTONNER DES EXEMPTIONS :

Et du mutisme de Pfizer et Bourla :

Les multiples manifestations à l’étranger pour exiger l’arrêt définitif des injections sont tues par nos médias

Et en France les affiches d’enfants et adultes décédés viennent informer les habitants de nombreuses villes. Qui peut encore dire qu’il ne savait pas ? Qui peut sacrifier son petit par une injection inutile et dangereuse ? Qui peut encore injecter ce poison ? Quel pharmacien, infirmier, sage-femme, médecin peut prendre ce risque ne serait-ce que par rapport à sa conscience ?1

À Dusseldorf :

LA VÉRITÉ SI LONGUE À APPARAÎTRE DEVIENDRAIT-ELLE AVEUGLANTE ?

Hélène Banoun @BanounHelene
Un ex-expert de la FDA quitte celle-ci et demande le retrait des vaccins Covid ! Faîtes tourner !
Un espoir que les « autorités » françaises voient ce qu’elles ne veulent pas voir ? @HAS_sante @ansm
@Sante_Gouv

Rien n’est gagné, mais la parole se répand même si elle n’est pas encore acceptée : voir ce bel édito du président du conseil de l’ordre de Dordogne de novembre 2022 et qui a dû démissionner !

On pourrait multiplier les témoignages édifiants.

Mais lisez le livre de Pierre Chaillot pour comprendre comment on vous a trompé :

Et voir le film DIED SUDDENLY :

QUI PEUT ENCORE INJECTER, SE FAIRE INJECTER, OU FAIRE INJECTER À SON ENFANT CE POISON ?


1 Sans oublier le risque médicolégal quand les autorités comme en Australie et en Autriche se rabattront sur les injecteurs en cas de plainte, via l’absence de consentement éclairé

image_pdfPDF A4image_printImprimer
S’abonner
Notification pour
Nom ou pseudonyme
Adresse courriel (facultatif)
Votre site Internet (facultatif)
5 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires