Ukraine : le matraquage sectaire (et raciste) fait feu de tout bois

Par Lucien SA Oulahbib

Il n’est pas étonnant qu’à l’instar de ce qui est raconté sur C-19, les injections et le climat, ce qui se passe en Ukraine est également pressuré, malmené : détruit. Ce qui peut expliquer aussi pourquoi Zemmour baisse dans les sondages, tant sa tentative d’union nationale n’est pas comprise, même s’il condamne l’intervention militaire de Poutine, tout en ne l’accusant pas de tous les maux ; c’est que le matraquage a basculé en guerre totale, y compris contre les chats russes interdits de compétition, sans parler de cours suspendus sur Dostoïevski (à Milan), de cantatrice et de chef d’orchestre obligés de dénoncer Poutine, de biens russes confisqués, des médias fermés, de magasins russes attaqués (Allemagne). À quand des camps de concentration comme aux USA en 41 lorsque les Japonais qui y résidaient furent parqués ?…

Dans ces conditions, les analyses réalistes d’un Xavier Moreau ou du Général Desportes apparaissent irréelles, de même que ce documentaire d’Anne-Laure Blondel, voire celui, factuel, de Livre Noir

Il y a aussi tous ces indices parsemés et éloignés en apparence (le fait que le film Bac Nord n’ait aucune récompense aux César, qu’un sondage RTL montrant des votes défavorables à Macron ait été retiré) qui montrent de la part de certains membres de la Secte un racisme idéologique évident au sens de mépriser tout ce qui informe sur ce peuple qui refuse d’adopter le discours Trans et catastrophiste dominant l’Occident, dans une sorte de retour du refoulé ou comment vouloir à tout prix imposer le Discours du Maître tout en prétendant le contraire. C’est ici l’apport majeur du néo-léninisme : ne pas se soucier de la contradiction (p.79), avec toute une argutie démocratique (nous ne serions pas en Corée du Nord), alors que seule la puissance pure fascine de plus en plus (esthétisme de la force brute…).

Il s’agit donc d’un totalitarisme aux apparences de moins en moins soft (saisie de comptes bancaires par Trudeau, par Macron au moment des Gilets jaunes avec le gel de compte de soutien au boxeur Christophe Dettinger), celui de plus en plus brutal de cette Secte Scientiste (la manip techno résoudra tout, ARN excitant un certain type d’anticorps ad vitam æternam jusqu’à l’égotisme dédoublé de la méthode ROPA), Hygiéniste (« éradiquer » les virus, le CO2, l’extrême droite, l’hétéronormativité…), Affairiste (arrosage de médias aboyeurs — jusqu’aux agences de presse — par des oligarques appelés pudiquement milliardaires en Occident, affaires de la famille Biden en Ukraine, dépeçage d’EDF par les « renouvelables », l’histoire sombre d’Alstom, etc., etc., etc.).

La Secte S.H.A (Scientiste, Hygiéniste, Affairiste) s’avère être elle aussi de type néo-nazi, au sens de se sentir supérieur en méprisant le peuple du diesel et de la voiture thermique, sans parler des blancs hétéros, souverainistes, en un mot « russes », et ce en vue de créer une « race » Trans globale croisant tout ce qui est possible (la créolisation mélenchonesque) en attendant que s’y greffe un cybernétisme créant cet » humain nouveau » tant espéré depuis des siècles.

Dans cette atmosphère étouffante, intimidante, traquant la moindre pensée « dissonante » pour l’insulter immédiatement, tout en la classant de « conspirationniste », il est très difficile pour un citoyen genre « l’honnête homme » de pouvoir savoir raison garder ; d’où sans doute l’idée de renoncer à exposer ses réels sentiments lors des opérations de sondage et d’aller plutôt dans le sens du vent comme il avait été vu en 2002 lorsque Lionel Jospin fut éliminé dès le 1er tour…

Car dans l’isoloir, à trente-cinq jours de distance en France, et malgré un matraquage de guerre, il n’est pas sûr qu’il n’y ait pas une sorte de surprise qui démente cette descente dans le « jusqu’ici tout va bien » et qu’en réalité les candidats, aujourd’hui marginalisés, fassent bel et bien, et ce quoique l’on en pense, une percée inédite…

image_pdfPDF A4image_printImprimer
S’abonner
Notification pour
Nom ou pseudonyme
Adresse courriel (facultatif)
Votre site Internet (facultatif)
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires