La campagne de grève mondiale appelle à une « riposte unifiée contre l’agenda mondialiste »

14/10/2022 (2022-10-13)

Tous les dimanches à 20 heures. À l’heure de Londres, Global Walkout annonce une nouvelle « étape » ou action que les gens peuvent entreprendre pour se dégager de l’agenda mondialiste et entraver sa progression.

Il est temps de prendre des mesures pratiques — individuellement et collectivement — pour faire obstacle à l’agenda mondialiste et nous donner les moyens de créer la vie que nous voulons vivre, selon Reignite Freedom.

Ainsi, le 4 septembre, l’équipe de Reignite Freedom — dont le Dr Peter McCullough, le Dr Robert Malone, le président de Children’s Health Defense, Robert F. Kennedy, Jr. et huit autres éminents critiques de l’agenda mondialiste — a lancé une grève mondiale.

Tous les dimanches à 20 heures, heure de Londres (14 heures ET), Global Walkout annonce une nouvelle “étape” ou action que les gens peuvent entreprendre pour se dégager de l’agenda mondialiste et entraver sa progression.

« Beaucoup d’entre nous, moi y compris, avons inconsciemment souscrit au mondialisme en acceptant les commodités qu’il nous offrait à travers la communication technologique et la facilité des opérations bancaires », a déclaré Monica Smit, responsable de la campagne Global Walkout, dans la vidéo d’introduction de la Global Walkout.

Smit, qui a fondé et dirige Reignite Democracy Australia, (Ré-enflammer la démocratie en Australie) a déclaré :

« Si nous voulons repousser stratégiquement le mondialisme, nous devons montrer l’exemple et nous désenchaîner lentement.

“Nous avons déjà le pouvoir. Nous sommes déjà assez nombreux. Nous devons juste agir à l’unisson… Un pas après l’autre, nous nous efforcerons progressivement de nous déconnecter de l’agenda mondialiste.”

Selon son site Web, les personnes qui prennent des mesures pratiques peuvent créer un élan suffisant pour « créer des barrages » dans l’agenda mondialiste :

« Lorsque des millions de personnes dans le monde agiront à l’unisson, nous deviendrons une force efficace qui ne pourra être ignorée.

Avec un nombre suffisant de personnes, la famille de la marche mondiale peut commencer à s’engager dans des actions significatives qui encourageront les entreprises et les gouvernements à prendre note et à considérer notre point de vue.

Si nos actions peuvent affecter directement le portefeuille des mondialistes, ils n’auront peut-être pas d’autre choix que d’écouter. »

Inspiré par le convoi des camionneurs canadiens pour la liberté médicale

« Le Convoi canadien a été la source d’inspiration de [for creating the Global Walkout] », a déclaré Smit auLe Défenseur. « Je me suis dit : “Imaginez que nous fassions ça partout dans le monde en même temps.” »

Elle a ajouté :

« Le plus important, c’est que tout le monde peut participer, peu importe où il vit, ce qu’il fait ou quel est son mode de vie. Cela demande très peu d’énergie mais peut avoir un impact énorme si on le fait à l’unisson au niveau mondial.

Vous pouvez participer à chaque étape dans la mesure où vous vous sentez à l’aise. Si vous n’aimez pas une étape, vous n’êtes pas obligé de la faire. Si vous aimez l’étape suivante, faites-la. »

Outre Smit, Kennedy, McCullough et Malone, les membres de l’équipe de lancement de Reignite Freedom sont les suivants :

La grève mondiale : étape par étape

Global Walkout, qui a jusqu’à présent annoncé quatre étapes, annoncera la cinquième le 2 octobre. Voici comment se présente la campagne jusqu’à présent :

Étape 1 : Garder l’argent liquide : L’étape 1, annoncée le 4 septembre, conseillait aux participants d’utiliser l’argent liquide autant que possible.

Un document imprimable suggère aux participants d’utiliser cette amorce de conversation : “J’ai payé en liquide aujourd’hui pour une raison” :

« 1. Pour économiser à cette entreprise de l’argent sur les frais de transaction

2. Donner à cette entreprise plus de contrôle sur ses bénéfices

3. SOUTENIR l’économie et la communauté locales

4. Pour garder mes achats et ma localisation anonymes

5. Pour garder l’argent comptant vivant ! »

Le site web comprend également un document que les entreprises peuvent utiliser pour expliquer aux clients pourquoi elles les encouragent à payer en espèces :

« 1. Nous économiserons instantanément de l’argent sur les frais de transaction.

2. Si nous pouvons économiser de l’argent, nous pouvons garder notre personnel employé et redonner à notre communauté locale.

3. Nous aurons davantage de contrôle sur nos bénéfices.

4. Les petites et moyennes entreprises comme celle-ci font partie intégrante de la prospérité et de la croissance de notre économie locale et de notre communauté.

5. Ça aide à garder l’argent comptant en vie ! »

Étape 2 : Achetez local : Étape 2 Dans le cadre de cette campagne, annoncée le 11 septembre, les participants sont invités à :

« localiser et soutenir autant que possible les épiceries et marchés familiaux. Essayez d’acheter des produits cultivés localement pour soutenir les communautés agricoles et les marchés de votre région. Si vous vivez en ville, recherchez les produits frais qui sont cultivés dans votre région. »

Le Global Walkout a fourni ces conseils :

« 1. Si vous avez le temps, faites des recherches sur ce qui est cultivé dans votre région.

2. Recherchez les épiceries familiales locales ou les magasins de fruits et légumes. Demandez-leur quels produits sont d’origine locale et achetez ces produits.

3. Renseignez-vous sur la date du prochain marché dans votre région, et sur sa fréquence. Essayez d’y aller autant que possible et achetez suffisamment de produits frais pour tenir jusqu’au prochain jour de marché.

4. Si vous entamez une conversation avec les propriétaires ou le personnel du magasin, dites-leur pourquoi vous êtes là et pourquoi vous faites l’effort d’y faire vos achats. C’est un excellent moyen d’engager la conversation et ils l’apprécieront. »

Le site web comprenait également un document que les participants pouvaient partager avec d’autres personnes pour expliquer l’importance de soutenir les agriculteurs locaux et les petites entreprises.

Troisième étape : laisser tomber les médias grand public : Annoncé le 18 septembre, L’étape 3 invitait les participants à :

« se désabonner de tous les médias grand public. Supprimez les applications de votre téléphone, de votre ordinateur portable et de votre tablette et désuivez tous leurs médias sociaux et leurs chaînes YouTube. Essayez d’éviter les médias grand public pendant au moins une semaine, même si le titre est intriguant. »

Le site Web de la Marche mondiale comprend un document que les participants peuvent partager avec d’autres personnes et qui explique « pourquoi réduire la consommation des médias grand public est une bonne idée » et propose trois suggestions pour accomplir la troisième étape :

« 1. Supprimez toutes les applications des médias grand public de votre téléphone, tablette, ordinateur portable et ordinateur. Désabonnez-vous des paiements mensuels si vous êtes inscrit à l’un d’entre eux.

2. Veillez également à supprimer ou à masquer les applications d’information génériques préinstallées sur votre téléphone et vos appareils.

3. Évitez autant que possible le clickbait. Nous savons tous qu’ils créent des titres qui sont trompeurs. Ne cliquez pas dessus. »

Étape 4 : Soutenir les petites banques : L’étape 4 de la Grève mondiale, annoncée le 25 septembre, demande aux participants de soutenir les petites banques en transférant autant de comptes que possible vers un syndicat ou une banque locale.

Selon le site web de Global Walkout :

« Les petites banques soutiennent davantage les entreprises familiales locales. Si vous y investissez votre argent, vous aidez l’économie locale dans son ensemble.

Si suffisamment de gens retirent leur argent des grandes banques, celles-ci auront moins de contrôle.

Dans certains cas, les petites banques sont moins contrôlées par les grandes entreprises et le gouvernement.

Nous ne sommes pas certains de ce que l’avenir nous réserve. Nous savons que les mondialistes tentent d’instaurer une carte d’identité numérique et une société sans argent liquide. Cette mesure à elle seule ne l’empêchera pas, mais c’est un début. »

Le site Web comprend un document que les participants peuvent utiliser lors de conversations avec le personnel de leur nouvelle et ancienne banque pour expliquer pourquoi ils optent pour des banques plus petites.

image_pdfPDF A4image_printImprimer
S’abonner
Notification pour
Nom ou pseudonyme
Adresse courriel (facultatif)
Votre site Internet (facultatif)
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires