De l’uni, vers le multipolaire… concrètement.

12/06/2022 (2022-06-12)

[Source : serenite-patrimoniale.com]

Introduction

Chers lecteurs, nous vivons actuellement l’apocalypse, c’est-à-dire, le temps du dévoilement. En observant la confusion qui règne dans tous les domaines, nous constatons que les masques tombent et la Vérité se fait jour. Cette excellente nouvelle est la révélation que notre destin NOUS appartient pleinement.

Pour contribuer activement au futur de l’humanité, reprenons confiance en l’Être que nous sommes vraiment et agissons individuellement pour construire collectivement le merveilleux monde de demain. Ce blog, qui traite de « l’écume des choses », a pour ambition de vous y aider.

Si vous désirez être pleinement acteur de « l’ardente obligation » de changer vraiment ce monde, abonnez-vous aux « Rendez-vous d’Hubert ». En plus de bénéficier de solutions pratiques, ce sera votre manière de m’aider très concrètement à poursuivre mon travail et améliorer sa qualité.


Sujet du jour : Un monde s’écroule… un autre nait.

Je ne reviendrais pas dans ce billet sur le début de la guerre « de haute intensité » contre la Russie, déclenchée en 2014 par les USA sur le territoire ukrainien ni sur la réaction « Poutinesque » en déclenchant « l’opération militaire spéciale ». Les numéros du 14 avril et du 21 avril 2022 des « Rendez-vous d’Hubert » y sont largement consacrés.

Ces actions militaires russes ont engendré des sanctions d’ordre financier, infligées par les États-Unis d’Amérique et leurs affidés (dont la France). En réaction, les Russes… aidés par les Chinois, ont accéléré la mise en place d’un nouveau système financier, au niveau mondial. Dans le numéro du 21 mai 2022 des « Rendez-vous d’Hubert », j’ai décrit tout cela et surtout, ce qu’il était nécessaire de faire rapidement, au niveau de votre patrimoine, pour atténuer les conséquences de ce véritable tsunami financier.

Ce qui se passe en Ukraine ne doit pas nous faire oublier la partie du « plan », qui consiste à contrôler les masses par tous les moyens, y compris par l’injection de produits modifiant notre structure cellulaire ☹!!! Dis donc, Hubert, te voilà à nouveau atteint de « fièvre complotiste » ? Que nenni, chers lecteurs, que nenni. Souvenez-vous de ce que j’écrivais il y a plusieurs années, à propos de notre système financier. À l’époque, j’étais aussi traité de complotiste ☺. Jamais découragé, je reprends mon « bâton de pèlerin » de lanceur d’alerte.

La priorité des « marionnettistes » est bien d’injecter les produits « qui vont bien » à un maximum de personnes par le monde, afin de pouvoir les contrôler. C’est dans ce but que les gouvernements sont aimablement conviés à transférer leur pouvoir en matière de gestion de crise sanitaire, à une organisation supranationale… contrôlée par un certain… Bill … je ne me rappelle plus son nom. Buffalo Bill ? Non, ce n’est pas lui. Bill COSBY ? Non plus… Billy le kid ? Toujours pas… je vous laisse chercher, ma mémoire m’abandonne. Je crois qu’il a travaillé dans l’informatique dans sa jeunesse, mais je n’en suis plus sur ☺.

Vous l’avez compris, « l’entité supranationale » c’est l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Le 3 mars 2022, le Conseil européen a adopté une décision autorisant l’ouverture de négociations en vue d’un accord international sur la prévention, la préparation et la riposte face aux pandémies. L’idée est que l’OMS coordonne l’action des états s’approprie le pouvoir des états, pour décider seule, des conduites à tenir pour les prochaines pandémies.

Toujours prompt à « faire le maximum » pour emmerder les français la santé des français, notre cher « Jupiter 1er » a donné son accord enthousiaste à ce projet :

« je suis favorable à l’adoption, sous l’égide de l’OMS, d’un accord international juridiquement contraignant ».

Cela tranche avec l’avis du président d’un « petit pays émergeant membre des BRICS »… le Brésil. Avec plus de 200 millions d’habitants, la population brésilienne se situe au 5e rang mondial. Sa position est claire :

« Le Brésil est autonome et n’entrera pas là-dedans, vous pouvez l’oublier. J’ai déjà parlé à notre cabinet des relations extérieures et si cette proposition va de l’avant, ce ne sera pas avec le Brésil ».

Plus fort, le Botswana a déclaré au nom des 47 membres de l’AFRO qu’il n’apporterait pas son soutien à ces « réformes ».

Encore plus fort, tenez-vous bien : le Brésil, la Russie, l’Inde, la Chine et l’Afrique du Sud… vous vous souvenez ? Les BRICS… auxquels se joignent maintenant l’Iran et la Malaisie !!! Tout ce « petit monde » qui n’est pas vraiment « fana » pour le projet de l’OMS. Ça fait beaucoup de monde☺.

Le « monde occidental » autrement dit, les USA et ses « alliés », encore autrement dit, le monde unipolaire… c’est la fin !!! La montée en puissance des « pays émergents » et de l’Afrique… voilà que se dessine le monde multipolaire de demain. Et si nous tendions l’oreille à l’est ? Et si nous portions un autre regard sur la Chine ?

Et si nous échappions à « la piquouse pour tous » grâce à ce Nouveau Monde qui émerge ? Voilà une perspective réjouissante, ne pensez-vous pas ?

« Tout au long de l’histoire de l’humanité, il y a eu des meurtriers et des tyrans.
Bien qu’il puisse sembler momentanément qu’ils aient le dessus, ils sont toujours tombés ».

(Mahatma Gandhi)

Chers lecteurs, il est des raisons d’espérer. Je vous aime et vous salue.

image_pdfPDF A4image_printImprimer
S’abonner
Notification pour
Nom ou pseudonyme
Adresse courriel (facultatif)
Votre site Internet (facultatif)
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires