Quand une menace virtuelle est remplacée par une autre menace virtuelle… Le Sars-cov-2 a encore muté et le nouveau variant s’appellerait Poutine

26/02/2022 (2022-02-26)

Par Alain Tortosa

Quiconque a étudié le sujet et lu ne serait-ce que les données officielles (qui plus est mensongères), comme les rapports d’hospitalisation et de décès, n’ignore pas que le Covid n’a été qu’une grippe, voire une grippette.

Je rappelle que le réseau Sentinelle utilisé depuis des dizaines d’années pour observer les épidémies en France a constaté que le Covid n’a jamais atteint le seuil épidémique, pas même en mars-avril 2020.

Tout ceci pour radoter et répéter que nous ignorerions, encore aujourd’hui, jusqu’à l’existence même de cette « épidémie » sans le concours actif des médias et de tous les corrompus.

Dans le même temps de nombreux Français continuent de vivre dans la terreur de mourir du virus alors même qu’ils utilisent un gel « efficace », un masque « efficace », un passe vaccinal « efficace » pour tenir à distance les pestiférés non vaccinés ainsi que trois doses d’une injection « efficace » et « inoffensive ».

Nous vivions donc dans un monde « normal » de risque mortel du Covid, mais dans une parenthèse, un œil du cyclone le temps des élections françaises et le retour probable du méchant virus début juillet.

Mais il eût été irresponsable de laisser les Français et la planète souffler un peu après deux ans de pandémie mondiale.

Omicron a donc totalement disparu de la scène médiatique du jour au lendemain.

Celui-ci a été remplacé par « le variant Poutine encore plus contagieux et mortel ».

Alors que le Sars-cov-2 était « diabolique[1]» selon les affirmations du président du conseil scientifique aussi nommé « tribunal de l’Inquisition », le variant Poutine est quant à lui un « psychopathe » (à la différence de notre gentil Président), « fou » (à la différence de…), et ressemble à Staline (à la différence de…).

« Le variant Poutine est le Mal et nous, les Occidentaux, sommes le Bien ! »

Nul doute que nos démocraties occidentales sont attachées aux droits de l’homme, à la démocratie, au respect des minorités, et contre toute forme d’apartheid… « pas comme l’autre enculé en face ».

Rendez-vous compte que ces jours-ci l’odieux personnage va jusqu’à réprimer des manifestations populaires, c’est dire le profil de l’individu !

Ceci n’est qu’évidence, bien sûr, et il n’y aurait qu’un complotiste antivax et de surcroît antisémite pour suggérer que la France ou les autres « démocraties » occidentales auraient basculé ces derniers mois d’une dictature molle vers une dictature dure.

Alors que se passe-t-il en Ukraine ?

Il est bien difficile de le savoir au regard de la propagande, néanmoins :

Version occidentale

Le malade mental, le variant Poutine a envahi par surprise (donc sans prévenir) la gentille démocratie ukrainienne.

Il a agi sans la moindre raison dans l’unique but de recréer l’ex-URSS puis de conquérir le monde.

Il prend plaisir à terroriser et tuer des civils.

Il est à ce point taré qu’il n’est pas impossible qu’il veuille aussi envahir les États baltes, la Roumanie ou la Pologne…

Heureusement l’OTAN est là pour nous protéger et de nombreuses troupes ont été déployées dans ces pays pour les protéger de l’invasion russe et de leurs chars qui pourraient bientôt défiler sur les Champs-Élysées.

(Je n’exagère absolument pas et ne fais que traduire le discours des médias français et occidentaux.)

Il est donc raisonnable de paniquer, l’apocalypse nucléaire est à nos portes, Sting[2] a oublié si les Russes aimaient leurs enfants ou pas, bref l’horreur !

Version russe

La Russie voit son empire grignoté depuis des années.

L’Europe et surtout l’OTAN gagnent du terrain.

Si l’Ukraine rejoint l’OTAN, il y aura des bases américaines et des missiles à la frontière de la Russie, mais surtout la Russie perdrait le port de Sébastopol qui lui permet d’avoir un port qui n’est pas pris par les glaces en hiver.

Le pays (fabriqué après la chute de l’URSS) est divisé en deux parties.

À l’ouest les pro-occidentaux armés par l’OTAN et à l’est, dont le Donbass, les pro-russes russophones et russophiles tournés vers la Russie.

Les pro-occidentaux considèrent les Russes comme des sous-hommes et des milices nazies (niées aujourd’hui par l’occident[3]) les oppriment depuis des années.

(À titre personnel je croyais que les Russes en faisaient un peu trop en parlant de nazis,[4] mais ces mouvements le sont vraiment.)

Sans compter le gazoduc russe qui passe par l’Ukraine, ce qui constitue un danger pour la Russie.

D’où la création de Nord Stream2 un gazoduc dont ne veulent pas les Américains qui ont menacé les pays qui l’utiliseraient de représailles et qui alimentera directement l’Allemagne.

Les Américains ne veulent pas pour des raisons économiques et géostratégiques que l’Europe soit dépendante du gaz russe.

Ils veulent que l’Europe commerce uniquement avec les USA et surtout pas l’empire russe.

Des faits

  • Il est un fait que Poutine a envahi l’Ukraine ce qui n’est pas légal… mais logique.
  • Il veut faire du pays une zone neutre démilitarisée dont la sécurité serait garantie et avec la certitude qu’elle ne rejoindra pas l’OTAN.
  • Il est un fait que Poutine veut récupérer l’est du pays dans la fédération comme le désirent les habitants russophones.
  • Il est un fait que l’OTAN est une menace pour la Russie. Imaginez l’implantation de bases russes demain matin au Mexique ! Imaginez le tollé occidental (à juste titre). La dernière fois, c’était à Cuba sous Khrouchtchev, et ça a failli mal tourner.
  • L’OTAN n’a jamais signé d’accords juridiques contraignants[5] de non-expansion, mais il n’en demeure pas moins vrai que des promesses n’ont pas été respectées.
  • Il est un fait que l’occident a armé des néonazis en Ukraine.
  • Il est un fait que l’Ukraine de l’Ouest mène une guerre dans le Donbass[6] contre les pro-russes dans l’indifférence de l’occident.
  • Il est un fait que la Russie veut pouvoir écouler son gaz vers l’Europe et avoir des échanges commerciaux.

Il est donc légitime de poser la question quant à savoir qui est l’agresseur. (cf. base russe au Mexique).

À qui profite le crime ?

  • Poutine va sortir gagnant militairement, l’Ukraine ayant été trahie par les Occidentaux et les promesses d’intégrer l’OTAN. Elle a le champ libre pour faire de l’Ukraine ce qu’elle veut et personne ne lui mettra des bâtons dans les roues mis à part des fous de guerre comme Bernard Henry Lévy.
  • Les gouvernements occidentaux vont pouvoir nous maintenir dans la peur du variant Poutine pendant des années.
  • Les budgets militaires à l’est et à l’ouest vont pouvoir exploser.
  • La main mise des USA sur l’Europe (OTAN) va s’accroître. De là à ce que nous ayons des bases américaines sur notre sol (refusé par De Gaulle), il n’y a qu’un pas si le peuple français ne réclame pas son indépendance.
  • L’augmentation du prix de l’énergie va profiter notamment aux Américains et leur gaz de schistes qui coûte cher à l’extraction (et super écolo) qui n’était plus rentable avec un pétrole trop bas. De fait, la dépendance de l’Europe vis-à-vis des USA va s’accroître aussi bien économiquement que stratégiquement.
  • Beaucoup d’intervenants vont se faire des fortunes.
  • Les peuples vont payer la facture.

Mensonges

Qui peut croire que la Russie va payer économiquement pour son « crime » sans qu’il y ait de représailles de sa part ?

Les grands discours annoncent qu’elle va être isolée alors même que l’Inde et la Chine ont officiellement annoncé qu’ils étaient prêts à commercer avec elle.

Si vous additionnez les populations des pays pro-russes, de l’Inde et de la Chine, vous arrivez à plus de 3 milliards d’habitants !

Les menaces de sortie du système Swift sont du vent, la Russie ayant développé un autre système de liaison interbancaire qui lui permettra de contourner l’interdiction (peu probable).

Nos menteurs promettent aussi que la Russie ne pourra plus avoir accès à la haute technologie alors que cette technologie est en Chine.

Nos menteurs promettent que les Russes ne pourront plus (ou moins) vendre leur gaz alors même que l’Europe a une dépendance vitale au gaz russe et que les pays producteurs ne pourront ni fournir ni acheminer des quantités suffisantes.

Sans compter que les Russes peuvent fermer le gaz quand ils veulent.

Alors les menteurs parlent de geler les avoirs occidentaux de Poutine et autres, comme s’il n’avait pas pris les devants.

Sanction contre nous-mêmes

Si vous avez des enfants lisez l’album de Luky-Luke[7] « Les rivaux de Painful Gulch »

Dans celui-ci deux familles se détestent et se battent.

Au plus fort de leurs différents le patriarche d’une des familles demande que l’on sabote la laiterie, et la mère de répondre : « mais on boit du lait nous aussi ».

Ordre est quand même donné, puis un peu plus tard on entend une explosion.

Le patriarche se réjouit et le fils revient, la mine déconfite, en disant « les autres l’ont fait sauter avant nous ».

Ce qui le met en rage, car les autres ont osé faire sauter la laiterie avant…

Nous en sommes là…

Toutes les mesures dites de « représailles » contre les Russes vont se retourner directement contre nous, mais avec un effet boomerang.

Cela n’empêche pas des guignols politiques comme Bruno Lemaire de nous faire croire que les Russes vont payer, mais que nous serons épargnés.

À les écouter, la puissance militaire de la France permettrait de faire plier l’armée russe !

Mais « il en va de l’honneur du monde libre, de la lutte du bien contre le mal ». (fou rire dans la salle, comme si un dirigeant au monde en avait quelque chose à foutre des droits de l’homme.)

Personnellement, j’attends encore les décisions fortes contre le Qatar, l’Arabie Saoudite, la Corée du Nord ou contre la Chine pour défendre les droits de l’homme !

Il y aura bien des mesures, mais principalement pour la galerie…

Mais qui seront les victimes ? Les peuples bien évidemment !

Non seulement nos dirigeants n’en ont rien à foutre, mais en plus :

  • Ils vont gagner en crédibilité et stature de chefs d’État avec leur intransigeance de façade.
  • Ils vont pouvoir nous maintenir dans la peur pendant des années. Cela a été annoncé par le Président de la République nous indiquant qu’on va morfler pendant longtemps. Une majorité de Français s’apprête à revoter pour un président qui nous a donné de la souffrance et des larmes face au Covid et qui nous promet de la souffrance et des larmes face à Poutine.
  • Ils vont pouvoir créer de l’inflation et des impôts pour nous spolier un peu plus ou payer les intérêts de la dette.

Tout n’est que cirque médiatique, et l’Europe va continuer à acheter du gaz russe dont elle a un besoin vital.

Et on n’ira pas faire la guerre à une puissance nucléaire dont on dit que le dirigeant est un fou dangereux.

Le prix du gaz va exploser et donc celui de l’énergie (électricité…) aussi, ainsi que le prix du blé et d’autres matières premières pour notre plus grand malheur et le plus grand bonheur des entreprises du secteur et de nos dirigeants corrompus.

Nous serons les victimes comme le peuple russe sera aussi la victime subissant inflation, restrictions de libertés et angoisses.

Les « journalistes »

J’ai pris soin de regarder aussi bien les BFM et autres… que RT France (Russia Today), c’est dire à quel point je pourrais être condamné pour « intelligence avec l’ennemi ».

Il est intéressant de voir que la propagande occidentale n’est qu’à charge contre le variant russe.

Nous avons de nombreuses preuves que les journalistes présentent des fausses informations volontairement fabriquées afin de coller au récit.

Sur RT, où il y a bien sûr de la propagande, force est de constater que des pro-occidentaux ont aussi une libre parole.

Il est intéressant de voir que le niveau de mensonges de nos médias mainstream est au moins aussi délirant que pour la crise du Covid.

Le « journaliste » n’est qu’un pion actif au service de la propagande.

Nous sommes largement au-delà de l’incompétence, mais dans la fabrique du mensonge.

Conclusion ?

  • Oui, Poutine est un enculé, mais il fait bien le job et il a des raisons légitimes d’intervenir en Ukraine.
  • Les occidentaux, pour le coup, sont largement autant, voire plutôt plus, de sacrés enculés.

Comme pour le Covid, une majorité du peuple qui tire son savoir de l’AFP va gober et subir « avec joie » les mesures dictatoriales qui ne manqueront pas de surgir pour le « bien » de la nation et du « monde libre ».

Nombreux seront ceux, comme durant la guerre froide, qui vont avoir peur de voir des chars russes sur les Champs-Élysées.

Nous allons donc pouvoir continuer à vivre dans la peur d’un ennemi invisible… comme pour le Covid.

La question qui se pose est : comment allons-nous partager toutes ces peurs ?

Entre le Covid (ou son cousin) qui ne manquera pas de revenir, le « réchauffement climatique » qui menace la survie de l’espèce avec les « odieux humains qui expirent du CO2 » ainsi que le variant « Poutine le Barbare », nous sommes équipés pour un bon moment.

À la question « de qui avez-vous peur aujourd’hui entre Poutine et Macron » ?

Ma réponse est « Macron » sans hésiter (mais aussi les responsables de tous les partis présidentiables).

Merci.

Alain Tortosa

26 février 2022.
https://7milliards.fr/tortosa20220226-covid-nouveau-variant-poutine.pdf


  1. [1] https://www.bfmtv.com/sante/jean-francois-delfraissy-on-a-affaire-a-un-virus-diabolique-et-beaucoup-plus-intelligent-qu-on-ne-le-pense_VN-202101240184.html[]
  2. [2] « I Hope The Russians Love Their Children Too »[]
  3. [3] https://www.lefigaro.fr/international/2018/05/18/01003-20180518ARTFIG00007-ukraine-les-milices-extremistes-du-bataillon-azov.php[]
  4. [4] https://www.lapresse.ca/debats/chroniques/lysiane-gagnon/201505/01/01-4866065-aider-les-neonazis.php[]
  5. [5] https://www.monde-diplomatique.fr/2018/09/DESCAMPS/59053[]
  6. [6] https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1014582/6-points-pour-comprendre-guerre-ukraine-russie-crimee[]
  7. [7] https://www.dupuis.com/lucky-luke/bd/lucky-luke-tome-19-les-rivaux-de-painful-gulch/640 []
image_pdfPDF A4image_printImprimer
S’abonner
Notification pour
Nom ou pseudonyme
Adresse courriel (facultatif)
Votre site Internet (facultatif)
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires