Pas de panique ! La victoire est proche !

Pas de panique ! La victoire est proche !

13/07/2021 (2021-07-13)

[Source : Nice Provence Info (nice-provence.info)]

Par Pierre-Émile Blairon

J’entends de jeunes intellos parisiens (mais pas seulement, il y a aussi des Bretons, ou des Basques, etc.) qui se croient de « droite » et qui sont persuadés de donner le ton de ce qu’il convient de penser à leurs petits copains tout aussi incultes qu’eux, découvrir que la société française risque de se voir limiter dans ses libertés essentielles par une dictature qui n’a pas cessé de proclamer ses projets depuis des années sans que ces benêts aient eu le courage, ou l’intelligence, de réagir avant les autres. Et ils y vont de leurs analyses d’autant plus subtiles qu’elles proviennent de ceux qui les ont élaborées 18 mois avant eux, seuls contre tous, dans l’opprobre et le dénigrement des Bien-Pensants.

Je lis sur Facebook les messages de vieux briscards de « l’extrême-droite » habituellement occupés à raconter leurs souvenirs d’anciens combattants qui n’ont jamais combattu, messages inquiets de la tournure que prennent les événements qu’ils n’ont pas su prévoir, sans que rien de nouveau susceptible de les faire évoluer ne soit intervenu dans leur façon de voir le monde.

Je déplore enfin la dérive conformiste d’un parti en lequel les Français avaient mis tant d’espoirs ne se préoccuper que de problèmes secondaires (histoire de ressembler aux autres partis « respectables ») pendant qu’une dictature comme la France et le monde n’ont en jamais connue se met en place.

Tous ces gens-là : jeunes cons vaniteux, boomers confits dans leurs certitudes, militants d’un jour devenus carriéristes pour toujours, n’ont eu de cesse de traiter d’hurluberlus, d’irresponsables, de rêveurs, de rigolos, de complotistes, de tarés, d’obsédés de l’anticovidisme, etc. ceux qui prenaient la peine et le risque de dénoncer en temps voulu, c’est-à-dire depuis le début de l’année 2020, la gigantesque manipulation[1] qui avait pris le monde dans ses filets. On le sait : on a toujours tort d’avoir raison trop tôt.

Ce que les courageux lanceurs d’alerte ont fait, et font encore, pour le Bien Commun, est admirable ; ils ne constituent, hélas, sur le plan numérique, qu’une infime partie de la population, celle qui est restée lucide et sur laquelle la propagande mise en place avec des moyens colossaux, n’a pas pu agir.

Mais il y a un espoir : quand les résistants de la dernière heure, ceux qui sortent des maquis confortables dans lesquels ils se vautraient, attendant le moment de se poser en libérateurs, lorsque ces opportunistes commencent à se manifester, c’est que la roue est en train de tourner ; ces gens-là ne se sont jamais trompés quand il était question d’être du côté du vainqueur.

Pierre-Émile Blairon


  1. [1] Lire par exemple : Objectif Covid : soumission et robotisation de la population planétaire du 1er août 2020,
    ou encore : Mais quelle est cette secte qui dirige le monde ? du 6 février 2021.[]
S’abonner
Notification pour
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires