La NUPES comme gardes du corps de la Secte Globale

16/10/2022 (2022-10-16)

Par Lucien SA Oulahbib

Les nouveaux domestiques petits (et grands) bourgeois (même plus bohèmes) de la NUPES veulent manifester « contre la vie chère et l’inaction climatique » qu’ils contribuent pourtant à détruire l’un l’autre en ayant contribué à casser le nucléaire en soutenant la désindustrialisation et la dé-citoyenneté de la France par la dissolution des frontières à tous les niveaux, ce qui engendre les délocalisations forcées, la déculturation, la profusion de la corruption, en un mot l’explosion des trafics et délits (d’initiés) en tous genres.

Par leur outrecuidance crasse — en accusant par exemple Macron de cette « politique du désastre » qu’ils ont soutenue bien avant son arrivée au pouvoir —, ces faux rebelles (made in fashion week) n’ont plus jamais eu aucune légitimité pour prétendre rester, se hisser à nouveau à la tête de la contestation populaire en gestation. Ils doivent dégager.

Et pourtant, du fait immanquablement de l’hypnose culpabilisante médiatico-culturelle opérée sur le peuple et les élites depuis des lustres, ces gardes du corps, de fait, de la Secte Globale SHA (scientiste, hygiéniste, affairiste) arrivent à faire croire qu’ils luttent pour “leurs” intérêts, confondant en réalité dans ce terme ceux de la population et les leurs en propre.

C’est ce qui se voit en tout cas jour après jour dans leur prégnance maligne sur l’appareil d’État, les institutions diverses, les médias, la culture. Ils ne servent à rien, bien au contraire, puisqu’ils transforment la France en terrain vague pour « guérilla », assassinent désormais sans vergogne sa citoyenneté (et sa retraite) en exigeant la dissolution de fait de ses frontières par un soutien inconsidéré à la corruption internationale puisqu’en soutenant sans condition l’immigration de masse et surtout son endoctrinement islamique afin de lui interdire toute assimilation (interdictions diverses lors des fêtes de Noël, tripatouillage de l’Histoire de France), ces aboyeurs aux gros bras et grandes gueules de la Secte Globale participent à l’action des gouvernements fantoches qui au lieu de développer leurs propres pays les rendent exsangues, forçant leur population à s’exiler.

Nous en sommes là. Mais ces insoumis d’opérette s’en sortent toujours en jetant des sorts ici et là, les essaimant par la poudre des mots maudits. Cependant, cette hypnose n’aura qu’un temps puisque déjà ils apparaissent bien plus “dangereux” que leurs homologues dits “patriotes” qui continuent cependant à somnoler, alors qu’ils ne sont pas sénateurs, sans doute tenus par quelques ficelles fiscales ou judiciaires, ce qui fait que le Peuple se trouve sans défense immunitaire parlementaire.

Mais Emmanuel Macron aura-t-il l’heureuse idée, comme Villepin en son temps le proposait à Chirac, de dissoudre ? Ce serait déjà un point positif, une fenêtre d’opportunité pour une vraie « union de l’opposition dite patriote et nationale », sauf que celle-ci n’est pas en position de gagner tant qu’elle courbe l’échine sur beaucoup de points ; un peu moins il est vrai ces temps-ci sur le nucléaire, tant le fiasco est flagrant, mais beaucoup en matière de santé, de politique européenne, de protection sociale, retraites comprises, alors que la mise sur pied de puissants fonds salariés de pension pourraient y pallier, sans oublier des participations actives, ce qui éviterait de mendier sans cesse quelques miettes. Sans oublier d’appeler à une refonte en matière d’instruction scolaire et civique, tout en refusant fermement de poursuivre une politique de blancs seins à la Commission Européenne (l’achat inconsidéré de faux médicaments). Sans oublier enfin de demander un audit sur des sanctions démesurées envers une Russie qui voulait juste au départ (2014) que l’on s’en tienne aux accords de Minsk 2…

D’ailleurs, pourquoi le RN (par exemple) ne demanderait-il pas une commission d’investigation du Parlement français pour participer à l’enquête européenne sur le sabotage des gazoducs (alors que la Suède, voulant adhérer à l’OTAN, vient d’en exclure, de fait, l’Allemagne et le Danemark !) pourquoi également ne pas donner mandat à cette commission d’observer l’acheminement réel des milliards octroyés au régime (fantoche) de Kiev (fantoche, car en plus de la corruption tous les partis politiques, ayant du poids, y sont interdits) ? Pourquoi aussi, et ce via une autre commission, ne pas étudier, en France cette fois, comment s’opère la collusion entre la NUPES, Renaissance, l’UDI, le Modem, et l’islam djihadiste associé objectivement au transhumanisme transgenre, et ce dans les universités comme on l’a vu à Grenoble, Villetaneuse, Bordeaux, SciencesPo Paris, l’ENS, et aussi de plus en plus dans divers lycées, mairies, entreprises publiques et privées ?…

Il y a bel et bien là un marché de dupes, un théâtre d’ombres, où l’on voit, comme dans la Caverne de Platon, des figurines s’agiter pour faire croire qu’elles s’opposent, alors qu’elles disposent ; telles aussi ces grenouilles (de la Nupes) qui enflent, enflent (le régime parlementaire a du bon) croyant ainsi devenir reines alors qu’elles se transforment surtout en éléphantes du cirque pseudo législatif, empêchant ainsi l’arrivée d’une réelle élite au lieu de tous ces fantoches qui se gavent de l’argent du contribuable (via la dette également adoubée par l’Allemagne, d’où notre soumission à celle-ci) ; autant d’inconséquences que ces images de synthèse idéologiques amplifient, mais qui gardent toujours de la marge, tant elles sont soutenues, becs et ongles (tout en affichant le contraire) par la Secte, comme la corde soutient le pendu, certes, et jusqu’à ce que celle-ci cède, avant le sauve-qui-peut (du Bank Run) général…

Et, dans ce cas, tout peut devenir possible.

image_pdfPDF A4image_printImprimer
S’abonner
Notification pour
Nom ou pseudonyme
Adresse courriel (facultatif)
Votre site Internet (facultatif)
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires