Nous sommes les 99 % : libérons-nous lundi 1er Février !

Nous sommes les 99 % : libérons-nous lundi 1er Février !

16/03/2021 (2021-01-28)

Par Jean-Michel Grau

Quand la terreur devient une loi, la désobéissance civile devient un devoir.

Le 1er février doit devenir la première grande journée de désobéissance citoyenne, premier acte de la résistance de tous les français aux mondialistes qui veulent nous soumettre en esclavage pour mettre en œuvre leur plan monstrueux de grande réinitialisation du capitalisme mondial.

Le 1er février, mettons un coup d’arrêt définitif à la vie de cauchemar de cette dictature sanitaire(1) dans laquelle la finance mondialiste, via les diktats de l’Union Européenne, veut nous enfermer :

  • Une vie où chacun d’entre nous est parqué chez soi arbitrairement de 18 h à 6 h pour un couvre-feu que seule une guerre peut justifier ;
  • Une vie où l’on ne peut plus se réunir à plus de 6 personnes, y compris chez soi ;
  • Une vie où l’on n’a plus aucune vie sociale, où l’on est isolé, claquemuré comme du bétail ;
  • Une vie où l’on n’a même plus le droit à la moindre détente, car les restaurants, les bars, les cinémas, les théâtres, les salles de concert, les discothèques et les salles de sport ont tous fermé ;
  • Une vie où l’on ne peut plus faire aucun projet de vacances, car tous les établissements hôteliers et touristiques ont fermé et que l’on est tous à la merci d’un nouveau confinement ;
  • Une vie paranoïaque où toute opposition est bannie et qualifiée de complotiste ;
  • Une vie où l’on interdit de se soigner avec les traitements qui on fait leurs preuves contre le Covid, car ceux-ci sont désormais interdits ;
  • Une vie où des conseils d’experts gouvernementaux autoproclamés décident de notre avenir et de celui de nos enfants sans nous consulter ;
  • Une vie où ces mêmes « experts » décident qui va à l’école, qui n’y va pas, qui travaille, qui ne travaille pas, qui sort, qui ne sort pas, sur des bases totalement arbitraires et non scientifiques ;
  • Une vie où l’on doit s’autoriser à sortir uniquement pour des « raisons essentielles » en période de confinement avec un « ausweis » dûment rempli sous peine d’amende sévère ;
  • Une vie où l’on ne peut sortir de chez soi qu’avec une muselière imposée dès l’âge de 6 ans, et où même les bébés sont privés du sourire de leurs assistantes maternelles à la crèche ;
  • Une vie où il est programmé de tous nous piquer comme des poulets génétiquement modifiés pour mieux nous tracer et nous enfermer dans une peur permanente de la contamination ;
  • Une vie où l’obligation d’un passeport vaccinal va créer des Alpha + et des Beta -;
  • Une vie à deux vitesses où seuls ceux qui auront pris le risque de servir de cobayes aux labos pharmaceutiques pourront circuler et voyager librement ;
  • Une vie où toute vie festive aura disparu et où la majorité d’entre nous n’aura plus d’emploi, car jugés « non essentiels » pour la « nouvelle société » que les mondialistes nous préparent ;
  • Une vie où les seuls signes de reconnaissance qui nous restent sont les gestes-barrière ;
  • Une vie avec au bout la grande pauvreté et la mort sociale quand ce n’est pas la mort tout court ;
  • Une vie si cruelle que même les nazis les plus fanatiques n’auraient jamais osé l’imaginer.

Tout ça pour un virus dont la létalité est de 0,05 % ?

Est-ce dans ce monde-là que nous voulons vivre ?

« Ami, entends-tu les cris sourds du pays qu’on enchaîne » (Le chant des partisans)

La France n’a pas aboli l’esclavage pendant la révolution de 1848 pour nous soumettre en 2021 à la volonté des tyrans mondialistes du Forum de Davos parce qu’une oligarchie corrompue de la finance, des GAFAM et des médias a décidé que nous allions dorénavant vivre à genoux.

La France n’a pas écrit la Déclaration des droits de l’homme en 1789 pour laisser en 2021 les 1 % les plus riches de la planète ruiner toute notre économie pour sauver leur néo-libéralisme casino avec une pandémie entretenue H24 par la peur médiatique en nous confinant ad vitam aeternam.

  • Nous refusons le monde cauchemardesque de leur dictature sanitaire !
  • Nous refusons leurs muselières, marques de notre soumission à leur projet mortifère !
  • Nous refusons leurs gestes barrières pour créer la distanciation jusqu’à la mort sociale !
  • Nous refusons la ruine programmée de notre pays pour nous faire basculer dans la pauvreté !
  • Nous refusons leurs tests truqués pour alimenter la peur généralisée !
  • Nous refusons leurs piqûres géniques pour modifier notre ADN comme des poulets OGM !
  • Nous refusons leur enfer transhumaniste et leur Great Reset [Grande Réinitialisation] populicide !

Personne ne leur a donné aucun mandat pour réaliser un pareil massacre à grande échelle ! Démasquons dès maintenant la supercherie de leur agenda mortifère !

Cessons d’être dupes de leurs mensonges et de leurs manipulations virales ! Rejetons massivement leur idéologie toxique nourrie chez Hitler et Staline ! Résistons tous ensemble à leur asservissement programmé !

Tant que nous ne nous révolterons pas, les restaurants, les bars, les cafés, les discothèques, les cinémas, les théâtres, les salles de spectacle ne rouvriront jamais ! C’est prévu de longue date et écrit noir sur blanc dans le livre de Klaus Schwab le dirigeant fondateur du Forum de Davos, grand architecte du Great Reset capitaliste.(2)

« Ces règles gouvernementales sont absurdes, il faut commencer à désobéir. Les Français doivent faire comprendre à ce gouvernement qu’on ne peut pas gouverner indéfiniment contre son peuple.

Notre constitution reconnaît le droit de résister à l’oppression quand elle devient une loi. »

Jean-Frédéric Poisson (3)

« On ne peut enfermer des peuples comme cela pendant un an, ça n’a jamais existé dans l’histoire de l’humanité. A un moment, la cocotte-minute explose et tout le monde se réveille. L’esprit gaulois réfractaire qui déplaît tant à Macron va se réveiller, la France est le pays des révolutions. »

Florian Philippot (4)

« Le confinement n’est pas une baguette magique. Il faut arrêter de penser que les gens vont vivre indéfiniment enfermés, ça n’est pas une issue possible. »

Professeur Raoult (5)

Lundi 1er février :

  • Libérons-nous des muselières !
  • Boycottons ce confinement moyenâgeux !
  • Boycottons ce couvre-feu de la France de Vichy !
  • Vivons libres en 2021 et non enfermés comme en 41 !
  • Ouvrons massivement nos restaurants, bars et cafés, comme à Monaco !
  • Ouvrons à nouveau les cinémas, les théâtres et les salles de spectacles !
  • Faisons la fête dans les discothèques, dansons et embrassons-nous !

Jamais nous ne nous soumettrons !

Car nous sommes le peuple français.

Le peuple des Droits de l’Homme.

Le peuple de la Révolution.

Nous sommes les 99 %.

RESISTANCE !


Notes

(1) Une dictature reconnue même par notre chef de l’État à Saclay le 21 janvier 2021 : reseauinternational.net/macron-annonce-que-nous-vivons-bien-sous-une-dictature/

(2) Klaus Schwab, Covid-19 : la grande réinitialisation, forum publishing

(3) Jean-Frédéric Poisson appelle à la désobéissance civile face aux restrictions sanitaires – Sputnik France (sputniknews.com)

(4) Troisième confinement: «La France est le pays des révolutions» et «on est à la limite», lance Philippot – Sputnik France (sputniknews.com)

(5) Pr Raoult: «Il faut arrêter de penser que les gens vont vivre indéfiniment enfermés» – entretien exclusif – Sputnik France (sputniknews.com)

S’abonner
Notification pour
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires