Poutine vaut bien une petite planète. Vente en lot organisée par l’Union Européenne le 25 mars. Géopolitique ciblée contre les peuples !

28/03/2022 (2022-03-28)

Par Alain Tortosa

Vente en lot :

Une vente en lot a été organisée ce vendredi 25 mars à Bruxelles. Seuls deux lots étaient en vente, mais pas des moindres !

D’un côté il y avait le lot numéro 1 :

« Sauvez la planète ET Poutine ! »

Programme à la fois alléchant, mais déroutant.

Et de l’autre, le lot numéro 2 :

« Sacrifiez la planète ET Poutine ! »

Les négociations furent rudes et finalement c’est le lot numéro 2 qui a été choisi avec une décision saluée par tous se traduisant par « l’augmentation des livraisons de gaz par les USA ».

Le lot numéro 1 « sauver la planète et Poutine » n’a pas trouvé preneur. Allons, ressaisissez-vous, il y a des priorités dans la vie et en ce moment c’est « la semaine du rouge » !

Pourquoi « ET Poutine » ? 

D’aucuns ont regretté que les lots comprennent la planète ET Poutine. Et pourtant le monde est tel que ces éléments étaient indissociables. Vous n’ignorez pas que Poutine EST l’ennemi numéro UN de l’humanité et qu’il fallait prendre des sanctions « efficaces » contre lui.

Et pour lui faire du mal, quoi de mieux que de le frapper au portefeuille ? Et pour le frapper au portefeuille, quoi de mieux que de ne plus (vaste rigolade) lui acheter de gaz ?

C’est donc avec « générosité » que les Américains ont proposé de rouvrir des puits de gaz de schiste et de faire parcourir des milliers de kilomètres par bateau à ce même gaz afin de le livrer en Europe.

Vous savez, un peu comme le pont aérien (pas forcément très écologique) mis en place par les Américains pour sauver Berlin-Ouest après guerre. Les mêmes Américains qui étaient des monstres tuant femmes et enfants par des bombardements quelques mois plus tôt devenaient des « héros » les sauvant de la vermine communiste… (Il y aurait beaucoup à dire sur cet événement).

L’histoire se répète et les Américains vont encore venir à notre secours en nous livrant du gaz qui va nous coûter deux fois plus cher que le gaz russe si nous n’avions pas mis en œuvre ces « sanctions justes et morales ».

Nous avons bien ici des preuves que les sanctions contre Poutine ET contre la planète sont bien indissociables. C’est ainsi qu’un accord[1] qualifié « d’historique » a été signé entre les USA et l’UE

« Aucune » arrière-pensée américaine

Il faudrait être de mauvaise foi, mais surtout complotiste, pour penser que les Américains prêchent uniquement pour leur paroisse dans cette affaire.

  • L’augmentation du prix de l’énergie permet aux gaz de schistes d’être à nouveau rentables.
  • L’augmentation de livraisons de gaz à l’Europe permet d’accroître la dépendance de l’Europe envers les USA (Les Américains avaient tout fait pour que le gazoduc Nordstream 2 reliant la Russie à l’Allemagne soit non opérationnel).
  • Tout faire (et c’est un succès avec le conflit russo-ukrainien) pour que l’Europe ne se tourne pas vers la Russie pour des coopérations et échanges commerciaux. Imaginez la puissance géopolitique et économique d’un bloc Europe + Russie.
  • Le conflit permet de renforcer l’OTAN, donc les Américains, mais aussi de booster l’industrie de l’armement.

On touche bien du doigt l’aspect totalement « désintéressé » de la démarche américaine.

Accord des écologistes

EELV[2] déclarait le 24 février :

« Les sanctions européennes contre le régime russe et ses oligarques doivent être à la hauteur de cette agression sans précédent. ».

Le 25 février, Yannick Jadot[3], candidat écologiste à l’élection présidentielle ajoutait :

« l’Union Européenne doit massifier les sanctions contre Vladimir Poutine ».

Il est intéressant de voir que ces mêmes écologistes regrettent qu’il n’y ait pas assez d’énergies renouvelables alors même que ces énergies renouvelables conduisent automatiquement à la consommation de gaz.

À noter, j’y reviendrai probablement dans un autre texte, que Gazprom, le principal fournisseur de gaz russe aurait indirectement financé les partis écologiques en Allemagne.

C’est quand même grâce à l’arrêt du nucléaire et la bascule vers les énergies « renouvelables » que le bouquet énergétique allemand se compose de 40 % de gaz. Je me sens obligé de rappeler que la nuit il n’y a ni soleil ni vent (statistiquement) et que la nuit on a besoin de faire à manger et se chauffer !

Des manifestations contre Poutine ET pour la planète

Une fois encore nous apparaît le fameux « ET ». Ce « ET » qui ne semble pas perturber plus que ça nos gentils manifestants écologiques… À noter que c’est souvent le même public dans les manifs contre Poutine et pour l’écologie.

Alors que les manifestions se poursuivent jour après jour à travers le monde pour dire « stop à la guerre en faisant la guerre à Poutine », les jours suivants furent l’occasion de manifestions pour la planète.

Et oui, le monde est à ce point « merveilleux » que le jour même de cet accord « historique », des « manifestations pour le climat[4]» avaient lieu en France sous l’initiative de Sainte Greta. C’était beau de voir tous ces jeunes pour la planète défendre le climat, les énergies renouvelables, arrêter le nucléaire et dans le même temps favoriser le gaz de Schiste et le transport maritime !

Il faut dire que le monde était déjà merveilleux durant la collection printemps-été du Covid et des centaines d’avions qui fonctionnaient à vide pour ne pas perdre leurs créneaux de vols dans les aéroports internationaux… Vous imaginez le con au fond de la salle de réunion qui aurait dit « et si on faisait comme s’ils avaient volé pour garder les créneaux ? ». Il n’est pas près de se remettre de la honte qu’il a dû ressentir quand tous les autres se sont bien foutus de sa gueule… ah le con !

Des sanctions « efficaces » et une morale « sauve »

Nous vous rappelons que nous sommes les « forces du bien » ce qui n’est pas bien compliqué à comprendre. Il y a le méchant Poutine qui tue des femmes et des enfants et les gentils Saoudiens qui ont exécuté il y a quelques jours 80 condamnés à mort et avec sa guerre au Yémen qui dure depuis plus de 7 ans et qui aurait entraîné plus de 300 000 morts dont strictement personne n’a à foutre. Mais je m’égare une fois de plus, pardon…

Nous allons (officiellement) acheter moins de gaz aux méchants Russes et en acheter plus aux « gentils », telle est la narration officielle.

Bon, je n’irais pas (toujours si les annonces sont suivies d’acte) jusqu’à dire que Poutine va être dans la merde… ce serait un tout petit peu exagéré. En effet, Poutine va probablement moins vendre aux Européens, mais plus aux Chinois et Indiens qui sont toujours en quête d’énergie. On peut aussi supposer que les Chinois vont donc moins acheter de gaz aux « gentils » et plus au méchant. Ce qui nous permettra, à nous « gentils », d’acheter plus de gaz aux « gentils », mais moins au méchant.

Vous voyez bien que la morale est sauve !

Bon, il est vrai que Poutine continuera à exporter au moins autant de gaz et à gagner plus d’argent, car les sanctions ont fait exploser les prix. Il va aussi pouvoir vendre en Roubles ou en Yuans au détriment du dollar.

Oui, mais nous, les gentils, on va plus lui en acheter, na !

Poutine va-t-il respecter l’accord de la vente du lot ?

Je vous rappelle que le lot adopté prévoit d’abîmer la planète ET de détruire Poutine.

Pour ce qui est de faire du mal à la planète en augmentant le gaz de schistes, les énergies dites « renouvelables » qui augmentent la dépendance au gaz, là il n’y a pas de problème, cette part du marché sera scrupuleusement respectée. On va aussi tout faire pour mettre un boost délirant sur l’extraction des terres rares afin de polluer les sols pour des dizaines d’années, mais surtout rouler « propre » en ville avec votre voiture électrique rechargée la nuit avec du charbon ou gaz si vous êtes allemand. Ne vous inquiétez pas, les industriels et les lobbies se chargeront de respecter cette partie du deal et feront même plus s’ils le peuvent… On ne recule pas devant l’effort, s’il n’y a pas assez d’énergie on n’hésitera pas à supprimer encore plus de cultures vivrières pour les orienter vers du bio carburant, histoire d’affamer un peu plus les pauvres… Mais bon, c’est le prix à payer pour tuer Poutine !

Mais s’est-on posé la question ? Poutine va-t-il respecter le deal ?

Poutine n’étant ostracisé que par une coalition qui compte environ 1 milliard de terriens (à qui on n’a pas demandé leur avis) versus l’Inde, la Chine, le Brésil… qui comptent plus de 3 milliards d’habitants, ce n’est pas gagné. Il n’y a que les médias mainstream avec leurs invités aussi corrompus qu’incompétents pour nous dire qu’il est foutu. Bon, après il fallait s’y attendre un peu… Comment l’être le plus immonde de la planète aurait-il pu être fair-play et accepter de mourir avec des sanctions (ridicules) auxquelles il aurait pu s’attendre ? Sanctions dont les principales victimes risquent d’être la planète ET le peuple et non la planète ET Poutine.

Mais ça tombe plutôt bien, les maîtres du monde n’en ont rien à foutre ni de l’un ni de l’autre.

Bon, je vous laisse. Je vais manifester pour la planète et contre Poutine en achetant des actions Thalès et en passant ma voiture au GPL !

Merci

Alain Tortosa

28 mars 2022
https://7milliards.fr/tortosa20220328-sanctions-poutine-morale-sauve.pdf


  1. [1] https://www.boursorama.com/bourse/actualites/accord-usa-ue-sur-des-livraisons-supplementaires-de-gnl-pour-l-europe-df7bbc2ffe3b360a3640847e1e905333[]
  2. [2] https://www.eelv.fr/cp-sur-la-situation-en-ukraine/[]
  3. [3] http://www.presseagence.fr/lettre-economique-politique-paca/2022/02/25/paris-yannick-jadot-lunion-europeenne-doit-massifier-les-sanctions-contre-vladimir-poutine/[]
  4. [4] https://www.leparisien.fr/environnement/des-manifestations-de-jeunes-pour-le-climat-a-travers-la-france-ce-vendredi-25-03-2022-HF3XIEFDBNHA3OKKFFXUSDOC54.php[]
image_pdfPDF A4image_printImprimer
S’abonner
Notification pour
Nom ou pseudonyme
Adresse courriel (facultatif)
Votre site Internet (facultatif)
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires