Arrêt de la vaccination Pfizer à Hong Kong

Arrêt de la vaccination Pfizer à Hong Kong

26/03/2021 (2021-03-26)

[Source : L’Échelle de Jacob]

Les responsables de la santé de Hong Kong ont ARRÊTÉ les expéditions du vaccin Pfizer après que de multiples problèmes aient été identifiés et signalés. Le South China Morning Post rapporte que des travailleurs de santé de première ligne ont découvert plus de cinquante exemples de flacons fissurés et qui fuyaient. Comment Pfizer peut-il garantir la cohérence et la sécurité de la science de l’ARNm, s’ils ne peuvent pas garder les flacons intacts et correctement préservés?

Il n’existe aucun moyen pratique d’assurer la sécurité d’un vaccin expérimental qui doit être conservé à -93 degrés Fahrenheit. Le vaccin à ARNm Pfizer est expédié dans des boîtes qui ne peuvent être ouvertes que deux fois par jour pendant un maximum de 180 secondes. Si les nanoparticules de la préparation ne sont pas correctement conservées à cette température, elles deviennent dangereuses et inefficaces pour le système immunitaire humain. De plus, une prouesse de fabrication à cette échelle est naturellement sujette à de multiples erreurs.

Vingt et un centres de vaccination de Hong Kong suspendent les rendez-vous

Une fois les flacons qui fuyaient identifiés, les responsables de la santé de Hong Kong ont annulé les rendez-vous pour les vaccins dans les 21 centres de vaccination communautaires. Au moins 1.080 doses avaient déjà été administrées dans dix-neuf centres de vaccination le jour même où les doses ont été suspendues. Les citoyens qui devaient recevoir le vaccin Pfizer ce jour-là ont été informés qu’ils ne pouvaient pas recevoir le vaccin «jusqu’à nouvel ordre». Certains ont attendu en colère dans les centres de vaccination, exigeant leur dose.

Tout comme l’héroïnomane se précipite pour ressentir un sentiment d’exaltation et un sentiment de liberté, il en va de même pour les toxicomanes d’aujourd’hui, qui se précipitent pour avoir un sentiment d’exaltation et un sentiment psychologique de liberté. Les accros aux vaccins tirent un sentiment d’exaltation et de liberté grâce à une série de clichés. Bien qu’ils ne soient pas techniquement dépendants au niveau physiologique, leur cerveau est tout de même entraîné à dépendre des aiguilles. Peu importe d’où viennent les injections, si les flacons sont cassés ou si les aiguilles sont sales et dangereuses. Les accros aux vaccins ont besoin de leur injection.

Ce phénomène psychologique embarrassant se produit parce que les gouvernements continuent de retenir les gens, les obligeant à renoncer à leurs libertés, tout en leur faisant subir un lavage de cerveau en leur faisant croire qu’ils ne se porteront plus jamais bien s’ils ne s’enfoncent pas les aiguilles dans leurs bras. Les gouvernements et les sociétés pharmaceutiques sont devenus comme des gangs et des trafiquants de drogue, contrôlant et ruinant la vie des gens. Ce n’est pas de la science, c’est de la coercition. Ce sont des gens avec de vrais PROBLÈMES et ils viendront bientôt pour vacciner chaque enfant, pour continuer le cycle et plonger plus d’aiguilles dans des bras.

Le fabricant cherche un alibi, mais n’a pas à s’inquiéter car il bénéficie de l’immunité face aux poursuites

Le programme de vaccination contre le covid-19 de Hong Kong avait précédemment traité huit incidents de flacons BioNTech fissurés et vingt-deux problèmes de pression atmosphérique entraînant des fuites. Ces problèmes de contrôle de la qualité remontaient tous au fabricant et n’étaient pas le résultat d’un sabotage tout au long du processus de distribution. Après seize autres rapports faisant état de fuites de flacons, le directeur de la santé de Hong Kong a dû enquêter. Il y avait onze flacons supplémentaires qui étaient tachés, avec des marques suspectes à l’extérieur des récipients en verre. Ces flacons remontaient au lot 210102, dont plus de cent cinquante mille doses avaient déjà été injectées dans des bras. Le directeur de la santé de Hong Kong se prépare à ouvrir le lot 210104, qui comprend sept cent cinquante-huit mille doses de réserve.

BioNTech, le fabricant, a lancé une enquête distincte sur les flacons bâclés, tachés et qui fuient. BioNTech a écrit aux responsables de la santé de Hong Kong, confirmant qu’il n’y avait aucun problème de sécurité avec le lot; cependant, BioNTech a demandé à Hong Kong d’arrêter d’utiliser des flacons de ce lot par prudence. BioNTech a écrit que les cent cinquante mille doses qui ont déjà été reçues de ce lot ne poseraient aucun risque pour la sécurité des personnes qui les ont reçues.

En fin de compte, Pfizer et BioNTech n’ont pas à s’inquiéter. Même si quelqu’un subit une réaction grave au vaccin, Pfizer est dédouané de toute poursuite civile ou pénale. Ces sociétés de vaccins exercent un pouvoir absolu sur les nations, subvertissant l’état de droit, tout en contraignant les gens à obéir, sans recours possibles.

Les sources comprennent :
Zerohedge.com
SCMP.com
NaturalNews.com
Vu ici

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments