Entretien de Tucker Carlson avec Vladimir Poutine : 100 millions de vue en quelques heures

09/02/2024 (2024-02-09)

[Source : medias-presse.info]

 Par Francesca de Villasmundo

En quelques heures, l’entretien qui dérange la bien-pensance, entre le journaliste Tucker Carlson et le président russe Vladimir Poutine a battu les records d’audience : quelque 100 millions de vues. Un succès qui signe la lente morte des médias au collier.

L’entretien qui dérange : un succès mondial

La vidéo tant attendue, le nombre de connexions quelques heures en témoigne, de Tucker Carlson avec le président de Russie, Vladimir Poutine, bat tous les records d’audience.

En 13 heures, plus de 100 millions de vues ont été enregistrées. Pour se faire une idée de la magistrale claque que prennent les médias au collier, le comparatif s’impose avec les mastodontes américains : Fox News est le média américain le plus regardé avec une moyenne de 1,85 million de téléspectateurs par soir en prime time. MSNBC compte en moyenne 1,22 million de téléspectateurs. CNN ne compte que 582 000 téléspectateurs en moyenne. L’interview de Tucker avec Poutine a été vu plus de 84,3 millions de fois sur sa propre chaîne et 36 millions de fois sur la chaîne de Elon Musk ce qui fait 120,3 millions de vues sur X dans les 12 premières heures.

De quoi faire enrager les journalistes de plateau d’un côté et de l’autre de l’Atlantique, qui voient leur mainmise sur le public s’étioler au fur et à mesure que des Tucker Carlson se lèvent courageusement pour réellement informer leur public.

Pourtant ils auront tout fait ces médias au collier, et les politiciens qui les accréditent, pour décrédibiliser le journaliste américain, critiquer son travail, étouffer sa voix. Même John Kirby, porte-parole du Conseil de sécurité nationale rattaché au président Joe Biden, est intervenu pour déconseiller aux Américains de visionner l’entretien de Vladimir Poutine avec Tucker. Sans succès.

La colère amère, et la peur de perdre leur pouvoir — de nuisance —, des médias mainstream

Trop de mensonges sur tous les sujets d’actualité et de société du covid aux injections ARN, à la guerre en Ukraine et la lutte contre la pédocriminalité, trop de volonté de censurer la parole dissonante, en clair trop de connivence entre des gouvernements corrompus occidentaux et les médias mainstream, ont provoqué une défiance allant toujours croissante envers ces mêmes supports d’informations et les responsables politiques qui les soutiennent. La parole « officielle » dictée par la conscience morale universelle ne fait plus recette.

Le triomphe de la prestation osée de Carlson marque certainement la lente morte des médias bien-pensants et de la confiscation de l’information par cette clique de journaleux aux bottes du politiquement correct. Rien que pour cette raison, l’entretien entre Tucker Carlson et Vladimir Poutine, sur lequel on pourra toujours faire quelques réserves, est à regarder, écouter, diffuser.

image_pdfPDF A4image_printImprimer

⚠ Les points de vue exprimés dans l’article ne sont pas nécessairement partagés par les (autres) auteurs et contributeurs du site Nouveau Monde.

S’abonner à la discussion
Notification pour
Nom ou pseudonyme
Adresse courriel (facultatif)
Votre site Internet (facultatif)
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires