Voici les contenus ukrainiens (mails et photos) de l’ordinateur du fils de Joe Biden

[Source : apar.tv]

Par Mary Josephson
22 mars 2022

Voici en exclusivité une copie de l’intégralité de l’ordinateur d’Hunter Biden, le fils du Président des États-Unis. 103 000 sms, 154 000 e-mails et plus de 2 000 photos. Des datas noires sur le dossier Ukrainien risquent d’enflammer les débats dans les semaines à venir.

Les fichiers étaient seulement dans les rédactions du NY Post et du New York Times. Ce dernier étant très jaloux du premier parce qu’ayant eu une copie du disque dur bien avant eux. Il y avait aussi évidemment le FBI, et puis nous, plus modestement. Mais nous on partage, plus qu’eux. Alors, voici le dossier photos d’un côté et le dossier e-mails de l’autre.

Ne nous remerciez pas, c’est d’utilité publique. Les médias français vont dire que c’est de la désinformation russe, que nous sommes des agents infiltrés depuis l’étranger. Mais non, tout est vrai, certifié, comme souvent. Ce n’est pas nous qui le certifions, c’est le New York Times avec l’aide du FBI.

Par contre, vous devez savoir que le contenu du disque dur n’est pas à montrer à tout le monde, ce n’est pas à regarder en famille. Parce qu’en plus des documents compromettants, il y a des images extrêmement choquantes ou scandaleuses. Et puis c’est surtout des preuves supplémentaires dans l’affaire ukrainienne qui concerne en plus du Président des États-Unis, le monde entier.

Sur le disque dur figurent des e-mails échangés entre Hunter Biden et des officiels ukrainiens, ainsi que des photos et une vidéo sur laquelle le fils du Président États-Unis démocrate fume du crack en faisant « l’amour » avec des très jeunes filles.

Hormis les images immondes et complétement dégenrées, c’est le contenu des e-mails qui est aujourd’hui le plus compromettant pour Joe et son fils. Il y est écrit par exemple que le candidat démocrate, lorsqu’il était vice-président de Barack Obama, a bien rencontré un officiel de Burisma, le géant gazier ukrainien, par l’entremise de son fils, qui a un temps siégé au conseil de surveillance de l’entreprise. Pourtant, Joe Biden a toujours affirmé n’avoir « jamais parlé à son fils de ses affaires à l’étranger ».

Hunter semblait aussi obsédé par la réalisation de films porno avec des prostituées et les e-mails montrent également que Joe Biden avait peur que ses conversations avec Hunter soient piratées alors même qu’ils discutaient de sa candidature à la Maison Blanche.

Pourquoi Joe Biden a-t-il laissé son fils occuper un poste controversé alors qu’il était à l’époque vice-président américain ? Tel est la question. Qui trouve une réponse maintenant que le disque dur de l’ordinateur est ici et .

Hunter Biden a présenté son père Joe à Vadym Pozharskyi, un cadre de l’entreprise énergétique ukrainienne Burisma, “moins d’un an avant que l’ancien vice-président ne fasse pression sur les fonctionnaires du gouvernement ukrainien pour qu’ils licencient un procureur qui enquêtait sur cette société”. Hunter a aussi conclu avec le groupe pétrolier chinois CEFC China Energy des accords lucratifs réservant 10 % des bénéfices pour un “gros bonnet” qui serait Joe Biden.
Hunter Biden a présenté son père Joe à Vadym Pozharskyi, un cadre de l’entreprise énergétique ukrainienne Burisma, “moins d’un an avant que l’ancien vice-président ne fasse pression sur les fonctionnaires du gouvernement ukrainien pour qu’ils licencient un procureur qui enquêtait sur cette société”. Hunter a aussi conclu avec le groupe pétrolier chinois CEFC China Energy des accords lucratifs réservant 10 % des bénéfices pour un “gros bonnet” qui serait Joe Biden.

Note. Pour vous donner une idée plus précise du personnage, c’est un mec qui « cuisine du crack » depuis des années au Château Marmont comme il le raconte dans ses mémoires Beautiful Things parues en 2021. Comme de nombreuses plaintes ont été déposées contre lui par des clients, il a été banni de l’hôtel. Selon sa compagne, Zoe Kestan, Hunter Biden lui a ordonné à plusieurs reprises de retirer des liasses de billets en milliers de dollars, sans qu’elle n’ait jamais la moindre idée d’où provenait cet argent.

Lire aussi : Le FBI confirme l’authenticité du journal d’Ashley Biden : « J’ai pris des douches inappropriées avec Joe quand j’étais petite »

La jeune femme a également dénoncée les infidélités de l’investisseur américain. Ce dernier a notamment fréquenté une certaine Lunden Roberts alors qu’il était à l’époque en couple avec Hallie Biden, la veuve de son défunt frère, Beau Biden. Lunden Roberts s’est rendue au tribunal le mois dernier. Cette ancienne strip-teaseuse affirme qu’Hunter Biden est le père de son fils de trois ans. Sinon, le reste du temps, il continue apparemment de se défoncer du matin au soir avec du crack et de la cocaïne tout en gérant, entre deux pipes, les dossiers ukrainiens. Définitivement rassurant.

“Joe Biden a un problème, et il s’appelle Hunter”, affirmait le Wall Street Journal dans une vieille chronique de 2020. Selon le quotidien conservateur, qui considère que “ce problème pourrait bientôt devenir celui de l’Amérique”, l’ancien vice-président n’avait jusqu’à présent pas eu à répondre à des questions sur les activités de son fils en Ukraine et en Chine.
“Joe Biden a un problème, et il s’appelle Hunter”, affirmait le Wall Street Journal dans une vieille chronique de 2020. Selon le quotidien conservateur, qui considère que “ce problème pourrait bientôt devenir celui de l’Amérique”, l’ancien vice-président n’avait jusqu’à présent pas eu à répondre à des questions sur les activités de son fils en Ukraine et en Chine.
Les républicains exigent une nouvelle enquête sur l'ordinateur portable de Hunter Biden et une dissimulation
Les républicains exigent une nouvelle enquête sur l’ordinateur portable de Hunter Biden et une dissimulation
Un nombre croissant de républicains à travers le pays exigent une nouvelle enquête sur Hunter Biden après que le New York Times a confirmé l'authenticité d'un ordinateur portable dont le contenu a été publié par The Post il y a 17 mois.
Un nombre croissant de républicains à travers le pays exigent une nouvelle enquête sur Hunter Biden après que le New York Times a confirmé l’authenticité d’un ordinateur portable dont le contenu a été publié par The Post il y a 17 mois.
Bien que The Post ait révélé en exclusivité en septembre 2020 l'existence de l'ordinateur portable de Hunter Biden et du matériel potentiellement compromettant qu'il contient, l'histoire a été censurée par les sociétés de médias sociaux à la demande du Parti démocrate. Les médias grand public – y compris The Times – ont attaqué ou ignoré les révélations du Post, tandis que l'administration Biden a faussement suggéré que cela faisait partie d'une campagne de désinformation russe.
Bien que The Post ait révélé en exclusivité en septembre 2020 l’existence de l’ordinateur portable de Hunter Biden et du matériel potentiellement compromettant qu’il contient, l’histoire a été censurée par les sociétés de médias sociaux à la demande du Parti démocrate. Les médias grand public – y compris The Times – ont attaqué ou ignoré les révélations du Post, tandis que l’administration Biden a faussement suggéré que cela faisait partie d’une campagne de désinformation russe.
Plus de 50 responsables des agences de renseignement ont publiquement tenté de discréditer la couverture en disant qu'elle avait "les caractéristiques classiques d'une opération d'information russe" – et aucun n'a présenté d'excuses lorsqu'il a été contacté par The Post cette semaine.
Plus de 50 responsables des agences de renseignement ont publiquement tenté de discréditer la couverture en disant qu’elle avait « les caractéristiques classiques d’une opération d’information russe » – et aucun n’a présenté d’excuses lorsqu’il a été contacté par The Post cette semaine.
"C'est triste. Nous parlons tous de désinformation en Russie et dans d'autres pays totalitaires et nous apprenons que nous l'avons ici chez nous », a déclaré la représentante du GOP de Staten Island, Nicole Malliotakis.
« C’est triste. Nous parlons tous de désinformation en Russie et dans d’autres pays totalitaires et nous apprenons que nous l’avons ici chez nous », a déclaré la représentante du GOP de Staten Island, Nicole Malliotakis.
Près de 50% des électeurs de Biden ne savaient rien du scandale des ordinateurs portables au moment des élections et près de 10% ont déclaré qu'ils n'auraient pas voté pour Biden s'ils l'avaient su, selon une enquête du Media Research Center.
Près de 50% des électeurs de Biden ne savaient rien du scandale des ordinateurs portables au moment des élections et près de 10% ont déclaré qu’ils n’auraient pas voté pour Biden s’ils l’avaient su, selon une enquête du Media Research Center.
Ces révélations ont été extraites de l'ancien ordinateur portable d'Hunter Biden, qui, il faut le rappeler, a été laissé en réparation dans un magasin de Wilmington (Delaware) – où réside Joe Biden. Le contenu de cet ordinateur – dont des e-mails d'Hunter Biden – ont été examiné par le FBI, qui n’y a pas trouvé de preuve de désinformation russe selon le New York Times. Il aurait ensuite transité entre les mains de Rudy Giuliani, avocat personnel de Donald Trump, qui l’a confié au New York Post.
Ces révélations ont été extraites de l’ancien ordinateur portable d’Hunter Biden, qui, il faut le rappeler, a été laissé en réparation dans un magasin de Wilmington (Delaware) – où réside Joe Biden. Le contenu de cet ordinateur – dont des e-mails d’Hunter Biden – ont été examiné par le FBI, qui n’y a pas trouvé de preuve de désinformation russe selon le New York Times. Il aurait ensuite transité entre les mains de Rudy Giuliani, avocat personnel de Donald Trump, qui l’a confié au New York Post.
Le gérant du magasin d’informatique de Wilmington a expliqué “qu’il ne lui semblait pas correct” que l’existence de cet ordinateur ne soit pas largement connue". C'est chose faite aujourd'hui. Merci qui ? Merci APAR.TV
Le gérant du magasin d’informatique de Wilmington a expliqué “qu’il ne lui semblait pas correct” que l’existence de cet ordinateur ne soit pas largement connue ». C’est chose faite aujourd’hui. Merci qui ? Merci APAR.TV

Télécharger les photos ici et les e-mails ici. A vous de juger.


[Source : Ligne Droite • La matinale de Radio Courtoisie]

Charles GAVE : « La corruption et les dérives d’Hunter Biden étaient sus par les autorités américaines »

image_pdfPDF A4image_printImprimer
S’abonner
Notification pour
Nom ou pseudonyme
Adresse courriel (facultatif)
Votre site Internet (facultatif)
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires