Auteur/autrice : Lucien Samir Oulahbib

Quand Bruno Toussaint (BFMTV) s’habille en Pravda

Lors d’un entretien avec Didier Raoult, Bruno Toussaint a insisté, lourdement, (et à deux reprises) pour proposer, littéralement, à Raoult de s’associer à son attaque en dessous de la ceinture envers cette tribune de FranceSoir en lui demandant de lui retirer officiellement son soutien. Cette insistance sourde, ce chantage tout en filigrane dévoile la réalité sordide de « notre » gabegie politico-hygiéniste que les Toussaint et Cie veulent à tout prix masquer, entraînant alors dans leur chute aujourd’hui si visible y compris ceux qui ont été les premiers à vouloir l’empêcher, tel Didier Raoult.

Lire la suite

Morandini et les GG contre FranceSoir ou le degré obtus de l’autosuffisance

En interviewant (tant qu’à faire sans doute) le directeur de FranceSoir, Xavier Azalbert, à propos d’un article provocant (mais pour la bonne cause aux dires d’Azalbert) Morandini d’un côté et les GG de l’autre ont atteint un sommet dans l’autosuffisance, l’ignorance et la mauvaise foi, se nourrissant cependant l’une l’autre grâce à ces zestes d’idées reçues assénées sans détour comme si cela allait de soi (« le consensus scientifique autour des vaccins », les « traitements précoces ne marchent pas », etc., etc.). Ils ne sont certes pas les seuls.

Lire la suite

Nouvelles tératologiques : comment les monstres actuellement au Pouvoir sont-ils fabriqués ?

La fabrication des « masquocéros » et aujourd’hui des « injectiocéros » bat son plein alors que les chiffres justifiant une accélération des « doses », aux effets de plus en plus courts (les cocaïnomanes en savent quelque chose) sont d’autant plus biaisés que l’on ne soigne toujours pas malgré l’efficacité ascendante des traitements précoces. Mais ce qui nous intéressera ici sera plutôt la fabrication des monstres qui justifient ce transhumanisme réel, non pas à venir, mais déjà là.

Lire la suite

L’erreur stratégique tragique du « camp » dit « souverain » : partager les mêmes concepts que l’ennemi

Comme il s’agit d’une guerre, le terme ennemi sied bien mieux qu’adversaire puisque nous avons quitté les rives de la « démocratie » depuis en effet 2007 lorsque l’élection de Sarkozy invalida plus tard le référendum de 2005 du « non » au Traité de Lisbonne. Nous sommes désormais dans un « ailleurs » encore indéfinissable quoique portant encore les oripeaux du régime précédent et oscillant entre autoritarisme et totalitarisme, réduisant encore plus les « citoyens » à de vulgaires « consommateurs » cannibales y compris du « politique » (au sens de s’autoconsommer via des besoins miroités). Voilà pour les banalités.

Lire la suite

Non, la France ne deviendra pas une « république islamique » !

Il est vrai que cette crainte d’Éric Zemmour (entre autres…) s’adjoint de deux données non quelconques  : « si Macron est réélu » et « si nous ne l’arrêtons pas ». Questionnons plutôt la seconde, la première étant sans doute probable quoiqu’encore incertaine tant depuis Chirac aucun des présidents suivants n’a fait plus d’un mandat.

Lire la suite

« Affaire » Mucchielli : misère de la sociologie académique

Soit donc l’attaque frontale contre les deux articles de Mucchielli (dont un fut censuré par Médiapart) de huit « éminents » sociologues. Nos huit janissaires s’en sont donc pris à l’analyse « mucchiellienne » des décès liés supposément aux injections expérimentales — ce qu’ils contestent fortement sans que pour autant l’on sache sur quoi ils s’appuient en réalité puisque selon le site officiel européen comptabilisant les « effets indésirables », AUCUN DÉCÈS n’est en fait signalé, donc tout va bien… 

Lire la suite

De la Puissance Pure au 21e siècle

La fascination sourde envers la puissance chez l’humain s’avérerait également biologique et plus précisément « féline » : la mise à mort, y compris non nécessaire, étant chez ces espèces un plaisir, d’où leurs accointances, immémoriales, entre « mammifères » tendance fauve. Et leurs rapports sexuels eux-mêmes reflètent cette attraction, y compris aujourd’hui, malgré ce souhait également présent depuis le début de maturation raffinée chez l’humain, du moins si le coït veut durer au-delà de sa conservation morbide narcissique et reproductrice (en ce sens, l’érotisme n’est toujours pas réductible à la pornographie…).

Lire la suite

Répétition générale ou situation sans direction ?…

Les affairistes hygiénistes et leurs cyborgs boomers continuent donc à faire peur (« dramatisons madame », souffla le Préfet Tartarin…) en mélangeant les services hospitaliers (soins intensifs et réa. Or dans ces cas le malade n’est pas en situation de se faire interviewer pour quémander une piquouse, n’est-ce pas…), masquant ainsi le fait qu’ils empêchent toujours et depuis le début les traitements précoces*. Tout en agitant non plus seulement la « quatrième vague », mais LA vague de « 15 m » selon le GIEC (mais n’est-ce pas plutôt une vague, un tsunami totalitaire qui émerge plutôt ?).

Lire la suite

Pourquoi les intellectuels de gauche ont-ils eux aussi viré hygiénistes totalitaires ?

La riposte de Jean-Paul Bourdineaud à l’attaque en dessous de la ceinture de Charlie Hebdo et de Libération qui ont franchi allègrement le point Godwin (« à droite d’Hitler » en gros) en présentant les contestataires de l’actuelle politique dite « sanitaire » comme étant « une bande d’obscurantistes totalement déraisonnables, anti-scientifiques, voire sectateurs, et penchant vers l’extrême-droite (celle trumpienne, au minimum) » en dit long sur les prétentions (non étonnantes à vrai dire) de toute une frange de pseudo-intellectuels tels Enthoven, Naulleau, Onfray, BHL, Ferry.

Lire la suite

Le faux combat contre « l’antisémitisme » de pompiers pyromanes

À lire la pancarte incriminée, il s’avère en préambule que la pantalonnade de certains dirigeants du RN et ex-FN (réaction très décevante de Philippot, par exemple — repassant la patate chaude) reste incompréhensible tant il n’y a pas écrit sur celle-ci une once d’antisémitisme, pas une, à moins d’établir là aussi et là encore un lien mécanique de cause à effet entre ladite appartenance politique de cette enseignante, porteuse de cette pancarte qui dénonce les principaux acteurs de la situation post-démocratique actuelle (régie de fait par un Conseil occulte dit de défense ce qui est anticonstitutionnel comme l’indique Valérie Bugault) et des positions idéologiques supposées être affiliées en général à ce qui lui est reproché ce qui reste à démontrer déjà juridiquement.

Lire la suite

Et si l’injection ARN marchait seulement négativement ?

Ce n’est pas seulement en regardant le travail méticuleux fait par la biostatisticienne Christine Cotton pour FranceSoir et aussi en compilant d’autres travaux établis par beaucoup d’autres que cette hypothèse de l’efficacité négative de l’injonction ARN affleure, puisqu’il est possible de la relier à ce fait très officiel cette fois stipulant non seulement que certains injectés restent contaminants (d’où le retour du « masque » aux USA, en Israël, en France…), mais finissent également hospitalisés (d’autant qu’ils ne prennent pas de traitements, ni en thérapie ni en prévention) et sont à même de mourir (par exemple en Angleterre) d’où la fuite en avant actuelle vers la nième dose…

Lire la suite

Dogma Édition 16. Été 2021

L’outrecuidance cuistre affiche de plus en plus avec fureur ce Mauvais Universel que l’on croyait exsangue tant il avait voulu agir « au nom du Bien » ; il se régénère maintenant et puissamment à coup d’obligations hygiénistes et « climatistes » empêchant alors que la Mutation qualitative en gestation, celle visant la santé d’ensemble des êtres moraux et politiques que nous sommes, craquèle leurs paradigmes à compartiment en faillite. Pourtant, sans fards, leur ignorance, impudente, qui suinte ouvertement maintenant de menaces fétides, s’habille de plus en plus effrontément en Pravda, quoique de manière très vulgaire (et perlée de menaces totalitaires) ; l’altérité démocratique est ainsi désormais fragilisée. Cela mérite bien un soufflet.

Lire la suite

C—19 : Les fausses solutions

Comme l’indique Michel Rosenzweig sur FranceSoir en guise de « solution rationnelle », il s’agit toujours de l’opposé d’une filouterie cynique et nihiliste (gonflant les chiffres et censurant les soignants qui disent le contraire), et ce dès le départ (avec 23 000 morts non soignés précocement en France et non pas 100.000 !). Peu importe le « variant », au fond, même s’il s’avère moins létal que les précédents, eux-mêmes aisément soignables par les traitements précoces qui marchent, sans attendre cette injection expérimentale qui ne peut de toute façon pas s’y substituer, comme le dit le professeur Montagnier, tant son efficacité non seulement n’est pas testable pour les moins de 85 ans, mais créé des effets secondaires de plus en plus mortels ! Voilà un résumé possible…

Lire la suite

Conseil Constitutionnel : « démocratie réelle et démocratie formelle »

Cette formule de Marx fait suite à celle de Montesquieu : « le pouvoir corrompt, le pouvoir absolu corrompt absolument » ainsi que celle de Max Weber lorsqu’il différencie « légalité et légitimité » : ici, le 5 août, soit le lendemain de l’anniversaire de l’abolition des privilèges du 4 août 1789 en France, le Conseil Constitutionnel français a réinstauré l’idée de privilège inique associé de fait audit « passe sanitaire » qu’il vient de légaliser. Ce qui fait que ce « Conseil » ne peut d’autant pas le rendre légitime que cette disproportion criante ne se justifie pas au vu de la réalité sanitaire effective et non pas construite. La teneur de ce marquage est donc en réalité politique, et ce de bout en bout : il avalise ainsi une rupture d’égalité de fait, ce qui est pourtant anticonstitutionnel. Il y a même là parjure puisque l’article 2 de la DDH (qui fait partie du Bloc de constitutionnalité) est violé. Ce qui implique a contrario, du moins s’il s’agit de préserver la démocratie réelle, de recourir à l’un de ses lemmes énonçant explicitement la  « résistance à l’oppression ».

Lire la suite

Injection obligatoire : la fuite en avant dans l’horreur

Lorsqu’il faudra juger tous les responsables de ce qui apparaît de plus en plus comme une tromperie frauduleuse (voire un crime contre l’Humanité) se déroulant sous nos yeux via cette obligation d’injecter une substance expérimentale aux effets de plus en plus mortels (aux données guère accessibles, du moins pour tous), en réalité très peu efficace et donc faisant bien plus office de placebo mental (pour les plus chanceux et/ou solides) qu’autre chose, il est clair que le futur tribunal international ad hoc qui en sera chargé aura bien du travail.

Lire la suite

Pourquoi contre la C-19 et ses variants les traitements précoces sont de plus en plus nécessaires

Un groupe de scientifiques internationaux réunis dans le FLCCC (Front Line COVID-19 Critical Care Alliance, et ici sa version française en ligne : Protocoles de prévention et de traitement pour COVID-19) confirme ce que Didier Raoult avait expliqué au tout début concernant la nécessité impérieuse de prendre des traitements précoces afin de prévenir des effets ou « séquelles » complexes à long terme plutôt qu’attendre chez soi d’avoir des symptômes nécessitant une hospitalisation ; ou encore le fait de se contenter de prendre une injection qui s’avère de plus en plus expérimentale en ce sens où comme on l’a vu en Israël depuis plus d’un mois et… en Guadeloupe aujourd’hui cela ne protège guère de la contamination, sans parler des effets secondaires et de leurs conséquences de plus en plus mortelles. En particulier pour les plus jeunes.

Lire la suite

Cruauté accrue de la Secte Affairiste Répulsive Sadique (la SARS) suite…

Cette Secte s’avère donc de plus en plus cruelle, manipulant férocement et frénétiquement depuis dix-huit mois les chiffres, le tout toujours pour faire peur, minima du dressage d’esclaves S.M (avec l’injection synthétique), alors qu’elle interdit toujours dans les faits de soigner de façon précoce, menaçant toujours de casser l’IHU de Marseille (empêchant cependant des collègues de Raoult d’être qualifiés par le CNU au rang de professeur), poursuivant tous ceux (soignants, pourtant) qui contestent leurs mensonges, tout en continuant à fermer des lits d’hôpitaux…

Lire la suite

Pass politico-sanitaire obligé : sommes-nous/glissons-nous en dictature ou pas du tout ?…

Cette question béotienne (comme on dit) peut encore prêter à sourire tant d’un côté l’évidence crie « oui », à voir la propagande hygiéniste et ses diverses obligations juridiques qui explosent (malgré l’effondrement des indicateurs : les malades de diarrhée étant plus importants que ceux de la C19) tandis que de l’autre les puissants de l’heure expliquent que « non » puisque vous pouvez encore vous poser la question sans être enfermé et qu’il existe des « lois ».

Lire la suite

Naissance d’un mouvement citoyen visant en priorité à sa réelle qualité de vie

La qualité des soins de la fraternité, de la solidarité, la liberté, l’égalité est sans doute et de plus en plus le dénominateur commun de cette vaste mobilisation qui s’amorce cette fin de juillet 2021 dans le monde avec ampleur, et ce, en France, particulièrement en province, ce qui en prouve déjà la profondeur. C’est vraisemblablement un mouvement de fond qui enfin émerge durablement, tapi dans l’ombre depuis des décennies, au-delà des tiraillements et des étiquetages partisans, et visant à la réelle qualité de vie, point de départ des révoltes des années 60 (à ne pas confondre avec les révoltes gauchistes petites-bourgeoises des années 70, aujourd’hui supplétifs du Pouvoir hygiéniste/scientiste/affairiste) et celles ayant débuté en novembre 2018 avec les « gilets jaunes » ce mouvement hétéroclite qui a été hélas parasité pour une part par les variants néo-gauchistes recyclés dans le relativisme culturel et le terrorisme intellectuel aujourd’hui de plus en plus visible.

Lire la suite

Les failles de la stratégie anti-liberticide

Mettre les traitements et la prévention à disposition systématiquement en avant à la première seconde de n’importe quels interview et/ou billet/article doit être l’impératif, catégorique, stratégique, sans appel pour cette guerre atypique, puisque c’est leur manque supposé qui justifie tout : autorisation conditionnelle de l’essai, passe dit « sanitaire » (alors qu’il n’y en a pas pour le HIV transmissible et bien plus létal), couvre-feu, confinement, confusion entre « cas » et « maladie »...

Lire la suite

Restrictions Delta : Castex manque de plus en plus de cortex

Dire sans honte, comme Castex, que « 96 % des positifs sont des non-vaccinés » revient à jouer sur la peur et non sur la raison (cortex) : les positifs ne sont pas des malades, le Delta est moins grave que les autres variants, confirme le docteur Gérard Delépine, et nous avons des traitements et de la prévention indique le docteur Guillaume, donc point de besoin de cet essai clinique qui ne donne pas toujours la preuve de son efficacité comme l’admet un récent rapport anglais. Mais les paranoïaques qui nous gouvernent n’ont cure de ces objections qu’ils considèrent comme du « complot/isme » tout en refoulant leur part de vérité par le dédoublement de personnalité caractéristique du psychotique.

Lire la suite

Virus, climat, Hongrie : la malignité perverse de la Secte au pouvoir

Partons d’un exemple : selon l’Institut Pasteur « La principale information nouvelle apportée par cette étude est que les enfants infectés n’ont transmis le virus ni aux autres enfants, ni aux enseignants et ni aux autres personnels des établissements scolaires. » Lisez bien : « infectés ». Alors, imaginez les non infectés et a fortiori les non participants à leur essai clinique. En Gironde, par exemple, haut lieu, paraît-il, de la diffusion du delta depuis plusieurs semaines, il y a eu le 18 juillet… zéro hospitalisation, et… zéro en réanimation (alors que l’on ne soigne pas avec les traitements qui marchent).

Lire la suite

Le « tsunami » du mensonge systémique

Lorsque le porte-parole du gouvernement, pourtant incompétent en matière sanitaire, parle d’un choix entre « vaccination générale » et « tsunami viral », lorsqu’un journal comme « La Croix » ose énoncer qu’il n’y aurait eu que « quelques milliers de manifestants » le samedi 17 juillet 2021 contre le pass politique (et non « sanitaire »), une corrélation s’établit nécessairement entre deux volontés systématiques : celles de majorer un problème sanitaire aisément contrôlable d’un côté et celle d’en minorer la contestation à dessein, de l’autre.

Lire la suite

Kit argumentaire pour « Nous avons des traitements qui marchent, donc pas besoin de “ça” »

Ce devrait être l’argument central d’une argumentation de combat (infra) : les traitements précoces sont plus efficaces que lesdits « vaccins » (Israël pense reconfiner). Car c’est sur la base du fait que ces traitements ne marcheraient pas (phase 3.3 de l’AMM) y compris pour les formes dites graves que se justifie cette manipulation. Or, des informations sont disponibles sur les sites d’informations objectives comme FranceSoir et l’IHU de Marseille prouvant qu’ils marchent, y compris sur les formes graves.

Lire la suite

Nous avons des traitements qui marchent, donc pas besoin de ça

Ce devrait être l’argument central. Car c’est sur la base du fait qu’ils ne marcheraient pas que se justifie cette manipulation. Ensuite, il existe très peu de formes graves en dessous de 84 ans, et elles peuvent également être soignées. Des informations sont disponibles sur les sites d’informations objectives comme FranceSoir. Et à l’argumentation autour de l’égoïsme, rétorquez que s’agissant d’une maladie très soignable, Marteler cette moraline relève de la pensée esclavagiste et perverse, car elle demande de faire passer les désirs du Maître avant les siens pour un risque que l’on peut circonscrire par la prévention.

Lire la suite

La Secte « en marche » joue son va-tout

C’est ainsi, la Section française de la Secte Hygiéniste-affairiste (S.F.S.H.A) avance rageusement son tapis en accélérant le flicage et marquage du troupeau (jusqu’aux « centres commerciaux ») alors qu’aucun élément, aucun, peut légitimer cette hystérie hygiéniste au vu des chiffres à disposition de la syndémie C-19. Mais comme il s’agit de programmer les peuples, il faut d’abord « affaiblir » leurs fonctions immunitaires : c’est évident maintenant. Le Premier ministre français l’a même constaté et propose ainsi une troisième dose au lieu de traitements précoces et de vitamines adaptées.

Lire la suite

Devant la menace de démantèlement de l’IHU Raoult a donc cédé

Dans un entretien très récent Didier Raoult avait annoncé très explicitement (6 juillet, à 0.55) qu’il est question pour l’IRSEM de démanteler l’I.H.U (l’organisme a démenti sur le champ bien entendu) afin d’empêcher la constitution d’un pôle de prudence et de vérité comme le demandait d’ailleurs il y a quelques mois le professeur Caumes (avant de se rétracter bien sûr et vouloir piquer jusqu’aux enfants déjà affaiblis par le confinement comme l’indique la professeure Martine Duclos) on voit donc que cette Secte H.A! (hygiéniste-affairiste) est prête à tout casser (la “déconstruction” en temps réel) pour arriver à ses fins. C’est évidemment ignoble, minable, dangereux.

Lire la suite

Sur la toxicité de la Secte HA! : contribution à sa décantation

Ah ! La Secte HA! (Hygiéniste-Affairiste) — le point d’exclamation exprime le fait qu’elle accentue en permanence et avec frénésie paranoïaque sa hargne (séculaire, en fait) contre toute objection ou critique considérée par elle comme un complot ou une hérésie provenant, au 21e siècle, d’« antivax » et autres « anti-éoliennes ». Elle VEUT (comme au temps de l’Inquisition et des procès totalitaires passés présents et à venir) que sa propagande pseudo-médicale et environnementale se déploie sans accroc par la méthode bien connue en manipulation psychologique de « punition-récompense »

Lire la suite

Pourquoi la Secte aurait-elle suscité la panique sinon pour asservir aujourd’hui ?

Comme il est de plus en plus probable maintenant d’entériner la « manip » faite sur ce virus et surtout le fait qu’il vienne d’un labo P4 installé en Chine communiste, il faut distinguer dans l’analyse deux hypothèses : celle qu’il ait été volontairement distribué via diverses cérémonies sportives et militaires ; celle qu’il soit issu d’un « accident » (ce qui aurait alors suscité la panique des dirigeants communistes, car ne sachant pas comment ce » gain de fonction » pourrait être létal — ce qui aurait été cependant le but recherché, selon la première hypothèse). L’idée première fut de « confiner » en attendant mieux, en particulier : les traitements précoces (la première étude sur l’hydroxychloroquine fut chinoise) ; et ce que les dirigeants ont appelé par la suite « vaccin » (qui n’a cependant pas été exporté). La Secte qui nous gouverne (scientiste-hygiéniste et affairiste adepte du « Trans ») apprenant cet « accident » se mit alors en mode panique et suivit sa frange communiste chinoise dans cette pratique archaïque appelée « confinement ».

Lire la suite