D’ici 2030, nous n’aurons rien et nous en serons heureux

D’ici 2030, nous n’aurons rien et nous en serons heureux

05/12/2020 (2020-12-05)

[Source en italien : DataBaseItalia]

Selon le Forum économique mondial, d’ici 2030, nous ne posséderons rien et nous en serons heureux.

Des termes tels que «Grande réinitialisation», « Quatrième révolution industrielle » et « Construire mieux » [“Build Back Better”, en anglais] font tous référence au même programme mondialiste à long terme pour démanteler la démocratie et les frontières nationales en faveur de la gouvernance mondiale par des dirigeants non élus, et à la dépendance à l’égard de la surveillance technologique plutôt qu’à l’État de droit pour maintenir l’ordre public.

Pendant des décennies, la guerre et la menace de guerre ont enrichi l’élite technocratique et maintenu la population à la suite de leurs programmes. Aujourd’hui, les pandémies et la menace d’épidémies infectieuses sont les nouveaux outils de guerre et de contrôle social

La Réserve fédérale travaille sur une monnaie de la banque centrale numérique (CBDC). Un système monétaire entièrement numérique mis en place dans le cadre du système de contrôle social

Les principaux acteurs mondiaux travaillant à la mise en œuvre de l’agenda technocratique sont les Nations Unies, le Forum économique mondial, Bill Gates et des fondations telles que la Fondation Rockefeller, la Fondation des Nations Unies et l’Open Society Foundation de George Soros, Avanti Communications, Vision et Frontier 2030, Google, Mastercard et Salesforce.

La vidéo sur les relations publiques du Forum économique mondial ci-dessus, « 8 prédictions pour le monde en 2030 », aussi courte soit-elle, offre un regard significatif sur ce que l’élite technocratique réserve au reste d’entre nous. Cela comprend :

« Vous n’avez rien » et « vous serez heureux. » Au lieu de cela, vous louerez tout ce dont vous avez besoin et il vous sera livré par drone directement à votre domicile.
« Les États-Unis ne seront pas la première superpuissance mondiale » – Au lieu de cela, une poignée de pays domineront ensemble.
« Vous ne mourrez pas en attendant un donneur d’organes » – Au lieu de transplanter des organes de donneurs décédés, les organes personnalisés seront imprimés en 3D sur demande.
« Vous mangerez beaucoup moins de viande » – La viande sera « un plaisir occasionnel, pas un aliment de base, pour le bien de l’environnement et notre santé ».
« Un milliard de personnes seront déplacées à cause du changement climatique » – En conséquence, les pays devront se préparer à accueillir davantage de réfugiés.
« Le pollueur devra payer pour émettre du dioxyde de carbone » – Pour éliminer les combustibles fossiles, il y aura un prix mondial du carbone. Vandana Shiva, Ph.D., en a parlé dans une récente interview. Plutôt que de promouvoir l’agriculture biologique et régénérative, l’élite technocratique pousse ce qu’on appelle l’agriculture naturelle à budget zéro. Bill Gates fait partie de ce modèle. Comme Shiva l’a expliqué, la configuration complètement contre nature fonctionne comme ceci : l’État prend d’importants prêts, qui sont ensuite divisés aux agriculteurs pour cultiver de la nourriture gratuitement. Les agriculteurs gagnent de l’argent non pas en vendant des récoltes, mais en échangeant le taux de carbone dans le sol sur le marché mondial. Fondamentalement, le carbone est transformé en un produit commercialisable, remplaçant la production agricole réelle de céréales et d’autres cultures. Les agriculteurs qui ont plus de carbone dans leur sol gagneront plus d’argent que ceux dont le sol est à faibles émissions de carbone. En attendant, ils n’auront rien des cultures qu’ils cultivent.
« Vous pourriez vous préparer à aller sur Mars »  Les scientifiques « auront découvert comment vous garder en bonne santé dans l’espace », ouvrant ainsi la possibilité de course à l’espace et de coloniser d’autres planètes.
« Les valeurs occidentales auront été testées jusqu’au point de rupture. »

Les pandémies sont un instrument de contrôle social

Pendant des décennies, la guerre et la menace de guerre ont enrichi l’élite technocratique et maintenu la population à la suite de leurs programmes. La guerre et les attaques physiques ont été utilisées à maintes reprises pour nous imposer des restrictions de plus en plus draconiennes et supprimer nos libertés. Le Patriot Act, promu à la suite du 11 septembre, n’est qu’un exemple frappant.

Aujourd’hui, les pandémies et la menace d’épidémies infectieuses sont les nouveaux instruments de guerre et de contrôle social. Pendant des années, Gates a préparé la psyché mondiale pour un nouvel ennemi : des virus mortels et invisibles qui peuvent faire surface à tout moment. La seule façon de nous protéger est d’abandonner les anciennes notions de vie privée, de liberté et de prise de décisions personnelles.

Nous devons garder nos distances avec les autres, y compris les membres de la famille. Nous devons porter des masques, même dans nos maisons et pendant les rapports sexuels. Nous devons fermer les petites entreprises et travailler de la maison. Nous devons vacciner l’ensemble de la population mondiale et mettre en place des restrictions de voyage strictes pour prévenir le risque de propagation.

Nous devons traquer tout le monde, à chaque instant du jour et de la nuit, et installer des lecteurs biométriques dans le corps de chacun pour identifier qui sont les porteurs potentiels de risques. Les personnes infectées sont la nouvelle menace. C’est ce que l’élite technocratique veut vous faire croire, et ils ont réussi à convaincre un pourcentage choquant de la population mondiale de cela en quelques mois.

Si vous n’êtes pas familier avec le terme « technocratie », n’oubliez pas de lire Patrick Wood auteur de « Technocracy Rising: The Trojan Horse of Global Transformation » [“L’ascension de la technocratie : le cheval de Troie de la transformation mondiale”] et « Technocracy: The Hard Road to World Order » [Technocratie : la difficile route vers l’ordre mondial]. Vous pouvez également en savoir plus sur le site Web de Wood, Technocracy.news.

Un nouveau système de monnaie numérique en cours

Deux des derniers morceaux de conquête totalitaire seront la transition vers une monnaie entièrement numérique liée aux monnaies numériques d’État. Avec cela, l’application des règles sociales sera plus ou moins garantie, puisque vos finances, voire toute votre identité, peuvent être facilement prises en otage si vous ne vous y conformez pas.

Pensez à la facilité avec laquelle il serait facile de l’automatiser de telle sorte que si vous ne pouvez pas obtenir le vaccin requis ou postez quelque chose d’indésirable sur Internet, votre compte bancaire ne sera pas disponible ou votre pièce d’identité biométrique ne vous permettra pas d’entrer dans le bâtiment où vous travaillez.

Un article du 13 août 2020 sur le site web de la Réserve fédérale [états-unienne] traite des avantages allégués d’une monnaie numérique de la banque centrale (CBDC). Les experts sont d’accord pour dire que la plupart des grands pays mettront en œuvre la CBDC au cours des deux à quatre prochaines années.

Un système monétaire entièrement numérique joue également dans l’ingénierie sociale, car il peut être utilisé pour encourager le comportement souhaité, tout comme ce que la Chine fait avec son système de crédit social.

S’abonner
Notifier de
1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent
Inline Feedbacks
View all comments