L’effondrement de la France et la « démocratie maçonnique »

16/09/2023 (2023-09-16)

Entretien avec Arnaud Upinsky — « On a une atrophie du cerveau, qui n’est plus capable de penser »

[Source : Nexus]

Docteur en philosophie, Arnaud Upinsky est aussi épistémologue — étude critique des sciences —, linguiste et mathématicien. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages parmi lesquels La Perversion mathématique (Éditions du Rocher) et La Science à l’épreuve du linceul (Éditions François-Xavier de Guibert). Plus récemment, il a écrit Macron, le président ventriloque (Éditions du BIEF). Depuis 2007, il est président de l’Union nationale des écrivains de France. Dans cet entretien de près de deux heures, Arnaud Upinsky revient sur les causes historiques de l’effondrement de la France. Il analyse également le changement de la société par le biais des technologies.

L’effondrement de la France et la « démocratie maçonnique »

« Toute la civilisation est basée sur la vérité. C’est la seule civilisation qui est basée sur la vérité. Les Grecs ? C’est la science, c’est la vérité. Le christianisme ? Jésus a dit : “Je suis le chemin, la Vérité et la vie.” L’idéal du scientifique, c’est la vérité. L’idéal de l’écrivain, c’est la quête de la vérité. Et l’idéal du journalisme a été formulé dans la charte de Munich qui était violée en permanence, c’est que le principe, c’est la vérité. Alors, il faut douter de soi, mais le but, c’est la certitude. Le moyen, c’est la modestie, la prudence, etc. »

Poussant son analyse, Arnaud Upinsky estime que « ce sont les Rois, la lignée des Rois qui a fait les peuples. Il y a le religieux, le politique et les peuples français, donc c’est une construction. » Égratignant Rousseau et la franc-maçonnerie, les mathématiques modernes et la politique, il juge que la république est bâtie sur un énorme mensonge qui commence il y a plus de deux siècles. «

 N’oublions pas que nous sommes en démocratie maçonnique, c’est-à-dire qu’il y a les cons, c’est-à-dire nous, et les initiés ! Les francs-maçons qui sont “Liberté, égalité, fraternité”, qui prônent l’égalité pour tous, c’est-à-dire pour les esclaves, eux, dès que vous rentrez dans le temple, là, vous avez la pyramide avec tous les degrés ! Donc, il y a les Français, c’est une caste, y’a les initiés et puis les cons, les non-initiés. »


◆ La révolution est un énorme mensonge

Pour Arnaud Upinsky, 

« la révolution est le mensonge des mensonges. C’est le crime fondateur. On nous dit : “Le peuple se soulève, pour prendre le pouvoir d’une tyrannie.” Certains croient qu’il y avait l’esclavage, encore, avant la révolution. »

À propos de la prise de la Bastille :

« c’est un mensonge intégral ! Le 14 juillet, c’est la honte intégrale ! Chateaubriand, qui était présent lors de la prise de la Bastille, a dit : “Si le gouverneur n’avait pas ouvert les portes, la Bastille n’aurait pas été prise !” Ce n’est donc pas “la prise de la Bastille !” Il n’y avait qu’un petit nombre. Cela a été un symbole mis en scène, mais c’était parce qu’il fallait prendre la poudre. Et le reste de la poudre, c’étaient les fusils qui étaient aux Invalides. On voit bien qu’il y avait un plan préétabli. Mais en plus, ce n’est pas le peuple qui a pris la Bastille. C’est les gardes français ! Ce sont des troupes de ligne. »

« Ensuite, le symbole ignominieux, c’est que le gouverneur de la Bastille, qui perdra la tête avant qu’on la lui coupe, se rend en demandant la vie sauve pour lui et ses quelques invalides qu’il y avait là ! Vous avez un apprenti boucher qui va lui couper la tête, ce n’est pas le peuple qui coupe la tête ! Les gens normaux ne font pas ce genre d’ignominie. C’est absolument ignoble ! Nous sommes en esclavage au nom de cette prétendue liberté. »

Les droits de l’homme, l’œil et la pyramide

« Tout ceci nous amène au décryptage des droits de l’homme… que personne n’a lus ! Alors ça, c’est quand même extraordinaire ! Les chrétiens, vous leur demandez s’ils ont lu le catéchisme, ils vous disent oui ! Les chrétiens répondent ! Ils savent. Mais le fameux triangle !…

Les Français sont tenus dans l’analphabétisme politique. Si ce régime était fier de lui, le nouvel évangile, ce que j’appelle la troisième alliance, c’est les droits de l’homme. La première alliance avec Abraham, la deuxième, vous avez le Christ, et la troisième, c’est les droits de l’homme. Donc, il faut lire la partie du bas, ça, c’est pour les nuls ! Personne ne voit qu’au début, on vous dit “vous êtes libre” et à la fin “vous êtes esclave”.

C’est comme un contrat d’assurance, on vous dit ce qui est bien et, dans les petites écritures, qu’on annule tout ! Les droits de l’homme représentent une loge maçonnique ouverte. Le bas, c’est les non-initiés et le haut c’est les initiés. Ce qui frappe les yeux, c’est le triangle avec l’œil ! Il faut bien comprendre que le langage symbolique, c’est un langage qui permet une certaine flexibilité.

L’idée du pouvoir qu’il y a derrière, c’est “je te mens, tu vas m’obéir, mais tu vas pas comprendre où je te mène”. Donc, il faut qu’il y ait un double langage. »

[Voir aussi :
L’atomisation de l’Homme et de l’Humanité
Changer le Système ?]

image_pdfPDF A4image_printImprimer

⚠ Les points de vue exprimés dans l’article ne sont pas nécessairement partagés par les (autres) auteurs et contributeurs du site Nouveau Monde.

S’abonner à la discussion
Notification pour
Nom ou pseudonyme
Adresse courriel (facultatif)
Votre site Internet (facultatif)
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires