Cela ne pourrait pas arriver, n’est-ce pas?

Cela ne pourrait pas arriver, n’est-ce pas?

25/06/2020 (2020-06-25)

[Source anglaise : Vernon Coleman]

[Auteur :] Dr Vernon Coleman

[Vidéo en anglais]
Traduction de la transcription :

Je veux commencer par vous lire un extrait d’un livre qui a été écrit et publié au Royaume-Uni en 1977. Je pense que vous le trouverez important.

« Depuis plus d’un siècle, les médecins savent que si des fils sont enfoncés dans le cerveau et qu’une charge électrique les traverse, il y aura des réponses différentes selon les différentes parties du cerveau. Un fil inséré dans une certaine partie fera bouger une jambe, le même fil enfoncé dans une autre partie du cerveau provoquera les contractions d’un bras. Il y a cinquante ans, nous savions qu’avec l’aide de la stimulation électronique, les médecins pouvaient induire du plaisir, éradiquer la douleur et rappeler des souvenirs perdus auparavant. »

« Avec des électrodes en place, le patient peut être contrôlé de manière assez efficace à distance. On peut le faire manger, dormir ou travailler. Son appétit, sa fréquence cardiaque, sa température corporelle et d’autres facteurs peuvent également être surveillés et contrôlés. »

« Les chercheurs ont montré que les chats calmes peuvent se transformer en bêtes agressives si certaines parties de leur cerveau sont stimulées. Dans une expérience spectaculaire, le Dr Delgado de l’École de médecine de l’Université de Yale en Amérique a câblé un taureau avec des électrodes, puis s’est placé au milieu d’une arène avec une cape et un petit émetteur radio. Le taureau a chargé mais a été stoppé par le Dr Delgado lorsque celui-ci a appuyé sur un bouton de son émetteur. Le taureau poussa un cri à quelques centimètres du Dr Delgado. »

« Le Dr Delgado a rapporté que Le Dr Delgado a rapporté que «les animaux avec des électrodes implantées dans le cerveau ont été amenés à effectuer une variété de réponses avec une fiabilité prévisible, comme s’il s’agissait de jouets électroniques sous contrôle humain». »

« Des expériences similaires avaient même alors été réalisées avec des êtres humains. Les patients sélectionnés se sont tous révélés dangereux et ont montré qu’ils avaient un tempérament incontrôlable. »

Fin de la citation.

Je n’ai pas besoin d’obtenir la permission de lire cet extrait, car il provient de mon deuxième livre, intitulé Paper Doctors, et publié en 1977 par Maurice Temple Smith à Londres. Il y a quelques critiques du livre sur mon site Web sous le bouton «biographie et contact». Soit dit en passant, je suis tombé sur un site Web qui a publié d’anciennes adresses courriel à mon nom. J’ai bien peur que ces adresses n’aient pas fonctionné depuis dix ans, alors ne les utilisez pas.

Malheureusement, Paper Doctors est épuisé depuis des années. Et pour mémoire, je détestais l’expérimentation animale autant que maintenant. Je suis ravi que le gouvernement britannique semble maintenant accepter l’idée que les expériences sur les animaux sont inutiles.

Bien que j’aie écrit tout cela dans les années 1970, Delgado travaillait déjà sur ce sujet dans les années 1950 et 1960 et son travail n’était que le début d’une histoire très compliquée qui n’en arrive que maintenant à ses derniers chapitres.

La plupart des gens — et en cela j’inclus la plupart des médecins et des scientifiques — n’ont jamais entendu parler des expériences de Delgado et ne réalisent pas à quel point elles sont importantes.

Mais c’est Delgado, et des gens comme lui, qui ont commencé le long et lent voyage vers le contrôle du corps et de l’esprit humain.

Bien entendu, il y a toujours eu deux éléments essentiels pour contrôler les gens de loin.

Tout d’abord, vous avez besoin d’un moyen d’implanter une sorte de récepteur dans le corps humain. Au fil des ans, les récepteurs disponibles sont devenus de plus en plus petits. Les puces sont encore considérées comme des petites choses que vous pouvez saisir et tenir entre vos doigts. Le genre de chose que vous pourriez trouver dans un téléphone portable par exemple.

Mais certaines micropuces sont désormais bien plus petites que cela.

Vous pouvez avoir un tas de ces choses rien que sur votre ongle. Vous pouvez en obtenir une par le biais d’une seringue et à travers son aiguille. Vous pouvez en obtenir grâce à un vaporisateur et vous la faire souffler dans le nez. C’est petit. Tout le monde ne voudrait bien sûr pas s’injecter une puce électronique, même si certaines personnes aimeraient sans doute le faire.

La seconde chose nécessaire est de disposer d’un transmetteur.

Et ce n’est pas difficile du tout. Vous avez besoin d’un poteau de taille suffisante, d’un mât ou d’un grand bâtiment, ou d’un pylône quelconque, puis vous collez votre émetteur sur le dessus afin qu’il puisse envoyer ses messages sur une large zone. C’est facile. Quelque chose comme un émetteur radio. Ou, je suppose, comme ces choses qui envoient des signaux aux téléphones portables. Il faudrait que ce soit un peu plus sophistiqué que les anciens signaux des téléphones portables, bien sûr.

Donc, c’est tout l’équipement dont vous avez besoin.

Une petite puce dans le corps de la personne que vous souhaitez contrôler.

Et un transmetteur pour envoyer les messages.

Si vous étiez un médecin fou et que vous vouliez contrôler des individus, ce serait un jeu d’enfant.

Vous leur diriez simplement que vous leur faites une injection pour les protéger contre la grippe ou quelque chose comme ça. Et dans la seringue, il y aurait un petit récepteur. Et puis vous colleriez un émetteur sur le toit de la maison en face de l’endroit où ils vivent.

Et ensuite vous pourriez envoyer des messages pour leur faire faire ce que vous voulez qu’ils fassent. Vous pourriez les rendre tristes ou en colère ou heureux ou satisfaits. Vous pourriez les faire courir ou se battre ou simplement passer toute la journée au lit.

Rappelez-vous, c’est ce que faisait le Dr Delgado il y a plus d’un demi-siècle. Ce n’est rien de nouveau.

Bien sûr, si vous vouliez faire la même chose pour beaucoup de gens, vous auriez besoin de beaucoup de monde pour vous aider.

Disons que vous seriez vraiment une mauvaise personne et que vous voudriez contrôler une population entière, par exemple. Vous pourriez faire faire aux gens ce que vous voulez qu’ils fassent. Vous pourriez les faire voler à l’étalage ou commettre un meurtre, ou voter pour quelqu’un, ou se suicider, ou tout ce que vous voudriez qu’ils fassent. Si vous vouliez une population plus petite, vous pourriez faire en sorte que tout le monde cesse de vouloir avoir des enfants. Ce serait terriblement facile. N’oubliez pas que le Dr Delgardo faisait cela il y a plus d’un demi-siècle. C’est juste que ses récepteurs et émetteurs étaient un peu encombrants.

Si vous vouliez faire cela, vous auriez besoin de quelqu’un de très riche pour commencer. Quelqu’un avec beaucoup d’argent et de contacts. Un milliardaire vraiment. Et quelqu’un sans beaucoup de morale.

Et vous auriez besoin de quelque chose à injecter aux gens. Une sorte de médicament par exemple.

Et ensuite, vous auriez besoin de quelqu’un de bon en informatique pour vous aider à transmettre et à recevoir et vous auriez besoin de personnes ayant accès à de nombreux poteaux ou toits élevés où ils pourraient placer les pièces de l’émetteur.

Mais rien de tout cela ne serait bon [ne tiendrait la route] à moins d’avoir une raison d’injecter des gens. Vous ne pouvez pas vous contenter d’injecter des millions de personnes sans raison.

Idéalement, vous auriez besoin qu’ils aient tous peur de quelque chose pour qu’ils aient hâte de vous laisser leur injecter [un vaccin ou un antidote]. Puis vous pourriez mettre vos minuscules récepteurs dans la substance qui serait injectée. Ou la leur gicler dans le nez, ou d’une autre manière.

Mais ce serait la chose la plus délicate à organiser, car vous auriez idéalement besoin d’une menace quelconque.

Vous pourriez dire à tout le monde qu’ils vont attraper la peste ou quelque chose s’ils ne vous laissent pas leur donner le merveilleux antidote.

Ça pourrait marcher.

Mais pour cela, vous auriez besoin de quelque chose de réellement effrayant.

Et ce ne serait pas possible parce que vous auriez besoin de certains experts pour dire que quelque chose de très effrayant s’en vient alors que ce n’est pas vraiment le cas. Ils devaient donc inventer ou trouver quelque chose, puis l’exagérer. Ou vous trouvez quelqu’un qui n’est pas très bon dans ce qu’il a fait et vous lui demandez de faire des prévisions qui terrifient la vie de tout le monde.

Et ensuite, il faudrait maintenir les gens réellement dans la peur.

Vous pourriez, je suppose, les rendre si effrayés qu’ils seraient heureux de supporter toutes sortes de règles et de restrictions. Et vous pourriez dire aux gens que s’ils ne font pas ce que vous leur avez dit de faire, la chose effrayante empirerait plus que jamais.

Et vous auriez besoin d’experts et de conseillers ayant des liens avec les entreprises qui fabriquent les produits que vous envisagez de donner aux gens. Et vous devrez leur promettre toutes sortes de choses. Et vous auriez probablement aussi besoin de politiciens avides et complaisants.

Il ne serait donc vraiment pas possible d’organiser tout cela.

Et de toute façon, il y a un autre problème parce que vous devez séparer les gens afin de vous assurer que les messages que vous transmettez atteignent les destinataires individuels. Il faudrait que les gens se tiennent à plusieurs pieds d’écart tout le temps et il n’y a aucun moyen que les gens le fassent.

Donc, cela ne pourrait pas fonctionner, n’est-ce pas?

Même si c’est ce que quelqu’un voudrait faire.

Copyright Vernon Coleman, 24 juin 2020

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires