Virage otanien à 180 degrés

21/08/2023 (2023-08-21)

Par François Asselineau

En agent docile de l’État profond des USA, Libération relaie la presse démocrate US, avec les quelques jours de délai habituels. Il reprend donc la nouvelle ligne réaliste fixée par le Washington Post, en expliquant doctement à ses lecteurs naïfs le contraire exact de ce qu’il leur a raconté, pendant des mois, sur la contre-offensive ukrainienne prétendument victorieuse et sur l’effondrement prétendument inéluctable de la Russie. Il donne la parole au pseudo-« expert » Michel Goya, qui procède lui aussi à un virage à 180° sans présenter la moindre excuse, et qui explique maintenant toute honte bue que :

« 𝑫’𝒖𝒏 𝒑𝒐𝒊𝒏𝒕 𝒅𝒆 𝒗𝒖𝒆 𝒔𝒕𝒓𝒊𝒄𝒕𝒆𝒎𝒆𝒏𝒕 𝒎𝒊𝒍𝒊𝒕𝒂𝒊𝒓𝒆, 𝒍𝒆𝒔 𝒄𝒓𝒊𝒕𝒆̀𝒓𝒆𝒔 𝒅’𝒆́𝒗𝒂𝒍𝒖𝒂𝒕𝒊𝒐𝒏 𝒅𝒆 𝒄𝒆𝒕𝒕𝒆 𝒄𝒐𝒏𝒕𝒓𝒆-𝒐𝒇𝒇𝒆𝒏𝒔𝒊𝒗𝒆 𝒔𝒐𝒏𝒕 𝒑𝒐𝒖𝒓 𝒍’𝒊𝒏𝒔𝒕𝒂𝒏𝒕 𝒕𝒓𝒆̀𝒔 𝒎𝒂𝒖𝒗𝒂𝒊𝒔. »

l’Ukraine doit arrêter car «𝒖𝒏𝒆 𝒐𝒑𝒆́𝒓𝒂𝒕𝒊𝒐𝒏 𝒐𝒇𝒇𝒆𝒏𝒔𝒊𝒗𝒆, 𝒄̧𝒂 𝒅𝒖𝒓𝒆 𝒕𝒓𝒐𝒊𝒔 𝒐𝒖 𝒒𝒖𝒂𝒕𝒓𝒆 𝒎𝒐𝒊𝒔 𝒂𝒖 𝒎𝒂𝒙𝒊𝒎𝒖𝒎». Or ce délai est largement écoulé sans aucun autre résultat significatif qu’une hécatombe de morts côté ukrainien, face aux champs de mines et aux lignes de tranchées russes infranchissables.

Pour faire passer la pilule à ses lecteurs et ne pas reconnaître encore que l’Ukraine — mais aussi les États-Unis+Pays de l’UE+OTAN — sont battus par la Russie, le pseudo-« expert » raconte qu’il faut que l’Ukraine arrête et « 𝒕𝒆𝒎𝒑𝒐𝒓𝒊𝒔𝒆 𝒑𝒐𝒖𝒓 𝒑𝒓𝒆́𝒑𝒂𝒓𝒆𝒓 𝒖𝒏𝒆 𝒏𝒐𝒖𝒗𝒆𝒍𝒍𝒆 𝒐𝒇𝒇𝒆𝒏𝒔𝒊𝒗𝒆 ». Mais il n’explique pas par quel miracle celle-ci pourrait mieux réussir que la désastreuse contre-offensive actuelle, alors que :

⚠️

l’armée ukrainienne est exsangue (on parle de 500.000 morts côté ukrainien) ;

⚠️

les opinions publiques des pays de l’OTAN s’opposent de plus en plus ouvertement à la poursuite de ce conflit délirant et ruineux, et à l’envoi d’armes et de milliards de dollars au régime néo-nazi de Kiev.

🚨

CONCLUSION
Lentement mais sûrement, la stratégie de jeu de go, patiente et intelligente, de Poutine est en train de triompher des États-Unis, de l’UE et de l’OTAN. La très récente visite du ministre chinois de la Défense montre que Pékin ne s’y trompe pas. Le Telegraph vient d’ailleurs de confirmer que la Chine apporte un soutien logistique sérieux à la Russie, en lui fournissant des hélicoptères, des drones, des dispositifs de visée optique et des métaux nécessaires à la fabrication d’équipements de défense. https://i24news.tv/fr/actu/conflit-en-ukraine/1692438206-guerre-en-ukraine-la-chine-fournit-a-la-russie-des-helicopteres-et-des-drones-selon-le-telegraphon… Autrement dit, le thème de la « Russie isolée » n’était qu’un bobard de plus de la propagande euro-atlantiste. — Si j’avais été élu à la place de Macron :

✅

j’aurais très judicieusement fait sortir la France de l’UE et de l’OTAN, comme annoncé dans mon programme depuis 16 ans.

✅

je n’aurais bien sûr jamais lancé la France dans cette aventure militaire qui risque d’entraîner la désintégration de tout le camp occidental.

✅

j’aurais refusé toute sanction contre la Russie. Résultats ?

👍

la France aurait une économie plus prospère, avec une énergie restée bon marché et nos positions industrielles et commerciales préservées en Russie.

👍

l’image de la France dans l’ensemble du monde serait infiniment plus respectée qu’aujourd’hui et notre influence serait puissamment renforcée.

👍

l’avenir de la France et de nos enfants serait solidement assuré car nous appartiendrions au camp des vainqueurs du XXIe siècle.

image_pdfPDF A4image_printImprimer

⚠ Les points de vue exprimés dans l’article ne sont pas nécessairement partagés par les (autres) auteurs et contributeurs du site Nouveau Monde.

S’abonner à la discussion
Notification pour
Nom ou pseudonyme
Adresse courriel (facultatif)
Votre site Internet (facultatif)
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires