Covid-19 : Un Meurtre social qui en prépare un plus violent

Covid-19 : Un Meurtre social qui en prépare un plus violent

06/09/2021 (2021-02-11)

Par Dr Nicole Delépine

Covid-19 : Un Meurtre social qui en prépare un plus violent [1]

Invitée de BFM Business et BFMTV le 7 février 2021, Christine Lagarde a réagi à la proposition de plus de 100 économistes d’annuler les dettes publiques détenues par la BCE. Elle a donné un veto absolu. Ce ne serait pas légal !

ATTENTION, le GRAND RESET ARRIVE si nous n’y prenons pas suffisamment garde et nous laissons « enfumer » au sens propre par les variantes de la manipulation des variants Véran et autres docteurs TV trop désireux de garder leur place sur le petit écran en vendant leurs âmes aux diables.[2]

Mais la révolte gronde

Tout ne sera peut-être pas aussi simple que les adeptes de la clique de Davos semblent le penser. On peut être étonné de l’article récent du BMJ[3] jadis obéissant à la secte Covid, qui a laissé passer cet article terrible sur « l’organisation du meurtre social » selon leur expression, via le leurre covid19.

« Le « meurtre social » des populations est plus qu’une relique d’une époque révolue. Il est très réel aujourd’hui, exposé et magnifié par covid-19. Il ne peut pas être ignoré ou laisser filer. Les politiciens doivent rendre des comptes par des moyens légaux et électoraux, en effet par tous les moyens constitutionnels nationaux et internationaux nécessaires. Les échecs de l’État qui nous ont conduits à deux millions de morts sont des « actions » et des « inactions » qui devraient tous nous faire honte. »

LA GESTION INTERNATIONALE DE LA PANDÉMIE OU PSEUDO PANDÉMIE COVID NOUS RAMÈNE A DES TEMPS RÉVOLUS

« À tout le moins, covid-19 pourrait être classé comme « assassinat social », comme l’ont récemment expliqué deux professeurs de criminologie ».

ASSASSINAT CAR PRÉMÉDITÉE COMME LES DOCUMENTS QUI APPARAISSENT VIA LES AVOCATS FUELLMICH ET CIE le montrent : les faux tests PCR n’étaient pas une erreur, mais une technique de manipulation de masse, la diffusion répétée que les bien portants transformés en asymptomatiques pourraient être contagieux est une manipulation réfléchie et organisée par le conseiller Drosten[4] pour le ministère allemand et Mme Merkel et finalement dans le monde entier via l’OMS.

« Le philosophe Friedrich Engels a inventé le concept en décrivant le pouvoir politique et social détenu par l’élite dirigeante sur les classes ouvrières dans l’Angleterre du XIXe siècle. Son argument était que les conditions créées par les classes privilégiées ont inévitablement conduit à la mort prématurée et « contre nature » des humains parmi les classes les plus pauvres.

Dans The Road to Wigan Pier, George Orwell a fait écho à ces thèmes en décrivant la vie et les conditions de vie des gens de la classe ouvrière dans le nord industriel de l’Angleterre. Aujourd’hui, le « meurtre social » peut décrire le manque d’attention politique aux déterminants sociaux et aux inégalités qu’exacerbe la pandémie. »

Combien de décès excessifs faut-il pour qu’un conseiller scientifique ou médical en chef démissionne ? Combien de temps faut-il pour tester et retracer l’échec public avant qu’un ministre de la Santé ou un conseiller en chef ne se démette ? Combien de contrats lucratifs pour des tests diagnostiques non scientifiques attribués à des copains ou des erreurs dans la politique de l’éducation mèneront-ils à un licenciement ministériel ?

Obtenir réparation

Où les citoyens devraient-ils se tourner pour rendre des comptes, s’ils ne le trouvent pas dans leurs dirigeants et se sentent non soutenus par les experts et les médias ? La loi demeure une forme de recours, et en fait certaines voies juridiques, y compris la négligence criminelle et l’inconduite dans une charge publique, sont à l’étude[5] [6], bien que la preuve de telles allégations sera difficile à établir. Mais la notion de meurtre, du moins de « meurtre social », est difficile à ébranler émotionnellement, et se renforce par tous les dénis de responsabilité et chaque refus d’être tenu responsable ou de changer de cap. ».

La manipulation à grande échelle et sans l’ombre d’un scrupule de nature humaine

Des preuves de malveillance arrivent à la surface, complétant les révélations de l’avocat Fuellmich[7] et de tous ceux qui ont déjà publié des plaintes contre les gouvernements allemands, canadiens[8] ou autres. Les procès arrivent et le tribunal de Nuremberg 2 arrivera dans la foulée.

Via Polémia[9] on découvre que Die Welt, grand journal allemand, a publié la preuve[10] « que le ministère allemand de l’Intérieur avait commandé à des scientifiques des projections de mortalité alarmistes (jusqu’ 1 million de morts, à comparer aux 400 000 de Macron à l’automne dernier…) pour justifier « des mesures préventives et répressives ». Projections « secrètes » que le ministère a opportunément fait fuiter vers la presse pour apeurer la population. »

La révélation du scandale pourrait bouleverser la politique sanitaire allemande d’après le journal die Welt, et conduire à une levée de nombreuses restrictions au plus tard avant Pâques et non pas au plus tôt après Pâques.

Cette révélation serait due à la révolte croissante de l’industrie allemande du Mittelstand (entreprises territorialisées et enracinées) contre les menées du capitalisme de Davos et des GAFA, bénéficiaires des mesures de restrictions.

Et en France ?

A quand une véritable prise de conscience de nos restaurateurs, artisans, etc. et non une complaisante soumission à des mesures aberrantes pour un virus qui n’arrive même pas à tuer plus de O,01 % des Français. Minable ce petit virus, malgré l’aide des gouvernants qui nous interdisent de traiter les malades et aident parfois à la mortalité via le Rivotril et peut-être bien via ces pseudo vaccins géniques dont personne ne connaît encore la toxicité réelle à court et moyen et long terme[11].

Le ministère de l’Intérieur allemand a utilisé des scientifiques pour justifier les mesures liées au Covid-19

Échange de courriels dont dispose Die Welt, l’administration du ministre de l’Intérieur Seehofer a impliqué des chercheurs dans la première phase de la pandémie. « Lesquels ont livré en réponse les résultats destinés à alimenter un dramatique « document secret » du ministère ».

« Lors de la première vague de la pandémie, en mars 2020, le ministère fédéral de l’Intérieur a mis à contribution plusieurs instituts de recherche et d’écoles supérieures dans un but politique. Il a chargé des chercheurs du Robert-Koch-Institut et d’autres établissements de mettre au point un modèle mathématique, sur la base duquel l’administration du ministre de l’Intérieur Horst Seehofer (CSU) voulait justifier de sévères mesures anti- Corona ».

Un groupe de juristes a réussi à obtenir une importante correspondance électronique de plus de 200 pages entre la direction du ministère de l’Intérieur et les scientifiques auprès du Robert-Koch-Institut par suite d’une bataille juridique de plusieurs mois.

Dans un échange de courriel,

« le secrétaire d’État Markus Kerber demande, par exemple, au scientifique auquel il s’adresse d’élaborer un modèle sur la base duquel des « mesures de nature préventive et répressive » pourraient être planifiées ».

Selon cette correspondance, les scientifiques ont élaboré en seulement quatre jours, en étroite concertation avec le ministère, le contenu d’un document que l’on a déclaré « secret » et que l’on a diffusé dans les jours qui ont suivi par le canal de différents médias.

Dans ce document, on présentait les résultats d’un « scénario du pire », selon lequel, si la vie sociale se poursuivait en Allemagne comme avant la pandémie, plus d’un million de personnes mourraient. »

Mais pourquoi ce scénario allemand qui ressemble de près à ce que nous avons vécu en France par le discours formaté identique des pseudo docteurs et scientifiques qui officiellement dicteraient au gouvernement leurs choix, mais en réalité se les feraient dicter?[12] On pourrait rapidement découvrir que les dirigeants français comme les Allemands dictent leur discours à nos docs Gilead bien récompensés par leurs loyaux services (envers le pouvoir et contre le peuple) ? Quel journaliste va -t-il mener l’enquête ?

Reparler du projet du Great Reset et du pourquoi ?

« Ce repli stratégique mené par l’ONU et l’OMS (sur le virus) a pour but de coordonner l’aveuglement médiatique des masses pour contrer la vigilance des peuples, mais aussi pour mettre en place des outils de contrôle pour éviter et pour étouffer les mouvements révolutionnaires de type Gilets jaunes qui commençaient à émerger un peu partout. L’instrumentalisation de la crise sanitaire et le Great Reset (Grande Réinitialisation) du forum de Davos consistent à faire la promotion du passage en force, via la fabrique du consentement, de la quatrième évolution technologique.

Forcer le passage au « tout numérique » avec les imprimantes 3D, la robotisation, l’automatisation, et l’informatisation des différents procédés de production industrielle et des services. Les vaccins à ARN messager sont des tests grandeur nature. Nous sommes tous cobayes pour des recherches faites en thérapie génique sur les cancers, axées sur la différenciation et le contrôle de la prolifération cellulaire, ou le délire de l’immortalité fantasmée.

De plus, ils ont pour objectif d’appauvrir et de soumettre les peuples et les classes moyennes au chômage de masse (d’où les mesures de confinement), mais aussi d’émettre une forme de dictature économique basée sur le « tout numérique », un contrôle forcé reposant sur un revenu universel (tous soumis au dictat de l’État devenu totalitaire). »

LA CASTE DE DAVOS VA MOURIR DE SON HUBRIS

Ils ont oublié que le “tout numérique” est de fait inapplicable, car si les hommes pouvaient à la limite obéir, les éléments naturels se moquent bien de Bill Gates, de Merkel et même de Macron, trop sensibles aux variations naturelles ou climatiques (orages, ouragans, flashs solaires, etc.) et aux sabotages (crise, conflit militaire) et destructions des liens électroniques (réseau de distribution électrique, Internet, etc.) nécessaires aux transactions monétaires numériques[13]. Que devient l’argent virtuel, objet obsessionnel de tous leurs rêves en cas de panne ? On revient vite au troc et bientôt on réinvente l’argent papier, d’autant que certains des survivants auront encore quelques souvenirs.

Néanmoins l’hypnose et la sidération réussies par la manipulation convid19 favorisent la recapitalisation des actions boursières de Big Pharma, des caisses de retraite, etc.

« Maintenir le mensonge à tout prix (par une instrumentalisation et un conditionnement médiatique à outrance) permet d’éviter une réforme systémique possible des politiques monétaires nationales.

Une telle réforme pourrait inclure un démantèlement des monopoles visant une forme de nationalisation des GAFAM et des politiques monétaires des Banques Centrales, la criminalisation des spéculations boursières abusives, et enfin l’abolition de l’évasion fiscale. »

[13]

Aux populations mondiales de se reprendre en main : il paraît que 10% d’éveillés résistants suffiraient à déstabiliser le plan Great Reset.

Mais si vous voulez vraiment savoir à quoi il faut vous opposer dans la vraie vie avec ce grand Reset, voilà ce qui se passe actuellement en Oregon ou pourrait s’y passer bientôt.

Le Grand Reset va être testé en Oregon — Le Média en 4-4-2 (lemediaen442.fr)

L’Assemblée législative de l’Oregon examine un projet de loi visant à permettre la saisie, l’utilisation ou la possession de toute propriété privée durant l’état d’urgence. S’il est adopté, Kate Brown, son gouverneur, aura les pleins pouvoirs sur ses administrés.

Ce nouveau projet, qui porte le nom de code HB 2239, a pour but d’étendre « l’autorité du gouverneur en matière d’usage des biens privés durant l’état d’urgence ». Certaines mesures existent déjà, mais a priori elles ne suffisent plus. HB 2239 émet les propositions suivantes :

Chaque fois que le gouverneur déclare l’état d’urgence, il peut édicter, modifier et faire appliquer des règles et des ordonnances afin de :

  • 1) Contrôler, restreindre et réglementer l’utilisation, la vente ou la distribution de denrées alimentaires, de carburant, de vêtements et d’autres produits, de matériaux, de biens et services, par le rationnement, le gel, l’utilisation de quotas, l’interdiction d’expédition, la fixation des prix, l’allocation ou autres moyens ;
  • 2) Prescrire et diriger les activités liées à l’utilisation, la conservation, la récupération et la prévention du gaspillage de matériaux, de services et d’installations, y compris, mais sans s’y limiter, la production, le transport, les installations de production d’énergie et de communication ; la formation et la fourniture de main-d’œuvre, l’utilisation des installations industrielles, les soins de santé et médicaux, la nutrition, le logement, la réhabilitation, l’éducation, le bien-être, les soins aux enfants, les loisirs, la protection des consommateurs et autres besoins civils essentiels ; et
  • 3) Prendre toute autre mesure, y compris par la saisie, l’utilisation ou la possession de tout bien réel ou personnel… »

En conclusion, HB 2239 donnerait au gouverneur Brown[14] un pouvoir intégral sur ce qui doit et peut être saisi, quand le saisir et comment l’utiliser. Elle aurait utilisé des tactiques d’intimidation contre des entreprises qui ne se conformaient pas à ses ordres. Déclarer l’état d’urgence lui permettra de prendre le contrôle sur toutes les propriétés privées qu’elle souhaite : hôpitaux, logements, entreprises et même les sacro-saintes armes à feu privées.

« Aucune industrie ou entreprise ne sera épargnée. » « Le contrôle public des entreprises privées augmentera. »

Il s’agirait d’un coup d’État mondial, imposant la disparition de la propriété privée. L’État (avec aux commandes les plus grosses fortunes, Blackrock, Bill Gates, Zuckerberg…) serait seul propriétaire.

« Si la projection du forum mondial de Davos se réalisait, les gens devraient louer et emprunter leurs biens de première nécessité à l’État, qui serait le seul propriétaire de tous les biens. L’offre de biens serait rationnée selon un système de points de crédit social », a écrit le Dr Antony Mueller, professeur d’économie allemand, pour l’Institut Mises. Crédit social à la chinoise évidemment qui a réussi de main de maître un entrisme aux USA comme en Europe et tente de nous imposer ses méthodes totalitaires de passeport vaccinal, reconnaissance faciale, etc.

« Si la loi proposée par Kate Brown était votée et appliquée, l’avenir déshumanisé de la planète commencerait en Oregon ».

Nous n’en sommes pas encore là, les ressources de l’Homme mis en danger sont fabuleuses, mais il vaut mieux connaître la véritable face de l’ennemi plutôt que son avatar, le petit virus. Nous serons mieux préparés.


Notes

[1] Passer de la peur du virus (leurre) à un danger réel, la Grande Réinitialisation (francesoir.fr)

[2] Propriétaires et prolétaires, même combat https://nouveau-monde.ca/fr/proprietaires-et-proletaires-meme-combat/

[3] Covid-19 : Social murder, they wrote—elected, unaccountable, and unrepentant | The BMJ Kamran Abbasi, rédacteur en chef, kabbasi@bmj.com

[4] L’heure des comptes Drosten France soir par N Delépine

[5] BMJ2020 ; 370 :m3424. doi :10.1136/bmj.m3424 pmid :32878884

[6] Boyle D. Ex-procureur Nazir Afzal a demandé à ses avocats de voir s’il y a des preuves pour poursuivre Boris Johnson pour inconduite dans la fonction publique que covid-19 nombre de morts passe 100.000. Daily Mail 2021 26 janvier. https://www.dailymail.co.uk/news/article-9190235/Ex-CPS-chief-Nazir-Afzal-instructs-lawyers-consider-Boris-Johnson-prosecution.html

[7] Procédures internationales en cours sur le TEST PCR contre fabricants et politiques — Docteur Nicole Delépine (nicoledelepine.fr)

[8] Procédure nationale canadienne contre l’OMS et ses alliés (francesoir.fr)

[9] Par François Stecher, correspondant en Allemagne de Polémia et Olivier Demeulenaere — Regards sur l’économie | Blog de réinformation sur l’actualité économique et financière (et autre !) (wordpress.com)

[10]  Die Welt : https://www.welt.de/politik/deutschland/article225864597/Interner-E-Mail-Verkehr-Innenministerium-spannte-Wissenschaftler-ein.html

[11] Si problème évitez les urgences qui en sont encore au doliprane en février 2021 et trouvez un médecin engagé dans votre département à partir du site « laissonslesprescrire » et le manifeste des médecins engagés. https://manifestes-libertes.org/medecins-engages/

[12] Ces manipulations maintenant dévoilées en Allemagne rappellent tout à fait le rapport 9 de Ferguson présenté en catimini à Macron puis la pseudo étude des élèves de l’école de l’école de santé publique prétendant contre toute évidence que le confinement aurait sauvé 60000 français

[13] Pour répondre à la question de la crise sanitaire et économique — Nouveau Monde (nouveau-monde.ca)

[14] Kate Brown a récemment prolongé l’état d’urgence jusqu’en mars 2021 — les 1882 décès dus au Covid sur une population de 4,26 millions d’habitants lui paraissant le justifier

S’abonner
Notifier de
2 Commentaires
le plus ancien
le plus récent
Inline Feedbacks
View all comments