Le ministre australien de la santé hospitalisé dans un état critique quelques jours après sa vaccination… un covid vaccinal?

Le ministre australien de la santé hospitalisé dans un état critique quelques jours après sa vaccination… un covid vaccinal?

11/03/2021 (2021-03-11)

[Source : LE BLOG DE PATRICE GIBERTIE (pgibertie.com)]

Par pgibertie

La presse n’a pas fait echo des malheurs du ministre australien victime du Pfizer .

Le Danemark, l’Italie, l’Autriche la Norvège ont décidé de suspendre lAztraZENECA , jeudi 11 mars et jusqu’à nouvel ordre, son utilisation. L’Agence nationale de la Santé du pays a fait état « des rapports de cas graves de formation de caillots sanguins chez des personnes qui ont été vaccinées avec le vaccin Covid-19 d’AstraZeneca », dont un décès.

L’agence européenne permet de suivre les effets secondaires rapportés : quelques centaines de décès et 20 000 effets secondaires pour Aztra Zeneca . C est en France qu’il y en aurait le plus.

Pour le Pfizer ( près de 100 000 cas et entre 2000 et 5000 décès en Europe) :

Ce qui arrive à Greg Hunt  n’est certainement pas lié à la vaccination, c’est ce qu’il vont dire… Bon certains avouent, comme cet habitué des plateaux lui aussi vacciné qui a été contaminé :Jean-Michel Constantin, chef du service réa à la Pitié-Salpêtrière, a attrapé le Covid via le variant sud-africain après s’être fait vacciner par le Pfizer ! Il est bon de rappeler que le vaccin n’est pas la baguette magique et que le passeport vaccinal est d’une débilité sans nom

Un autre reconnait même l’inavouable  « A court terme, l’effet positif des vaccins risque de ne pas suffire pour compenser l’impact délétère des variants ».

Nous ne nous en sortirons pas sans le recours aux molécules efficaces qui ont permis à l’Inde de soigner 30 millions de patients et d’avoir six fois moins de décès par million d’habitants de plus de 65 ans…

Au moins 5351 morts suite à la vaccination Covid-19 (maj)

https://cv19.fr/2021/03/06/au-moins-5351-morts-suite-a-la-vaccination-covid-19/embed/#?secret=EyrUKgkzSh

Depuis le début deux mondes s’affrontent :

« Aucun effet indésirable fatal n’a été confirmé » mais plusieurs milliers de décès sont directement liés à la vaccination …

Comment passer sous silence les statistiques officielles de l’agence européenne

http://www.adrreports.eu/fr/index.html

VOUS POUVEZ TÉLÉCHARGER LES CAPTURES D’ÉCRAN AU 6 MARS :

Captures ecran au 6 mars: Télécharger

C’est l’information  qui dérange, les vaccins expérimentaux à ARN messagers ne sont pas un long fleuve tranquille. L’accès au site officiel  pour vérifier les remontées est difficile, alors j’ai choisi de fournir les captures d’écran.

Le nombre de cas  rapportés est il sous ou sur évalué ? Étude du rapport sur le Pfizer.

Réponse : tout dépend des pays

Il n’est pas possible que d’un pays à l’autre les effets soient différents et pourtant 40% des cas  rapportés viennent d’Italie et 3% du Royaume uni qui a le plus vacciné . On compte pour le Pfizer 24000 cas d’effets secondaires rapportés en Italie et 8000 en France.

Aucun gouvernement n’a intérêt à majorer le nombre d’effets secondaires, au contraire . La sous évaluation n’est donc pas contestable, si le nombre de cas relevés en Italie est généralisé à toute l’Europe il faudrait multiplier par trois ou quatre le nombre d’effets secondaires réels

Allant également dans le sens de la sous évaluation, le trop faible nombre de cas  enregistrés chez les plus âgés donc plus fragiles. Il semble évident que des effets secondaires associés à une grande fragilité n’ont pas été rapportés mais associés plus à l’état général des malades qu’à la vaccination ;

Plus de 80%  des cas  concernent les moins de 65 ans , ce qui n’est pas normal

Le total officiel est de 90 000 personnes victimes de ces effets secondaires  et de 250 000 cas répertoriés ; une personne pouvant en effet apparaitre deux ou trois fois ( par exemples troubles généraux et problème cardiaques)

Les décès rapportés sont liès au vaccin même si celui-ci n’en est pas obligatoirement la cause unique. Un même décès peut être associéà plusieurs causes. Si nous additionnons les causes signalés  nous doublons ou triplons  le nombre total de décès avoués . Nous obtenons pour le Pfizer 3000 décès reconnus qui n’en sont sans doute que 1500 avoués.

Mais si nous tentons de corriger compte tenu de la sous évalution manifeste il nous faut à nouveau multiplier par trois ou quatre.

Pour le Pfizer le chiffre de 2000 à 5000 décès pour 90 000 cas peut être avancé…

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments