Étiquette : Biden

L’effondrement de l’empire américain

Paul Craig Roberts, qui était secrétaire adjoint au Trésor dans l’administration de Ronald Reagan, a annoncé que l’effondrement des États-Unis est inévitable. Pour étayer cette conclusion, il cite quelques Russes dont il respecte les opinions : Andrei Raevsky – alias The Saker – et Dmitry Orlov – votre serviteur. Je suis flatté, bien sûr, mais je n’ai jamais prétendu que l’effondrement des États-Unis était évitable. « Tous les empires finissent par s’effondrer ; aucune exception ! » Je n’ai pas cessé de le répéter. Depuis que j’ai commencé à écrire sur ce sujet en 2006, je n’ai jamais hésité sur ce point.

Lire la suite

La fille du maire de New York se dit heureuse que « Biden ait pu voler, non, euh, gagner » l’élection

Chiara de Blasio, militante de BLM et fille du maire socialiste de New York Bill de Blasio, fait une nouvelle fois sensation sur Internet, cette fois-ci à la suite d’une interview troublante dans la rue où elle a déclaré aux journalistes combien elle était excitée que Joe Biden ait pu « voler » l’élection de 2020.

Lire la suite

Sous nos yeux, la haute trahison du Parti ‘démocrate’ et de la presse

Si vous êtes écervelé, très bête, singulièrement sot, vous ne pouvez pas voir ce qui se trame sous vos yeux, au cas où vous auriez les yeux ouverts. Nous avons là une tentative de destruction de la stabilité du processus politique des États-Unis, qui repose entièrement sur le ressassage constant des racontars de la pressetituée. On devrait vous aligner contre le mur et vous fusiller pour votre inimaginable stupidité. C’est le message que je reçois de nombreux lecteurs.

Lire la suite

Quel accord entre la Chambre et le Sénat au sujet de la destitution de Trump ?

Quel accord entre la Chambre et le Sénat au sujet de la destitution de Trump ? Par Moon of Alabama – Le 12 décembre 2019 Il y a deux semaines, nous analysions les conséquences d’un processus de destitution du président Donald Trump. Nous avions constaté que les démocrates y perdraient en le destituant et, qu’à la place, ils le censureraient probablement. Nous avions tort. Une semaine plus tard, Pelosi annonçait qu’elle allait entamer une procédure de destitution. Ce n’est qu’aujourd’hui que j’ai compris en quoi j’ai eu tort et ce qui s’était passé depuis. Laissez-moi vous expliquer. La conclusion précédente était basée sur ce tableau des résultats possibles d’une résolution de destitution : Si un grand nombre de représentants venant des États où Démocrates et Républicains sont en balance abandonnaient le camp de ceux qui sont pour une destitution, ce qui semble probable, la Présidente de la Chambre, Nancy Pelosi, aura un gros problème. Comment pourrait-elle procéder ? Si la Chambre vote contre la destitution, Donald Trump gagne. Si la Chambre ne se prononce pas sur la question, Donald Trump gagne. Si la Chambre vote pour la censure, Donald Trump aura gagné aux points et la question sera réglée. Si la Chambre vote en faveur de la destitution, l'affaire est renvoyée au Sénat pour y être jugée. Le Sénat dirigé par les républicains aura alors le choix : Il peut décider de ne pas ouvrir un procès de destitution en votant simplement contre la destitution. Trump gagne. Il peut entamer un procès de destitution, l'utiliser pour nuire gravement aux Démocrates et, en fin de compte, voter contre la destitution. Trump est alors le grand gagnant. Si la Chambre vote en faveur de la destitution, il est probable que le Sénat s'engagera dans la deuxième voie. Si l’on regarde les choix qui s’offrent, il est assez étrange de…

Lire la suite

Obama Gate : Histoire d’un coup d’Etat Foireux.

"Novembre 2016, Donald Trump est élu Président des Etats-Unis à la surprise de tous les gens bien informés. De nombreuses tentatives de déstabilisation de sa campagne avaient eu lieu avant l’élection (Carter-Page, Papadopoulos, Malafort etc..), dont je ne vais pas parler, faute de place. En fait, je vais m’intéresser presque exclusivement au cas du général Flynn tant il me parait évident qu’il est l’homme qui devait être détruit car sans doute aucun il en savait trop.(...)" (+ Vidéo)

Lire la suite

Dépassés par la peur, les américains fuient les grandes villes avant le jour du scrutin : les autorités se préparent à une Violence Extrême !

Serez-vous en sécurité là où vous êtes actuellement si les résultats des élections provoquent un incroyable chaos dans les rues de nos grandes villes ? Beaucoup d’américains commencent à être extrêmement préoccupés par leur propre sécurité à l’approche du 3 novembre, car ils voient très clairement ce qui se profile. Tout le monde se rend bien compte qu’il va falloir beaucoup plus de temps pour compter sérieusement tous les votes parce que des dizaines de millions d’américains votent par courrier cette fois-ci, et les deux parties ont recruté des centaines d’avocats et sont prêts à contester les résultats, sachant qu’ils se battront jusqu’au bout même si le combat sera long et sans pitié.

Lire la suite

Trump sera réélu. Voici pourquoi

Donald Trump n’est pas un politicien et c’est pourquoi l’une des principales raisons de sa réélection n’est pas du tout politique. Il sera réélu parce que « le peuple l’aime.(...) Jamais un président n’aura tenu ses promesses aussi solidement. Voilà une autre des raisons majeures de sa réélection.

Lire la suite

L’archevêque Carlo Maria Viganò envoie une lettre ouverte au Président des Etats-Unis Donald Trump concernant le « Great reset »

Vous trouverez ci-dessous la lettre que vient d'envoyer Mgr Carlo Maria Viganò au président des Etats-Unis, Donald Trump, pour l'encourager à tenir bon face aux forces du mal qui se déploient pour mettre en place le Great Reset, la Grande réinitialisation, au moyen d'une dictature sanitaire inédite.

Lire la suite

Fraude électorale massive aux États-Unis

Contrairement à ce qu’affirme CNN, la chaîne d’information en continu basée à Atlanta, selon laquelle il est « impossible de truquer une élection américaine » et « qu’il n’y a jamais eu de preuve d’allégations similaires » en dépit de quatre années consécutives de matraquage sur l’influence russe, les présidentielles US de 2020 connaissent une fraude massive dépassant celles de 2000 (un cas d’école de référence jusqu’ici).

Lire la suite

Piratage et virus intellectuel : l’anti-trumpisme conditionné

À la suite de remarques de personnes peu informées quant à la réalité américaine et à l’étendue des fraudes électorales survenues outre-Atlantique pour éconduire à tous prix Donald Trump lors des dernières présidentielles, nous voudrions ici apporter quelques brefs éléments de contradiction face aux mantras de la haine anti-trumpienne conditionnée et à la chape de plomb de censure médiatique qui continue de peser sur nombre d’esprits. De fait, le véritable virus qui affecte aujourd’hui l’humanité est bien de type intellectuel en ce qu’il s’attaque à la pensée rationnelle, pour en contrecarrer d’abord les défenses naturelles, pour l’assommer ensuite à coups de mensonges stupéfiants et systématiques, et finalement la faire disparaître…

Lire la suite

Élections aux USA – Lettre du Général français (2S) Dominique Delawarde à ses amis

"Nombre d’entre vous m’ont demandé quelle était mon opinion sur les événements qui se sont déroulés aux USA entre le 3 novembre et ce jour dans le cadre de l’élection présidentielle américaine. Ma double casquette d’expert du renseignement et de spécialiste des États-Unis m’a valu de nombreuses questions que je résumerai en deux grandes séries."

Lire la suite

Élections américaines : l’identité du « kraken » révélée et le raid de la CIA en Allemagne pour saisir les serveurs de l’élection – interview du général Flynn et du général Mc Inerney

Brannon Howse de World View Report a diffusé une interview mettant en vedette le général Michael Flynn avec ses premiers commentaires publics depuis qu’il a été gracié par le président Trump. Cette même interview présente également le général Thomas McInerney, expert en cyberguerre. Dans cette interview, vous découvrirez la véritable identité du Kraken, ainsi que la confirmation que du personnel militaire américain a été tué lors de la fusillade pour s’emparer de la ferme de serveurs de la CIA à Francfort, qui est la clé pour prouver le trucage délibéré des élections via une modification à distance des tableaux de vote.

Lire la suite

la traduction intégrale du discours historique de Trump sur les fraudes !

Le mercredi 2 décembre, le Président Trump s’est adressé au peuple américain depuis la Maison-Blanche, dans une allocution enregistrée. Il a longuement dénoncé les fraudes massives commises par les Démocrates lors de l’élection présidentielle, graphiques à l’appui, passant en revue les 6 États toujours contestés (Pennsylvanie, Géorgie, Michigan, Wisconsin, Nevada, Arizona), dans lesquels de nombreux recours, procès et auditions devant les législatures ont lieu. Malgré la censure par CNN et par la majorité des grands médias américains, ce discours a déjà été vu plus de 10 millions de fois sur YouTube, Facebook et Twitter, et il a été largement rediffusé par les réseaux conservateurs (Newsmax, One American Network, NTD…). Voici la traduction intégrale de ce discours historique du Président Trump. Nous avons seulement supprimé quelques redites.

Lire la suite

Le revenu de base universel et les six autres théories qualifiées de « conspirations délirantes » jusqu’à ce que l’an 2020 arrive

L'article de Daisy Luther décrit ces sept théories depuis le point de vue des États-Unis. Toutefois, et de par le contexte de Coup d'État mondial/mondialiste actuel, ce point de vue vaut pour toutes les populations — notamment occidentales, mais pas seulement — quelles que soient leurs nationalités. Le Covid-19, c'est une épidémie de peur. Un canular perpétré sur les populations mondiales. Là où il n'y a pas de peur, il n'y a pas de Covid-19. La peur et l'incertitude dominent la couverture médiatique. Le nouveau coronavirus est dépeint non pas comme un agent pathogène banal dont les miracles de la science moderne sont en passe de venir à bout d'un jour à l'autre, mais comme un mal invisible qui rôde partout, redoutable au point d'inspirer une terreur respectueuse même dans les hautes sphères de l'establishment médical. La réponse au coronavirus relève d'une campagne de terreur étatique basée sur la propagande. Les mesures de protection, comme les masques, ont pris un caractère talismanique, le lavage des mains est devenu une performance rituelle, et une secte fondée sur la dénonciation et la mise au pilori des « hérétiques » a pris possession de l'esprit de nombre de gens, tandis qu'on les dépouille tranquillement de leurs droits, désormais remplacés par un État policier paternaliste. Les confinements illégitimes d'un point de vue scientifique s'enchaînent et nous enchaîne chaque fois un peu plus, et on aurait parfois l'impression d'être embarqués à notre insu dans des montagnes russes. Ne parlons même pas des vaccins qui ont parait-il « sauvé l'humanité » des pires maladies infectieuses. Laissons la parole à Daisy Luther, et nous reviendrons ensuite notamment sur son point 1, en tentant de démontrer pourquoi et comment le « revenu de base universel » constitue — sous couvert de panacée — un piège.

Lire la suite

Vague de mort par le vaccin : le gouvernement britannique publie une demande pour un système d’IA analysant les effets secondaires du vaccin COVID-19 décrits comme une « menace directe pour la vie des patients »

Alors que les médias grand public mensongers et traîtres nous disent à tous que les vaccins covid-19 sont parfaitement sûrs et « efficaces à 95% » — et ce mensonge est répété par PJ Media, Breitbart et d'autres éditeurs de presse dits « conservateurs » — au Royaume-Uni, le gouvernement a publié une soumission et un avis d'attribution de contrat pour la recherche d'un système d'intelligence artificielle (IA) capable de traiter l'information sur le déluge attendu de préjudices et d'effets secondaires du vaccin covid-19.

Lire la suite

La planète entière a assisté au vol de l’élection de Donald Trump et aucun média ne s’est révolté !

"Depuis un mois, j'ai suivi les réunions électorales des deux candidats Trump et Biden, souvent en direct. Et j'étais sidéré de voir que si Trump réunissait 30.000 personnes en délire et dans un froid polaire sur un tarmac d'aéroport, Biden, lui, désolé pour la suite, n'a aligné que des BIDES ! Il n'y avait personne à ses réunions, PERSONNE, même quand Barack Obama était venu le seconder. Donc, qu'on nous explique, comment Biden a t-il pu gagner les élections APRÈS la clôture des votes in vivo. Personne d'ailleurs ne peut croire que 80 voire 90% des votes par correspondance l'aient été pour le seul Biden, cela ne TIENT PAS debout."

Lire la suite

Le FBI a-t-il réellement classé « Qanon » comme une menace terroriste?

Les médias de masse ne cessent de rapporter que le FBI a déclaré que « Qanon est une « menace terroriste ». Mais, comme pour le risque de mourir du covid quand tu as moins de 50%, dans 99.997% des cas, quand les médias parlent de Qanon, ils ont tort. Il a fallu que ce soit un magazine pratiquement inconnu qui fasse le travail de journalisme. CELEB a contacté le FBI pour en avoir le coeur net. Et la réponse est NON.

Lire la suite

Un vétéran de la télévision grand public admet « Nous sommes un cancer et il n’y a pas de remède »

Ariana Pekary, productrice de MSNBC, a expliqué que la raison pour laquelle elle a décidé de quitter son emploi était que les grands médias bloquent la « diversité de pensée » au profit de la promotion de voix hystériques pour l’audience et qu’un vétéran de la télévision lui a avoué « nous sommes un cancer et il n’y a pas de remède ».

Lire la suite

Lettre du Président Trump à la Présidente de la Chambre des Représentants

Honorable Nancy Pelosi Présidente de la Chambre des Représentants Washington, DC 20515 Chère Madame la Présidente, Je vous écris pour vous exprimer mes protestations les plus vives et les plus énergiques contre la croisade partisane visant ma destitution, menée par les Démocrates à la Chambre des Représentants. Cette mise en accusation est un abus de pouvoir, sans précédent et inconstitutionnel, de la part des législateurs démocrates, sans égal durant près de deux siècles et demi d’histoire législative américaine. Les articles de mise en accusation introduits par le comité judiciaire de la Chambre ne sont valides sous aucune norme de théorie constitutionnelle, d’interprétation ou de jurisprudence. Ils n’incluent aucun crime, aucun délit, ni aucune infraction d’aucune sorte. Du mot destitution, détestable en lui-même, vous avez déprécié l’importance ! En actant cette invalide destitution, vous violez le serment que vous avez prêté en entrant en fonction, vous rompez votre allégeance à la Constitution, vous déclarez une guerre ouverte à la démocratie américaine. Vous osez invoquer les Pères fondateurs des États-Unis d’Amérique dans la poursuite d’un plan qui vise à annuler des élections, vos actions malveillantes affichent un absolu mépris des fondements des États-Unis d’Amérique, et votre conduite inqualifiable menace de détruire ce que nos Pères fondateurs se sont engagés à construire. Non seulement vous les offensez, mais pire encore, vous offensez la foi des Américains en répétant «Je prie pour le président», alors que vous savez que ce n’est pas vrai, sauf à prendre vos mots au sens négatif. Ce que vous commettez est terrible, mais c’est vous qui devrez vivre avec, pas moi ! Votre premier chef d’accusation : «Abus de pouvoir», n’est qu’une invention de votre imagination, totalement fallacieuse, sans valeur et sans fondement. Vous savez que j’ai eu une conversation parfaitement innocente avec le président de l’Ukraine. J’ai eu ensuite une deuxième conversation et vous la citez déformée, frauduleusement…

Lire la suite

La meilleure des normalités ?

"La guerre au populisme est donc enfin terminée. Essayez de deviner qui l’a gagnée. Je vais vous donner un indice. Ce ne sont pas les Russes, ni les suprématistes blancs, ni les Gilets jaunes, ni le Culte Nazi de la Mort de Jeremy Corbyn, ni le misogyne Bernie Bros, ni les terroristes à la casquette MAGA, ni aucune des autres forces «populistes» réelles ou fictives auxquelles le capitalisme mondial fait la guerre depuis quatre ans."

Lire la suite

Le Monde qui nous attend

Le Monde qui nous attend. Par Chris Hedges Auteur : Chris Hedges Source : Truthdig, Chris Hedges, 28-01-2019 Mr Fish / Truthdig Par Chris Hedges 28 janvier 2019 Les élites dirigeantes ne sont que trop conscientes du fait que les piliers du pouvoir américain sont en voie de pourrissement. Ils savent que la délocalisation de l’industrie des États-Unis et la paupérisation de plus de la moitié de la population sont irréversibles. Le « shutdown » autodestructeur du gouvernement n’a été qu’une des nombreuses menaces contre l’efficacité de l’administration de l’État. La dégradation des routes, des ponts et du transport public compliquent le commerce et les communications. Grâce aux réductions massives de l’impôt sur les sociétés consenties par l’administration Trump, le déficit de l’État explose, atteignant maintenant près d’un milliard de dollars et ne pourra pas être résorbé. La captation du système financier par les spéculateurs mondiaux entraîne, tôt ou tard, un nouvel effondrement financier. Le dysfonctionnement des institutions démocratiques, qui vomissent des escrocs comme Donald Trump et considèrent comme solutions de rechange des politiciens ineptes inféodés à des multinationales comme Joe Biden et Nancy Pelosi, scelle dans la pierre une nouvelle forme d’autoritarisme. L’érosion des piliers de l’État, y compris du corps diplomatique et des agences de régulation, fait de la force armée brutale la seule réponse aux conflits extérieurs et attise des guerres interminables et stériles. La décadence interne est tout aussi inquiétante que le pourrissement visible. Il y a au sein de toutes les classes sociales une perte de confiance dans le gouvernement, une frustration généralisée, un sentiment de marasme et de traquenard, une certaine amertume face aux promesses non tenues et aux espoirs déçus, et une telle fusion entre réalité et fiction que les discours tant publics que politiques ne sont plus ancrés dans la réalité. La…

Lire la suite

Les assassins de la mémoire

Pierre Stambul : « Pierre Vidal-Naquet a utilisé cette expression contre les faussaires et les négationnistes qui niaient ou minimisaient l’ampleur et la préméditation de l’extermination perpétrée par les Nazis contre les Juifs, les Roms, les communistes, les homosexuels … Je l’utilise contre ceux qui se sont approprié l’histoire, la mémoire et les identités juives pour bâtir, au nom des Juifs, un État d’apartheid qui rappelle sur bien des plans, selon l’historien Zeev Sternhell, l’Allemagne des années 1930. »

Lire la suite

Mme Tulsi Gabbard déballe du lourd à la télévision états-unienne

On ne s’étonnera pas que les boss du Parti démocrate et la presse système cherchent à enterrer Mme Tulsi Gabbard, la candidate à la présidentielle. C’est le seul candidat, peut-être la seule personnalité politique des États-Unis, à dire au public ce qu’il doit précisément savoir sur ce que trafiquent en réalité son gouvernement et ses forces armées : Guerres illégales de changement de régime, et par-dessus le marché, parrainage de terroristes. Rien n’a été plus clair ni plus explicite que le moment où Mme Gabbard a lancé le débat des démocrates à la télévision cette semaine. Présenté comme le plus grand débat présidentiel télévisé jamais organisé à heure de grande écoute, la députée d’Hawaï a exposé certaines vérités nationales : « Donald Trump a du sang kurde sur les mains, mais c’est aussi le cas de beaucoup des politiciens de notre pays des deux partis qui, pour changer le régime, ont soutenu la guerre en Syrie qui a débuté en 2011… avec beaucoup de ceux de la grande presse qui ont défendu et encouragé cette guerre de changement de régime. »

Lire la suite

Racisme et antiracisme comme mensonges

Les communautés humaines ont tendance à surestimer leur mode de vie et à se méfier de celui des autres. Pour maintenir la cohésion de leur groupe, certains de ses membres ont un réflexe de rejet des nouveaux arrivants. Cependant, dès qu’ils font leur connaissance, qu’ils comprennent que ce sont des hommes comme eux, les tensions s’apaisent. À ce fonctionnement ethnologique, des idéologies sont venues s’ajouter au XIXème et XXème siècle : le racisme et l’antiracisme. Dans le contexte de l’impérialisme britannique et du développement de la biologie et de la génétique, ces théories permettaient de justifier la hiérarchie ou l’égalité en droits des populations.

Lire la suite

Les mondialistes utilisent le COVID-19 pour inaugurer l’Agenda 2030 des Nations Unies « Brave New World »* avec dix ans d’avance sur le calendrier

Lorsque la députée Alexandria Ocasio Cortez a réécrit les objectifs de développement durable des Nations Unies, elle n'a pas été prise au sérieux par de nombreux conservateurs. Cependant, maintenant, le trafic aérien est beaucoup moins robuste, les autoroutes bien moins fréquentées, des millions d'Américains sont payés par le gouvernement pour rester chez eux et ne rien faire.

Lire la suite