La « vérité révélée », la Terre est plate et j’en aurais la preuve ?

09/06/2022 (2022-06-09)

Comment se forge-t-on SA vérité ?
Suis-je libre de mes vérités ?

Je/nous sommes les premiers à critiquer les covidistes, les bouffeurs de médias mainstream en leur reprochant de gober n’importe quoi.

Notre principal reproche est de ne voir en eux aucune remise en question, aucun sens critique, aucun doute et de ne pas se forger leur propre opinion.

Une question me taraude :

« Pourquoi n’avons-nous pas gobé le roman du Covid ou de l’Ukraine pour ne parler que d’eux ? »

Sommes-nous si différents de celles et ceux que nous voyons comme des moutons incapables de penser par eux-mêmes ?

S’ils peuvent être qualifiés de boussoles qui pointent uniquement vers le nord, ne serions-nous pas nous aussi des boussoles, mais qui pointent uniquement vers le sud ?

Nous suffit-il d’être face à une théorie du complot pour « gober » et en faire « notre vérité » alors même que notre pensée serait modelée par une vérité proposée et complotiste ?

À titre personnel, je passe suffisamment pour un dingue auprès des esprits lobotomisés par les médias, pour ne pas énumérer quelques théories du complot auxquelles j’aurais pu adhérer depuis quelques mois.

Bien entendu, je ne manque pas de raisonnements, d’arguments scientifiques ou factuels pour penser que mon opinion n’a rien de farfelue et qu’elle repose sur des bases extrêmement solides.

Mais les autres, en face, ne manquent-ils pas aussi d’arguments qu’ils croient leurs ?

Quand on les entend parler, cela me fait penser à une secte. Tous répètent le même discours au point que j’ai l’impression d’entendre BFM TV lorsqu’ils ouvrent la bouche.

Ici encore ne pourrait-on pas nous faire le même reproche ?

« Les complotistes n’auraient-ils pas aussi un discours tout aussi formaté bien que diamétralement opposé ? »

Je me rassure en pensant que je ne manque pas de preuves qui me permettent de penser que je ne suis pas dans une croyance, une religion, mais dans une démarche scientifique rigoureuse.

Pour ne parler que du Covid, nous ne manquons pas de preuves de mensonges et de dissimulations :

  • Le nombre de morts volontairement faussé par des directives de l’OMS et autres autorités.
  • Une nouveauté du 21e siècle, l’épidémie de non-malades avec les PCR bidons qui n’ont ni valeur diagnostique ni pronostique.
  • Les chiffres du réseau Sentinelle qui n’a jamais vu de pandémie.
  • Les mensonges sur sa prétendue dangerosité pour la population générale.
  • La supposée absence de traitements efficaces.
  • L’interdiction de prescrire des molécules de plus de 40 ans inoffensives et efficaces.
  • Le Rivotril pour terminer des patients interdits de soins, pour ne pas saturer des hôpitaux prétendument saturés pour pouvoir les sauver.
  • Fauci qui finance le P4 de Wuhan sur des gains de fonction.
  • L’inefficacité du masque et des confinements prouvés par des siècles d’expériences.
  • Les pourcentages de saturation des réanimations qui sont des faux.
  • L’inefficacité totale du « vaccin ».
  • Une population injectée pour une souche disparue depuis plus de deux ans.
  • La prétendue « innocuité » des injections alors que les données officielles sont terrifiantes.
  • Des injections prétendument sures pour les grossesses 4 mois après les premières doses sur des femmes n’ayant pas encore accouché.
  • L’autorisation pour des soignants vaccinés et positifs au Sars-cov2 d’aller au travail tandis que les non-vaccinés négatifs n’ont pas le droit.
  • L’interdiction de télétravail et donc de consultation à distance pour les médecins non vaccinés.
  • Les manifestations massives passées sous silence ou totalement minorées.
  • La corruption de l’OMS.
  • Les médecins médiatiques avec conflits d’intérêts.
  • La censure et des campagnes de terreur pour ceux qui osaient et osent l’ouvrir.
  • La création du ministère de la Vérité et des fact-checkeurs.
  • Les lois bafouées.
  • La déontologie médicale réduite à néant.
  • Mac Kinsley.
  • Le Conseil d’État, le Conseil constitutionnel.
  • Etc., etc.

Je pourrais sans doute en faire des pages…

Je peux affirmer sans risque que dans le cas du Covid nous ne manquons pas d’arguments factuels sur cette escroquerie mondiale.

Quant à la variole du singe, nous disposons déjà, alors même que nous n’en sommes qu’au début, de tous les éléments qui prouvent la manipulation. Les mainstream ont même ressorti des Karine Lacombe et autres alors même que nous avons les preuves de leurs mensonges passés et de leurs conflits d’intérêts.

Pour autant, sommes-nous, suis-je, à l’abri d’une forme de malhonnêteté intellectuelle ou de manipulation inversée à chercher du complot partout ?

Et ce d’autant plus que mon monde qui n’était pas joli joli avant la crise (cf mon livre[1] ) est devenu carrément pourri depuis quelques mois.

Lucifer est au pouvoir, les réseaux pédophiles sont visibles, le nombre de personnalités éclaboussées ne fait que croître, l’avortement à 9 mois est devenu « moral » comme l’achat d’enfants en Ukraine ainsi que le changement de sexe dès 3 ans, etc.

Nous vivons en plein Sodome et Gomorrhe au point que « notre » « Président » déclarait en 2020 :

« La bête de l’Événement est là ![2][3][4][5]».

Si la planète entière n’avait pas disjoncté, le gars aurait été viré le lendemain de l’interview, mais dans les faits ce fut un non-événement !

Bref, nous ne manquons pas d’éléments objectifs pour soutenir notre esprit critique.

J’écris depuis des mois qu’il faudrait être irresponsable pour prendre comme vérité n’importe quelle « information » issue des médias.

Le traitement totalement délirant et mensonger apporté sur la guerre en Ukraine ne peut que nourrir ces convictions sans parler du prétendu réchauffement climatique causé par le CO2 et une fin du monde inéluctable si on ne passe pas au tout électrique avec des éoliennes et que l’on ne supprime pas toute liberté aux gueux. Je ne résiste donc pas au plaisir de citer une fois de plus cette phrase que l’on attribue à Coluche :

« dans le journal, la seule chose qui est vraie est la date ! ».

Mais suis-je vraiment objectif, ai-je la capacité de me faire MA vérité ou suis-je autant une éponge que les paniqués de la grippe de la tomate[6] qui nous menace !?

Ceux-ci ont beau jeu de voir en moi un parano, celui qui aime vautrer son esprit dans des bas-fonds, celui qui, par jouissance et perversion, voit le mal partout !

Même si le mal est partout, cela ne prouve en rien ma liberté de pensée.

Mise à l’épreuve

C’est pourquoi j’ai décidé de me mettre à l’épreuve.

Pour ce faire, je vais m’attaquer à la théorie de la Terre plate !

Typiquement le type d’affirmation qui peut faire rire de prime abord, mais quel covidiste pourrait ne pas rire si on lui disait que le Covid est un complot contre les peuples, que l’OTAN et les USA sont principalement responsables de la situation en Ukraine, que nous ne sommes jamais allés sur la lune ou que le 11 septembre est un coup monté par la CIA ou je ne sais qui, etc.

J’ai donc décidé de me pencher sérieusement sur le sujet et certainement pas comme les « vérificateurs » de l’information. Je pourrais vous citer un article lamentable sur la Terre plate publié dans le Nouvel obs[7] dans lequel le gardien de la vériténe manquait pas de préciser les accointances entre un défenseur de la théorie et les thèses négationnistes. Vous voyez typiquement une forme de « journalisme » qui pourrait me donner envie de croire en cette théorie.

Mais non, si je m’y mets, je le fais sérieusement !

Je me placerai dans un état d’esprit « pourquoi pas » associé à « mais il va me falloir des preuves solides » avant de me ridiculiser.

Expérience non sans danger

Étant donné que je vais l’aborder comme tous les autres sujets qui ont guidé mes recherches et que de nombreuses « vérités » se sont effondrées par le passé, je vous avoue mon appréhension.

J’ai vraiment peur, si, si, de finir par y croire. Avant de débuter l’enquête, je n’ai strictement aucun doute que la Terre est sphérique en rotation sur elle-même et en orbite autour d’une étoile nommée Soleil. Je dirais que cela fait partie de mes (rares ?) certitudes, de mes croyances fortes.

Mais comme je vais jouer le jeu, comme je ne vais pas m’interdire de changer d’avis et que je ne vais pas dire des phrases vides de sens comme « c’est n’importe quoi », j’ai vraiment la trouille.

Rendez-vous compte que si à la fin de ce texte j’ai acquis, non pas forcément la conviction, mais des doutes sur la forme de la planète, que va-t-il rester de mon monde ?

Soit ce changement sera la preuve que je suis incapable d’avoir une pensée propre ni la capacité de résister aux sirènes du complotisme, soit que rien n’est vrai de ce qui m’a été inculqué depuis ma naissance. Je n’aurai alors plus rien de solide sur quoi m’appuyer.

Sans compter la solitude… Je ne me vois guère dire à autrui que je pense que la Terre est plate ou que les dinosaures n’ont jamais existé. Adieu tout reste de crédibilité ébréchée par les années Covid !

Mes propos peuvent faire sourire, mais j’ai réellement la trouille de basculer, car ceux qui y croient vraiment et qui se penchent sur le sujet depuis des dizaines d’années disposent d’arguments qui ne sont pas totalement ridicules. Il faudrait être stupide ou de mauvaise foi pour penser ces platistes simplement allumés…

L’épreuve du feu, la Terre est plate

Carte de la Terre plate[8]:

On peut voir sur la carte que l’Australie et la Nouvelle-Zélande sont extrêmement éloignées de l’Amérique du Sud ou de l’Afrique du Sud.

Méthodologie :

Pour ce faire je me suis appuyé principalement sur 2 documentaires :

  • « La terre est plate et immobile[9]» de Sylvain CHATY au Festival d’Astronomie de Fleurance. Conférence de plus d’une heure et demie.
  • « La terre à plat[10]» de durée identique. Lui-même tiré d’un film « What On Earth Happened[11]» de 5 h 52 qui existe aussi en version 13 heures ! (afin de vous montrer qu’ils prennent le sujet vraiment au sérieux).

Bien entendu, je le répète, il me faut sortir du « c’est complètement con », car toutes les théories du complot peuvent être qualifiées ainsi.

Voici pêle-mêle quelques arguments platistes qui peuvent faire écho et dont je n’aborde pas dans mon texte principal les raisons scientifiques pouvant les contrer.

  • En premier lieu, nous vivons dans le mensonge permanent. Le complot est mondial[12].
  • Comment est-il possible de voir depuis un point du globe un autre point qui ne pourrait être visible du fait de la courbure de la Terre[13]?
  • Pourquoi ne sommes-nous pas éjectés à l’équateur alors qu’il y a une vitesse de 1600 km/h. Les plus anciens d’entre-nous se rappellent avoir posé un petit objet au bord d’un 33 tours pour le voir s’envoler[14].
  • Pourquoi ne sommes-nous pas réduits en poussière si l’on tient compte de la vitesse supposée de la Terre autour du soleil, de la vitesse du système solaire dans la galaxie, de la vitesse de la galaxie dans l’univers, etc. soit des millions de km/h[15]!
  • Lors d’un vol en avion à 10000 m d’altitude, l’horizon demeure rectiligne[16].
  • Il n’y aurait aucune photo de la Terre, seules des photos assemblées et photoshopées[17]. (Et si nous ne sommes jamais allés sur la lune, impossible de photographier la Terre dans son intégralité. J’imagine qu’il n’y aurait aussi aucune sonde comme Voyager et autres).
  • Les GPS[18] ne fonctionneraient pas en antarctique. « preuve » qu’ils ne tournent pas sur une sphère.
    [Note de Joseph : la trentaine de satellites GPS ne couvre approximativement que la zone située entre les cercles polaires nord et sud, mais pas ce qui se trouve plus près des pôles, comme on peut le voir notamment à partir du site https://satmap.space qui permet de visualiser en temps réel la position des satellites par rapport à la surface de la Terre. Voir la carte pour le 9 juin 2022 à 11 heures 30, heure du Québec : ici. Il y a peu de satellites qui adoptent une orbite passant près des pôles.]
  • Il n’y aurait aucun vol direct[19] via l’océan Pacifique et les avions feraient un énorme détour. Avec une terre plate, pas le choix.

Ils proposent aussi des réponses à de nombreuses questions comme par exemple :

  • Comment ne tombons-nous pas au bord et comment les océans ne se vident pas dans l’espace ? Tous les continents seraient autour du centre du disque et il y aurait un gigantesque océan circulaire bordé de glace[20]
    [Note de Joseph : la théorie de la gravitation qui est validée par de nombreuses expériences et observations répond simplement à cette question et n’implique aucun complot : la masse de la Terre retient aussi bien l’eau que l’atmosphère].
    La dimension du cercle serait inconnue, peut-être même quasi infinie. Je ne vous dis pas comme on est dans la merde s’il y a un réchauffement climatique et que les glaces fondent !
  • Comment peut-il y avoir des saisons alors qu’il n’y a pas d’hémisphères[21]? En fait la Terre et la Lune seraient des petits spots qui tournent au-dessus du disque et qui selon leur position feraient les saisons.
    [Note de Joseph : ceci ne fournit aucune explication pour justifier la rotation de ces spots et qui plus est sur des cercles de taille variable selon les saisons. De plus, s’imaginer que le Soleil serait juste un spot tantôt lumineux et tantôt éteint — éventuellement accroché sur un dôme invisible ou transparent — est incompatible avec le fait que les habitants de la France voient le Soleil lumineux et haut dans le ciel quand il fait encore nuit au même moment au Québec et qu’il est encore sous l’horizon. Un même spot ne peut pas être simultanément éteint et allumé.]
  • Et les éclipses[22]? Il y a plusieurs théories, soit le soleil et la lune se retrouveraient au même endroit du fait de leur rotation en escargot, soit, comme dans le Truman Show, il y aurait un dôme gigantesque au-dessus du disque. Nous serions alors dans une expérience. L’histoire ne dit pas ce qu’il y aurait au-delà du dôme ni ses dimensions.
    [Note de Joseph : jusqu’à preuve du contraire ces « théories » sont incapables de prédire la position et le moment exact des éclipses, ni d’ailleurs des heures de lever et de coucher des différents astres, ni de leur passage au méridien du lieu… contrairement à la mécanique céleste basée sur la théorie de la gravitation.]
  • Le mouvement relatif des planètes. Si on regarde le mouvement de Mars[23], à certaines périodes on peut avoir le sentiment que la planète recule. C’est logique si la Terre et Mars tournent autour du Soleil du fait des vitesses relatives, mais assez délirant si on pense que Mars tourne autour de la Terre. Quand bien même Mars tournerait autour du soleil, cela n’expliquerait pas le mouvement. Certains platistes ne trouvent pas gênant qu’une planète puisse faire demi-tour quant à ceux qui croient qu’il y a un dôme, ceci ne pose aucun problème étant donné que l’on peut projeter ce que l’on veut sur celui-ci. Les techniciens du dôme ne manquant pas d’humour en faisant reculer Mars…
  • Si la lune était en orbite autour de la Terre, elle serait éjectée ! Cela pose un problème parce que nous avons observé que les lunes de Jupiter tournaient autour de la planète, or Jupiter se déplace encore plus vite que la Terre. Pourquoi ne sont-elles pas éjectées ? Il existe des théories que je n’ai pas comprises sinon il y a le dôme dans lequel on peut projeter ce que l’on veut. Ici encore nous sommes dans la conservation du mouvement, aussi bien la Terre que la lune se déplacent à la même vitesse et il y a les phénomènes de gravité.

Toutes ces théories et explications peuvent sembler tordues ou même très tordues, mais ne prouvent ni que la Terre est une sphère en rotation, ni qu’elle est un disque[24].

Quelques questions sans réponse !

  • Le pendule de Foucault. Expérience assez simple. Vous attachez un poids (ici 30 kg) sur un câble de 60 mètres. Vous tirez le poids et le lâchez. Si la Terre ne tourne pas alors le pendule va osciller sur le même plan (pendant quelques heures du fait des frottements). Mais si elle est en rotation (et sphérique) alors le plan va se modifier au fil des heures, la Terre n’étant plus au même endroit. A priori les platistes ne disposent d’aucune théorie qui tienne la route pour expliquer ce phénomène observable.
  • Le gyroscope[25] C’est une toupie alimentée qui tourne sans s’arrêter. Elle se positionne par défaut perpendiculairement au sol et résiste à tout changement de position. Si la Terre ne tourne pas, alors la position ne change jamais. Mais hélas pour les platistes, il y a un décalage de 15 degrés par heure. C’est pourquoi les avions disposent d’un système de correction et un gyroscope non rigide, mais sensible à la gravité. Ici encore je n’ai pas eu accès à une explication des platistes qui puisse me convaincre.
  • L’interféromètre Ligo[26] aux USA. Pour son fonctionnement il est indispensable de disposer de 4 km de ligne droite. Comme les ondes vont tout droit, si la Terre était un disque, il suffirait de fabriquer un support rectiligne. Mais si elle est sphérique, alors l’onde générée va se retrouver dans l’espace au bout d’une certaine distance. C’est pourquoi ils ont dû construire un support dont l’extrémité était un mètre plus haut pour compenser la courbe de la Terre. Cette expérience est relativement facile à reproduire au bord d’un lac si on dispose d’un laser assez fin.
  • Les dépressions[27]. Dans l’hémisphère nord, les dépressions tournent dans le sens inverse des aiguilles d’une montre et dans l’hémisphère sud dans le sens des aiguilles d’une montre. Pourquoi en serait-il ainsi sur une Terre plate ?
  • Les Satellites[28][29] Difficile de mettre des satellites au-dessus d’un disque immobile sans qu’ils tombent. Il n’y aurait donc aucun satellite et tous seraient des fakes, uniquement des tours d’émission (que personne n’a vue). À se demander comment les GPS pourraient fonctionner sur l’océan. À titre personnel j’ai bien pointé des antennes satellites et il fallait une sacrée précision pour récupérer le signal. Comment cela pourrait-il fonctionner à l’équateur alors que les antennes satellites sont positionnées à 90° vers le ciel ? Mystère.
  • La preuve par le Chili et la Nouvelle-Zélande. À 5 h 14 GMT un avion[30] a décollé ce jour de Santiago[31] du Chili à destination d’Auckland[32] en Nouvelle-Zélande. Quand bien même on nous ment, son atterrissage est prévu à 17 h 42 GMT soit un temps de vol de 12 h 28 (auquel il faudrait rajouter 30 minutes de taxi au sol). La distance[33] entre Santiago et Auckland est de 8 932 km sur une Terre sphérique, soit une vitesse moyenne de 673 km/h. Le problème, et de taille, est que la distance entre ces deux villes est de 21 952 km sur une Terre plate !!! La distance n’est pas discutable, la durée du vol n’est pas discutable et vérifiable par les passagers, il n’y a aucun raccourci possible entre ces deux villes, ce qui fait que la vitesse moyenne de l’avion était donc de 1 760 km/h !

    Quand on regarde un Boeing 787-9 Dreamliner dont le rayon d’action officiel est de moins de 16 000 km, on ne peut pas dire qu’il ressemble à un avion supersonique comme le Concorde. Hors ce vol « extraordinaire » s’est fait à une vitesse moyenne de Mach 1,4. Non seulement l’avion disposait de capacité supersonique, mais de plus avec un rayon d’action de 20 000 km avec 250 passagers à bord ! Rappelons que le rayon d’action du Concorde était d’environ 6 200 km (3x moins) à Mach 2 pour 3 fois moins de passagers !

    Si d’aventure on nous avait aussi menti sur les lois de la physique et sur la résistance de l’air, pouvez-vous me dire pourquoi le vol Miami-Madrid du même jour a mis quant à lui 8 h 25 de vol pour 7 100 km soit du 840 km/h alors qu’il aurait pu mettre 4 heures en vitesse supersonique ? Bref voici une preuve, difficilement discutable, que la Terre n’est pas plate, mais sphérique.

Conclusion

Les tenants de la théorie qui sont si nombreux pourraient facilement se cotiser pour louer un cargo et partir faire le tour du monde (comme Christophe Colomb) ou aller vers les glaces du bord du disque dans la zone que nous appelons équateur. S’ils sont si sûrs d’eux, pourquoi ne pas le faire ?

Je crains que nous ayons la réponse. C’est comme pour Jean-Michel, il serait si simple de mettre fin à la rumeur…

Je ne crois donc pas que la Terre est un disque plat.

  • Non pas parce que je suis baigné depuis ma naissance par l’image d’une planète sphérique.
  • Non pas parce que l’idée serait ridicule au point de la balayer d’un revers de main.

Mais parce qu’il existe des preuves scientifiques solides qui montrent que la Terre est sphérique et que les théoriciens de la Terre plate ne peuvent expliquer.

Je viens donc de me prouver que j’ai la capacité intellectuelle d’adhérer ou pas à une théorie complotiste (et aussi la liberté de me tromper).

Je ne suis pas, comme pourraient l’affirmer les prétendus « vérificateurs », aveuglé par mon désir de voir des complots partout.

Suis-je rassuré de ne pas croire en la Terre plate ?

Oui, mais je suis en partie presque déçu. C’eût été sympa que ce soit vrai.

En revanche, là où ma colère ne tarit pas c’est à propos de ceux qui cherchent à discréditer systématiquement tous ceux qui doutent et adhèrent à une théorie autre dite « du complot ». Pour eux, dès lors que nous pensons que l’on nous ment au niveau mondial sur tel ou tel sujet, c’est la preuve de notre déviance et de notre folie.

Si je pense qu’il y a complot sur un des sujets suivants comme le Covid, le 11 septembre, l’homme sur la lune, la Terre plate, l’Ukraine, la variole du singe, la grippe de la tomate, le réchauffement climatique, les chemtrails, les ovnis ou les reptiliens, etc. c’est que j’ai abandonné tout bon sens, que je suis dans la foi, que je ne raisonne plus scientifiquement.

Il faut de fait obligatoirement me dénigrer, me faire taire ou me ridiculiser. Les médias et les vérificateurs de l’information sont unanimes à ce sujet :

« Il ne faut surtout pas discuter avec un complotiste, il va chercher à vous manipuler et biaisera la vérité pour ne pas changer de croyances. Les non-complotistes étant de bonne foi comme il se doit »

Il est là le fanatisme qui refuse le dialogue et fait que des scientifiques comme Toubiana, Perronne, Toussaint,… n’ont pas pu avoir un libre accès aux médias mainstream ni participer à des débats contradictoires.

Cette omerta, ce ministère de la Vérité étant de nature à alimenter toutes les théories complotistes.

Honnêteté ?

Alors suis-je scientifiquement et intellectuellement honnête ?

Si je n’adhère pas à la théorie de la Terre plate (qui a le droit d’exister) et que j’adhère à la théorie de la plandémie sur le Covid, est-ce une preuve que je serais dans l’erreur dès lors que je suis convaincu par l’existence d’une ou plusieurs théories dites complotistes ?

En voyant ces différents documentaires et en écoutant certains « sages » qui ne voient que pathologie psychiatrique ou absence totale de culture scientifique dans cette défiance, j’ai quand même été un peu écorné et contraint de me poser à nouveau la question « et s’ils avaient raison ? ».

Ne vous inquiéter pas cela n’a guère duré. Tous ces vérificateurs se sabordent eux-mêmes en disant qu’il y a consensus, en ne donnant pas la parole aux contradicteurs, en associant une pathologie mentale, en approuvant la censure, en dénigrant l’auteur qui sera quasi toujours « révisionniste, antisémite ou d’extrême droite ».

Ces censeurs qui nous reprochent de ne pas nous demander si nous sommes dans l’erreur ne se remettent jamais en question et ne mènent pas une enquête afin de découvrir leur vérité. Ils « enquêtent », mais uniquement à charge avec pour objectif unique de prouver que l’autre à tort.
Bref le contraire d’une démarche scientifique ouverte et d’une recherche de vérité.

J’ai de fait 1 000 fois plus de respect pour une personne qui doute, qui étudie et adhère à la théorie de la Terre plate qu’à ces gardiens de la Foi qui n’ont qu’une Vérité, aucune éthique, morale ou honnêteté intellectuelle.

Même si je le savais sur un plan théorique grâce au nombre délirant d’heures passées à me demander si je n’avais pas tort dans mes diverses croyances, j’ai désormais une preuve de plus de ma capacité à me faire MA propre opinion et résister à des théories « complotistes ».

Prouvez et je changerai d’avis !

Je sais aussi, comme je le savais déjà, que je suis prêt à croire que la crise du Covid n’est pas une plandémie, que Poutine est l’unique enculé, que Zelenski et les Américains sont des saints, que le réchauffement climatique est causé par l’activité humaine et le CO2, que le 11 septembre est un attentat terroriste, etc., mais à l’unique condition que vous m’ameniez des preuves solides et non des théories fumeuses.

Jamais un covidiste convaincu ne prendra le risque de voir s’effondrer son faux Dieu.

merci
Alain Tortosa
9 juin 2022
https://7milliards.fr/tortosa20220609-terre-plate-verite-propre.pdf


  1. [1] 7milliards d’esclaves et demain ? Vers un capitalisme de l’humain
    https://7milliards.fr[]
  2. [2] https://www.youtube.com/watch?v=k5IclzvoiZI[]
  3. [3] https://josue-caleb.com/apocalypse-13-avenement-de-la-bete/[]
  4. [4] https://www.youtube.com/watch?v=XsDIMS9ec5c[]
  5. [5] https://www.youtube.com/watch?v=e0fU5cnliY0[]
  6. [6] https://www.watson.ch/fr/international/maladie/428308574-grippe-de-la-tomate-qu-est-ce-que-cette-etrange-maladie-d-inde[]
  7. [7] https://www.nouvelobs.com/rue89/rue89-sciences/20160820.RUE3638/j-ai-essaye-d-interviewer-quelqu-un-qui-croit-que-la-terre-est-plate.html?gclid=EAIaIQobChMI67u05I-Z-AIVytvVCh0dqgjtEAMYASAAEgJNR_D_BwE[]
  8. [8] http://1.bp.blogspot.com/-Rs8wjZYIEEg/VinyzHEsnAI/AAAAAAAAB4s/oRXi1JJ-kow/s1600/Azimuthal%2BEquidistant%2BProjection.jpg[]
  9. [9] https://www.youtube.com/watch?v=43Ia9K2JZco&t=3462s[]
  10. [10] https://odysee.com/@Flat-Earth-Odyssey:a/%F0%9F%94%B5-LA-TERRE-%C3%80-PLAT–VOSTFR-:d[]
  11. [11] https://odysee.com/@Bannedvideos:7/WhatOnEarthHappened:c[]
  12. [12] Sur ce point-là je ne peux que les suivre, les complots ne manquent pas, mais même si cela plaide en leur faveur, ce n’est pas pour autant une preuve.[]
  13. [13] Il est possible de voir au-delà de l’horizon en fonction de certaines conditions atmosphériques grâce à la réfraction de la lumière. C’est pourquoi on peut observer le bas d’un mur ou d’un immeuble au bout d’un lac alors même qu’il devrait être invisible du fait de la courbure de la Terre. Cela fonctionne aussi avec les ondes radio. Dans une autre vie, je pouvais capter en été la télé de Catalogne avec une antenne râteau alors que j’étais à plus de 300 km de l’émetteur terrestre. En revanche l’opération était impossible en hiver.[]
  14. [14] C’est une notion de vitesse relative. Si nous lâchons une gomme à 1 mètre du sol à bord d’un TGV à 300 km/h, elle devrait se fracasser à l’arrière du wagon ou du moins tomber en arrière. Si la gomme était à l’arrêt au moment où on la lâche, elle mettrait 0,5 seconde à chuter d’une hauteur d’un mètre. À 300 km/h le TGV parcourt 83 mètres par seconde. Ainsi la gomme tomberait 37 mètres en arrière. En réalité la gomme tombe à la verticale, car elle se déplace aussi à 300 km/h. L’air dans le train se déplace aussi à 300 km/h sinon nous aurions une sensation de vent. Ainsi une mouche peut voler dans un TGV sans être contrainte de voler aussi vite que la vitesse du train.[]
  15. [15] Comme pour le TGV, ce qui compte c’est l’accélération et la vitesse relative. Si la Terre s’arrêtait de tourner d’un coup nous serions éjectés. Dans un TGV nous ne sentons pas l’air dans le wagon, ni la moindre sensation d’accélération ou de freinage lorsqu’il est à vitesse constante. Ainsi, que l’on soit à 5 km/h ou 1 million de kilomètres par heure si tout ce qui nous entoure est à la même vitesse il n’y a aucune vitesse relative entre nous et notre environnement direct.[]
  16. [16] Le diamètre de la Terre est tel qu’un petit segment semble rectiligne. Il faut s’élever à environ 30 km pour que la courbure de la Terre devienne vraiment visible avec un angle de 5 degrés. Voir la simulation sur
  17. https://www.youtube.com/watch?v=xpUcZXiKtfU&t=592s[]
  18. [17] Ici on est contraint de basculer dans de la conspiration à très grande échelle. Pas de stations orbitales, pas d’humains en orbite, pas de sondes envoyées sur mars ou autres qui ont pu prendre la Terre en photo.[]
  19. [18] Je n’ai pas de réponses à apporter. Vrai ? Pas vrai ? Pourquoi ? Aucune idée ![]
  20. [19] Je suis en train de suivre un vol entre Santiago du Chili et Auckland en Nouvelle-Zélande et il est bien direct au-dessus du pacifique. La durée du vol constituant une preuve.
    https://fr.flightaware.com/live/flight/LAN801[]
  21. [20] Si cette vision est réelle, nous sommes dans un complot mondial qui implique des millions de complices. Aviateurs, marins, astronautes, satellites, météorologues et j’en passe.[]
  22. [21] https://www.youtube.com/watch?v=R52_PdZlSq8[]
  23. [22] https://www.youtube.com/watch?v=dtHuTVXZGFw[]
  24. [23] http://wheresthecurve.org/2019/02/flat-earth-mars-retrograde-is-impossible[]
  25. [24] Disons que je suis gentil.[]
  26. [25] https://www.youtube.com/watch?v=WUHH32sQVx4[]
  27. [26] https://www.cite-espace.com/actualites-spatiales/lisa-pathfinder-feu-vert-ondes-gravitationnelles/[]
  28. [27] https://meteocentre.com/intermet/pression/pression8.htm[]
  29. [28] https://flatearthfacts.com/flat-earth-model/proof-the-earth-is-flat/satelliets-dont-exist/[]
  30. [29] https://www.youtube.com/watch?v=8_SYJIPPq-8&t=9s[]
  31. [30] https://fr.flightaware.com/live/flight/LAN801[]
  32. [31] https://latitude.to/map/cl/chile/cities/santiago[]
  33. [32] https://latitude.to/map/nz/new-zealand/cities/auckland/articles/page/1[]
  34. [33] http://walter.bislins.ch/bloge/index.asp?page=Distances+on+Globe+and+Flat+Earth[]
image_pdfPDF A4image_printImprimer
S’abonner
Notification pour
Nom ou pseudonyme
Adresse courriel (facultatif)
Votre site Internet (facultatif)
5 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires