Macron devient-il alternatif ?

Macron devient-il alternatif ?

14/01/2021 (2021-01-14)

Par Joseph Stroberg

[À partir d’extraits du site Ruptures]

Lors de l’entretien accordé à l’hebdomadaire The Economist par Emmanuel Macron, celui-ci aurait ainsi répondu en substance aux questions suivantes :

L’économie de marché fonctionnant pour le bien de tout le monde ?

Ce n’est plus vrai.

L’ouverture infinie du commerce mondial ?

Sûrement pas un élément de pacification.

L’obligation de réduire à moins de 3% les déficits budgétaires ?

Une contrainte d’un autre siècle.

Le principe de souveraineté des peuples ?

Hélas oublié, ce qui a poussé à vouloir imposer nos valeurs et changer des régimes – une erreur funeste issue du mariage fatal entre droit d’ingérence et néo-conservatisme.

La Russie ?

Toujours considérée implicitement comme un ennemi, alors qu’il conviendrait de réfléchir avec elle à une architecture de confiance et de sécurité.

L’OTAN ?

Une organisation en état de mort cérébrale.

Au détour d’une analyse critique de l’Alliance atlantique, il a rappelé que celle-ci a été mise en place avec les États-Unis en vue d’installer « une forme d’ombrelle géopolitique, mais en contrepartie, il faut (…) acheter américain ». Or « la France n’a pas signé pour ça ».

Selon lui, l’Union européenne était un projet de communauté, elle se réduit de plus en plus à un marché ; les dirigeants américains s’intéressent de plus en plus à l’Asie, et de moins en moins au Vieux Continent, plus encore sous Donald Trump qui ne se sent nullement lié par un projet européen que Washington avait pourtant à l’origine sponsorisé ; et, troisième élément, la Chine émerge au point que s’ébauche un duopole Washington-Pékin.

Macron aurait tenté d’alerter ses pairs en les avertissant :

Si l’on continue ainsi – une UE qui ne s’intéresse qu’au commerce, à la libre concurrence, et à la baisse des dépenses publiques au moment où États-Unis et Chine investissent massivement dans l’innovation – nous allons disparaître de la scène mondiale. En outre, de nombreux pays de l’UE se débattent dans des crises politiques, dont l’avatar en France est le séisme social des Gilets jaunes.

Ces points de vue ne paraissent plus suivre la ligne d’un Nouvel Ordre Mondial vers lequel Macron dirigeait la France jusqu’à tout récemment en bon fils spirituel des Rothschild.

Quelle peut bien être la cause d’un tel revirement ? Macron se serait-il par exemple mis à s’informer auprès de médias ou de sites alternatifs ? Ou bien aurait-il eu une révélation ? Une expérience mystique ? Ou simplement une prise de conscience soudaine de la réalité quotidienne de ses concitoyens ? Nous préférons laisser de côté les hypothèses pessimistes, au risque de manquer de réalisme. Quoi qu’il en soit, il reste à savoir si le Président des Français traduira en actes cette apparente nouvelle orientation.

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments