Ce pays européen qui a choisi de fermer toutes ses maisons de retraite

25/06/2023 (2023-06-25)

[Source : objeko.com]

[Illustration : © Radio-Canada/Ivanoh Demers]

Par Franck Drouhin

Pour réduire les coûts liés au vieillissement de la population, ce pays européen a fermé ses maisons de retraite. Dix ans plus tard, cette décision a été efficace malgré quelques difficultés.

Maisons de retraite : dans une Europe vieillissante où la proportion de personnes âgées ne cesse d’augmenter, la dépendance des personnes âgées est un véritable enjeu de santé publique. En 2022,

le scandale Orpéa, qui a révélé des abus dans les maisons de retraite, a secoué l’ensemble du secteur des maisons de retraite, qu’elles soient privées ou publiques, en France. La question se pose : sommes-nous encore capables de prendre soin de nos aînés ?

Aux Pays-Bas, les maisons de retraite traditionnelles ont toutes fermé leurs portes depuis 2015. Le gouvernement néerlandais préfère investir massivement (deux fois plus que la France) dans l’autonomie des personnes âgées et leur capacité à rester à domicile. « Dans ce pays où 3,5 millions de personnes ont plus de 65 ans, soit 20 % de la population, les coûts liés au vieillissement démographique commençaient à devenir incontrôlables », explique Challenges.

Il y a dix ans, les Pays-Bas ont adopté une politique d’investissement massif dans les soins à domicile. Grâce à cette politique, les maisons de retraite, qui étaient mal soutenues par l’État, ont progressivement fermé jusqu’à disparaître définitivement en 2015, bien que certaines soient encore actives pour les patients en fin de vie.

Ce choix a profité aux deux parties, car le gouvernement néerlandais a réussi à contrôler les énormes coûts des maisons de retraite et les personnes âgées sont de plus en plus capables de vivre à domicile.

Moins de maisons de retraite, plus de soins à domicile

L’État prend en charge à 100 % les soins à domicile des personnes âgées qui en ont besoin, pour compenser la fin des maisons de retraite traditionnelles. Les Pays-Bas financent également des activités pour occuper les personnes âgées au lieu de les entasser devant la télévision dans des EHPAD surpeuplés.

Ce modèle original a cependant un coût : les Pays-Bas dépensent environ deux fois plus d’argent que la France sur le budget de l’autonomie.

Bien que les Néerlandais apprécient largement ce modèle, il présente également des défis. Dans un EHPAD, où tous les soins sont au même endroit, il n’est pas nécessaire de recruter autant de professionnels.

Mais aux Pays-Bas, les organismes qui gèrent la prise en charge des personnes âgées doivent recruter plus de personnel pour permettre à ce système de perdurer. Dans un pays souvent confronté à des pénuries de main-d’œuvre, le défi d’un pays sans maison de retraite s’annonce difficile à relever.

image_pdfPDF A4image_printImprimer

⚠ Les points de vue exprimés dans l’article ne sont pas nécessairement partagés par les (autres) auteurs et contributeurs du site Nouveau Monde.

S’abonner à la discussion
Notification pour
Nom ou pseudonyme
Adresse courriel (facultatif)
Votre site Internet (facultatif)
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires