Les Français ne peuvent plus compter que sur eux-mêmes et sur leur mobilisation — Rémi Tell

[Source : francesoir.fr]

Auteur(s): FranceSoir

Co-fondateur du collectif Peuple Libre, créé en mai dernier, Rémi Tell revient nous parler de l’évolution des événements, tant sur le plan sanitaire que sociétal et politique. 

Souvent remarqué aux côtés du président des Patriotes Florian Philippot, il se dit fier de savoir joindre ses forces aux siennes pour lutter contre « l’ennemi » commun, un ennemi qu’il juge profondément corrompu, notamment par l’industrie pharmaceutique. Pour illustrer ses propos, il reprend l’exemple du remdesivir, d’une pétition de soignants pour la vaccination obligatoire, ou encore de la façon dont Emmanuel Macron est devenu millionnaire avant d’être élu président. Selon lui, retrouver nos libertés et ainsi redonner naissance au débat démocratique est une priorité. C’est ce qui permettrait ensuite à chacun de pouvoir reprendre son chemin pour reconstruire la société sur des bases saines.

Cela passe nécessairement par les manifestations, car « les garde-fous traditionnels sont tombés ». En plus de ces rassemblements auxquels il participe régulièrement, Rémi Tell souligne les effets importants qu’a eu le boycott sur les restaurants, les salles de sport ou les cinémas pendant l’été, et invite tout le monde « au courage » pour continuer la lutte. Selon lui, il en va « de l’avenir de nos enfants, de notre humanité, de notre civilisation, de notre rapport plurimillénaire au bien et au mal, à la vérité. »

Voir aussi : Le Collectif Peuple Libre, une nouvelle mobilisation

Auteur(s): FranceSoir

image_pdfPDF A4image_printImprimer
S’abonner
Notification pour
Nom ou pseudonyme
Adresse courriel (facultatif)
Votre site Internet (facultatif)
1 Commentaire (en rapport avec l'article et compréhensible, SVP)
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires