Europe — Black-out forcé cet hiver ?

10/10/2022 (2022-10-10)

[Source : focus.de]

Traduction : Christine Côte

La ville de Rosenheim distribue des flyers bizarres

picture alliance / dpa

Les citoyens doivent se préparer au black-out « comme à des vacances en camping ».

picture alliance / dpa La majorité des Allemands s’inquiète des coupures de courant.

L’essentiel

– La ville de Rosenheim distribue des dépliants dans lesquels elle donne des conseils sur ce qu’il faut faire en cas de black-out.

– « Planifiez comme pour un séjour de camping de 14 jours chez vous », peut-on lire sur le prospectus.

Pour préparer les gens à un éventuel blackout, la ville de Rosenheim, en Haute-Bavière, distribue un dépliant d’information intitulé « Blackout – und dann ? Ratgeber für die Eigenvorsorge » (Guide de la prévoyance personnelle), actuellement distribué à tous les ménages. « Planifiez comme pour des vacances de camping de 14 jours chez vous », peut-on lire sur le papier.

Recommandation du gouvernement fédéral – Si une panne de courant à grande échelle devait tout de même se produire, vous devriez prendre ces dispositions.

Les conséquences globales de la guerre d’agression de la Russie contre l’Ukraine sont certes difficiles à évaluer, mais le risque d’une pénurie d’énergie due à des livraisons de gaz insuffisantes est immanent. Dans le pire des cas, cela pourrait conduire à un « black-out« . « Je pars du principe qu’un tel événement se produira dans les prochaines années », a déclaré Herbert Saurugg, expert en prévention des crises.

Capture d’écran/ville de RosenheimRosenheim distribue un dépliant de panique en cas de black-out :

« Réserve d’eau d’urgence, aliments non périssables, tourjours le plein d’essence dans la voiture ».

Le flyer dresse la liste de ce qu’il faut avoir chez soi pour au moins deux semaines : il commence par le thème de l’eau :

« L’objectif des services municipaux de Rosenheim est de maintenir l’approvisionnement en eau potable aussi longtemps que possible.

Une réserve d’urgence de 2,5 l/personne devrait tout de même être préparée. éventuellement un système de filtration de l’eau (autonome sans électricité) ».

En ce qui concerne la nourriture, il est recommandé d’emporter des aliments de longue conservation tels que des bocaux / conserves (légumes et fruits), des céréales et des légumineuses, des pâtes, du riz, des crackers, du sucre, du lait de longue conservation. Il est conseillé d’avoir chez soi de l’argent liquide (l’équivalent de deux semaines de courses en petites coupures et pièces de monnaie – bien sécurisées ! En outre, une pharmacie et des médicaments personnels vitaux (par exemple de l’insuline). Trousse de premiers secours, articles d’hygiène, bougies, allumettes.

Pannes de courant en hiver – l’approvisionnement en électricité de l’Allemagne est-il sûr ? – Des experts donnent des réponses

« Tous les foyers de Rosenheim trouveront le dépliant dans leur boîte aux lettres ».

En cas de black-out, il est également recommandé d’avoir

  • un poste de radio (à piles ou solaire)
  • ou une radio à manivelle,
  • des piles de rechange,
  • un réchaud de camping,
  • de la pâte à brûler,
  • éventuellement de l’approvisionnement pour les animaux domestiques (eau, nourriture),
  • éventuellement du bois pour le chauffage / la cheminée,
  • des sacs de couchage,
  • des couvertures, et des vêtements chauds,
  • plus une voiture avec toujours le plein de carburant.

Le dépliant indique également où trouver des informations actualisées et ce que signifie exactement le fait de ne plus avoir d’électricité : 

  • Pas de lumière (de la lampe de lecture à l’éclairage public),
  • pas de communication (téléphone portable, téléphone, Internet, télévision, appel d’urgence),
  • pas de transactions financières (distributeur automatique de billets, caisses, transactions financières),
  • pas d’achats (aliments, boissons, supermarché, transactions financières),
  • pas d’eau potable (cuisine, douche, toilettes),
  • pas de réfrigération (réfrigérateur, congélateur, privé et aussi dans le commerce),
  • pas de chauffage (privé et public), pas de médicaments.

Vers le comparatif Check24 électricité & gaz 

https://www.check24.de/strom-gas/?zanpid=9364_1665159709_7103676a0eb7cccc24b397da5ebd7c1f&cks=9364_1665159709_7103676a0eb7cccc24b397da5ebd7c1f&p1=ed6053ac-c56e-4c90-89cf-f244dfe06580&awc=9364_1665159709_7103676a0eb7cccc24b397da5ebd7c1f

Vers la fin de la semaine (semaine 38), tous les ménages de Rosenheim trouveront le dépliant dans leur boîte aux lettres, peut-on lire sur le site de la ville.

Articles liés :

https://www.rosenheim.de/buergerservice/sicherheit-gefahrenabwehr/katastrophenschutz/stromausfall-/-blackout

https://www.landkreis-rosenheim.de/krisen-katastrophen/

https://www.merkur.de/wirtschaft/blackout-stromausfall-notfall-energiekrise-rosenheim-stadtwerke-flyer-vorrat-aktuell-91804602.html

https://www.br.de/nachrichten/bayern/verunsicherung-nach-blackout-infos-der-stadt-rosenheim,TIoL3RV

https://www.sueddeutsche.de/bayern/bayern-blackout-vorbereitung-rosenheim-stromausfall-vorraete-bargeld-1.5670135?reduced=true

https://www.bild.de/regional/muenchen/muenchen-aktuell/wie-14-tage-camping-daheim-blackout-flyer-fuer-rosenheim-81431112.bild.html

https://www.chiemgau24.de/bayern/blackout-gefahr-studie-statt-panikflyer-so-bereiten-sich-die-landkreise-in-suedostbayern-auf-einen-moeglichen-blackout-vor-91821750.html

https://www.radio-galaxy.com/38-stadt-rosenheim-hat-blackout-flyer-veroeffentlicht

https://www.tt.com/artikel/30802053/blackout-gefahr-stromausfall-vorsorge-in-oesterreich-wird-verstaerkt

Traduction Christine Côte


France – Le prochain conte de Noël

[Source : pro.publications-agora.fr]

Nous sommes le soir du réveillon… Le 24 décembre 2022.

Vous êtes assis à une magnifique table garnie de différents toasts…

Du saumon… Du foie gras… Un peu de caviar…

Ce n’est pas tous les jours que vous vous offrez ce type de dîner…

Le repas va bientôt commencer et vous décidez de servir à vos convives le champagne que vous avez acheté spécialement pour l’occasion.

Vous saisissez la bouteille… L’ouvrez… Et demandez le verre de votre fille assise à votre droite pour la servir…

Quand soudain… La lumière s’éteint.Tout le monde s’exclame !

« Whouhaou ! »

Vous vous retrouvez dans le noir total.

Pendant quelques secondes, le temps est suspendu, personne n’ose dire quoi que ce soit… on attend simplement que les choses reviennent à la normale…

Mais rien ne se passe.

Vous posez votre bouteille délicatement sur la table et sortez votre téléphone portable pour vous éclairer.

Vous vous levez et allez voir le disjoncteur dans l’escalier… Rien.

Confus, vous criez à votre famille :

« Ça n’a pas sauté… Tout est enclenché… Je… Je crois que ça ne vient pas de chez nous »

Vous commencez à vous demander si ça n’a pas un rapport avec les alertes des gouvernements depuis cet été…

Vous décidez de sortir pour vérifier votre théorie… Et là… Votre gorge se noue.

Il fait noir dans toute la rue.
Aucune lumière.
Les lampadaires de la rue ne fonctionnent pas. Les illuminations de Noël sont éteintes.

Vous essayez de ne pas paniquer et vous vous dites que ça va sûrement revenir…

Sauf que dehors il fait froid.

Vous refermez rapidement la porte car vous réalisez que chaque degré perdu pourrait être perdu jusqu’à demain matin – et que cela pourrait empirer.

Au fond de vous… l’inquiétude s’installe.Si jamais ça durait toute la nuit… La maison va refroidir.

Les enfants risquent de tomber malade.

Vous n’aurez pas d’eau chaude pour vous laver demain matin.

Et vous allez devoir jeter les courses de votre réfrigérateur…

Mais ce n’est pas seulement ce qui vous inquiète…

Et s’il n’y avait plus d’électricité dans toute la ville ?

» Est-ce que les gens vont dévaliser les supermarchés ?

» Est-ce qu’on va se retrouver sans nourriture ?
Alors après une heure dans le noir vous décidez d’appeler votre fournisseur d’énergie.

Mais ça coupe directement.

Vous recevez un sms automatique qui vous dit :

img1

Le doute se confirme… et parmi vos convives, la panique se propage.

Vous appelez – en dernier recours – un ami qui se trouve dans une ville à une vingtaine de kilomètres… afin d’aller à la pêche aux informations.

Une… Deux… Trois sonneries…

img2
img3

Maintenant vous en êtes convaincus…

… Ce n’est pas une simple panne d’électricité.Et c’est exactement l’histoire qui a toutes les chances de nous arriver pour cet hiver 2022.

» Il ne suffira pas de rappuyer sur le bouton pour relancer la machine.

» Il ne suffira pas de réparer un câble afin de rétablir l’électricité dans les rues et dans nos maisons

Et vous ne pourrez même pas appeler pour obtenir de l’aide car les lignes seront saturées…

Mais le pire dans tout ça, c’est que vous vous souviendrez de ce message où je vous disais ce qui allait se passer…

Et vous vous souviendrez que j’avais annoncé que cette situation était voulue par les politiciens !

Parce que ce qui va se passer sous nos yeux est une conséquence directe des décisions économiques de nos dirigeants.

Les restrictions économiques contre la Russie ont scellé notre avenir…

Nous nous sommes exposés à une grave pénurie d’énergie.

Et selon mes calculs… Je suis intimement convaincu que :

Nous ne passerons pas l’hiver sans Black-Out Forcé…Et si vous pensez qu’ils n’oseraient pas…

Sachez que l’Union Européenne vient d’autoriser l’utilisation d’un mécanisme dit « contraignant » en cas de grave pénurie.

Ce qui veut dire que si nous nous retrouvons à court cet hiver…

(Et nous allons l’être, comme j’aimerais vous le montrer dans un instant à l’aide de quelques calculs très simples)

… Les États membres viennent de recevoir l’autorisation de l’UE de tout simplement couper notre électricité.

Simplement en appuyant sur un bouton…

Ils pourront mettre de nombreuses familles françaises dans le noir dès cet hiver… Sans aucune sommation… sans recommandation sur la façon de réagir.

Et tout peut aller très vite si un Black-Out Forcé venait à perdurer…

En seulement 24 heures les livraisons de carburant s’arrêteraient et cela pourrait tourner à une véritable guerre civile.

Car plus de carburant… dit plus d’approvisionnements… Plus de nourritures dans les supermarchés…

Plus d’électricité donc plus de frigo… Ni de congélateur…

En seulement 24 heures vous pourriez voir les gens dans les rues prêts à se battre pour faire le plein de conserves et d’aliments non périssables.

Ce qui veut dire que vous pourriez vous retrouver dans une situation où…

   Vous devrez expliquer à votre petite fille pourquoi elle a froid et pourquoi vous ne pouvez rien y faire…

   Vous devrez limite vous battre pour obtenir la dernière bouteille d’eau dans les rayons du supermarché

Vous aurez peur que l’on vienne frapper à votre porte car cela fait plusieurs jours qu’il n’y a plus d’électricité et qu’il y a des émeutes dans les rues…

Vous pourriez vous demander :

« Est-ce qu’il veut m’agresser pour me voler ma nourriture ? »


« Dois-je ouvrir ? »

Et tout ça pendant que le gouvernement regarde dans l’autre direction car c’est eux qui ont tout mis en place pour que ces événements se produisent.

Mais aujourd’hui, loin de moi l’idée de chercher à vous faire peur…

Au contraire, mon invité a tenu à venir vous proposer des solutions pour vous éviter de vous retrouver dans le noir et dans le froid cet hiver.

Car vous n’avez pas à subir les erreurs de nos dirigeants.

Et dans les minutes qui suivent…

» Vous allez apprendre les réelles conséquences économiques de cette pénurie d’énergie et de ces Black-Out forcés.

» Vous allez découvrir la stratégie et l’objectif final de nos gouvernements derrière toute cette mascarade.

» Et vous allez aussi apprendre comment nous comptons – nous aux Publications Agora et sur les conseils de notre expert – nous préparer à cet hiver et aux conséquences économiques dramatiques qui surviendront.

Et pour vous expliquer tout ça… Nous avons l’honneur d’accueillir notre expert de l’énergie aux Publications Agora…

Etienne Henri !

Étienne :
Bonjour Olivier, merci de m’avoir accordé cette interview pour pouvoir alerter nos lecteurs.

Olivier :
Mais c’est tout à fait normal… Il faut dire que les preuves que tu vas nous montrer aujourd’hui sont tout simplement éloquentes, voire scandaleuses !

Étienne :
Oui en effet, ceux qui vont regarder ou lire la transcription de cette interview jusqu’au bout seront convaincus que l’hiver 2022 pourrait être le pire que nous ayons jamais connu.

Olivier :
Alors ne perdons pas de temps…

Qu’est-ce qu’un Black-Out Forcé ?

Et qu’est-ce que ça veut dire concrètement pour les Français qui nous regardent ce soir ?

Étienne :
Alors c’est très simple…

Tout le monde est au courant que nous subissons une forte pénurie d’énergie et que cet hiver risque d’être tendu.

Le gouvernement commence à préparer les esprits à des plans de rationnement.

Mais si leur plan ne suffit pas…

(Et vous allez voir que, d’après les chiffres, il est quasiment IMPOSSIBLE que leur plan suffise)

… Ils ont déjà prévu de couper volontairement l’électricité chez nous… Chez les particuliers !

Et cela s’appelle donc des Black-Out Forcés… Car ils nous forceront à passer l’hiver dans le noir pour éviter de payer leurs erreurs de plein fouet.

Et je ne dis pas ça de façon hypothétique, la décision est déjà prise !

En fait… Nos gouvernements n’ont pas d’autres moyens – plus puissants – pour forcer la population à réduire la consommation d’énergie.

Olivier :
Wooow… Ok Etienne… Tu me fais peur là…

J’ai quand même pas mal de questions qui me viennent à l’esprit…

•  Est-on réellement sûr que nous n’aurons pas assez d’énergie pour cet hiver ?

•  Comment vont-ils s’y prendre pour nous imposer ces Black-Out Forcés ?

•  Et bien sûr… Qu’est-ce que nous risquons concrètement en cas de Black-Out Forcés ?

Étienne :
Je comprends ton inquiétude Olivier.

Et je vais répondre à toutes ces questions dans les minutes qui viennent, ne t’inquiète pas.

Alors commençons.

Comme tu le sais Olivier, je suis ingénieur avant tout.

Donc j’aimerais prouver à tous nos lecteurs que nous ne passerons pas l’hiver, et je veux le faire avec des éléments que personne ne pourra réfuter.

Et pour ça… Nous allons utiliser les chiffres.

Olivier :
Oui et j’aimerais préciser quelque chose avant à tous nos lecteurs…

Etienne est tellement transparent qu’il vous a laissé la possibilité d’aller vérifier toutes ses sources sur cette page.

Tout ce que vous allez découvrir aujourd’hui est tiré de plusieurs heures de recherches, de la part d’Etienne et de toute son équipe.

Étienne :
Exactement, merci Olivier.

Nous voulons être le plus transparent possible pour que nous puissions être le plus concret possible… Car la situation exige de l’urgence.

Pourquoi est-il absolument certain que nous ne passerons pas l’hiver sans coupure d’énergie ?En 2021, soit avant la guerre en Ukraine, environ 45% – presque la moitié – des importations de gaz de l’UE provenaient de la Russie.

img4

Ce qui veut dire que pour se passer du gaz russe nous allons devoir trouver ces 45% quelque part… On est bien d’accord.

Et il n’y a que deux moyens pour ça.

» Soit par de l’économie… Pure et simple.

» Soit par de nouvelles sources d’approvisionnement…
Concernant la première solution…

Nous pourrions économiser 10% maximum sur notre consommation actuelle.

Mais seulement si TOUS les Français et surtout TOUTES les entreprises acceptent de jouer le jeu.

Mais quand on voit que Paris a seulement réussi à baisser sa consommation d’énergie de 5% par rapport à ses objectifs de 25% sur une quinzaine d’années…

img5

Nous nous demandons COMMENT nous allons faire pour pouvoir économiser 10% dans toute la France dès cet hiver !

Quant à la deuxième option, qui est de trouver de nouvelles sources d’énergie, ce n’est pas beaucoup plus rassurant.

Car nous pouvons augmenter l’importation de GNL (gaz naturel liquide) pour combler 15% maximum.

Ce qui nous fait toujours un manque de 20% MINIMUM pour passer l’hiver en se basant sur les 45% nécessaires !

img6

Et ces 20% manquants représentent la consommation moyenne annuelle de plus de 20 millions d’habitants.

Soit 10X la ville de Paris sur 1 an.

Vous comprenez que ces deux options ne suffiront donc pas à passer l’hiver.

Ce qui nous laisse donc avec la dernière solution :

Les Black-Out Forcés.

Ce qui veut dire que plus d’1/3 de la France se retrouverait dans le noir !!

img7
(image non exhaustive)

Plus de 20 000 000 de Français se retrouveront dans le noir lorsque nos Élus vont appuyer sur le bouton pour nous couper notre internet… notre Tv… notre chauffage… notre réfrigérateur…

Et tout ça à cause de quoi ?

À cause de leur incompétence !

Car ce sont eux qui ont choisi cette pénurie…

•  Pourquoi les Français devraient-ils en subir les conséquences ?

•  Pourquoi est-ce que les honorables travailleurs devraient se retrouver dans le noir et dans le froid cet hiver ?

•  Pourquoi devraient-ils risquer de perdre leur travail car les entreprises devront fermer à cause des restrictions énergétiques ?
C’est injuste.

Mais c’est malheureusement ce qui risque fortement d’arriver pour cet hiver.

Ce ne sont pas nos « Élus » qui vont se restreindre ou qui passeront l’hiver dans le froid et dans le noir.

Car ça m’étonnerait qu’ils plafonnent le chauffage de l’Elysée à 19°C …

… Comme ils ont pu le décider pour les classes de cours de nos enfants et petits-enfants.

Dites-vous bien que l’Élysée a affiché une facture de 345 159 € de chauffage pour 2020…

img8

Et ce 14 Juillet, alors que notre président appelait à l’économie d’énergie… Les lumières de l’Elysée étaient toutes allumées… En plein jour.

Tout en osant appeler à éteindre je cite : « ces éclairages parfois inutiles »…

img9

Olivier :
Ok Etienne… Donc si je comprends, avec de tels chiffres… Je ne vois pas comment nous pourrons passer l’hiver sans coupures…

Et nous ne devrons pas attendre de notre gouvernement de montrer l’exemple… Ils préfèreront couper l’électricité des particuliers… Quand eux seront au chaud quoi qu’il arrive.

Alors… j’aimerais savoir comment est-ce qu’ils vont s’y prendre pour nous imposer ces Black-Out Forcés

Mais avant… J’ai envie de te poser une question un peu bête… Mais je pense que ça permettra d’éclaircir la situation dans l’esprit de nos lecteurs.

Tu nous parles de gaz là… Quel est le rapport avec l’électricité et le risque de Black-Out Forcé ?

Étienne :
Tu fais bien de poser la question, Olivier !

Il faut comprendre que le gaz permet la production d’électricité.

Concrètement… Imagine un moulin à eau.

Plus le moulin à eau tourne vite et plus il produit d’électricité.

Eh bien les centrales à gaz c’est quasiment pareil.

Tu remplaces l’eau par de la vapeur d’eau
(Créée par la combustion du gaz)

Tu remplaces le moulin en bois par une turbine géante

Et c’est cette turbine qui va tourner grâce à la vapeur d’eau créée par la combustion du gaz, qui va produire de l’électricité.

Ce qui veut dire que si nous n’avons plus de gaz…

Les turbines ne tourneront plus. Et nous ne produirons plus d’électricité via ces usines à gaz.

Pour faire on ne peut plus simple : plus de gaz, plus assez de production d’électricité

Olivier :
Ok… Merci pour ton explication.

Mais… Ce que je n’arrive pas à saisir c’est :

Nos gouvernements vont réellement laisser ces Black-Out Forcés se produire ?

Quel est leur plan ?

Étienne :
C’est là le problème…

En faisant passer leurs intérêts géopolitiques AVANT la sécurité des Français, ils ont provoqué cette situation critique.

Rappelez-vous, Bruno Le Maire déclarait en début d’année vouloir « provoquer l’effondrement de l’économie russe »…

img10

Et nous avons bien vu ce que ça a donné…

La Russie nous tient par les bijoux de famille pour rester poli et nous allons devoir subir les terribles conséquences des ingénieuses décisions de nos élus.

Et actuellement la France est à genoux.

Nous avons même vu récemment Gazprom – le géant du gaz russe – envoyer une vidéo de propagande où ils affichaient leur contrôle total sur le gaz…

… Et où ils se moquent de nous en y montrant des images d’un technicien des gazoducs couper les vannes…

… Plongeant ainsi Berlin, Londres, Paris sous une vague de froid spectaculaire, incapables de se chauffer par eux-mêmes.

img11
img12

Nos élus ont réellement signé l’arrêt de mort de notre économie, nous ne passerons pas l’hiver sans le gaz russe… Et ils le savent.

Leur plan sera de nous restreindre et de nous imposer des mesures liberticides pour palier à une situation qu’ILS auront provoqué eux-mêmes !

Olivier :
Cette vidéo fait vraiment froid dans le dos…

Étienne :
C’est le moins qu’on puisse dire…

Et alors que notre Président nous assurait qu’il n’y avait « aucun risque de pénurie cet hiver » ce 3 juin 2022…

img13

Les patrons d’EDF, Engie et TotalEnergies – devant l’insouciance ou l’incompétence de notre gouvernement – ont appelé à des économies d’énergie seulement quelques semaines plus tard.

img14

Rendez-vous compte…

Les énergéticiens qui n’ont AUCUN intérêt à demander à leurs clients de moins consommer… ont été obligés d’envoyer une alerte à l’économie d’énergie.

C’est complètement fou !

Et ils ne sont pas les seuls à alerter sur cette situation critique.

Damien Ernst, grand spécialiste Belge de l’énergie a également annoncé :

« On est dans la pire tournure que les événements pouvaient prendre »

img15

Mais aussi – et surtout – que :

« Les plans de rationnement sont prêts »

Et depuis… Nos « élus » ont commencé à ajuster leur communication… La faisant de plus en plus austère et effrayante…

Comme notre ministre de l’Economie Bruno Le Maire, qui disait ce 10 juillet 2022 :

« Nous ne pourrons pas continuer à nous chauffer et à nous déplacer comme si de rien n’était »

img16

Ou encore la Présidente de la Commission Européenne qui commence à envisager « Le PIRE »

img17

Mais vous verrez que toute cette communication n’a qu’un seul but…

… Pouvoir nous imposer des mesures extrêmement contraignantes et pouvoir les faire passer comme « seule solution » à notre crise énergétique.

Olivier :
Dont les Black-Out Forcés je suppose

Étienne :
Exactement Olivier.

Et le pot-au-rose commence à être découvert…De nombreux experts du secteur s’attendent à des coupures « organisées » auprès des industriels… Mais aussi – et surtout – auprès des particuliers !

img18

Le Magazine Le Point titrait également ce 31 août :

img19

Nos gouvernements décident même – alors qu’ils ont fermé la majorité des centrales nucléaires suite à une politique d’énergie « verte » – de rouvrir des centrales à charbon !

img20

Mais ne vous méprenez pas…

C’est nous qui allons devoir subir les conséquences de leurs décisions politiques et énergétiques.

Car vous pensez réellement qu’ils vont couper les usines ?

Les hôpitaux ?

Les administrations ?

Ou même les prisons ?

Bien sûr que non !

Ce seront les petits particuliers qui n’auront pas le pouvoir de refuser quoi que ce soit.

Et ils vont tout faire pour faire payer les particuliers et les plus démunis.

Comme la récente décision de fermer l’université de Strasbourg deux semaines cet hiver… « Compte tenu des prix de l’énergie ».

img21

Ce seront les étudiants qui devront payer le prix fort pour se chauffer pendant ces 2 semaines où ils devront rester chez eux…

… Car l’université n’aura pas voulu chauffer ses locaux pendant l’une des périodes les plus critiques et les plus tendues de cet hiver… Soit début janvier 2023.

[Voir la suite : https://pro.publications-agora.fr]

image_pdfPDF A4image_printImprimer
S’abonner
Notification pour
Nom ou pseudonyme
Adresse courriel (facultatif)
Votre site Internet (facultatif)
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires