Guide de survie pour sauver Noël 2023 ?

15/12/2023 (2023-12-15)

Libé publie un guide de survie pour sauver Noël du Covid… quelle blague !

Par Nicole Delépine

Dans un article récent publié par Libération et intitulé « Recrudescence du Covid : un guide de survie pour sauver Noël 2023 »le médecin et écrivain Christian Lehmann essaie de réveiller la peur en agitant le fantôme du Covid qui menacerait les fêtes de Noël et donne « la solution » : le port du masque…  

Pour démontrer la gravité du danger Covid immédiat, il ne donne pas de chiffres actualisés de malades ou de morts, mais insiste sur l’augmentation des variants dans les eaux usées, de tests positifs (dont la non-spécificité est établie [1]) et de celle des consultations pour suspicion de Covid 

A-t-il eu le temps de consulter les données officielles actuelles de l’OMS qui l’auraient rassuré sur les incidences et mortalités actuelles extrêmement faibles du Covid ? Nous les lui rappelons.

Le Covid a déserté la France depuis près de 12 mois

Les chiffres officiels de l’OMS, rapportés et mis en courbe par l’université John Hopkins, que l’on peut obtenir à sur ourworldindata.org montrent, qu’en France, le nombre de cas quotidiens de Covid est proche de zéro depuis presque un an !

Le docteur Lehmann a-t-il pu ignorer ces chiffres et cette courbe qui démentent totalement toute recrudescence du Covid en France ?

D’autant que depuis le 30 juin, le Covid-19 a été ajouté à la liste des maladies à déclaration obligatoire en France et qu’on ne peut donc plus prétendre que « les malades sont ignorés ».

Libé aurait-il oublié que la charte des journalistes [2] impose de vérifier les informations auprès de sources indiscutables avant publication ?

De plus, selon les statistiques officielles de l’OMS que l’on peut consulter en français, la mortalité attribuée au Covid est inférieure à 0,000001 depuis plus de six mois :  

Le docteur Lehmann et Libération publient donc un guide de survie contre un virus qui ne rend plus malade et ne tue plus en France ! 

Lors de l’épidémie de grippe asiatique de 1957, le gouvernement considérait qu’elle « ne justifiait pas d’inquiétude particulière » et exhortait les Français à « ne pas ajouter l’hystérie à la maladie » pour ne pas en aggraver les conséquences. 

Aujourd’hui, cet article mensonger de Libération vise à créer une hystérie pour une maladie qui n’existe plus !

Contre les virus, le port du masque ne sert à rien

Lorsqu’on souffre d’une infection bactérienne respiratoire (comme la tuberculose ou la pneumonie), porter un masque diminue le risque de la disséminer. 

Mais, aucune étude n’a jusqu’ici démontré que le masque pouvait protéger contre les virus dans le monde réel.

Pour la grippe, les très nombreuses études sur le sujet, dont plusieurs essais prospectifs randomisés, n’ont pas permis de démontrer que le port généralisé du masque pourrait interrompre la transmission des virus grippaux [références 3 à 22]. La revue exhaustive de la littérature réalisée par la fondation Cochrane [23] confirme l’inefficacité des masques pour réduire la transmission des virus respiratoires et conseille des interventions simples et peu coûteuses, comme l’hygiène des mains [24]. 

Il en est de même pour le Covid où les masques chirurgicaux (en papier et non étanches) ne protègent pas le personnel soignant [25 à 31]. Cette inefficacité des masques contre la transmission du Covid est d’ailleurs confirmée par le seul essai randomisé publié sur le sujet [32].

Actuellement, alors que l’épidémie a quasiment disparu en France, pourquoi faire une telle publicité en faveur du port du masque ? Le port du masque ne constitue qu’un signal d’obéissance, de soumission aux prétendus experts des médias et aux autorités représentées par le ministre de la Santé qui a prétendu le dimanche 27 août 2023 [33] que «  le port du masque doit devenir ‘banal’, parce qu’il est vital ». Aurélien Rousseau et ses conseillers paraissent, eux aussi, ignorer la littérature médicale…

Ceux qui croient à l’efficacité du masque contre les virus devraient se demander pourquoi les grandes pandémies virales (grippe, covid) naissent, croissent et se diffusent toujours d’abord dans les pays les plus adeptes du masque. 

Contre le Covid, les traitements précoces sont efficaces

Notre expérience personnelle de plus d’une quarantaine de malades nous a montré que les ceux-ci, traités dès le début de la maladie par le protocole Raoult ou l’Ivermectine, voyaient leurs symptômes disparaître en deux à trois jours.

L’efficacité du protocole Raoult a été confirmée par les autorités sanitaires des pays qui en ont fait usage (Algérie, Sénégal, Côte d’Ivoire) et par la comparaison des mortalités par million d’habitants publiée par l’OMS de pays comme la France ou la Tunisie qui l’ont refusé et les autres :

De même, l’efficacité de l’ivermectine a été démontrée par plus d’une dizaine d’études randomisées, principalement effectuées dans les pays pauvres [34 à 38]. Le cas de l’inde est d’ailleurs très démonstratif :

Mortalités comparées Europe, France et Inde :

Si vous craignez le Covid, plutôt que d’acheter des masques inefficaces, conservez dans votre pharmacie des antibiotiques, de la chloroquine ou de l’ivermectine. 

Dans son article de Libération, le docteur Lehmann a menti sur la prétendue menace Covid actuelle et sur l’efficacité des masques, mais aussi par omission en ne citant pas les traitements précoces.

Ne craignez plus les prophètes de malheur

Qui n’hésitent pas à mentir pour vous pousser à porter des masques et à vous faire administrer des pseudo-vaccins inefficaces et dangereux. Profitez des fêtes de Noël et embrassez ceux qui vous sont chers.

Et, si une nouvelle épidémie survenait, utilisez les traitements que vous avez mis en réserve.

Nicole Delépine est l’ancienne chef du service d’oncologie pédiatrique de l’hôpital de Garches.


Références :

[1] chez les personnes asymptomatiques la positivité annonce une maladie dans moins de 3% des cas. Les autres sont des faux positifs

[2] Chartes des journalistes https://cdjm.org/les-chartes/

[3] Suess T, Remschmidt C, Schink SB, et al. The role of facemasks and hand hygiene in the prevention of influenza transmission in households: results from a cluster randomised trial; Berlin,Germany, 2009-2011. BMC Infect Dis. 2012;12(1):1-16.

[4] Barasheed O, Almasri N, Badahdah AM, et al. Booy on behalf of the Hajj Research Team. Pilot randomised controlled trial to testeffectiveness of facemasks in preventing influenza-like illness transmission among Australian Hajj pilgrims in 2011. Infect Disord Drug Targets. 2014;14(2):110-116.

[5] Aiello AE, Perez V, Coulborn RM, Davis BM, Uddin M, Monto AS. Facemasks, hand hygiene, and influenza among young adults: a randomized intervention trial. PLoS One. 2012;7(1):e29744.

[6] MacIntyre CR, Cauchemez S, Dwyer DE, et al. Face mask use and control of respiratory virus transmission in households. Emerg Infect Dis. 2009;15(2):233.

[7] MacIntyre CR, Zhang Y, Chughtai AA, et al. Cluster randomised controlled trial to examine medical mask use as source control forpeople with respiratory illness. BMJ Open. 2016;6(12).

[8] Cowling BJ, Chan KH, Fang VJ, et al. Facemasks and hand hygiene to prevent influenza transmission in households: a cluster randomized trial. Ann Intern Med. 2009;151(7):437-44

[9] Cowling BJ, Fung RO, Cheng CK, et al. Preliminary findings of a randomized trial of non-pharmaceutical interventions to preventinfluenza transmission in households. PLoS One. 2008;3(5): e2101.

[10] Larson EL, Ferng YH, Wong-McLoughlin J, Wang S, Haber M,Morse SS. Impact of non-pharmaceutical interventions on URIsand influenza in crowded, urban households. Public Health Rep.2010;125(2):178-191

[11] Simmerman JM, Suntarattiwong P, Levy J, et al. Findings from a household randomized controlled trial of hand washing and face masks to reduce influenza transmission in Bangkok, Thailand.Influenza Other Respir Viruses. 2011;5(4):256-267.

[12] Jacobs JL, Ohde S, Takahashi O, Tokuda Y, Omata F, Fukui T. Use of surgical face masks to reduce the incidence of thecommon cold among health care workers in Japan: a randomized controlled trial. Am J Infect Control. 2009;37(5):417-419.

[13] Long Y, Hu T, Liu L, et al. Effectiveness of N95 respirators versus

surgical masks against influenza: a systematic review and metaanalysis. J Evid Based Med. 2020;13(2):93-101.

[14] Cowling BJ, Zhou YDKM, Ip DKM, Leung GM, Aiello AE. Face masks to prevent transmission of influenza virus: a systematicreview. Epidemiol Infect. 2010;138(4):449-456.

[15] bin-Reza F, Lopez Chavarrias V, Nicoll A, Chamberland ME. The use of masks and respirators to prevent transmission of influenza:a systematic review of the scientific evidence. Influenza Other Respir Viruses. 2012;6(4):257-267.

[16] Smith JD, MacDougall CC, Johnstone J, Copes RA, Schwartz B, Garber GE. Effectiveness of N95 respirators versus surgical masks in protecting health care workers from acute respiratory infection: a

systematic review and meta-analysis. CMAJ. 2016;188(8):567-574.

[17] Offeddu V, Yung CF, Low MSF, Tam CC. Effectiveness of masks and respirators against respiratory infections in healthcare workers: a systematic review and meta-analysis. Clin Infect Dis. 2017;65(11):1934-1942.

[18] Radonovich LJ, Simberkoff MS, Bessesen MT, et al. N95 respirators

vs medical masks for preventing influenza among health care personnel: a randomized clinical trial. JAMA. 2019;322(9):824-833

[19] Aiello AE, Murray GF, Perez V, Coulborn RM, Davis BM, Uddin M, Shay DK, Waterman SH, Monto AS. Mask use, hand hygiene, and seasonal influenza-like illness among young adults: a randomized intervention trial. J Infect Dis. 2010 Feb 15;201(4):491-8. doi: 10.1086/650396. PMID: 20088690.

[20] Xiao J, Shiu EYC, Gao H, Wong JY, Fong MW, Ryu S, Cowling BJ. Nonpharmaceutical Measures for Pandemic Influenza in Nonhealthcare Settings-Personal Protective and Environmental Measures. Emerg Infect Dis. 2020 May;26(5):967-975. doi: 10.3201/eid2605.190994. Epub 2020 May 17. PMID: 32027586; PMCID: PMC7181938.

[21] Lee LY, Lam EP, Chan CK, Chan SY, Chiu MK, Chong WH, Chu KW, Hon MS, Kwan LK, Tsang KL, Tsoi SL, Wu CW. Practice and technique of using face mask amongst adults in the community: a cross-sectional descriptive study. BMC Public Health. 2020 Jun 16;20(1):948. doi: 10.1186/s12889-020-09087-5. PMID: 32546228; PMCID: PMC7296904.

[22]Haworth E, Barasheed O, Memish ZA, Rashid H, Booy R. Prevention of influenza at Hajj: applications for mass gatherings. J R Soc Med. 2013 Jun;106(6):215-23. doi: 10.1258/jrsm.2012.120170. PMID: 23761581; PMCID: PMC3705423.

[23] Jefferson T, Dooley L, Ferroni E, Al-Ansary LA, van Driel ML, Bawazeer GA, Jones MA, Hoffmann TC, Clark J, Beller EM, Glasziou PP, Conly JM. Physical interventions to interrupt or reduce the spread of respiratory viruses. Cochrane Database Syst Rev. 2023 Jan 30;1(1):CD006207. doi: 10.1002/14651858.CD006207.pub6. PMID: 36715243; PMCID: PMC9885521.

[24] Jefferson T, Del Mar CB, Dooley L et al. Interventions physiques pour interrompre ou réduire la propagation des virus respiratoires . Système de base de données Cochrane Rév. 2011 ; 6 :CD006207. [

[25] Greenhalgh T Schmid MB Czypionka T, et al. . Masques faciaux pour le public pendant la crise du covid-19 . BMJ 2020 ; 369 : m1435.

[26] Chu DK Akl EA Duda S, et al. . Distanciation physique, masques faciaux et protection des yeux pour prévenir la transmission de personne à personne du SRAS-CoV-2 et du COVID-19 : une revue systématique et une méta-analyse . Lancet 2020 ; 395 : 1973-1987.

[27] Howard J Huang A Li Z, et al. . Un examen des preuves des masques faciaux contre COVID-19 . Proc Natl Acad Sci USA 2021 ; 118 :e2014564118.

[28] Mahase E. Covid-19 : quelles preuves pour les masques en tissu ? BMJ 2020 ; 369 :m1422.

[29] Bartoszko JJ Farooqi MAM Alhazzani W, et al. . Masques médicaux vs respirateurs N95 pour la prévention du COVID-19 chez les travailleurs de la santé : une revue systématique et une méta-analyse d’essais randomisés . Grippe autres virus respiratoires 2020 ; 14 :365-373.

[30] Wang J Pan L Tang S, et al. . Utilisation du masque pendant COVID-19 : une stratégie ajustée en fonction des risques . Environ Pollution 2020 ; 266 : 115099

[31] Hsiao TC Chuang HC Griffith SM, et al. . COVID-19 : le point de vue d’un aérosol de l’expiration à la transmission au mécanisme viral . Aérosol Air Qual Res 2020 ; 20 :905-910.

[32] Henning Bundgaard, DMSc, Johan Skov Bundgaard, BSc and all Effectiveness of Adding a Mask Recommendation to Other Public Health Measures to Prevent SARS-CoV-2 Infection in Danish Mask Wearers A Randomized Controlled Trial Annals of Internal Medicine18 November 2020 https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/33205991/

[33] dans l’émission « L’événement du dimanche LCI »

[34] Waheed M Shoumann, Abdelmonem Awad Hegazy, Ashraf E. Sileem Use of Ivermectin as a Potential Chemoprophylaxis for COVID-19 in Egypt: A Randomised Clinical Trial Medicine, Environmental Science Journal of Clinical and Diagnostic Research 2021

[35] Kory P, Meduri GU, Varon J, Iglesias J, Marik PE. Review of the Emerging Evidence Demonstrating the Efficacy of Ivermectin in the Prophylaxis and Treatment of COVID-19. Am J Ther. 2021 Apr 22;28(3):e299-e318.

[36] Kerr L, Baldi F, Lobo R, Assagra WL, Proença FC, Chamie JJ, Hibberd JA, Kory P, Cadegiani FA. Regular Use of Ivermectin as Prophylaxis for COVID-19 Led Up to a 92% Reduction in COVID-19 Mortality Rate in a Dose-Response Manner: Results of a Prospective Observational Study of a Strictly Controlled Population of 88,012 Subjects. Cureus. 2022 Aug 31;14(8):e28624. doi: 10.7759/cureus.28624. PMID: 36196304; PMCID: PMC9525042.

[37] Azeez TA, Lakoh S, Adeleke AA, Balogun OT, Olanipekun BJ, Olusola FI. Chemoprophylaxis against COVID-19 among health-care workers using Ivermectin in low- and middle-income countries: A systematic review and meta-analysis. Indian J Pharmacol. 2021 Nov-Dec;53(6):493-498. doi: 10.4103/ijp.ijp_117_21. PMID: 34975139; PMCID: PMC8764977.

[38] Chahla RE, Medina Ruiz L, Ortega ES, Morales Rn MF, Barreiro F, George A, Mancilla Rn C, D’ Amato Rn S, Barrenechea G, Goroso DG, Peral de Bruno M. Intensive Treatment With Ivermectin and Iota-Carrageenan as Pre-exposure Prophylaxis for COVID-19 in Health Care Workers From Tucuman, Argentina. Am J Ther. 2021 Aug 16;28(5):e601-e604. doi: 10.1097/MJT.0000000000001433. PMID: 34491960; PMCID: PMC8415509.

image_pdfPDF A4image_printImprimer

⚠ Les points de vue exprimés dans l’article ne sont pas nécessairement partagés par les (autres) auteurs et contributeurs du site Nouveau Monde.

S’abonner à la discussion
Notification pour
Nom ou pseudonyme
Adresse courriel (facultatif)
Votre site Internet (facultatif)
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires