La nouvelle escroquerie du variant Delta. Pourquoi arrêter de mentir et manipuler si cela fonctionne si bien ?

La nouvelle escroquerie du variant Delta. Pourquoi arrêter de mentir et manipuler si cela fonctionne si bien ?

11/08/2021 (2021-08-11)

Par Alain Tortosa

Taux d’incidence

Nous sommes inondés tous les jours sur les médias par le taux d’incidence qui ne fait qu’exploser à cause du fameux variant Delta…

Je vous avoue humblement ne pas avoir encore compris comment cette nouvelle vague serait aussi terrible, voir plus que les précédentes, alors même que 80 % des personnes à risque sont vaccinées d’un vaccin « efficace » et que les vaccinés d’un vaccin « efficace » sont menacés par les non-vaccinés !

Voici l’évolution quotidienne officielle de ce taux d’incidence.

Nous voyons sur ces courbes qu’il est en hausse depuis le 24 juin où il était de 3 pour 100 000 habitants pour passer à 33,7 au 19 juillet.

Il est depuis en légère baisse à 32,3 au 23 juillet… étrange…

Petit cours de rattrapage pour celles et ceux qui se réveillent d’un an de coma :

  • Le taux d’incidence est le pourcentage de personnes positives pour 100 000 habitants ! Si lundi vous testez 100 personnes et mardi 200, à épidémie constante, vous aurez deux fois plus de positifs et donc un taux d’incidence doublé !
  • C’est le nombre de personnes positives à un test PCR qui détermine le taux, test PCR dont il suffit de régler le nombre de cycles d’amplification pour le rendre positif [à volonté]. [Ndlr : Plus le taux est élevé et plus le pourcentage de faux positifs est important, atteignant presque 100 % de faux positifs à partir de 40 cycles d’amplification].
  • Le taux d’incidence du réseau sentinelle qui comptabilise les personnes symptomatiques et non uniquement positives est généralement 10 fois plus faible.

Je retiendrai donc de cette courbe que le taux d’incidence est complètement bidon.

Il est pour autant « bizarre » de constater une légère diminution depuis peu alors qu’il est impossible de corréler aux dernières vaccinations ou au retour massif de l’obligation de masques dans la rue.

Nombre de tests

Cette courbe est absolument vitale pour prouver l’escroquerie de la fameuse terrible vague que « nous sommes en train de subir ».

Cela pourrait faire rire si cette « vague » n’était pas l’outil utilisé pour rendre pass sanitaire et vaccination obligatoires sans compter le retour de couvre-feux et masques obligatoires pour le plus grand plaisir des vaccinés qui doivent commencer à constater que le gouvernement s’est foutu d’eux.

Les chiffres du nombre de tests parlent d’eux-mêmes !

Nous sommes passés de 315 000 tests quotidiens le 21 juin à 715 000 le 23 juillet.

  • L’explosion du taux d’incidence est donc mathématiquement impactée par ce doublement du nombre de tests quotidiens. Si vous cherchez de vraies courbes exponentielles, vous êtes servis !
  • Il n’y a JAMAIS eu autant de tests quotidiens en France hormis pour le pic de Noël dernier où il ne fallait surtout pas contaminer grand-mère qui a mangé seule dans la cuisine.
  • Le Premier ministre ose dire que 95 % des positifs sont non vaccinés (et jeunes) alors même que ce sont les personnes non vaccinées (et statistiquement plus jeunes) qui font des tests PCR pour aller au spectacle et aller en Corse ! Pourquoi des vaccinés se feraient tester, même symptomatiques, « protégés » par leur vaccin !

Nombre de patients en soin critique

Nous constatons une très légère hausse des patients en soin critique qui était en baisse depuis le 24 avril.

Elle était de 859 au 21 juillet pour passer à 952 au 28 juillet.

  • Je vous rappelle qu’il suffit d’être positif au Covid pour rentrer dans ces statistiques quand bien même vous auriez un cancer en phase terminale.
  • 1500 personnes décèdent environ par jour, le gouvernement dispose donc d’un réservoir conséquent de personnes pour faire une fausse vague comme il l’a déjà fait.
  • 952, c’est le nombre de personnes en soin critique (et non en réanimation comme les médias corrompus aiment à le dire). Il y a environ 19 000 lits de soin critique en France ce qui veut dire que les personnes positives au Covid utilisent 5 % des lits de soin critique… Quelle panique !
  • Le taux d’incidence était de 2 au 19 juin et il augmenterait depuis plus d’un mois ! Où sont les morts ? Je vous rappelle qu’en mars 2020 le délai médian entre la contamination et le décès était de 21 jours.
  • Si cette épidémie de positifs dus au méchant Delta était une épidémie de malades, nous aurions dû voir une explosion du nombre de personnes en réanimation et de décès, preuve que c’est une fausse épidémie et qu’ils vont devoir mentir sur les hospitalisations, les réanimations et les décès pour nous faire croire à la nouvelle « vague ». Et ce avec le concours des pourritures de chefs de service qui passent à la télé et mentent sciemment !

Taux de positivité

Celui-ci peut présenter un intérêt, car il mesure le pourcentage de personnes positives ramené au nombre de personnes testées.

Il est donc indépendant du nombre de tests effectués.

  • Le fait que le gouvernement et les médias utilisent systématiquement le taux d’incidence de personnes positives (et non le taux de positivité) pour qualifier l’épidémie est une PREUVE que l’objectif est de mentir et manipuler.
  • Le taux de positif est relativement neutre, mais influencé par l’échantillon testé. Si on pratique des tests dans des clusters, on va automatiquement le fausser. Il faudrait tester le même échantillon pour pouvoir comparer.
  • Le taux de positif est aussi totalement influencé par le nombre de cycles des tests PCR. Il peut donc aussi être manipulé.
  • Fait intéressant, le taux de positivité vient d’avoir un pic de 4,9 le 20 juillet. Si on le compare à la troisième « vague », lorsque celle-ci a débuté il était de 5,8, soit supérieur au pic actuel !
  • Le dernier pic de positivité était le 20 juillet, mais le 21 juillet, le 22 juillet et le 23 juillet qui sont en semaine (non influencés par les données du We), le taux de positivité a sensiblement diminué.

Alors que nous sommes en « pleine vague » avec une « augmentation exponentielle du nombre de cas », pouvez-vous m’expliquer comment le taux de positivité pourrait diminuer 3 jours de suite ?

La réponse est simple, nous sommes à nouveau victimes d’une escroquerie pour nous faire consentir à la vaccination de masse.

Cette vague est tellement bidon que le gouvernement n’aura pas de choix que de tricher encore plus pour nous « prouver » « l’horreur qui nous attend » !

Alain Tortosa

https://7milliards.fr/tortosa20210727-escroquerie-nouvelle-vague.pdf

S’abonner
Notifier de
1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent
Inline Feedbacks
View all comments