Catégorie : Société

Réflexions d’un professeur de lettres soumise à un devoir d’information de ses élèves sur le vax covid, entre mythe et réalité

« Je fais partie de ce qu’on appelle une Institution, un organe de l’État salué comme étant l’école de la République, un lieu de vie et d’éducation présenté comme un bastion de l’éducation populaire avec une Charte de la laïcité en bonne et due forme et une devise que je me dois de ne pas ternir en tant que fonctionnaire de l’État. Et pourtant, combien de fois me suis-je demandé, avec cette boule amère au creux des côtes, surtout depuis la rentrée de septembre 2021, pourquoi je marchais à côté de zombies chargés de former d’autres golems en devenir. Souvent, ma besogne dans ce collège me faisait traverser des couloirs où je croisais sans cesse des adolescents entre 11 et 15 ans en moyenne, au regard terrifié d’attraper un virus mortifère pour lequel on ne leur donnerait pas de traitement efficace et même pire, auxquels on administrerait le sacro-saint Doliprane. »

Lire la suite

Un des objectifs cachés de la guerre en Ukraine : la ruine et le dépeçage de l’Europe

Parmi les diverses formes d’impensé politique que constitue l’atlantisme américain, l’économie figure en bonne place. La guerre d’Ukraine offre aux néo-conservateurs et aux hommes d’affaires de ce pays une opportunité exceptionnelle, d’abord pour ruiner l’Europe, ensuite pour la dépecer. À supposer que les herbivores aient une forme de conscience d’eux-mêmes, on peut penser qu’ils ne se perçoivent pas d’abord comme de la viande. Le problème, c’est que les carnivores, eux, ne voient pas les choses à la même enseigne. C’est toute la question de l’Europe.

Lire la suite

Effets toxiques des vax anticovid sur le cycle menstruel et la fonction érectile

ATTENTION ! NOS VOTES ENGAGENT AUSSI VOTRE SANTÉ. Si nous insistons sur les dangers d’une vaccination obligatoire anticovid toujours expérimentale qui pourrait être imposée en cas de renouvellement du mandat de l’actuel président ou d’une élection de V. Pécresse, voire de Jadot et Hidalgo, c’est que les malheurs s’accumulent chez les vaccinés !

Lire la suite

Un exemple du bras long de l’OTAN et accessoirement de Soros dans le récit médiatique anti-russe

Le cas de l’Algérie, pays pourtant pro-russe, avec « Le Quotidien d’Oran ». Cette influence occidentale doit beaucoup à « Project Syndicate », organisme qui décrit ainsi sa mission : « Nous croyons que le monde entier mérite d’avoir accès à ses plus grands esprits. Notre mission est d’atteindre ceux qui n’ont pas cette opportunité ». Il va de soit que de tels « grands esprits » servent avec ardeur le bellicisme de l’OTAN et l’hégémonie américaine à travers le monde. Et toute voix discordante est automatiquement traitée de complotiste.

Lire la suite

Les « Russes » commettent encore une « atrocité » ?

La grande nouvelle du jour est que les méchants Russes ont tiré un missile Tochka-U avec une ogive à fragmentation sur la ville de Kramatorsk, tuant des dizaines de civils innocents. Le « monde civilisé tout entier » est dégoûté et a immédiatement annoncé encore PLUS de sanctions, PLUS de condamnations et PLUS de signaux de vertu anti-russes. Petit problème : La Russie n’a pas de missiles Tochka-U, qui sont des missiles soviétiques vieux de 30 ans qui ont été largement surpassés par les missiles russes modernes (dont la Russie dispose en quantité suffisante). Comment savons-nous que c’est le Tochka-U qui a été utilisé ?

Lire la suite

En France (in)soumise, vous n’avez pas le droit de vous défendre

Il est tout à fait « normal » que l’actuel locataire de l’Élysée déconseille fortement de se défendre, car un soumis par définition ne peut pas le faire sous peine de tomber sous le coup non pas de la « loi » politique, mais « morale », surtout celle d’aujourd’hui qui cherche à punir le fait de se défendre, car cela fait trop « mec », donc hétéro-normé et suprématiste, voire pis, poutinien, russe, ce qui est absolument « mal ».

Lire la suite

Laurent Mucchielli : « Nous contredisons des forces politiques et financières extrêmement puissantes »

Dans les médias grand public, il avait droit de cité. Il en est désormais « blacklisté ». Jusqu’au déclenchement de la crise du Covid-19, il était considéré comme un adversaire majeur de l’extrême-droite. Le voilà désormais taxé d’extrême-droite. Laurent Mucchielli, directeur de recherche et sociologue au CNRS, est venu sur notre plateau témoigner de son combat d’universitaire au cours de ces deux dernières années et, en sa qualité de sociologue, livrer son analyse des causes et des mécanismes de cette « guerre d’influence » à laquelle nous sommes confrontés. Le chercheur, auteur de deux ouvrages sur la  « doxa du Covid », en est certain : « Nous enfreignons un tabou et nous venons contredire des forces politiques et financières extrêmement puissantes au niveau mondial ».
(Vidéo < 50 min)

Lire la suite

Selon le chef du Service de renseignement extérieur (SVR) russe, il n’y aura pas de retour à l’ancien monde

Le chef du SVR (service de renseignement extérieur, équivalent de la CIA), Sergei Naryshkin, s’est exprimé sur la situation en Ukraine et dans le monde. L’opération militaire spéciale de la Russie a été un véritable moment de vérité pour le monde russe, déclarant fermement qu’il était prêt à défendre pleinement son droit à une existence originale face au mondialisme agressif incarné par l’hégémonie américaine, l’élargissement de l’OTAN, la politique de « l’interventionnisme libéral » et la propagande LGBT.

Lire la suite

Russie-Ukraine : la jeune femme enceinte de Marioupol dément le récit officiel occidental

Le 9 mars dernier, des images chocs de la maternité de Marioupol, en Ukraine, défrayaient la chronique. Selon les sources d’informations occidentales, le bâtiment a été bombardé par les forces russes. Parmi les blessés, la photo de Marianna Vishegirskaya enceinte, capturée par l’Associated Press (AP), émeut l’opinion publique. Trois semaines après l’événement, l’influenceuse beauté ukrainienne reparaît sur YouTube, en accordant cette fois un entretien à un vidéaste russe. La vidéo est intitulée « Interview de la fille de la maternité de Marioupol : la vérité sur les militaires, l’explosion, et les journalistes d’Associated Press ». L’histoire qu’elle y raconte met à mal le récit occidental. Autour de cette jeune femme, une guerre de l’information est lancée.

Lire la suite

Racines nazies de la famille royale britannique ?

Au milieu de la tempête de désinformation orwellienne qui façonne notre monde actuel, le haut est devenu le bas, le blanc est devenu le noir et le bien est devenu le mal. Bien que les maux du nazisme aient été vaincus principalement grâce aux sacrifices consentis par les Russes pendant la Seconde Guerre mondiale, il est de plus en plus courant d’affirmer que le véritable méchant de la grande guerre était Staline. Et en dépit du fait que les nazis refusant d’accepter le changement social et économique ont été absorbés par la machine de renseignement dirigée par les Five Eyes pendant la Guerre froide — lesquels ont donné naissance à des nazis de deuxième et troisième générations présents en Ukraine aujourd’hui — on nous répète que l’Ukraine est un temple de la liberté et un phare de la démocratie sur le territoire duquel nous devrions risquer d’allumer le feu nucléaire mondial pour le défendre. Lorsque des vérités gênantes sont capables de percer l’illusion enivrée de Novlangue orwellienne qui a contaminé les grandes lignes de la pensée actuelle, elles constituent une véritable bouffée d’air frais. L’une de ces vérités concerne la reconnaissance par les médias mainstream de l’authenticité du contenu scandaleux et funeste de l’ordinateur portable de Hunter Biden. Ces révélations ont forcé les États-uniens à prendre conscience que leur actuel président a, sous le règne d’Obama, directement bénéficié des systèmes de pots-de-vin et de corruption qu’il supervisait alors qu’il était vice-roi d’une Ukraine infestée de nazis.

Lire la suite

Propagande : histoire et techniques de ses maîtres

Nous vivons dans la démocratie du spectateur, un concept du linguiste et sociologue Noam Chomsky emprunté aux idées du premier maître de la propagande et du conditionnement appliquées à la politique, Walter Lippman. Déjà dans les premières décennies du XXe siècle se posait le problème du contrôle de l’opinion publique dans les régimes formellement démocratiques. L’objectif était de contrôler les médias pour façonner, diriger et manipuler l’opinion publique, que Lippman appelait le troupeau perdu. La première grande opération de propagande a été commandée par le président américain Woodrow Wilson, pour pousser les États-Unis à entrer en guerre lors de la Première Guerre mondiale.

Lire la suite

Affaire McKinsey : quelques vidéos pour ceux qui n’ont pas envie de lire

L’affaire McKinsey est un scandale d’État assez considérable qui implique Macron. On l’appelle de cette façon par commodité, mais il ne concerne pas seulement la firme américaine. C’est par milliards d’euros que l’État a confié, parfois avec des marchés de complaisance, des missions à l’utilité souvent douteuse.
(Vidéos)

Lire la suite

Des dossiers non scellés révèlent comment les États-Unis ont abusé de l’agenda du changement climatique pour préserver leur puissance militaire

Des documents montrent une manipulation américaine malhonnête afin de maintenir l’hégémonie. Des fichiers déclassifiés publiés par les archives de la sécurité nationale des États-Unis révèlent l’ampleur de l’intimidation américaine paranoïaque et agressive dans les coulisses des négociations sur le protocole de Kyoto, un accord historique des années 1990 qui obligeait presque tous les pays du monde à réduire les émissions de gaz à effet de serre, dans le but de contrecarrer le début du réchauffement climatique. En particulier, Washington a cherché à s’assurer que le Pentagone était exempté des objectifs d’émissions.

Lire la suite

À Hong Kong comme ailleurs, les vaccins et les mesures contraignantes ne sont pas efficaces

Depuis l’apparition du Covid, la Chine représente pour beaucoup de nos dirigeants le modèle. C’est la Chine qui a réalisé le premier confinement aveugle contraire à toute l’expérience médicale des épidémies précédentes. Nos médias vantent aussi l’efficacité du gouvernement chinois à obliger la population à se vacciner. Mais la situation actuelle à Hong Kong confirme que se vacciner ne protège ni celui qui se fait injecter ni les autres et que les confinements ne servent à rien.

Lire la suite

L’Internationale woke s’en prend aux enfants

« Nous avons beaucoup, beaucoup, beaucoup de personnages LGBTQIA dans nos histoires, et pourtant nous n’avons pas assez de rôles principaux et de récits qui permettent aux personnages gays d’être simplement des personnages, sans avoir à parler d’histoires gays. Cela m’a ouvert les yeux et je peux vous dire ce que je pense : si ce moment n’était pas arrivé, ni moi en tant que dirigeante ni mes collègues nous ne nous serions concentrés sur ce fait ». Ces propos ont été tenus par la directrice de Disney, Karey Burke, lors d’une réunion en visioconférence avec d’autres cadres de l’entreprise afin de discuter d’une mesure pour le moins farfelue : 50% de LGBT et de minorités raciales dans les films pour enfants.

Lire la suite

Les conséquences sociétales catastrophiques de la politique anti-covid du gouvernement Macron

L’effondrement du PIB (-10%), la forte dégradation de la balance des comptes (-53,2 milliards d’€), l’explosion de la dette publique (+420 milliards d’€), l’aggravation record de la pauvreté et des inégalités sociales, la division de la nation et le recul de la démocratie ne sont pas les conséquences du Covid mais essentiellement des mesures autoritaires scientifiquement infondées qui ont été imposées, des lois d’exception qui les ont autorisées du refus de tout débat démocratique, de la censure, de la persécution des opposants et du « quoiqu’il en coûte » a plus de 400 milliards d’euros.
La santé économique et politique du pays nécessite de rétablir liberté et confiance. Pour la rétablir il est indispensable de supprimer toutes les obligations prétendument sanitaires, de stopper la propagande mensongère provax permanente, les censures, les diffamations contre les opposants et d’ouvrir enfin un débat démocratique équilibré.

Lire la suite

Le médiamensonge du jour – Boutcha : Que s’est-il vraiment passé?

Les images de cadavres jonchant les rues de Boutcha ont fait le tour de monde. Les autorités ukrainiennes ont aussitôt dénoncé un génocide, et Emmanuel Macron a déjà appelé à voter de nouvelles sanctions contre la Russie. Michel Collon explique cependant pourquoi il faut rester prudent devant de telles images, surtout en période de guerre. (Vidéo 16 min)

Lire la suite

Il y avait bien 2 officiers de la DGSE dans l’hélicoptère abattu en Ukraine

L’information traînait sur les canaux spécialisés, et qui rapportaient ce qui se passait à Marioupol. Une information particulière a capté l’attention, à propos d’un bataillon du régiment nazi Azov qui était totalement encerclé par l’armée de Vladimir Poutine, et pour lequel Kiev déployait des moyens inhabituels. Gleb Bazov avait même précisé que les Ukrainiens se sont retrouvés bloqués dans 4 « chaudrons » :

Lire la suite

Massacre de Boutcha : Quand images satellite et vidéos sont manipulées pour raconter une fausse histoire

Alors que le scandale autour du massacre de Boutcha prend de l’ampleur, de nouveaux éléments prouvent que cet épisode est bien digne des charniers de Timisoara, entre la désinformation du New York Time qui sort des images satellites qui ne tiennent pas la route, l’Ukraine qui sort la vidéo d’un drone prise un autre jour, et la vérité qui apparaît dans la vidéo filmée par les troupes ukrainiennes chargées de « nettoyer la ville ».

Lire la suite

Ukraine, injections, désastres politiques : « la volonté de ne pas savoir »

« La volonté de ne pas savoir » provient d’une constatation faite par une gynécologue autour des effets secondaires liés aux injections expérimentales prétendant « empêcher » la propagation de la Covid-19. Elle peut être largement déployée sur tous les autres sujets appartenant à la même séquence politico-historique (2020-2022).

Lire la suite

L’ultime objectif du Forum Économique Mondial : prendre le contrôle de l’Humain

Le Conseil fédéral de Suisse a bien voulu offrir au World Economic Forum le statut d’organisation internationale. Or des représentants de cette fondation lobbyiste n’ont de cesse de parler de hacker le corps humain, de mettre le corps humain – intérieur et extérieur – sous surveillance permanente, s’en prendre aux religions en méprisant le Dieu de la Bible, se profiler eux-mêmes comme des individus supérieurement intelligents voués à devenir des dieux, de promettre que l’humain ne possèdera plus rien, etc., etc., etc.
(Vidéos)

Lire la suite

La République en Marche visée par une plainte pour « dérives sectaires »

Le samedi 2 avril dernier, Me Virginie de Araujo-Recchia a porté plainte contre l’association La République en Marche pour le compte des associations citoyennes BonSens.org (dont Xavier Azalbert, directeur de la publication de FranceSoir, est administrateur) et AIMSIB (L’Association Internationale pour une Médecine Scientifique Indépendante et Bienveillante). Les plaignants accusent le parti politique d’Emmanuel Macron de « dérives sectaires », impliquant des faits « d’abus frauduleux de l’état d’ignorance et de la situation de faiblesse », ainsi que de « complicité d’empoisonnement et de génocide ». Pour avancer cela, les associations et l’avocate s’appuient essentiellement sur les deux dernières années de gestion de crise, notamment sur les mesures liberticides, le contrôle de l’information et « l’hypnose collective ».

Lire la suite

Boutcha – Déclaration du Ministère de la Défense de la Fédération de Russie

Les séquences audiovisuelles publiées par le régime de Kiev, témoignant de « crimes » prétendument commis par des militaires russes dans la ville de Boutcha, région de Kiev, ne sont qu’une nouvelle provocation. Pendant le temps que cette commune était contrôlée par les Forces armées russes, aucun civil n’a été affecté par la violence. Les militaires russes ont livré et distribué 452 tonnes d’aide humanitaire aux civils de la région de Kiev.

Lire la suite

Bucha : un Timisoara bis ?

Lu sur Twitter : « 30 mars : Les troupes russes quittent #Bucha 31 mars : Le maire de Bucha annonce que la ville est « libérée », ne fait aucune mention d’atrocités. 1/2 avril : Les #Azov entrent à Bucha. 3 avril : Les atrocités sont diffusées ! ». Ainsi ces méchants benêts de Russes n’auraient même pas pris la peine de maquiller leur tuerie alors qu’ils se repliaient en bon ordre et non pas dans la précipitation ?… Bizarre comme c’est bizarre…

Lire la suite