La société française vire-t-elle à la société chinoise, sans l’accord des citoyens ? Entre fraude Pfizer et G20 en jet

La société française vire-t-elle à la société chinoise, sans l’accord des citoyens ? Entre fraude Pfizer et G20 en jet

05/11/2021 (2021-11-04)

Par Nicole Delépine

Un beau combat citoyen pour une triste issue à ce jour : « urgence sanitaire » prorogée jusqu’en juillet 2021 ? Le vote du 5 novembre redressera-t-il la barre en rendant l’honneur à notre chambre des députés ?

En France, l’épidémie est terminée depuis plusieurs mois

L’existence d’une épidémie ne doit pas se mesurer sur des tests non fiables qui donnent une majorité de faux positifs, mais sur l’incidence des malades (ceux qui ont des signes et qui consultent leurs médecins) et sur la mortalité constatée. Or le réseau Sentinelles démontre chaque jour que l’épidémie de coronavirus est terminée (incidence de 5/100000 habitants) et que les virus qui courent comme à chaque automne sont des VRS ou des métapneumovirus :

De même la mortalité quotidienne rapportée publiée par l’OMS est descendue à une moyenne de 25/jour soit 2 % la mortalité globale :

Mais l’Assemblée nationale a prorogé le 4 novembre à 3 h du matin l’état d’urgence sanitaire

et en même temps remis en selle les amendements supprimés par le Sénat, comme la suppression du secret médical qui permettra aux directeurs d’école (qui n’avaient rien demandé) de connaître le statut vaccinal des élèves. Ils étaient 275 présents.[1]

«Chèque en blanc au gouvernement» ? L’Assemblée vote le projet de loi de «vigilance sanitaire» — RT en français

Le texte a été approuvé par 147 voix contre 125 et deux abstentions. Il a effacé les modifications des sénateurs qui vont revoir ce nouveau texte ce jour avant une lecture finale le vendredi 5 novembre.

IL EST ENCORE TEMPS DE JOINDRE VOS DÉPUTÉS

L’opposition critique à juste raison un « chèque en blanc au gouvernement » et cette loi comme un « outil de la société du contrôle permanent »

Le vote pour la présidentielle sera donc réalisé, s’il a lieu, sous régime d’exception (qui devient progressivement la règle) et les manifestations soumises au bon vouloir du gouvernement. Nos députés ont-ils vraiment voulu cela ?

Un combat citoyen, des lettres via la poste, des mails, des appels téléphoniques et des manifestations

Des milliers de Français les ont joints par mail ou téléphone ou lettre postale pour exprimer leur rejet de l’état d’urgence pour une épidémie terminée, des décisions inadaptées comme le masque à nouveau chez les enfants qui ne sont jamais gravement malades du covid et ne transmettent le virus, ni aux autres enfants, ni aux adultes ou l’exigence d’un passe sanitaire pour consulter à l’hôpital….

Ils en ont assez des mesures liberticides sans aucun fondement sanitaire. Les tribunaux sont noyés sous les plaintes classées le plus souvent sans suite, mais cachant mal la poussière sous le tapis. Alors cela doit cesser avec le vote de la loi dite de vigilance ou pas, le gouvernement doit stopper ces mesures impopulaires. Quelques députés ont exprimé ce ras-le-bol y compris ceux qui pendant un temps ont soutenu le confinement, le masque et la vaccination.

Entre G20 tout puissant et Pfizergate, qui gagnera ?

Mais les accidents majeurs et si nombreux des pseudo vaccins covid explosent pendant que les scandales liés à la mascarade covid se multiplient. De Fauci le Mr vaccin des USA pris la main dans le sac de mensonges sur sa participation financière aux recherches de Wuhan sur les gains de fonction (augmentation de la virulence des coronavirus), au Pfizergate sur le trucage des essais thérapeutiques initiaux, et des contrats opaques signés avec l’UE et en particulier la lause excluant par avance toute action en justice contre les laboratoires fabricant les vaccins

Le Pfizergate[2]

Évidemment le géant Pfizer qui espère atteindre les 36 milliards de dollars grâce à ses injections géniques ne fait pas ses essais lui-même, il sous-traite !

Une fraude de grande ampleur, impliquant la société pharmaceutique Pfizer, son sous-traitant, la société Ventavia Research Group chargée des essais cliniques, et la Food and Drug Administration (FDA), a été révélée par le British Medical Journal, revue classiquement considérée comme sérieuse et fiable.[3]

Pfizer opère « à la vitesse de la science » disait Albert Bourla en 2020 le PDG de Pfizer. Qu’est— ce que cela veut dire finalement si ce n’est que la science n’est plus la science, mais du business.

Un directeur régional du sous-traitant Ventavia Research Group, a déclaré au British Medical Journal que la société Ventavia qui assurait les essais cliniques, avait falsifié des données, enlevé l’anonymat des profils, employé des vaccinateurs insuffisamment formés, et tardé à assurer le suivi des effets indésirables signalés dans l’essai pivot de phase III.

Les essais cliniques s’effectuent sur 44 000 personnes et sur 153 sites dans le monde, dont trois sites de l’entreprise Ventavia au Texas. Pour certains chercheurs, la rapidité a peut-être été obtenue au détriment de l’intégrité des données et de la sécurité des participants. Le personnel chargé des contrôles de qualité était submergé par le nombre de problèmes qu’il découvrait. Après avoir les avoir signalés à plusieurs reprises à Ventavia, la directrice régionale, Brook Jackson, a envoyé une plainte par courriel à la Food and Drug Administration (FDA).

Dans cette lettre, Mme Jackson a énuméré plusieurs problèmes dont elle avait été témoin :

  • l’absence de sérieux dans la manipulation des vaccins, qui ne sont pas conservés à la bonne température et mal étiquetés.
  • l’absence de suivi des patients.

Rappelant que toute personne signalant un effet secondaire doit être contactée dans les 24 heures, elle fait mention de plusieurs personnes qui ont effectué des signalements, mais jamais recontactées.

Cette lettre mentionne également des employés, ciblés par Ventavia pour avoir signalé des problèmes et qui ont appelés au silence par la FDA, avant d’être rapidement licenciée… Mais elle est partie avec de nombreux documents qu’elle a remis au BMJ d’où son article explosif.

Le double aveugle et l’anonymat des participants à l’essai ne sont pas respectés, mais la FDA avertie n’en tient aucun compte pour donner son feu vert à l’AMM. Il est clair que la science est oubliée.

Ces révélations ont été confirmées par plusieurs employés de Ventavia et discréditent le récit officiel « d’essais menés avec une vitesse spectaculaire et inédite, sans rien concéder aux exigences de rigueur, de sécurité et d’intégrité scientifique ». Bref elle démontre une gigantesque manipulation mondiale avec les conséquences que l’on connaît d’ores et déjà avec les nombreux morts et malades du vaccin.

Un tel scandale devrait évidemment être dénoncé sur les ondes et dans les parlements de tous les pays afin de faire stopper cette expérimentation à grande échelle. Un moratoire s’impose pour le moins. Notre ministre qui a stoppé net l’utilisation de la chloroquine par suite d’un article mensonger dans le Lancet (rapidement démasqué et retiré), saura-t-il enfin prendre une mesure sanitaire véritable en stoppant le massacre ?

Les milliardaires du G20 versus les peuples réveillés par le monde

Nous sommes actuellement dans une course de vitesse entre les milliardaires et dirigeants à leur botte réunis en ce moment au G20 via des jets privés multiples (près de 200, paraît-il) « pour sauver la planète » via le Grand Reset de Klaus Schwab, et des peuples qui se réveillent partout dans le monde, protestent, manifestent, et découvrent peu à peu l’ampleur des mensonges. Récemment par exemple, la confirmation d’un nombre réel très inférieur aux chiffres annoncés de morts du covid en Italie, mais aussi dans d’autres pays, dont les USA et l’Angleterre.

Qui gagnera ? l’avenir de l’Humanité est en jeu et il serait grand temps de stopper les injections toxiques menaçant notre ADN avant que trop d’humains n’aient été contaminés.


image_pdfPDF A4image_printImprimer
  1. [1] Si la Constitution est réécrite un jour il faudra légiférer entre autres, sur les quorums et les séances de nuit et sur les procédures accélérées sans aucun fondement. Le casier judiciaire vierge devrait être exigé comme il l’est pour les fonctionnaires et les procédures judiciaires en cours devraient faire discuter la poursuite de la mission parlementaire pendant le temps du litige. Comment peut-on être à la fois interdit de diriger une entreprise et voter pour décider du sort de 67 millions de personnes ? Sans parler des mis en examen pour des charges plus lourdes, etc.[]
  2. [2] « Pfizergate » ? Révélations sur des essais cliniques falsifiés par le triptyque Pfizer — Ventavia — FDA (francesoir.fr) []
  3. [3] Covid-19 : Researcher blows the whistle on data integrity issues in Pfizer’s vaccine trial
    BMJ 2021 ; 375 doi : https://doi.org/10.1136/bmj.n2635 (Published 02 November 2021) []
S’abonner
Notification pour
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires