En invitant le djihadiste ex-quenelliste Médine, les « Verts » affichent sans honte leur nihilisme

01/08/2023 (2023-08-01)

Par Lucien SA Oulahbib

Ras-le-bol déjà de faire croire que l’islam serait une « race » (d’où l’impossibilité juridique de la critiquer) ou à l’inverse seulement une « religion » au sens superficiel, c’est-à-dire une « culture » ravalée au rang d’un folklore, alors qu’il s’agit aussi, et comme les autres conceptions du « Lien » (ou Transcendance), d’un modèle également total de société. Il ne fait cependant pas la distinction entre César et Dieu comme l’indiquait au contraire Jésus, mais aussi la monarchie absolue française contrairement aux idées préconçues : Louis XIV avait ainsi bien moins de pouvoir sur ses « sujets » qu’actuellement le Président de la Ve en France, surtout avec l’intégration du Scientisme de l’Hygiénisme, de l’Alarmisme, comme nouvelle Trinité de la « religion » séculaire (de plus en plus Affairiste ou Nihiliste par ailleurs).

À l’opposé, car exempt d’une telle distinction entre vie publique et vie intime (ce qui ne veut pas dire séparation, terme que Descartes n’emploie pas dans ses Principes, article 8 à propos de l’âme et du corps), l’islam impose, lui, sa « loi » sur les âmes vidées de leur liberté et les corps amalgamés, et ce au nom de « Dieu » se prenant dans ce cas et de fait pour celui-ci (ce qui est un blasphème du moins du point de vue biblique). Mais « il » ne le dit pas, bien sûr, lorsque la « culture de la force » n’est pas de son côté, utilisant dans ce cas « la force de la culture » (affiche annonçant sa venue au raout Vert le 24 août 2023 au Havre) pour se soustraire à l’analyse critique (c’est-à-dire laïc au sens kantien de sapere aude !) en montrant bien sûr patte blanche…

Ce qui fait alors de la nouvelle cheffe des « verts » français un chaperon rouge au sens littéral : elle le chaperonne parce qu’elle est « rouge » au sens alter-islamique : celui de faire, exprès, en l’invitant, d’oublier qu’il a affiché le terme Djihad sur lui et en a fait même un disque (jouant avec les deux sens du terme « le grand » et le « petit », cachant qu’il s’agit des deux faces de la même médaille, celle de la « guerre » contre celui qui n’accepte pas la « paix » ou « salam… » qui ne veut pas dire seulement « que la paix soit avec vous », mais « que la paix de l’islam soit avec vous », mais si vous ne la voulez pas alors il vous en cuira…). Il s’est également acoquiné avec les frères Ramadan. Il soutient de fait le Hamas (sous le vocable « Gaza »), a fait une quenelle (« qu’il regrette », bien sûr), est copain avec tel imam connu pour ses propos peu orthodoxes sur les juifs et les homosexuels, a attaqué le principe de laïcité qui signifie aussi esprit objectif dénoncé par les docteurs musulmans depuis le début en écartant peu à peu la philosophie (Averroès était ultra minoritaire et détesté) de l’enseignement religieux qui s’avère être le seul admis dans les pays réellement islamiques, d’où l’idée de brûler toute autre école, car c’est « boko haram » (l’enseignement non religieux — occidental — est à proscrire).

Les Verts français, par cette invitation sulfureuse, concurrencent certes le post-trotskiste Mélenchon qui suit pour sa part les directives de sa mouvance à l’international, visant à s’allier même avec le « diable » (selon Dante) alors qu’il ne fait que lui servir la soupe sous le regard bienveillant de la Secte globaliste qui a besoin de toutes ces nuances de vert et de rouge pour imposer sa férule sansfrontièristes, réduisant également le « citoyen » à n’être qu’une « particule élémentaire » bienveillante comme un prix Goncourt si elle est intersectionnelle (modulable en permanence selon les besoins du Flux).

Mais les Verts français (et à vrai dire européens) veulent faire mieux encore en continuant aussi et ainsi leur descente dans l’enfer du nihilisme intégral pavé de mauvaises intentions quant à l’abolition des frontières, le fractionnement racialiste (et essentialiste) de la Nation en « communautés » non plus informelles, mais rigides ayant leurs propres lois habitudes habits…). Ainsi des « migrants » veulent désormais avoir comme avocat quelqu’un de leur couleur, bientôt de leur religion, ensuite et enfin voudront être jugés par leur loi religieuse (mais ils perdent au change, d’où le peu d’attrait de cet aspect…). Par contre, concernant les écoles et les logements, cela se fera lorsqu’il sera possible de voter aux municipales sans être citoyen français, une proposition qui peut avoir l’aval des macronistes et de la Nupes…

Les Verts comme cheval de Troie du totalitarisme islamique lui-même longue cuillère de la Secte Globale qui a su avec souplesse intégrer ses revendications du 11 septembre et des attentats suivants : lui faire de la place comme courroie de transmission à côté des autres vertes et rouges aujourd’hui si bien domestiquées qu’elles acceptent de se rétrécir et même d’en être la courroie auxiliaire, supplétive…

image_pdfPDF A4image_printImprimer

⚠ Les points de vue exprimés dans l’article ne sont pas nécessairement partagés par les (autres) auteurs et contributeurs du site Nouveau Monde.

S’abonner à la discussion
Notification pour
Nom ou pseudonyme
Adresse courriel (facultatif)
Votre site Internet (facultatif)
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires