Les affaires continuent : il est toujours possible d’acheter un bébé en Ukraine

[Source : pgibertie.com]

Publié le 24 mars 2022 par pgibertie

J‘ai envie de vomir devant l’hystérie sur l’Ukraine. La guerre est tragique et elle met en évidence des situations inattendues et dramatiques.

Pauvres Ukrainiens, victimes de Poutine et victimes des oligarques et des pourris que nos parlementaires applaudissent… Il faut négocier, permettre aux Russes de rester Russes dans le Donbass, aider, intégrer les autres qui se tournent vers l’occident et les débarrasser des Zélensky et autres.

[Note de Joseph : est-ce que l’Ukraine a attendu l’intervention de Poutine pour s’adonner au trafic international d’enfants, et pas seulement via la GPA ? Et comment aurait évolué la situation dans le Donbass, avec les civils russophones bombardés depuis huit ans, sans cette intervention ?]

Tout pour le peuple, rien pour les mafias…

L’Ukraine est sans doute le seul pays du monde à exporter des bébés via le système des mères porteuses.

Biotexcom représente 25% du marché mondial :

https://books.google.fr/books?id=sjVCEAAAQBAJ&printsec=frontcover&hl=fr

https://www.leparisien.fr/societe/gpa-au-coeur-dune-fabrique-de-bebes-en-ukraine-berceau-des-derniers-espoirs-de-couples-07-01-2022-KPSDDXALUJGKRMPDZY2K6QH3XA.php

https://www.journaldequebec.com/2022/03/18/ukraine-19-bebes-de-meres-porteuses-coinces

L’entreprise exportatrice a tenu à rassurer les clients occidentaux, même si en attendant les bébés sont élevés en batterie. Rien à foutre des mamans, ils n’en parlent pas… sauf…  Dans une récente publication Facebook, l’entreprise ukrainienne BioTexCom met en garde les futurs parents de vouloir sortir leur mère porteuse du pays de leur propre chef. La clinique met en relation des couples sans enfants et des personnes seules du monde entier avec des mères porteuses ukrainiennes. Celles-ci mettent au monde les enfants et les font ensuite adopter.

Les mères porteuses touchent 9200 euros plus 200 euros par mois de grossesse. La vente peut atteindre plus de 60 000 euros par bébé.

Rassurant : les bébés sont confiés à un bataillon qui porte le nom du groupe nazi Sich des Carpates, illustre en 39/45 :

https://fr-academic.com/dic.nsf/frwiki/1448564

Les mères porteuses sont choisis en 3d :

Nous offrons un grand choix de donneuses d’ovocytes en la présence de plus de 400 femmes âgées de 19 à 29 ans. Pour que votre choix soit le plus éclairé possible, vous pourrez sélectionner plusieurs donneuses), découvrir leurs photos et vidéos, un modèle 3D ainsi que d’autres informations générales.

HOME

En 2020 Biotexcom a improvisé une grande crèche (appelée « chambre maternelle » malgré l’absence de mères) dans le hall de l’Hôtel Venezia, où sont hébergés 46 nouveau-nés et nourrissons, âgés de quelques heures à quelques semaines, mis au monde par des mères porteuses contre paiement par des « parents d’intention », citoyens de nombreux pays du monde, dont l’Italie, l’Espagne, la France…
En raison du confinement lié au Coronavirus, les commanditaires ne peuvent pas se rendre en Ukraine pour récupérer les enfants commandités, littéralement entassés dans un hôtel en attente de leur libération.

Malgré les assurances de Biotexcom, il n’y a aucune certitude quant à l’état de santé psychophysique de ces enfants ou quant à leur prise en charge adéquate.

Le recours à la maternité de substitution est proscrit par un grand nombre de pays. Ailleurs dans le monde, telle qu’elle est très majoritairement pratiquée, la GPA a été expressément reconnue par la Rapporteuse spéciale des Nations-Unies comme de la vente d’enfants au sens du Protocole additionnel à la Convention des droits de l’enfant (Rapport 2018).

Au niveau européen, le Parlement a condamné sa pratique « qui va à l’encontre de la dignité humaine de la femme, dont le corps et les fonctions reproductives sont utilisés comme des marchandises. [Le Parlement Européen] estime que cette pratique, par laquelle les fonctions reproductives et le corps des femmes, notamment des femmes vulnérables dans les pays en développement, sont exploités à des fins financières ou pour d’autres gains, doit être interdite et qu’elle doit être examinée en priorité dans le cadre des instruments de défense des droits de l’homme » (§115 Résolution du parlement européen du 17 décembre 2015 sur le rapport annuel de 2014 sur les droits de l’homme et la démocratie dans le monde et sur la politique de l’Union Européenne en la matière (2015/2229(INI))

Desolé, mais cette Ukraine n’est pas une democratie !

Les entreprises françaises se tirent une balle dans le pied. L’Europe lèche les babouches de Biden.

Les sanctions renforcent l’unité des Russes derrière Poutine et plus encore démontrent au reste du Monde qu’il doit faire front contre l’Occident. Les Chinois, le Indiens, les Africains ne s’y trompent pas…

Lettre au Président ukrainien sur la situation des enfants nés par GPA et bloqués en Ukraine

image_pdfPDF A4image_printImprimer
S’abonner
Notification pour
Nom ou pseudonyme
Adresse courriel (facultatif)
Votre site Internet (facultatif)
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires