Selon l’historien Patrick Buisson, il n’y a plus rien entre l’abîme et nous

Selon l’historien Patrick Buisson, il n’y a plus rien entre l’abîme et nous

22/05/2021 (2021-05-22)

[Source : Sputnik France]

Pour l’historien et politologue, la pandémie de Covid-19 est une nouvelle étape du processus de « décivilisation » français.

« Dans vingt ou trente ans, les historiens seront frappés par le sentiment de panique qui s’est emparé de la population. »

Pour l’auteur du livre La Fin d’un monde (éd. Albin Michel), le recul des grands messianismes (catholicisme, patriotisme, communisme) « qui donnaient un sens à l’existence » laisse l’homme seul face à une mort qui n’a plus aucun sens.

Le Covid-19, révélateur de maux sociaux devenus incurables?

Patrick Buisson décrit le processus d’autodestruction entrepris par la société française à partir des années 60. Relativisme moral et culturel, mort du patriarcat, avènement d’une société consumériste obsédée par le plaisir : l’historien n’augure rien de moins qu’un « changement de civilisation ».

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments